Mécénat

TRILOGUE
ou L'Art de la Conversation


| MUSIQUE
| PRODUCTION, DÉMOCRATISATION CULTURELLE

15 506,00 €

15 000,00 € demandés

66
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
103%

Présentation du projet

..

TRILOGUE ou L'art de la conversation a été sélectionné par la SACEM dans le cadre du dispositif Mise en œuvre(s) pour le financement des commandes que nous avons passées aux compositeurs Vincent Bouchot, Philippe Hersant et Gérard Pesson.

..

LES MUSICIENS DE SAINT-JULIEN

Dirigé par le flûtiste polyinstrumentiste François Lazarevitch, l’en­semble Les Musiciens de Saint-Julien occupe une place de choix dans le paysage musical baroque. Son aisance peu commune dans les styles les plus variés, allant de la musique savante aux répertoires de tradition orale, est à l’origine de son succès. Il en résulte une musique dotée d’un extraordinaire dynamisme, des programmes singuliers et sans cesse renouvelés.

..

TRILOGUE ou L'art de la conversation

Nous avons souhaité mettre en regard le répertoire baroque et la création contemporaine.
Ainsi, nous avons sollicité trois compositeurs contempo­rains – Vincent Bouchot, Philippe Hersant et Gérard Pesson – pour « réagir » à trois œuvres de leurs illustres prédécesseurs du 18e siècle que nous affectionnons particulièrement pour en offrir un éclairage inédit – le Trio pour flûte, viole et basse continue de Jean-Marie Leclair, la pièce numéro 5 des Pièces de clavecin en Concerts de Jean-Philippe Rameau, et enfin le Concert Royal en La de François Couperin.

TRILOGUE ou L'art de la conversation a été imaginé autour de la formation en trio, pour lequel il existe peu de répertoire. Il constitue ainsi un nouveau répertoire pour les générations actuelles et celles à venir…

Ce programme audacieux est conduit par trois musiciens complices depuis de nom­breuses années et solistes d’exception : François Lazarevitch à la flûte, Lucile Boulanger à la viole de gambe et Justin Taylor au clavecin.

..

Quand et où TRILOGUE verra-t-il le jour ?

TRILOGUE sera créé le jeudi 20 août 2020 au Festival de l'Académie Bach à Arques-la-Bataille. Il sera ensuite en tournée, notamment au Festival de Lanvellec et du Trégor, au Théâtre de Cornouaille – Scène nationale de Quimper (qui coproduit le projet en finançant une partie des répétitions), au Volcan – Scène nationale du Havre...

..

Un projet qui nous tient à cœur

TRILOGUE nous amène, nous, musiciens baroques, à cotoyer la création contemporaine et à porter ainsi un autre regard sur notre instrument et nos habitudes de jeux... en les confrontant aux désirs de compositeurs vivants.

Nous sommes tous trois très curieux de découvrir ce que les compositeurs d’aujourd’hui imagineront pour nos instruments anciens, en s’inspirant librement de leurs illustres prédécesseurs.

..

DEVENEZ ACTEUR DE LA CRÉATION CONTEMPORAINE
et soutenez le travail des Musiciens de Saint-Julien

..

Le travail de composition requiert un investissement financier considérable. Pour cette raison, nous avons besoin de votre aide.

Les fonds collectés nous permettrons de rémunérer les compositeurs.

Cette campagne de mécénat participatif est, pour nous, une première. En ces temps exceptionnels, elle est l'occasion de maintenir le lien avec le public autour de trois créations contemporaines. De celles qui façonnent le paysage culturel d'aujourd'hui et de demain. C'est aussi une façon d'accompagner le travail des Musiciens de Saint-Julien en y laissant votre empreinte.

Quelque soit la hauteur de votre don, il constitue un encouragement pour nous et une contribution importante pour l'aboutissement de ce projet. Nous vous remercions de tout cœur par avance pour l'aide que vous nous apportez !


A quoi sert l'argent collecté

Le travail de composition requiert un investissement financier considérable. Pour cette raison, nous avons besoin de votre aide. 

Les fonds collectés nous permettront de rémunérer les compositeurs. 

Cette campagne de mécénat participatif est pour nous, une première. En ces temps exceptionnels, elle est de surcroît l'occasion de maintenir un lien précieux avec le public autour de ces trois créations contemporaines. Des créations qui façonnent le paysage culturel d'aujourd'hui et de demain. C'est aussi une façon d'accompagner le travail des Musiciens de Saint-Julien en y laissant votre empreinte.

Quelle que soit la hauteur de votre don, celui-ci constitue un encouragement pour nous et une contribution importante pour l'aboutissement de ce projet. Nous vous remercions de tout cœur par avance pour l'aide que vous nous apportez !


Montant de l'appel à dons

15 000,00 €

Montant Global

24 690,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Commandes

Commandes passées aux compositeurs 15 000,00 €
SOUS TOTAL 15 000,00 €

Communication

Photos, graphiste, impressions 1 700,00 €
SOUS TOTAL 1 700,00 €

Production

Frais administratif 2 000,00 €
Rémunération répétitions (charges incluses) 4 760,00 €
Déplacements 1 230,00 €
SOUS TOTAL 7 990,00 €

TOTAL

TOTAL 24 690,00 €

Recettes

Désignation Montant

Coproduction

Théâtre de Cornouaille – Scène nationale de Quimper 4 000,00 €
SOUS TOTAL 4 000,00 €

Apport producteur

Les Musiciens de Saint-Julien 5 690,00 €
SOUS TOTAL 5 690,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 15 000,00 €

TOTAL

TOTAL 24 690,00 €

Note d’intentions croisées

François Lazarevitch :
Si le répertoire ancien pour une flûte baroque et basse continue abonde, les véritables trios pour notre formation flûte, viole de gambe et clavecin ne sont pas si nombreux. Il semble donc d’autant plus pertinent et passionnant d’œuvrer pour le développement de ce répertoire.

Philippe Hersant :
C’est avec un grand plaisir que j’ai accepté la proposition de François Lazarevitch et des Musiciens de Saint-Julien d’écrire une œuvre en miroir de l’une des Pièces de clavecin en concerts de Rameau, et pour le même effectif : flûte traversière, viole de gambe et clavecin.

Gérard Pesson :
J’ai été enthousiaste lorsque François Lazarevitch m’a proposé d’écrire en écho du une création en concert qu’il prépare avec son ensemble ; et plus stimulé encore lorsqu’il a suggéré de m’associer à François Couperin dont l’œuvre m’est si proche et que j’écoute régulièrement depuis des décennies.
Un projet avec deux François, en somme !

François Lazarevitch :
Couperin, Leclair et Rameau sont trois compositeurs que j’aime profondément jouer. Leurs esthétiques et leurs façons de traiter l’écriture pour trio me semble très différentes bien que très complémentaires.

Philippe Hersant :
Mon projet est d’écrire un prolongement à La Marais de Rameau, comme un long épilogue, un peu onirique, qui lui succèdera sans aucune interruption.

François Lazarevitch :
Je suis très curieux de découvrir ce que les compositeurs d’aujourd’hui imagineront pour nos instruments anciens, en s’inspirant librement de leurs illustres prédécesseurs.

Vincent Bouchot :
« Monochrome en ré », signale que cette note, ré, pour faire écho à la pièce de Jean-Marie Leclair, sera la note pivot de l’organisation harmonique de ma pièce.

Gérard Pesson :
Je voudrais que ma musique soit là un simple soulignement, un léger contre-jour, une lumière rasante sur le Troisième Concert Royal que Couperin, avec des compères aguerris, jouaient à son vieux roi, comme il l’écrit dans sa préface, « presque tous les dimanches de l’année » 1714 et 1715.

François Lazarevitch :
La musique contemporaine est présente dans mon parcours depuis longtemps, notamment grâce au large répertoire de la flûte à bec. Je me souviens notamment, lors de mon récital de Prix de flûte à bec au CRR de Paris, de l’œuvre que j’avais jouée en présence du compositeur. Son retour enthousiaste m’avait beaucoup touché, et j’avais apprécié l’échange qui avait pu s’instaurer autour de son œuvre.
Travailler avec des compositeurs tels que Gérard Pesson, Vincent Bouchot et Philippe Hersant, c’est à chaque fois une expérience exaltante, surtout pour un musicien dont l’univers est peuplé d’auteurs des 17e et 18e siècles…

Vincent Bouchot :
Dans la pièce que je voudrais écrire pour Lucile Boulanger, Justin Taylor et François Lazarevitch la virtuosité, la fluidité, la labilité devrait directement être inspiré des mouvements vifs en usage au 18e siècle.

Gérard Pesson :
Je voudrais imaginer des silences colorés, des sortes d’échos de chaque pièce, des transitions si légères, si transparentes et douces qu’on passerait d’une pièce de Couperin à une autre
peut-être sans s’en apercevoir.

François Lazarevitch :
Pour notre nouveau projet, Trilogue, je suis heureux de retrouver Gérard Pesson et Vincent Bouchot, et de rencontrer Philippe Hersant. Les univers de ces compositeurs me touchent, et offrent une palette stylistique joliment diversifiée et équilibrée. De plus, chacun d’eux ayant développé des affinités réelles avec la musique baroque et ses instruments. Avec les musiciens du trio nous sommes convaincus que ce trilogue est aussi un cadeau pour tous ceux qui sauront le faire vivre après nous.

Philippe Hersant :
Je suis très sensible au fait que chacun des trois mouvements du 5e Concert de Rameau soit dédié à un artiste, ou à une famille d’artistes. Rameau termine son œuvre par ce qu’on peut considérer comme un hommage à Marin Marais. J’introduire dans l’épilogue à La Marais de Rameau un motif que l’empreinte justement à Marin Marais : celui du Rondeau Le doucereux du 5e Livre des Pièces de viole. C’est une pièce fascinante qui dans ses inlassables répétitions (d’où le titre de Rondeau que je désire conserver) possède, pour moi, un caractère presque hypnotique.

Gérard Pesson :
Les musiques se parlent par-delà les siècles, j’en suis bien persuadé. Elles se nourrissent sans discontinuer.

C’est d’ailleurs ce que François Lazarevitch nous montre depuis toutes ces années avec son ensemble et leurs magnifiques programmes.

(Extraits choisis par Laurence Renault Lescure)

Contreparties

Carte postale personnalisée

pour 20,00 € et +

2 ARTINAUTES

Nous vous remercions chaleureusement pour votre don en vous adressant une carte postale personnalisée et en inscrivant votre nom sur notre page facebook.

Nous vous tenons informé de notre actualité par email.

Montant du don après déduction : 6,80€

Carte postale dédicacée

pour 50,00 € et +

12 ARTINAUTES

Pour tout don de 50 €, vous recevez la carte postale dédicacée par les musiciens. Nous inscrivons votre nom sur notre page facebook et sur notre site avec la mention "Contributeur" et nous vous tenons informé de notre actualité.

Montant du don après déduction : 17€

Rencontre avec les musiciens

pour 100,00 € et +

13 ARTINAUTES

Pour tout don de 100 € et +, nous vous proposons de rencontrer l’équipe artistique à l’occasion de l’une des répétitions de Trilogue à Paris. Vous recevez notre carte postale dédicacée et votre nom apparaîtra sur notre page facebook et sur notre site avec la mention "Contributeur"… Nous vous tenons informé de notre actualité.

Montant du don après déduction : 34€

Invitation à la première

pour 200,00 € et +

2 ARTINAUTES

Pour tout don de 250 € et +, nous vous proposons une invitation à la première de Trilogue au festival de l’Académie Bach à Arques-la-Bataille. Vous êtes bien sûr invité à rencontrer l’équipe artistique à Paris. Vous recevez notre carte postale dédicacée. Votre nom apparaîtra sur notre page facebook et sur notre site avec la mention "Contributeur" et nous vous tenons informé de notre actualité par email.

Montant du don après déduction : 85€

Partition manuscrite

pour 500,00 € et +

1 ARTINAUTE

Pour votre don de 500 € et +, nous vous offrons la première page de l’une des partitions manuscrites dédicacée par le compositeur. Vous êtes également convié à rencontrer les musiciens et invité à la première de Trilogue. Enfin, vous recevez la carte postale dédicacée, nous inscrivons votre nom sur notre page facebook et sur notre site avec la mention "Contributeur" et nous vous tienons informé de notre actualité.

Montant du don après déduction : 170€

En avant-première, le nouveau CD des Musiciens de Saint-Julien et remerciements officiels

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Nous vous sommes extrêmement reconnaissants!

Nous vous proposons de rencontrer les musiciens, vous invitons à la première, vous adressons la partition et la photo dédicacée. Enfin, nous vous offrons en avant-première le nouveau CD des Musiciens de Saint-Julien The Queen’s delight (sortie prévue en septembre 2020) et nous ferons figurer le logo de votre entreprise ou votre nom sur nos supports de communication et sur le programme de salle.

Montant du don après déduction : 340€