Mécénat
Icon proarti

MANIFESTE
ICI est AILLEURS / La dernière trompette

Collecte Réussie


| ARTS PLASTIQUES - DESIGN
|

2 545,00 €

2 500,00 € demandés

31
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
101%

Présentation du projet

Frédérique Lagny poursuit un travail au long cours en Afrique de l’Ouest au Burkina Faso où elle développe un projet composé de différents essais photographiques, vidéos et sonores.

L'association A conçue comme un outil au service de projets artistiques faisant appel à l'image fixe et à l'image en mouvement, l'accompagne dans la production et la diffusion de son nouvel opus MANIFESTE .

MANIFESTE est un projet de recherche qui se déploie sur trois ans (2014-2016) entre la France et le Burkina Faso autour de deux propositions : un film et une installation vidéo.

MANIFESTE choisit et revendique le champ expérimental de cette écriture croisée dont l'exploration est envisagée à la fois comme moteur et dispositif critique de la création et de son imaginaire. Point de départ du projet, la situation socio politique actuelle au Burkina Faso. En regard, le territoire de Marseille.

Frédérique Lagny a fait ses premiers repérages au Burkina Faso en début d'année. En juin, soutenue par 529 dragons, elle a obtenu la bourse Image-Mouvement du Centre national des arts plastiques. L'association A s'unit aujourd'hui à 529 Dragons afin de permettre le développement, la production et la diffusion de MANIFESTE.

ICI est AILLEURS / Film

ICI est AILLEURS dont le titre se joue des mots en mettant une affirmation au centre de la question, s’intéressera aux liens et aux communications possibles entre un territoire marqué par la colonisation, le Burkina Faso, et une ville cosmopolite, Marseille, point de rencontre et de contact entre les civilisations dont la prospérité passée a puisé ses ressources dans le commerce avec les colonies.

ICI est AILLEURS, cherchera une forme en lien avec les histoires individuelles et collectives dans une attention particulière aux paysages et aux récits des corps. Il est aussi la promesse d'un voyage dans l'action des gens, dans leurs paroles, dans la façon dont la parole vient se constituer comme une action, ou tenter de le faire.


La dernière trompette / Installation vidéo

En contrepoint au film La dernière trompette articulera un travail autour du langage et de la performance, sous forme de portraits vidéo élaborés dans un dispositif jouant de la verticalité et de la frontalité à la manière des peintures flamandes de la Renaissance.

Le projet tire son titre d’une rencontre faite en février dernier au Burkina Faso avec la génération montante des artistes musiciens formés à l’école de la Dernière Trompette à Ouagadougou. La qualité des entretiens accordés au fil des rendez-vous a ouvert la voie à un projet spécifique qui rendrait compte de leur parole et de celle d'une jeunesse largement sous-représentée dans la vie publique et politique de son pays.

A quoi sert l'argent collecté

 

SON ET IMAGE

Achat d'une caméra de poing numérique tropicalisée équipée d'entrée XLR, de sa batterie supplémentaire et de son sac de transport.

Achat d'un micro directionnel de qualité destiné à équiper la caméra, de ses bonettes et d'une perchette.


Montant de l'appel à dons

2 500,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 2 500,00 €

TOTAL

TOTAL 2 500,00 €

La parole ne prend pas naissance dans une élévation abstraite de la pensée. La Parole est liée à un paysage et à un temps.

Édouard Glissant


ICI est AILLEURS

En réfléchissant à la notion d’afropolitanisme, formulée par Achille Mbembe à propos de l’Afrique du Sud je traiterai de la question du paysage géographique et social au Burkina Faso avec comme point de départ les quatre années de l’expérience révolutionnaire menée par Thomas Sankara.

Parallèlement, en France, je rechercherai dans la ville de Marseille, fortement marquée par son cosmopolitisme et son passé colonial, les échos de ce qui se distingue comme une nouvelle sensibilité culturelle, historique et esthétique. Dans quelle mesure une interpénétration culturelle engagée au temps de l’(ex)colonisation permet-elle de penser - et d’espérer - une modernité nourrie de multiples héritages raciaux, économiques et politiques en Afrique, au Burkina Faso et par effet retour dans une ville comme Marseille ?

Au Burkina Faso, depuis le mois de juillet 2013, un mouvement citoyen et contestataire inspiré du leg politique de Thomas Sankara et fondé par deux figures emblématiques de la scène musicale ouagalaise, le rappeur Smockey et l’animateur de radio SamsK le Jah, le mouvement du "Balai Citoyen", propose à travers diverses actions et manifestations de réinvestir l’espace public et politique pour penser le monde autrement.

En France, au sein de cette société qui «décolonisa sans s’auto-décoloniser» et à Marseille en particulier, peut-on détecter un écho d’une telle dynamique ? Et quels en seraient les signes ?


FILMEZ

DES PHOTOS,

DES TEXTES,

DES MANIFS,

DES MOMENTS DE VOTRE VIE CAR…

LE FILM EST UNE ARME

Les GROUPES MEDVEKINE

La dernière trompette

Le locuteur-performeur est assis de trois-quart ou face caméra, à sa convenance. Le cadrage est ajusté à hauteur de cuisses et se définit dans son extension maximale avec le sommet du crâne.

CONSIGNES POUR LE LOCUTEUR - PERFORMEUR

À l’intérieur d’un temps qu’ils déterminent eux-même, les protagonistes sont invités à entamer à haute voix un monologue intérieur improvisé à partir d’évènements, de récits ou de réflexions qui influencent et gouvernent leur rapport au monde.

Dans un second temps, dont je détermine la durée (plusieurs minutes), il leur est demandé de garder le silence face caméra dans la position qu’ils ont adoptée pour l’exercice précédent.

Le montage imaginé comme une composition musicale jouera sur deux lignes distinctes en contrepoint l’une de l’autre : les voix jouées ‘‘off’’ et la rythmique des mots viendront se superposer à la partition silencieuse des corps et des menues variations telles que le mouvement des mains, des yeux, de la bouche et du visage.

Contreparties

Merci !

pour 5,00 € et +

2 ARTINAUTES

Remerciements sur la page facebook du projet.

Invitation à suivre l'actualité du projet MANIFESTE par voie électronique.

Remerciements au générique

pour 25,00 € et +

3 ARTINAUTES

Remerciements au générique du film ICI est AILLEURS (2016).

+ contreparties précédentes (2014).

Encartés !

pour 75,00 € et +

0 ARTINAUTES

Recevez une carte postale du Burkina Faso et de Marseille au gré de l'actualité de ces deux territoires! (2015)

Cartes postales, images Frédérique Lagny.

+ contreparties précédentes (2014 et 2016).

Edition DVD

pour 125,00 € et +

5
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Edition DVD du film ICI est AILLEURS (2016).

+ contreparties précédentes (2014-2015).

Edition DVD et affiche du film

pour 175,00 € et +

3
ARTINAUTES

12
DISPONIBLES

Edition DVD du film accompagnée de son affiche auformat 60 x 85 cm(2016)

+ contreparties précédentes (2014-2015)

Collector

pour 350,00 € et +

0
ARTINAUTES

15
DISPONIBLES

Edition DVD du film ICI est AILLEURS augmentée d'un livret-dépliant de 6 pagesautour du film(2016).

+ contreparties précédentes dont affiche(2014-2015).

Projection privée

pour 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

3
DISPONIBLES

Invitation à une projection privée du film ICI est AILLEURS en présence de l'artiste et autour d'un verre. Paris et Marseille(2016).

Partenaires Polygone étoilé (Masreille) et Sylvie Balland(Paris).

+ Contreparties précédentes dont affiche (2014-2015).

Etre burkinabè ça se mérite !

pour 750,00 € et +

0 ARTINAUTES

Sériedes Notes photographiques(2011), choix en concertation avec l'artiste.Tirage photographique 30 x 40 cm surpapier RAG ou fine art, encre pigmentaire (digigraphie), certificat d'artiste (édition 3+1). Contrecollage et encadrement (cadre américain).

+ Remerciements au générique du filmICI est AILLEURSet sur la page facebook du projet. Deux cartes postales (2015). Edition DVD du film (2016).

Devenez Mécène

pour 1 250,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une photographie en liaison avec le projet de rechercheMANIFESTE, choixen concertation avecl'artiste, série Ordre et désordre

Tirage sur papier RAG ou fine art, encre pigmentaire (digigraphie)auformat 40 x 50 cm ou 50 x 60 cm, contrecollage, cadre américain. Certificat, tiragelimité, édition3 + 1 / photographie.

+ Remerciements au générique du film ICI est AILLEURS et sur la page facebook du projet. Deux cartes postales (2015). Edition DVD du film (2016).