Mécénat

Cachez-moi ce crâne
Projet artistique sur le cancer du sein

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
|

4 170,00 €

3 730,00 € demandés

62
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
111%

Présentation du projet

Ce projet artistique traite du chemin parcouru par les persones atteintes du cancer du sein. L'objectif est de le mettre à distance et partager l'histoire de ce voyage avec le tout public.

C'est tout naturellement que je me suis tournée vers l'équipe artistique avec laquelle nous avions monté un spectacle en 2013 : des gens plein de talents et d'humanité.

Le projet a deux volets :

1_ LE MONOLOGUE : " CACHEZ MOI CE CRANE "

Le texte aborde les questions sous différents axes : l’identité de la femme, - malade ou pas - la relation à son conjoint, à ses enfants, les soins et les soignants, la vie professionnelle, la vie intime…

Il s’agit de rendre compte de ce bouleversement en relatant des rencontres, des situations riches en émotions, parfois drôles et cocasses et qui se révèlent parfois contradictoires. A travers ce voyage, la vie prend une autre saveur. Et si c’était l’occasion de se découvrir ? D’une rencontre avec soi.

Cette pièce se veut un outil utilisable dans différentes situations. Elles peuvent répondre à différents objectifs.

Il n’y a pas de décor : le plateau est nu, comme la maladie qui épure et oblige à aller à l’essentiel : la vie. Ce spectacle est conçu pour se jouer partout, chez l’habitant, dans les théâtres, dans les hôpitaux et cliniques, dans les salles des communes, les cafés…et tout endroit pouvant devenir théâtre d’une heure.

Une discussion à l'issue du spectacle est accompagnée de professionnels de la santé et d' associations.

2_ L'INSTALLATION PHOTOGRAPHIQUE : JOURNAL D'UN CORPS A L'ÉPREUVE DE LA VÉRITÉ

Véronique Durupt l’a intitulé "Journal d’un corps à l’épreuve de la vérité" car dans cette situation, le ressenti de son propre corps et de son image change abruptement. L’idée du journal évoque le témoignage de ce face à face avec la maladie et plus largement de ce moment de vie. Il suggère aussi une temporalité directement liée à une parenthèse douloureuse qui cherche à trouver sa place dans une existence personnelle et qui le temps faisant, fera partie du passé. Peu à peu l'idée d'une installation est venue, l'idée d'un collectage plus large est apparue comme une évidence.


Aussi pour développer ce projet, Véronique a associé à ces images, l'idée d'une archéologie de cette épreuve intime qui se matérialise au travers des objets, de sons retenus, de couleurs, de musiques écoutées, de livres lus, des moments portés durant ce moment de vie. Ces complices témoigneront des innombrables ressources initiées par chacune dans ce face à face.

Ces objets témoins sont exposés dans des vitrines en références aux dispositifs muséographiques.

Ce collectage de récits de vie, d'écrits anonymes s'effectuera à l'occasion de rencontres de confiance, respectueueses. Ces paroles, objets collectés, écrits anonymes collectés, habités par cette expérience de vie au coeur de l'épreuve intime qu'est la maladie seront la matière même de l'exposition.


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira à financer le matériel pour le monologue : les deux projecteurs qui nous permettront de jouer chez l'habitant, dans les hôpitaux et dans tous les lieux pouvant devenir théâtre d'une heure. Nous vous sollicitons également pour la communication  : la confection d'affiches et des flyers, la location de salles de répétitions pour notre création lumières.

Pour l'installation photographique, l'argent collecté financera l'exposition et les vitrines contenant les objets qui accompagnent le parcours des patientes du cancer du sein.

Nous avons sollicité  d'autres partenaires notamment dans le domaine de la Santé, mais les crédits se font rares. Merci de l'intérêt que vous pouviez porter à ce projet.


Montant de l'appel à dons

3 730,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 3 730,00 €

TOTAL

TOTAL 3 730,00 €

MONOLOGUE 'cachez moi ce crâne'

Parce que l’annonce de la maladie est d’une telle brutalité, il m’est apparu évident que le combat commençait par l’acceptation et la mise à distance du cancer.

Moi femme, j’ai toujours essayé de correspondre à l’image de la femme attendue par notre société moderne : concilier avec le sourire la professionnelle, la femme, la mère, l’épouse ou la maîtresse.

J’ai pris conscience à travers ce combat contre le cancer que prendre possession de mon esprit et de mon corps était une question de survie.

Dès lors, l’humour, la prise de parole se sont imposés, pour « faire la nique » à la maladie, mais aussi pour partager mon expérience de femme. Plusieurs questions me sont apparues :

Qu’elle est la place d’une femme « unimammaire » dans notre société ?

A quoi pense-t-on en voyant un homme chauve ?

A quoi pense-t-on en voyant une femme chauve ?

Il existe autant de cancers du sein qu’il y a de femmes, autant de parcours vécus différemment. La vie de la patiente et de son entourage s’en trouve toujours bouleversée.

Vivre sans (un) sein(s) s’avère difficile, c’est un nouveau corps, amputé de sa féminité qu’il faudra désormais apprivoiser.

Vivre sans cheveux est un choc, une tare vécue comme discriminant pour la femme : comment vaincre les regards, y compris celui de sa propre famille ? Ce crâne nu n’est-il pas déjà l’image de la mort sous jacente ?

Pour autant, la vie ne s’arrête pas là, bien au contraire.

Un combat se prépare et combattre, c’est agir, être actrice de sa maladie.

A travers ce voyage, la vie prend une autre saveur. la maladie serait peut-être l’occasion de se découvrir dans tous les sens du terme, dépareillée de ses atours féminins : cheveux ongles seins, une nouvelle personne ?

Sonia Rostagni

JOURNAL D'UN CORPS À L'EPREUVE DE LA VÉRITÉ

Face à l'annonce de la maladie, mon amie comédienne a sollicité l'amie plasticienne que je suis pour l'accompagner par l'image dans cette épreuve intime qu'est la maladie.

Très vite, cet accompagnement s'est transformé en un 'journal d'un corps' face à une profonde transformation. La necessité de faire face s'est révélée comme la seule réponse possible. L'image photographique/miroir témoigne de ce face à face solitaire et radical, elle dévoile une incomparable force de vie au coeur de la fragilité de l'être confronté à l'image de son corps en danger.

Cette épreuve, au fur et à mesure des étapes, des protocoles de soin, des temps de latence, d'incertitude, s'est transformée doucement en une force de vie; Une forme de transcendance dont chacune confrontée à la maladie cherche à dessiner le chemin, dont chacune, dans l'épreuve cherche le secret. j'ai cherché par ces photographies à en témoigner.

Cet accompagnement amical s'est transformé peu à peu en un projet photographique à part entière associé au projet de création du spectacle CACHEZ MOI CE CRANE porté par Sonia Rostagni accompagné par Anne Pia

Contreparties

Notre éternelle reconnaissance

pour 10,00 € et +

4 ARTINAUTES

En soutenant ce projet, vous permettez à une ex patiente du cancer à vivre mieux sa rémission, vous permettez de soutenir la culture et maintenir les emplois malmenés par la crise des membres de la compagnie, de faire se rencontrer le domaine de la culture et de la santé, de donner de l'optimisme aux patients et à leur proche.

Nos remerciements officiels sur le site de la Cie.

dure dure la culture

pour 25,00 € et +

4 ARTINAUTES

une affiche du spectacle et assister à la lecture publique à Saint Gilles

vous permettez de soutenir la culture et maintenir les emplois malmenés par la crise des membres de la compagnie, de faire se rencontrer le domaine de la culture et de la santé, de donner de l'optimisme aux patients et à leur proche.

très chers

pour 50,00 € et +

8 ARTINAUTES

En plus des contreparties précédentes, (affiche, lecture publique) une invitation à une répétition générale et au vernissage de l'installation photographique

pestac

pour 100,00 € et +

5 ARTINAUTES

En plus des contreparties précédentes, une invitation pour assister à la Première Officielle dans le cadre du mois OCTOBRE ROSE

boustifaille anti cancer

pour 200,00 € et +

1
ARTINAUTE

1
DISPONIBLES

En plus d'une invitation au spectacle et au vernissage du projet global, une invitation à une soirée de la cie 'MEURTRE ET MORILLES : on y mange raffiné tout en menant une ’enquête dans un restaurant de Rennes