Mécénat

Natasha ou le lapin de Gerd
AVIGNON – Théâtre des Lila’s du 5 au 28 juillet – 18h05

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| DIFFUSION

3 830,00 €

2 700,00 € demandés

41
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
141%

Présentation du projet

NATASHA ou le lapin de Gerd

FESTIVAL OFF D’AVIGNON

Du 5 au 28 juillet 2019 au Théâtre des Lila’s

Le Théâtre de l’Accalmie se lance dans l’aventure du plus grand festival de théâtre européen : le Festival OFF d’Avignon 2019 ! Ce festival est une réelle opportunité pour notre compagnie de montrer notre tout dernier spectacle à un public et des programmateurs venus de toute la France pendant 3 semaines ! Mais c’est aussi un investissement humain et financier. C’est pourquoi nous faisons le choix d’une collecte participative sur Proarti. Vos dons ouvriront droit à une déduction fiscale.

La pièce en quelques mots

Natasha ou le lapin de Gerd de Jean-Louis Bourdon, une comédie tendre et loufoque pour dire autrement toute l'absurdité de toutes les guerres est une vraie création ”mondiale”, car nous sommes les premiers à jouer cette pièce, et nous avons l’exclusivité jusqu'en 2020 !

Pourquoi participer au OFF d'Avignon ?

Participer à l’édition 2019 du Festival Off d’Avignon, c’est apporter de la visibilité à notre travail, en particulier auprès des théâtres et des institutions de la Région Bourgogne Franche Comté où le Théâtre de l’Accalmie est implanté. C’est aussi un moment privilégié pour espérer rencontrer des programmateurs. Avec cet objectif, la compagnie présentera donc deux spectacles, bien sûr Natasha ou le lapin de Gerd, mais aussi Zoom ou l'itinéraire d'un enfant pas gâté de Gilles Granouillet, où entre rires et bouffées d’émotions, la parole d’une mère nous interroge sur les valeurs et les modèles de notre société, interprétée par Annette Benedetti depuis 2013, et déjà présenté au Festival en 2016.

Pourquoi ce théâtre ?

Nous avons choisi le Théâtre des Lila’s pour plusieurs raisons: d’abord ce théâtre, bien situé près de la célèbre rue des Teinturiers, est un petit écrin où le rapport avec le public est intime et chaleureux ; ensuite, nous aimons ses choix artistiques avant tout poétiques, humanistes et affectifs ; enfin les créneaux qu’il nous propose nous conviennent très bien (15h et 18h30). Nous serons dans le même théâtre, c'est pratique, et qui plus est le théâtre arrête le festival le 24 juillet, ce qui nous permettra d'être prêts à répéter dès le 29 pour les Petites Flâneries, l'évènement que nous organisons dans notre village.

Résumé

Deux personnages extravagants, pathétiques et drôles pour une autre façon de « commémorer » l’absurdité de la guerre. Deux soldats, une position à tenir, une guerre qui n’a pas de nom, et qui n’en finit pas... Hans attend de revoir sa fille Natasha, celle qui porte le vin de la vie. Gerd retrouvera sa sœur, celle qui lui tricote ses bonnets et ses culottes en laine. Dans le viseur du fusil, le lapin qui fera le repas de midi. Hans vise la tête. Gerd n’est pas d’accord, la tête c’est le meilleur !

Notes du metteur en scène

Un théâtre qui pense et qui rit. (ou l’inverse ?)

« Partout la guerre dans le monde. « Plus jamais ça ! » : voilà le cri du cœur que les horreurs des guerres du XXème siècle semblaient avoir provoqué aux quatre coins du globe. Les politiques de commémoration s’intensifient; les « journées nationales » se multiplient, des musées s’ouvrent en nombre.

Et pourtant, partout la guerre. Le travail de mémoire ne suffit-il pas à détourner les hommes de la haine, du mépris, des conflits insensés ? Alors il faut dire et redire avec des mots simples toute l’absurdité de la guerre et toute la soif de paix des hommes.

« Natasha », de Jean-Louis Bourdon, met en jeu, et avec malice, la difficulté des êtres à s’entendre, le long chemin vers la tolérance et l’utopie d’une guerre gagnée avec des actes poétiques. La pièce est un dialogue entre deux êtres très différents. Elle nous parle d’amour, de mort, de guerre, de religion, de solitude, de tendresse, et aussi du théâtre, de la poésie. Au fond, c’est une pièce sur la paix. Le dialogue est vif ; les personnages sont attachants. Il y a dans leurs échanges quelque chose des clowns « beckettiens » : une forme de pessimisme désespéré sur la nature humaine où l’humour, la dérision et le grotesque expriment un grand amour pour l’Humanité.

Un théâtre apparemment absurde, qui s’appuie sur les vertus politiques, et même morales du rire. »

Jean-Marc GALERA

La presse en parle

"L'écriture, d'une grande humanité, est portée par le jeu magistral des comédiens... Passant du rire à l'émotion, les spectateurs sont amenés avec subtilité à une réflexion sur ce qui déchire les êtres et les peuples" le Dauphiné Libéré - février 2019

"Drôle et poignant...Un Pastiche de la guerre, comme un hymne à la paix." Journal du Centre - novembre 2018

Merci infiniment de soutenir ce projet qui nous tient à cœur !



FAQ

Oui, vous pouvez calculer le montant de votre déduction fiscale en cliquant sur "soutenir" - "je souhaite défiscaliser en tant que" - tapez le montant que vous souhaitez donner > le "montant après réduction fiscale" s'affichera automatiquement à droite.

Suivre toutes les étapes nécessaires en remplissant bien les champs adresse mail (sur laquelle vous recevrez le reçu fiscal) et celui de votre adresse postale (champ obligatoire pour l’édition d’un reçu fiscal).

Je contacte proarti : 06 52 37 93 09 // contact@proarti.org

Bien sûr, plusieurs modes de paiement sont proposés.

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira à payer la location du Théâtre des Lila's :

> 1300 euros, la moitié de la location est assurée

> 2700 euros, la location est assurée !


Montant de l'appel à dons

2 700,00 €

Montant Global

17 690,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Logistique

Tractage 1 500,00 €
Publicité/promotion 900,00 €
Assurance 60,00 €
Défraiements 1 100,00 €
Frais de transport 350,00 €
Frais de régie 180,00 €
Location de la salle 2 700,00 €
Commission Proarti 216,00 €
SOUS TOTAL 7 006,00 €

Droits d'auteur

SACD 800,00 €
SPEDIDAM 245,00 €
SOUS TOTAL 1 045,00 €

Salaires et cotisations

Smartfr 557,00 €
Cotisations sociales techniciens 840,00 €
Attachée de production 220,00 €
Rémunération du régisseur 1 140,00 €
Cotisations sociales artistes 2 270,00 €
Rémunération des comédiens 4 612,00 €
SOUS TOTAL 9 639,00 €

TOTAL

TOTAL 17 690,00 €

Recettes

Désignation Montant

Organismes privés

SPEDIDAM 3 400,00 €
SOUS TOTAL 3 400,00 €

Fonds propres

Recettes billetterie 5 400,00 €
Apport compagnie 3 500,00 €
Co-production 2 000,00 €
SOUS TOTAL 10 900,00 €

Subventions

Ministère de la Culture/FONPEPS 690,00 €
SOUS TOTAL 690,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 2 700,00 €

TOTAL

TOTAL 17 690,00 €

Extrait

HANS — Es-tu déjà allé au théâtre ?

GERD — Au théâtre ?

HANS — Oui !

GERD — Pourquoi faire ?

HANS — Comment ça pourquoi faire ? Pour voir une pièce, pardi !

GERD — … Non.

HANS — Pourquoi ça ?

GERD — Pourquoi ? Je sais pas. J’y ai jamais pensé.

HANS — Tu n’y a jamais pensé ?

GERD — Non… Ça sert à quoi ? C’est…

HANS, le coupant. —Tu me demandes à quoi ça sert d’aller au théâtre ?

GERD — Heu...Oui.

HANS — Pourquoi tu vas à l’église ?

GERD — Pourquoi je vais à l’église ? Mais..... c’est pas pareil. Si je vais à l’église c’est parce que…

HANS — Parce que quoi ?

GERD — Parce que quoi ?

HANS — Oui, pourquoi vas tu à l’église, Gerd ?

GERD — Tu me demandes pourquoi je vais à l’église ?

HANS — Oui, je te le demande.

GERD — Mais… mais si je vais à l’église... c’est pour faire comme tout le monde ! Tout le monde va à l’église, Hans, c’est pas la même chose, aller à l’église, c’est normal.

HANS — Parce que pour toi aller au théâtre c’est pas normal ?

GERD — Je sais pas !

HANS — Tu sais pas ?

GERD — Aller au théâtre ça te met pas du beurre sur ton pain, Hans.

HANS — Parce que aller à l’église ça te beurre tes tartines ?

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’auteur :

Jean-Louis Bourdon est un auteur inclassable. Marcel Maréchal qui a mis en scène la pièce Jock disait de son écriture : "C'est dans le non-dit que ça dit ! Dans le rythme. Ça chaloupe comme chez Pinter et Mamet. Dans les silences, les pleurs et les éclats de rire. Ça rigole ! mais gaffe : si tu grattes un peu, c'est le désespoir absolu."

Ecrivain, metteur en scène et comédien, il reçoit le prix Nouveau Talent Théâtre de la SACD en 1999. Il a écrit de nombreuses pièces dont Jock (m.e.s Marcel Maréchal, Visite d'un père à son fils (m.e.s. Georges Werler puis traduite en Italie par Vittorio Gassman), C'était vers la fin de l'automne (m.e.s. Laurence Kempf), Fin de programme et Le Chant du coq (m.e.s Christophe Rouxel), Scènes de la misère ordinaire, Karma (m.e.s Michel Fagadau), L’Etrange destin de M. et Mme Wallace (m.e.s Marion Bierry), Ces gens qui ne veulent pas mourir sont incroyables, mise en scène de Jean Michel Ribes avec Roland Blanche.

Il a écrit et mis en scène Le landau qui fait du bruit avec Judith Magre et Jacques François, Derrière les collines, créé au Festival d'Avignon IN en 1992, avec entre autres Philippe Khorsan.

Il est l'auteur de plusieurs romans dont Sur la tête du bon Dieu, édité chez Flammarion, et Que le jour aille au diable adapté pour la télévision par Alain Wermutz.

Il a également écrit plusieurs pièces radiophoniques. Ses pièces ont fait l'objet de nombreuses productions et ont été traduites notamment en allemand, anglais, espagnol, italien.

Suivez l'actualité du projet !

  • Un mois après

    Bonjour cher.es donateurs,

    Tout d'abord un immense MERCI! :

    Nina, Didier G., Laurence P., Vincent H, Marie-Pierre B., Jean-Michel M, Françoise & Jean D., Florence C., Anne D., Suzette S., Marijke G., Patrick C., Gérard & Marie-Claude C., Jean-Pierre M., Marie-Pierre L., Sébastien D., Cécile V., Sandrine L., François H., Sophie A., Carole L., Sylvie S., Françoise D., Marion et François, Marie-Agnès et Dominique M., Patrick J., Sabine M. Evelyne C., Jean et Nadine G.
    et ceux qui veulent rester anonymes.

    Grâce à vous, nous avons atteint en un mois 119% du montant espéré, c'est formidable!

    et c’est d’autant plus formidable qu’une des subventions obtenue est inférieure de 1200€ à ce que nous avions espéré!

    Aussi si nous pouvions atteindre 3900 € ce serait « vraiment chouette ! », comme dit un des personnages de la pièce.

    Et la bonne nouvelle, c'est qu'il reste encore un mois!

    Pour vous le lien du teaser : https://vimeo.com/338026002

    Pour ceux qui n'on pas encore pu assister au spectacle nous espérons que vous pourrez le voir à Avignon ou sur une prochaine date de tournée

    et encore Merci

    Théâralement votre,

    Le Théâtre de l'Accalmie

Contreparties

PET DE LAPIN

pour 10,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un GRAND MERCI de notre part sur NOTRE SITE INTERNET et NOTRE PAGE FACEBOOK

(réduction d'impôt particuliers: 7€)

COUP DU LAPIN

pour 25,00 € et +

3 ARTINAUTES

Une AFFICHE DÉDICACÉE du spectacle OU une AFFICHE DÉDICACÉE DU FESTIVAL OFF

+ un grand merci de notre part sur notre site internet et notre page facebook

(réduction d'impôt particuliers: 16€)

PEAU DE LAPIN

pour 50,00 € et +

7 ARTINAUTES

Une PLACE TARIF DÉTAXE à Avignon

+ une affiche dédicacée du spectacle OU une affiche dédicacée du FestivalOFF

+ un grand merci de notre part sur notre site internet et notre page facebook

(réduction d'impôt particuliers: 33€)

LAPIN CHASSEUR

pour 80,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une PLACE OFFERTE sur la représentation de votre choix

+ une affiche dédicacée du spectacle OU une affiche dédicacée du FestivalOFF

+ un grand merci de notre part sur notre site internet et notre page facebook

(réduction d'impôt particuliers: 53€)

LAPIN DE GARENNE

pour 100,00 € et +

5 ARTINAUTES

Une CARTE POSTALE en direct du Festival

+ une place offerte sur la représentation de votre choix

+ une affiche dédicacée du spectacle OU une affiche dédicacée du FestivalOFF

+ un grand merci de notre part sur notre site internet et notre page facebook

(réduction d'impôt particuliers: 66€)

CIVET DE LAPIN

pour 200,00 € et +

0 ARTINAUTES

Le TEXTE DU SPECTACLE

+ une carte postaleen direct du Festival

+ une place offerte sur la représentation de votre choix

+ une affiche dédicacée du spectacle OU une affiche dédicacée du FestivalOFF

+ un grand merci de notre part sur notre site internet et notre page facebook

(réduction d'impôt particuliers: 132€)

LAPIN AUX PRUNEAUX

pour 300,00 € et +

0 ARTINAUTES

DEUX PLACES OFFERTES pour la représentation de votre choix

+ L'édition du texte du spectacle

+ une carte postaleen direct du Festival

+ une affiche dédicacée du spectacle OU une affiche dédicacée du FestivalOFF

+ un grand merci de notre part sur notre site internet et notre page facebook

(réduction d'impôt particuliers: 198€)

CHAUD LAPIN

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

DEUX DÉTAXES à Avignon

+ deux places offertes pour la représentation de votre choix

+ L'édition du texte du spectacle

+ une carte postaleen direct du Festival

+ une place offerte sur la représentation de votre choix

+ une affiche dédicacée du spectacle OU une affiche dédicacée du FestivalOFF

+ un grand merci de notre part sur notre site internet et notre page facebook

(réduction d'impôt particuliers: 330€)