Mécénat

Le Colosse de Mahdia
Une traversée musicale...

Collecte Réussie


| MUSIQUE
| Paris
| PRODUCTION

6 281,00 €

6 000,00 € demandés

43
Soutiennent
1
Recommandent
1
Suivent
104%

Présentation du projet

.

Le Colosse de Mahdia est une commande du Choeur régional Vittoria d'Île-de-France à Olivier Calmel, fils de Roger Calmel, sur le thème de l'immigration, du rassemblement des peuples, de musique pendant la traversée... vers la Paix !

.

La création comporte 4 mouvements.

Les trois premiers mouvements seront composés sur un texte de Pierre-Henri Loÿs, oeuvre originale pour cette création. Le texte du final (4ème mouvement) reprend le texte du Nouveau Colosse, célèbre sonnet écrit par l’Américaine Emma Lazarus en 1883. Depuis 1903, il est gravé sur une plaque montée sur le piédestal de la Statue de la Liberté, dont il est devenu un symbole.

Le tout sur une composition musicale inédite d’Olivier Calmel, compositeur contemporain reconnu, qui a récemment composé une oeuvre pour la Maîtrise de Radio France.

.

Le Colosse de Mahdia :

Mahdia est l’un des ports de Tunisie d’où partaient des embarcations de fortunes chargées d’immigrés. Le Colosse de Mahdia est le nom du bateau sur lequel deux enfants, Nahom et Amina embarquent. Ils font serment dans la tempête de chanter ensemble la musique d’un autre monde. Un monde où « toutes choses parlent et se répondent…" Pierre-Henri Loÿs

Cette création est prévue sur une durée de 20 minutes, pour un choeur mixte, un orchestre, avec percussions et un baryton solo, tous dirigés par Boris Mychajliszyn (chef associé du Choeur régional Vittoria d'Île-de-France).


LE CONTEXTE

.

Le Choeur Vittoria, dont la direction artistique est confié à Michel Piquemal, est détenteur de la 5ème victoire de la musique classique.

Michel Piquemal a toujours pris soin de s'atteler à la découverte de repertoires délaissés ou méconnus, en sa qualité d'héritier des maîtres de la musique française : formé auprès de Pierre Bernac (baryton et interprète préféré de Francis Poulenc), et Denise Duval (interprète fétiche, qualifié de double feminim de Francis Poulenc), mais également... Roger Calmel.

"Roger Calmel a joué un rôle capital pour moi car il a été mon maître. J'ai été élève à la Maîtrise de Radio France, Roger Calmel, alors responsable des études, m'appréciait beaucoup et m'a énormement soutenu. J'ai créé quantité de ses partitions. Roger était un chef de choeur passionné." Michel Piquemal

En février 2013, Olivier Calmel, fils de Roger, et Boris Mychajliszyn, chef associé au Chœur Vittoria se rencontrent par l’intermédiaire d’amis communs. Très rapidement des liens amicaux se créent et l’idée de travailler ensemble germe tout aussi rapidement.

« Michel Piquemal m’avait déjà fait découvrir, il y a quelques temps déjà, des œuvres de Roger Calmel telles que le Stabat Mater pour Chœur à voix égales, que j’ai l’intention de mettre un jour au programme de la Maîtrise des Demoiselles de la Légion d’honneur dont je suis le directeur. Je lui ai donc naturellement fait part de ma rencontre avec Olivier Calmel et de notre amitié. Effet mirroir de celle qui existait entre Michel Piquemal et Roger Calmel. Un parallèle de filiation génétique et spirituelle se mettait lentement mais sûrement en place. » Boris Mychajliszyn

Des échanges se sont alors progressivement construits autour de cette filiation.

« Olivier était très jeune lorsque j'allais répéter chez son père et je ne savais pas encore quel compositeur il était devenu. En faisant des recherches, je suis tombé sur son concerto pour violoncelle que j'ai trouvé magnifique.. L'idée nous est alors venue, avec Boris et Cécile Berthelot, administratrice du Chœur régional Vittoria d'Île-de-France, de rendre hommage à Roger Calmel et de passer commande à Olivier Calmel." Michel Piquemal

Ainsi donc est né le désir de passer commande d'une oeuvre originale à Olivier Calmel, dans un souhait de "passage", d'une rive à l'autre, d'un maître à son disciple, d'une musique à son écho, d'un père à son fils.

.

Chante-moi la musique de chez toi,

Je te chanterai une mélodie écrite par mon père.

...

Et nous chanterons ensemble

Une autre musique encore,

Celle de nos enfants.

Heureuse traversée qui nous mène à eux !

...

Pour suspendre aux étoiles

Le pont de nos soupirs entre nos deux pays.

.

Extrait du Colosse de Mahdia, Pierre-Henri Loÿs


VOTRE SOUTIEN

Selectionné par la Sacem pour ce projet, le Choeur régional Vittoria d'Île-de-France, même s'il est subventionné par la région Île-de-France ne peut prendre en charge l'ensemble des coûts afférents à celui-ci.

C'est pourquoi, nous avons besoin de vous, et d'amoureux de la musique classique française contemporaine pour nous aider.

L'ensemble des contributions sera reversé au compositeur Olivier Calmel pour la création musicale : Le Colosse de Mahdia. Le Choeur Vittoria ayant déjà pris à sa charge les coûts de l'auteur, et se porte garant des coûts de mise en oeuvre du projet et de sa diffusion.

Si la collecte dépasse le budget souhaité, l'ensemble des fonds sera utilisé pour diffuser cette création originale en Île-de-France.


CALENDRIER DU PROJET

Le Colosse de Mahdia est un projet qui a pour but d'être joué et créé rapidement sur l'année 2017.

C'est pourquoi, nous avons déjà prévu une date de création mondiale de l'oeuvre qui aura lieu le vendredi 17 Mars 2017, à l'eglise Saint-Antoine des Quinze-Vingt (Paris 12é).

Les répétitions avec l'orchestre et le choeur pour cette création se dérouleront les :

  • 12 Mars : Répétition de l'orchestre
  • 13 Mars : Pré-Générale avec l'Orchestre et le Choeur
  • 15 Mars : Générale à l'Eglise Saint-Antoine des Quinze-Vingt (Paris 12é)
  • 17 Mars : Concert à 20h30 à l'Eglise Saint-Antoine des Quinze-Vingt (Paris 12é)

  • 6 Juin : Concert à 20h30 à Argenteuil (95), salle du Figuier Blanc : un travail pédagogique associant la maîtrise du conservatoire d'Argenteuil et le choeur régional Vittoria d'Île-de-France

Participer à ce projet, c'est donc avoir la certitude d'aider concrétement la genèse d'une oeuvre, de son écriture à sa création en concert, autour des valeurs de partage et de paix.


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté sert à rémunérer la commande de l'oeuvre au compositeur et à l'auteur. 

Si nous dépassons l'objectif, cela nous permettra d'envisager des reprises de l'oeuvre en Ile-de-France à l'automne 2017.


Montant de l'appel à dons

6 000,00 €

Montant global

52 195,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Dépenses artistiques

Salaires artistiques (musiciens, solistes, chef) 28 995,00 €
Commande au compositeur et droits d'auteur 7 500,00 €
Edition et location du matériel 2 500,00 €
SOUS TOTAL 38 995,00 €

Frais Logistiques

Locations de salles 2 500,00 €
Locations d'instruments 1 500,00 €
Frais de catering 1 500,00 €
Assurances 200,00 €
SOUS TOTAL 5 700,00 €

Communication

Création et impression des supports 2 300,00 €
Publicité 5 000,00 €
Edition de la billetterie 200,00 €
SOUS TOTAL 7 500,00 €

TOTAL

TOTAL 52 195,00 €

Recettes

Désignation Montant

Recettes des concerts

Billetterie concert du 17 mars 2017 6 000,00 €
Billetterie concert du 6 juin 2017 0,00 €
Vente de CD, programmes, produits dérivés 1 500,00 €
SOUS TOTAL 7 500,00 €

Subventions

Subvention Ville de Paris 5 000,00 €
Part de la subvention de fonctionnement de la Région Ile-de-France 33 695,00 €
SOUS TOTAL 38 695,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 6 000,00 €

TOTAL

TOTAL 52 195,00 €
Recommander Suivre

Contreparties

Le Colosse se lève

pour 20,00 € et +

3 ARTINAUTES

  • Un grand merci !
  • Un sac en côton biologique avec le visuel du Colosse

Un grand pas pour le Colosse

pour 50,00 € et +

5 ARTINAUTES

  • 1 invitation à la générale de la création (15 mars 2017)
  • Le "making off" (Film sur la création, répétitions, interviews...)

Le Colosse à toute allure

pour 100,00 € et +

7 ARTINAUTES

  • 1 place pour le concert de la création (17 mars 2017)
  • 1 invitation à un cocktail avec les artistes et le compositeur (début mars 2017)

Une traversée Colossale

pour 200,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

  • 1 place pour le concert de la création (17 mars 2017)
  • 1 sac en côton biologique avec le visuel du Colosse
  • Le "making off" (Film sur la création, répétitions, interviews...)
  • 1 invitation à un moment d'échange privilégié avec le compositeur sur son parcours musical et la génèse de l'oeuvre. Mise en perspective musicologique et familiale (2h)

Vogue le Colosse

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Réservé aux entreprises

  • Logo en tant que partenaire sur le programme et affiche du concert
  • 4 places pour le concert de la création (17 mars 2017)
  • Le "making off" (Film sur la création, répétitions, interviews...)