Mécénat
Icon proarti

La Double Inconstance
Aide à la création du spectacle : La Double Inconstance de Marivaux, mis en scène par Matthieu Welterlin

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION, DIFFUSION, DÉMOCRATISATION CULTURELLE

5 820,00 €

5 800,00 € demandés

81
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
100%

Présentation du projet

Le Théâtre en Chantier !

L'équipe :

Je suis un jeune metteur en scène ayant suivi une formation de théâtre à l'école Acting International, au Laboratoire de Formation au Théâtre Physique puis au Cours Florent. J'y ai rencontré l'équipe de ce projet constituée de Sibylle Margueron, assistante à la mise en scène et de 7 comédiens : Victoria Bocek, Samuel Cohen, Simon Dartois, Anne Lise Maulin, Lili Poli, Alexandre Patlajean et Gabriel Rehse.

Tous ont accepté le défi d'interpréter Marivaux à travers une de ses plus emblématiques pièces de théâtre : La Double Inconstance. Nous travaillons depuis décembre 2019 à rechercher en nous l'écho de ce texte et à le mettre en chantier pour le partager avec vous.

Résumé du texte :

Silvia aime Arlequin. Arlequin aime Silvia. Tous deux vivent un amour réciproque à la campagne, avec sérénité. Mais le Prince est tombé amoureux de Silvia et décide de l’enlever. Au palais, elle pleure son amant, refuse les cadeaux et vocifère sa rage contre les créatures de la cour qui se moquent d’elle, comme Lisette. Le Prince fait appel aux services de son valet Trivelin puis de sa confidente Flaminia qui deviendra bientôt le cerveau d’un stratagème visant à défaire l’amour de ces deux êtres innocents. Chaque personnage sera tour à tour acteur et marionnette d’une machination qui les dépasse tous. L’amour tiendra-t-il ? Le monde rural résistera-t-il aux tentations de la richesse, du pouvoir et des honneurs ?

La Mise en Scène :

Si l’œuvre est sans conteste une comédie, elle n’a pourtant rien de léger. Au contraire, tous les personnages sont victimes de leur propre sort, engrenés dans une mécanique qui rappelle certains destins tragiques. Le choix de placer la mise en scène dans un chantier en cours de réalisation traduisait bien cette dichotomie.

Dans la narration, on peut imaginer que le Prince commandite un immense chantier d’agrandissement de son palais pour impressionner le cœur de Silvia. Mais le chantier est aussi le symbole de la machination entreprise sur elle, c’est un endroit bruyant, poussiéreux, en désordre qui peut très rapidement oppresser ou pousser à bout. Enfin, le chantier, c’est aussi le lieu de création, de recherche : c’est le laboratoire du comédien qui utilise son outil (le corps) dans l’espace.

L'idée est de fouler les pas de Marivaux et de la troupe des Italiens avec laquelle il travaillait. Plutôt que de chercher à actualiser ce texte classique en lui trouvant un « cadre contemporain », comme l’ont déjà fait Abdellatif Kechiche, Carole Giacobbi ou tant d’autres, nous cherchons à prendre l'autre tangente en visant un théâtre antinaturaliste, un théâtre de corps, de voix et d’énergies, un déversoir de passions, un déclencheur cathartique, un retour à la Commedia dell’arte. Le carburant est quant à lui bien actuel : c'est notre stimulant de jeu, nourri par toutes les angoisses de notre époque ; angoisse des rapports amoureux et des rapports sociaux, angoisse face au pouvoir, au politique, à la loi, angoisse même face au monde et à la nature. Ce carburant c’est l’inconstance. L’inconstance c’est l’hésitation, la peur, l’instabilité. C’est le doute.

La Double Inconstance parle d'amour, de pouvoir et d'un chemin pernicieux qui se trouve entre les deux : la corruption. Presque 300 ans après sa création (le texte est paru en 1724), il continue de résonner dans notre système actuel et de nous rappeler que l'amour est toujours un chantier en cours : un état en construction soumis à des lois strictes et à la supervision des maîtres d'oeuvres.

La Création du Spectacle :

Ce projet nous tient particulièrement à coeur car il cherche à défendre le théâtre classique que nous aimons et qui nous a formés jusqu'à aujourd'hui.

Suite à la période de confinement, l'issue de notre 3ème et dernière année de formation au Cours Florent aura lieu en octobre 2020. Elle débouchera sur deux représentations de ce spectacle dans le cadre des Projets de Fin d’Études proposés par l'école (les dates précises seront communiquées prochainement). Par la suite, nous continuerons le travail et proposerons ce spectacle auprès des théâtres et dans des festivals pour le diffuser dans le plus grand nombre de lieux possible.

Nous avons besoin d'aide pour que ce chantier devienne un véritable édifice. Le projet nécessite un budget de production (décors, costumes, accessoires, systèmes de son et de lumière), de création (location de salles de répétition, financement de résidences de travail notamment une résidence qui aura lieu du 11 au 16 août en Alsace), de communication et diffusion (avec notamment la réalisation d'une captation du spectacle, de photographies et de vidéos). En raison de cette crise sanitaire qui touche très durement le monde de la culture, nous avons beaucoup de difficultés à trouver des financements et des lieux de répétition adaptés, notre école ayant notamment l’obligation de restreindre l’accès à ses locaux et au matériel nécessaire.

Si, vous aussi, vous voulez aider le théâtre émergent à traverser cette crise sanitaire, vous pouvez le faire en participant à cette cagnotte. Chaque euro versé, c'est une pierre posée à la construction de notre édifice commun. Aidez-nous à consolider ses fondations !

Matthieu, Sibylle, Victoria, Samuel, Simon, Anne Lise, Lili, Alexandre, Gabriel


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collectée servira au budget de production (décors, costumes, accessoires, systèmes de son et de lumière), de création (location de salles de répétition, financement de résidences de travail), de communication et diffusion (avec notamment la réalisation d'une captation du spectacle, de photographies et de vidéos).


Objectif de collecte

5 800,00 €

Montant Global

5 800,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Budget total

Costumes et décors 1 100,00 €
Matériel de son et lumière 1 300,00 €
Réalisation de vidéos et photographies 1 500,00 €
Réservation des salles pour 4 mois et financement résidences de création 1 900,00 €
SOUS TOTAL 5 800,00 €

TOTAL

TOTAL 5 800,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 5 800,00 €

TOTAL

TOTAL 5 800,00 €

Contreparties

Un grand merci !

pour 5,00 € et +

7 ARTINAUTES

Un remerciement personnalisé vous sera adressé

Une photographie du spectacle

pour 20,00 € et +

9 ARTINAUTES

+ la contrepartie précédente

une photographie du spectacle format 10x15cm vous sera envoyée

Une affiche du spectacle

pour 40,00 € et +

5 ARTINAUTES

+ les contreparties précédentes

Une affiche du spectacle format A4 ou A3 (au choix)

Une édition personnalisée du livre La Double Inconstance de Marivaux

pour 70,00 € et +

5 ARTINAUTES

+ les contreparties précédentes

Une édition personnalisée avec une couverture unique de La Double Inconstance de Marivaux en partenariat avec les éditions Gallimard.

Une invitation à venir assister à une répétition du spectacle

pour 150,00 € et +

2 ARTINAUTES

+ les contreparties précédentes

Une invitation à venir assister à une répétitiondu spectacle

Deux invitations à venir assister à une répétition du spectacle

pour 200,00 € et +

1 ARTINAUTE

+ les contreparties précédentes

Deux invitations à venir assister à une répétitiondu spectacle

Un accessoire de la pièce

pour 400,00 € et +

1 ARTINAUTE

+ les contreparties précédentes

Un accessoire ayant servi dans le spectacle