Icon proarti

Vivent les Studios de Bry-sur-Marne !
Un documentaire de Sabine Chevrier

Collecte Réussie


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| Bry-sur-Marne
| PRODUCTION

8 322,00 €

6 000,00 € demandés

112
Soutiennent
2
Recommandent
2
Suivent
138%

Présentation du projet

-----------

Découvrez les Studios de Cinéma et de Télévision de Bry-sur-Marne

dans un documentaire qui retracera leur histoire

et la mobilisation des professionnels pour les sauver

-----------


-----------

« Les Studios de Bry-sur-Marne sont, de loin, les meilleurs studios, dans lesquels j’ai pu tourner. Laisser disparaître ces studios, c’est laisser disparaître un savoir-faire, une manière, une culture. » PIERRE SALVADORI

-------------------------------------

LES -----------

" Les Studios de Bry-sur-Marne sont mon usine à rêves. Je viens régulièrement y travailler en fiction, parallèlement à mes projets documentaires.

Comme nombre de techniciens et réalisateurs, je connais ses atouts uniques. Dans ses ateliers décoration spacieux et bien équipés, les artisans du cinéma peuvent reconstituer entre autres : les salons du Roi Soleil pour la série «Versailles» ou une station spatiale pour «Un Ticket dans l'espace». Son stock d'accessoires est une véritable caverne d'Ali Baba, avec guillotine et momies. C'est le seul studio francilien avec un backlot (décor de rue en extérieur fixe) que les équipes décoration transforment au gré des tournages, telle qu'une rue du 19ème siècle avec ses calèches pour « Il ne faut jurer de rien », ou la rue de Senlis pour « Séraphine ».

a

Quand ces studios ont failli disparaître, j'ai activement participé à la mobilisation pour les sauver. A l'époque, je n'étais pas autorisée à filmer les studios. Alors je consignais toutes nos démarches par écrit. Petit à petit, je reconstituais l'histoire de ces studios. Alors qu'une 3ème vie commence pour cette usine à rêves, gérée par le groupe Transpalux, je souhaite réaliser un documentaire pour faire découvrir ce lieu de création et faire comprendre au grand public pour quelles raisons il nous est indispensable.

Grâce au Collectif BKE, j'avais déjà réalisé un documentaire pour sauvegarder la mémoire des Studios de Cinéma d'Arpajon, où furent tournés de nombreux films d'Alain Resnais, de Patrice Leconte et "La Cité des Enfants Perdus" de Caro et Jeunet. Le collectif m'accompagne à nouveau sur ce projet. Avec leurs moyens techniques je filme la renaissance des studios.

Aujourd'hui, nous faisons appel à vous pour principalement acheter des archives inédites et des extraits de films, restaurer et numériser celles qui nous ont été confiées. Grâce à vous, nous pourrons restituer dans ce documentaire toute l'ampleur de la création réalisée au sein des Studios de Bry-sur-Marne. "

Sabine Chevrier


-------------------------------------

-----------

LE DOCUMENTAIRE

-----------

Le récit de la mobilisation des professionnels constitue le fil rouge de ce film. Il nous entraîne à la découverte de ce complexe cinématographique et audiovisuel grâce aux techniciens et aux réalisateurs venus y tourner.

-----------

« Il faut sauver les Studios de Bry-sur-Marne » : la mobilisation

a

« En parcourant la liste des films qui se sont tournés aux Studios de Bry-sur-Marne, je ne peux m'empêcher d'imaginer des bulldozers déboulant sur les plateaux de Comencini, de Demy, de Polanski,… Quelle divinité du CAC 40 les artisans du rêve ont-ils blasphémée pour mériter cela ? » s'interroge le réalisateur René Manzor.

A la manière d'une enquête policière, ce film dévoilera les tenants et les aboutissants de la vente des studios de Bry-sur-Marne : comment un studio au « taux de remplissage élevé », aux atouts uniques en France, outil de travail de milliers de techniciens et d'artistes, est promis à la destruction pour des raisons spéculatives.

Les différents acteurs de la mobilisation, techniciens, réalisateurs, élus et institutions, nous feront revivre les différentes étapes de ce sauvetage. Mais pour comprendre les raisons de cette mobilisation, il faut plonger au cœur de ce lieu de création.

-----------

Les Studios de Bry-sur-Marne : un outil de création unique

a

« Ici, tout a été pensé pour et par des gens du métier, c'est ce qui rend cet endroit si unique » raconte Guy-Michel, peintre-décorateur. Ces artisans de l'ombre nous feront vivre les studios au quotidien et nous expliqueront leur spécificité. Nous découvrirons la diversité de leurs métiers, les anciens comme les nouveaux. Leurs récits s’inscriront naturellement dans l’histoire des fictions et des divertissements tournés à Bry-sur-Marne.

Les centaines de films réalisés au cours de ces 30 ans d'existence permettent de montrer la diversité de la création en studio et de bousculer les préjugés. Ainsi, Eric Rochant a filmé tous les intérieurs des «Patriotes » dans ces studios « pour placer la caméra là où il voulait, et non là où il pouvait ». Comme lui, une nouvelle génération de réalisateurs, Cédric Klapisch, Christian Vincent, François Ozon, Pierre Salvadori, viennent tourner à Bry, en intégrant l'apport de la Nouvelle Vague et la tradition de l'âge d'or des studios. Ils croisent des réalisateurs, comme Jean-Pierre Jeunet, ou Roman Polanski, dont l'univers impose le studio.

La télévision ne sera pas absente de cette plongée dans la création née à Bry-sur-Marne. L'histoire des téléfilms et des séries qui y ont été tournés reflète son évolution : de la série «Highlander » à «Versailles » et «Chefs », des grandes sagas comme «Beaumanoir » à la naissance des sitcoms «Classe Mannequin » et «Seconde B ».

c

Quand les jeux et les émissions de divertissement envahissent les grilles de programmes, les Studios de Bry accueillent « La Roue de la Fortune », « Une Famille en Or», « Le Juste Prix» puis « Les Z'amours ». Patrick Sébastien occupera le plateau B1 pendant 28 ans. Sur la porte de ce plateau était inscrit ce message : « Interdit aux stars, autorisé seulement aux artistes ».

La SFP avait créé ce complexe de 13 hectares pour y regrouper toutes ces activités. Mais, la reprise de l'exploitation des studios ne concerne que les tournages de fiction. Le temps est donc venu de recueillir les témoignages et de numériser les archives pour raconter l'histoire de ces studios.

-----------

-----------


FAQ

Vous pouvez nous contacter sur le mail suivant : bry@collectifbke.com

A quoi sert l'argent collecté

Les studios sont les oubliés du mythe cinématographique. Aujourd'hui, c'est avec le soutien d'une petite télévision locale, Télé Bocal, que nous lançons la production de ce film.

Grâce à ce partenariat, nous avons pu déposer des demandes de financements auprès de la Région Île-de-France et du CNC.

Pour compléter notre budget, nous faisons appel à vos dons afin de réaliser un documentaire de 65 minutes plus riche en archives professionnelles et personnelles.

L'argent collecté permettra :

- principalement d'acheter des archives, des extraits de films, téléfilms, émissions de divertissement, jeux et des photographies de plateaux, auprès de l'INA et d'autres ayant droits. Une minute d'extrait de film coûte environ 1500 €, 30 secondes d'archives INA entre 400 et 800 €.

- de continuer les recherches sur l'histoire des studios de Bry-sur-Marne, avec de nouveaux témoignages et la collecte d'archives personnelles. Ces archives seront numérisées ou restaurées.  

Avec 6 000 euros, nous pourrons financer 4 minutes d'extraits de films et d'archives inédites.

Si nous dépassons notre objectif de collecte, nous les investirons dans les archives. Ainsi 12 000 euros nous permettraient d'avoir 8 minutes. 

 


Montant de l'appel à dons

6 000,00 €

Montant global

49 500,00 €

Dépenses

Désignation Montant

RÉMUNÉRATIONS

Cotisations sociales 10 000,00 €
Salaires 15 000,00 €
Droits artistiques 5 000,00 €
SOUS TOTAL 30 000,00 €

ARCHIVES

Achat de droits 8 500,00 €
SOUS TOTAL 8 500,00 €

MOYENS TECHNIQUES

Matériel de tournage et de postproduction 6 000,00 €
SOUS TOTAL 6 000,00 €

DÉPENSES DE TOURNAGE

Régie 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

TOTAL

TOTAL 49 500,00 €

Recettes

Désignation Montant

AIDES AU DÉVELOPPEMENT

Aides acquises 11 500,00 €
SOUS TOTAL 11 500,00 €

SUBVENTIONS

Aides à la production escomptées 27 000,00 €
SOUS TOTAL 27 000,00 €

COLLECTIF BKE

Apport en industrie et en numéraire 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 6 000,00 €

TOTAL

TOTAL 49 500,00 €

« Il faut sauver les Studios de Bry-sur-Marne »

" Les studios de cinéma, ces oubliés du mythe cinématographique, sont devenus mon sujet.

En 2012, lorsque j'apprends la fermeture des studios de cinéma d'Arpajon, avec la photo-journaliste Gaëlle Girard Marchandise, nous filmons le dernier tournage et recueillons les témoignages de l'équipe. Grâce à BKE, je réalise un documentaire pour sauvegarder la mémoire de l'usine à rêves préférée d'Alain Resnais et de Patrice Leconte. (cf teaser ci-dessous).

Lors d'une projection de ce film en mai 2014, Philippe, chef-constructeur, m'invite à rejoindre une équipe constituée par deux associations de décorateurs, l'ADC et le MAD, pour essayer de sauver les Studios de Bry-sur-Marne. Je les rejoins, sans me douter que j'y consacrerai 10 mois de ma vie.

A cette époque, je ne suis pas autorisée à filmer les studios, alors je consigne toutes nos démarches par écrit. Je fais des recherches pour comprendre la situation, reconstituer l'histoire de ces studios. J'anime la page Facebook et le compte Twitter. Après des mois de mobilisation, quand Transpalux devient le nouvel exploitant des studios, je reprends ma caméra et filme leur renaissance. Cette mobilisation fut pour moi une véritable aventure humaine, avec contre toute attente un happy end.

Aujourd'hui, je souhaite raconter l'histoire de cette mobilisation pacifique, porteuse d'espoir, du point de vue de ceux qui l'ont vécu, et faire découvrir à quel point ces studios de Bry-sur-Marne sont uniques et indispensables pour de nombreux réalisateurs et techniciens. "

Sabine Chevrier

Les Studios d'Arpajon - Teaser

Recommander Suivre

Contreparties

Merci !

pour 10,00 € et +

9 ARTINAUTES

MERCI de la part de toute l'équipe ! Votre nom sera inscrit sur la page internet consacré au documentaire.

Le film en accès exclusif

pour 25,00 € et +

26 ARTINAUTES

Dès le film terminé, vous serez parmi les premiers à pouvoir le découvrir via un lien privé sur notre site internet ! Votre nom sera inscrit sur la page internet consacré au documentaire.

Le DVD du documentaire

pour 50,00 € et +

20 ARTINAUTES

Vous recevrez le DVD "Vivent les Studios de Bry-Sur-Marne". Votre nom sera inscirt sur la page internet consacré au documentaire.

DVD et Avant-Première

pour 100,00 € et +

16 ARTINAUTES

Vous recevrezle DVD lors de l'avant-première du documentaire.Votre nom sera inscrit au générique du film.