Mécénat
Icon proarti

À Fleur de Rêve
Résidence de création

Par: AMAREVE

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Paris
| PRODUCTION

5 560,00 €

5 000,00 € demandés

22
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
111%

Présentation du projet

Teaser

À Fleur de Rêve : pièce de théâtre pluri-artistique / multi-artistic theater play
(Adultes, adolescents) - 1h15
Écrite entre 2011 et 2015, À Fleur de Rêve est une pièce de théâtre utilisant plusieurs médiums artistiques.
Elle comprend 4 comédiens, un compositeur, une vidéaste, un créateur son et un créateur lumière.
Une première résidence effectuée en novembre 2017 a permis de créer 15 minutes de spectacles.
Notre objectif actuel est de parvenir à 40 minutes de spectacles (soit environ les 3/4 de la pièce), afin de les présenter à des producteurs et programmateurs. Pour ce faire, nous allons mettre en place une seconde résidence de création en 2018, pour laquelle nous avons besoin de vous !

(Adults, teenagers) - 1h15
Written between 2011 and 2015, À Fleur de Rêve is a play using several artistic mediums.
It includes 4 actors, a composer, a videographer, a sound designer and a light designer.
A first residence in November 2017 has created 15 minutes of shows.
Our current goal is to reach 40 minutes of shows (about 3/4 of the play), to present them to producers and programmers. To do this, we will set up a second residence of creation in 2018, for which we need your help!


L'histoire / Synopsis
Les trois personnages de la pièce, Fleur et ses deux frères (sobrement nommés Cadet et Aîné), ont été confrontés à un traumatisme violent au cours de leur enfance : la mort de leur mère. Lors de vacances à la mer, mère et fille – certainement lors d’une sortie en bateau sur l’océan – sont prises dans une tempête et tombent à l’eau. La mère parvient à sauver sa fille, mais se noie sous le regard impuissant de celle-ci.
L’action de la pièce se déroule plusieurs années plus tard. Si aucun repère spatio-temporel n’est indiqué, on suppose qu’elle se déroule de nos jours.
Au cours de ces années passées depuis le drame, chacun des trois a cherché seul une voie pour gérer son deuil : l’Aîné en se consacrant corps et âme dans un emploi déshumanisé ; le Cadet en se plongeant dans l’écriture, monde de mots et d’imaginaire ; et la Sœur en se réfugiant dans un monde intérieur atemporel, au bord de l’emprisonnement mental.
Le frère Cadet, présent auprès de sa Sœur, mais désarmé devant ses crises, finit par faire appel à son frère Aîné parti des années plus tôt. Malgré leurs différences et une rancœur réciproque tenace, les deux frères vont s’allier pour tenter de sauver leur sœur de son mal.

The three characters in the play, Fleur and her two brothers (soberly named Younger and Elder), were confronted with a violent trauma during their childhood: the death of their mother. When vacationing at the seaside, mother and daughter - certainly during a boat trip on the ocean - are caught in a storm and fall into the water. The mother manages to save her daughter, but drowns under her helpless gaze.
The action of the play takes place several years later. If no spatio-temporal landmark is indicated, it is assumed that it is happening nowadays.
Since the tragedy happened, each of the three children has sought alone a way to manage its mourning: Elder by dedicating body and soul in a dehumanized job; Younger immersing himself in writing, a world of words and imagination; and Fleur, the sister by taking refuge in a timeless inner world, on the brink of mental imprisonment.

Younger, present with his sister, but disarmed before her crises, finally calls in his older brother, who had gone years earlier. Despite their differences and a persistent reciprocal resentment, the two brothers will ally to try to save their sister from her pain.

.

.


Notes d'intention / Intention notes
Note d'auteur / Author's note:
Cette pièce est née d’un travail autour de la notion de frontière.
La frontière physique évidemment, cette ligne de fuite sensée limiter (délimiter) territoires et souverainetés ; mais contenant pourtant les plus grands conflits humains, par ses contours mouvants dans l’espace et le temps.

Mais aussi la frontière poreuse de l’esprit humain, dans son incapacité par moments à percevoir les limites entre réel et imaginaire.
C’est ce dernier aspect que j’ai privilégié dans l’écriture et la dramaturgie, et plus précisément l’interaction entre vécu traumatique et psychologie mentale : comment accepter le deuil, surtout après un trauma aussi violent ?
Chacun des trois personnages va vivre différemment son traumatisme et gérer individuellement à sa façon son deuil : quand la Sœur est affectée par une forme violente de décompensation, l’Aîné agit dans le déni et la fuite, et le Cadet dans une recherche cathartique à travers l’écriture.
Mais c’est ensemble, par la force du lien qui les unit (la force de la fratrie bien sûr ; mais aussi leur lien commun au drame) que les trois personnages vont enfin tenter de faire ressortir leurs sentiments, et accéder ainsi à une forme de résilience.

This play was born from a work around the notion of border.
The physical boundary of course, this line of escape meant to limit (delimit) territories and sovereignties; but containing, nevertheless, the greatest human conflicts, by its moving contours in space and time.
But also the porous border of the human mind, in its incapacity at times to perceive the limits between the reality and the imaginary.
It is this last aspect that I privileged in the writing and dramaturgy, and more precisely the interaction between traumatic experience and mental psychology: how to accept the mourning, especially after such a violent trauma?
Each of the three characters will experience their trauma differently and manage their own mourning in their own way: when Fleur is affected by a violent form of psychological decompensation, Elder acts in denial and flight, and Younger in a cathartic search through writing.
But it is together, by the strength of the bond that unites them (the strength of the siblings of course, but also their common link to the drama) that the three characters will finally try to bring out their feelings, and thus access a form of resilience.

Note de mise en scène / Stage director's note
Dès l'écriture du texte d'À Fleur de Rêve m'est apparu l'univers scénique de la pièce : texte, musique, lumières et vidéo se répondaient sans cesse, et s'alimentaient les uns les autres.

Aussi, l’idée d’utiliser dans la mise en scène des formes artistiques extérieures à la pure forme théâtrale (musique, vidéo, lumières, projections sonores) s’est progressivement imposée à moi, jusqu’à ce que celles-ci deviennent dans mon esprit aussi complémentaires qu’indispensables à la future création ; et composeraient donc (au sens musical du terme) le pendant du texte.
Il me semble en effet que, dans leurs pouvoirs à distordre notre rapport à l’espace, au temps et d’une manière générale à la perception naturelle, tous ces arts permettent de penser le plateau comme un « espace-univers » poétique et onirique, plein d’étrangeté et de sensations. Ils permettent en fait de faire surgir sur scène l’invisible, « ce qui ne peut être dit » par les mots, à la frange de l’imaginaire et du réel.
> La musique traversera la pièce ; chaque personnage comme chaque événement possèdera une identité sonore (susceptible de se transformer).
> Les séquences filmées et projetées sur l’écran, serviront à évoquer les éléments « absents » de la scène (personnages, souvenirs), renforçant l’idée de décalage avec la réalité.
> Les « voix » (les mots entre parenthèses dans le texte), émises par les trois comédiens .ennes seront traitées en voix off et amplifiées grâce au procédé de multi-diffusion surround, de sorte que le spectateur (à l’image de la Sœur) ne puisse percevoir le lieu de l’émission.
> Lumières et animations numériques, notamment grâce à des jeux de réflexion/réfraction de formes d’ombres et de lumières sur l’écran et au sol, « donneront vie » à la présence des éléments naturels ou surnaturels.

As soon as the text of À Fleur de Rêve was written, the scenic universe of the play appeared to me: text, music, lights and video were constantly replying and feeding each other.
Also, the idea of ​​using in the staging other artistic forms outside the pure theatrical form (music, video, lights, sound projections) gradually imposed on me, until these become in my mind as complementary as indispensable to the future creation; and thus compose (in the musical sense of the term) the counterpart of the text.
It seems to me that in their powers to distort our relation to space, time and, in a general way, to natural perception, all these art forms make it possible to think of the stage as a poetic and dreamlike "universe space" , full of strangeness and sensations. In fact, they allow the invisible to appear on stage, "what can not be said" by words, on the edge of the imaginary and the real.
The music will cross the room; each character as each event will have a sound identity (likely to be transformed).
The sequences filmed and projected on the screen, will serve to evoke the "absent" elements of the scene (characters, memories), reinforcing the idea of ​​shift with reality.
The "voices" (the words in parenthesis in the text), emitted by the three actors will be treated in amplified voice-over using the process of multi-diffusion surround, so that the spectator (just as the sister) can not perceive where the broadcast is coming from.

Lights and digital animations, especially thanks to games of reflection / refraction of shadows and lights on the screen and on the ground, will "bring life" to the presence of natural or supernatural elements.

Florian REBEYROLLE, Auteur - metteur en scène

.

.


La Compagnie
Née en 2016, la Compagnie Amarêve a pour objectif de créer, diffuser et promouvoir des œuvres artistiques, en recourant notamment à la pluridisciplinarité (théâtre, musique, danse, poésie, vidéo etc.), sous forme de spectacles ou de représentations publiques.
Elle fait le choix délibéré d’accorder une place fondamental au collectif : chaque membre – qu’il soit artiste, technicien ou consultant – pourra être force de proposition et participer (à sa mesure et son envie) au processus de recherche et de création artistique.


Born in 2016, the Company Amarêve aims to create, broadcast and promote artistic works, using multiple forms of art (theater, music, dance, poetry, video etc.), in shows or public performances.
It deliberately chooses to give a fundamental place to the collective: each member - whether artist, technician or consultant - can be a force of proposal and participate (to his/her measure and his/her desire) in the process of research and artistic creation .

.


Devenez donateurs et bénéficiez d'une réduction d'impôts !

.

Votre don par le biais de la plateforme Proarti vous permet de bénéficiez d'une réduction fiscale de 66% :

Un don de 30€ ne vous coûte que 10,20€ !
50€ = 17€
80€ = 27,20€
100€ = 34€
200€ = 68€
500€ = 170€
1000€ = 340€


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira totalement à financer les coûts liés à la production de la résidence parisienne, qui se déroulera lors du premier trimestre 2018.


Montant de l'appel à dons

5 000,00 €

Montant global

12 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Coûts artistiques

Droits d'auteur 1 000,00 €
Prestation 800,00 €
Charges 2 520,00 €
Salaires 5 000,00 €
SOUS TOTAL 9 320,00 €

Frais location/achat techniques

Location matériel vidéo 200,00 €
Location matériel son 400,00 €
Location matériel lumière 600,00 €
Achat rideau 200,00 €
Location salle de répétition/restitution 500,00 €
SOUS TOTAL 1 900,00 €

Frais de production

Hébergements 100,00 €
Repas 100,00 €
Voyages/Transports 100,00 €
Divers (La Poste, téléphone, etc.) 100,00 €
SOUS TOTAL 400,00 €

Imprévus

Imprévus 380,00 €
SOUS TOTAL 380,00 €

TOTAL

TOTAL 12 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

À SUPPRIMER

SOUS TOTAL 0,00 €

Apports fonds propres

Fonds propres association 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 5 000,00 €

TOTAL

TOTAL 7 000,00 €
Recommander Suivre

Contreparties

Amareve

pour 10,00 € et +

1
ARTINAUTE

149
DISPONIBLES

Nous vous remercions chaleureusement !
Votre nom sera inscrit sur notre page Facebook !

(Si vous donnez 10 €, le montant réel de votre don après déduction d'impôts sera en fait de 3,40 € !)

Amareve +

pour 50,00 € et +

2
ARTINAUTES

148
DISPONIBLES

Nous vous remercions chaleureusement ! Vous recevrez une affiche dédicacée par les comédiens...
Et votre nom sera mentionné sur notre page FB pour valoriser votre action de mécénat.

(Si vous donnez 50 €, le montant réel de votre don après déduction d'impôts sera en fait de 17 € !)

Amareve ++

pour 150,00 € et +

2
ARTINAUTES

148
DISPONIBLES

Venez assister à une répétition et découvrir la fabrique du spectacle... Un moment privilégié avec l'équipe d'une durée de 2h !
Et votre nom sera mentionné sur notre page facebook pour valoriser votre action de mécénat.

(Si vous donnez 150 €, le montant réel de votre don après déduction d'impôts sera en fait de 51 € !)

Amareve +++

pour 300,00 € et +

1
ARTINAUTE

49
DISPONIBLES

Un moment de spectacle... Vous êtes invité à notre Première !
Et votre nom sera mentionné sur notre page FB pour valoriser votre action de mécénat.

(Si vous donnez 300 €, le montant réel de votre don après déduction d'impôts sera en fait de 102 € !)

Amareve ++++

pour 500,00 € et +

2
ARTINAUTES

28
DISPONIBLES

Un moment de spectacle... Vous êtes invité VIP à notre Première et un cocktail/bière/vin/ce que vous voulez vous sera offert avec l'équipe !
Et votre nom sera mentionné sur notre page FB pour valoriser votre action de mécénat.

(Si vous donnez 500 €, le montant réel de votre don après déduction d'impôts sera en fait de 170 € !)

Amareve +++++

pour 1 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Alors là que dire...
On vous promet soirée surprise inoubliable !

(Si vous donnez 1000 €, le montant réel de votre don après déduction d'impôts sera en fait de 340 € !)