Mécénat
Icon proarti

PSYcause(s) 2

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
|

20 330,00 €

14 000,00 € demandés

107
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
145%

Présentation du projet

Résumé du projet :

Après « PSYcause(s) » joué plus de 500 fois à Paris et en tournée, « PSYcause(s)2 » (le retour de la psy!) sera créé le 12 Janvier 2016 au Studio Hébertot à Paris.

Vos dons permettront de donner une visibilité au projet dans la jungle des quelques 500 spectacles présentés à Paris chaque saison.


« Elle » est toujours psy.

Le symbole d'équilibre a vacillé... S'est relevé...

Et puis...

Les enfants sont partis. Elle est seule de nouveau.

Bientôt vieille orpheline.

Elle a vu défiler d'autres névroses, d'autres douleurs...

De femmes en errance, en dérive, en peur de solitude et de vieillesse, comme elle.

A cherché désespérément de nouveaux "nique la mort" pour résister.

Maintenant elle est grand-mère.

Alors elle doit trouver du sens ! Vite !

Le sens à tout ça ?!

Entre humour noir et compassion pour ses contemporaines, Josiane Pinson nous propose une promenade bis dans les profondeurs de l'inconscient.


La compagnie de la Deuxième Vie.

Depuis 2002, la Compagnie de la Deuxième Vie accompagne le parcours en solo de Josiane Pinson dans son exploration de la psyché féminine.

Forte de ses précédents succès salués par la presse et accrédités par le public, la compagnie s'engage ici encore dans son nouveau projet.

Après « La Quarantaine Rugissante » (près de 500 représentations à Paris, en tournée et au Festival d'Avignon), et « PSYcause(s) » (plus de 500 représentations dans trois théâtres parisiens, trois Festivals d'Avignon et tournée), l'enthousiasme de Sabine Desternes (Courants d'Art Productions) et de la nouvelle direction du Studio Hébertot à la lecture de « PSYcause(s)2 » a généré un optimisme communicatif suffisant pour nous pousser à relever le défi !

Ensemble, nous avons rêvé une suite à PSYcause(s).


PSYcause(s) opus 1 : ce qu'en avait pensé la presse

L'EXPRESS : « Une séance unique pour une thérapie efficace. »

TELERAMA/SORTIR: MOTIVE : « Rayonnante d'une élégance naturelle, subtile alliance de charisme et d'autodérision, Josiane Pinson nous entraîne vers ces indicibles frontières où rires et angoisses se confondent.»

LE NOUVEL OBS : « Une grande finesse d'observation »

FRANCE INFO : « Un spectacle fluide et remarquablement construit ... le rire omniprésent sert d'exutoire : c'est là que résident la finesse, l'intelligence et la grande sensibilité de Josiane Pinson : un grand bravo ! »

LA TERRASSE : « PSYcause(s), pièce à la fois drôle et grave, montre l'âme des unes et des autres avec empathie, humour et vivacité »

TELERAMA : « Elle passe avec autant de virtuosité que d'humour d'un personnage à l'autre, d'une souffrance à l'autre, d'une folie à l'autre. »

FRANCE 5 : « Magistrale auteure interprète. »

FRANCE BLEU : «Un spectacle qui fait le bonheur de toutes celles et ceux qui l'ont vu ... PSYcause(s) : ca "cause" de nous»

PUBLIKART : « L'émotion et le trouble s'impriment en filigrane face à ces appels terriblement humains et miroir d'une société borderline... Un efficace anxiolytique. »

POLITIS : « Une magnifique comédienne : courez-y ! »

TATOUVU MAG : « En explorant la sensibilité féminine au plus proche de sa réalité, elle nous invite à rire de nous-mêmes, sans complaisance mais avec compassion. »

LE MONDE.FR : « Irrésistible de drôlerie ou subtilement dérangeant »

PSYCHOLOGIE MAG : « On rit, on frissonne, on encaisse, on s'interroge, on avance : et ça fait un bien fou »

PARISCOPE : « Elle ausculte admirablement bien la femme de 50 ans »

PARIS PREMIERE : « Intrigant, extrêmement touchant, incroyablement fort et courageux, glaçant et drôle »

CULTURE F2.fr : « Elle nous emmène jusqu'au tréfonds du mal de vivre avec maestria »

CULTURECIE : « Subtil, intelligent et magistralement joué »

A NOUS PARIS : « Un petit bijou tout en angles vifs »

SNES CULTURE : « Remarquable de finesse et d'humour »

THEATRONLINE : « Elle va au fond des âmes et vise en plein coeur »

SANTE MENTALE : «Une comédienne magistrale doublée d'un auteur puissant qui nous promène dans les profondeurs de l'inconscient : efficace et réjouissant : courez-y !»

… Et les spectateurs :


La bande-annonce de l'opus 1


Le mot de l'auteure interprète

Depuis « La Quarantaine Rugissante », je m'attache à explorer l'inconscient de la psyché féminine.

Dans « PSYcause(s) », je décrivais les angoisses de la femme aux abords de la cinquantaine.

« PSYcause(s) 2 » nous la dépeint une décennie plus tard, à un moment de vie où les grands bouleversements (retraite en vue, perte des parents, arrivée de petits enfants, etc.) font prendre conscience que le temps qui reste se restreint et qu'il est urgent de trouver « du sens »…

Se maintenir dans une posture sclérosante par sécurité ?

Accepter ? Renoncer ? Ou oser encore tout bousculer pour se donner une chance de sérénité dans la dernière ligne droite ?

Nous découvrons ou retrouvons « Elle ». Psy patentée. Et pourtant pas plus à l'abri du dérapage que n'importe lequel des mortels. Un être humain faillible. Tout simplement.
Aux prises avec son âge, ses patientes, sa mère, ses enfants, son couple, sa sexualité.

Le choix du "seule en scène" me permet là encore de jouer sur « l'effet miroir » : affects et paroles parallèles de la psy et de ses patientes se croisent et se répondent pour ne devenir le portrait que d'UNE SEULE ET MÊME FEMME observée à la loupe par le prisme de ses contradictions, de ses doutes, de ses entraves, de ses fantasmes.

Qu'elle soit fille de, mère de, seule ou accompagnée, qu'elle se projette sur l'avenir ou se penche sur son passé, ou encore qu'elle se questionne au présent, elle symbolise la femme de tous les âges et « dans tous ses états ».

Outre mon goût pour la psychologie, le parti-pris de situer la pièce dans le cabinet d'un thérapeute n'est qu'un prétexte à (se) questionner. A pointer du doigt. A nous confronter sans concessions à nos propres angoisses, en alternant portraits glaçants et rire franc (ou inversement, selon le vécu et le ressenti de chacun) pour nous tirailler entre nos propres pulsions de vie et de mort.

Fidèle à mon ton de prédilection, la dérision, je poursuis donc la route, notre route, pour vous parler de vous et de moi

Avec humour.

Mais aussi et surtout avec compassion.


Le théâtre

Avec avec sa tête une toute nouvelle direction (Sylvia Roux et Yvan Varco), le Studio Hébertot a axé sa programmation sur une création contemporaine de qualité, en parfaite adéquation avec la tonalité de l'écriture de Josiane Pinson.

L'horaire proposé est idéal (21H), et la mise à disposition du théâtre pour une large période d'exploitation (60 représentations) représente un atout incontestable.


Le partenaire

Que serait une psy sans son fauteuil ?

Et que serait un patient qui ne peut pas s'allonger ?

Aussi esthétique que pratique puisque multi-positionnel, Josiane accorde toute sa place à son indispensable partenaire puisqu'elle le fait saluer en fin de représentation !


A qui s'adresse le spectacle ?

. A tous les mortels qui aimeraient bien ne pas l'être... (1)

. Aux femmes désireuses de si bien se reconnaître en ce miroir... (1)

. Aux filles de... (1)

. Aux mères de... (1)

. Aux hommes qui aiment les femmes... ou qui souhaitent mieux comprendre la leur ... (1)

. Aux psys et autres professionnels de la santé mentale... (1)

. Aux patients qui se sont assis ou allongés une fois ou dix ans chez un thérapeute ... (1)

. Et bien sûr à tous les spectateurs qui ont aimé Psycause(s) !...(1)

(1) : si vous ne vous reconnaissez dans aucune catégorie : contactez-nous. Nous ajouterons votre profil à la liste.


Pourquoi avons-nous besoin de vous ?

Exister à Paris est un luxe auquel nous ne pouvons faire face seuls.

Sans visibilité, un spectacle, même de belle facture, est noyé dans la masse des quelques 500 spectacles présentés à Paris chaque saison.

Il est donc incontournable d'accorder à notre projet un budget communication correct et de confier le bébé à un attaché de presse convaincant et convaincu.

Ces deux postes ont un coût.

Grâce à vous, PSYcause(s)2 pourra prendre son envol !

Alors d'avance : mille mercis pour votre soutien !

Et n'oubliez pas que votre don est défiscalisable à hauteur de 66 % si vous êtes un particulier et 60% si vous êtes une entreprise !

A quoi sert l'argent collecté

Exister à Paris est un luxe auquel nous ne pouvons faire face seuls.
Sans visibilité, un spectacle, même de belle facture, est noyé dans la masse des quelques 500 spectacles présentés à Paris chaque saison.
Il est donc incontournable d'accorder à notre projet un budget communication correct et de confier le bébé à un attaché de presse convaincant et convaincu.
Ces deux postes ont un coût.
Grâce à vous, Psycause(s)2 pourra prendre son envol !


Montant de l'appel à dons

14 000,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 14 000,00 €

TOTAL

TOTAL 14 000,00 €

Largement inspirée par sa propre vie, Josiane Pinson détourne avec humour le récit autobiographique pour distancier ses propres émotions.

Férue de psychanalyse, elle puise dans les écrits de professionnels aussi divers que Nancy Friday, Paule Salomon, Irvin Yalom, Elizabeth Kübler Ross, Jacques Salomé, Françoise Dolto... ou Sigmund Freud.

Par ailleurs profondément marquée par le parcours d'émancipation de son maître à penser Benoîte GROULT, elle se passionne pour cette quête d'accomplissement de soi si bien illustrée par la célèbre réplique de Simone Veil : « On ne naît pas femme : on le devient ».

Son autre égérie est la chanteuse BARBARA qui incarne à elle seule le flirt permanent entre souffrance et résilience.

Contreparties

La petite névrose

pour 20,00 € et +

7 ARTINAUTES

Pour 20€ et plus: un énorme merci et un flyer dédicacé par l'auteure.
(13,20€ de réduction d'impôt)

Le joli fantasme

pour 50,00 € et +

11 ARTINAUTES

Pour 50€ et plus: un énorme merci, une affiche dédicacée par l'auteure et l'envoi du texte en PDF.
(33€ de réduction d'impôt)

La fusion orgasmique

pour 80,00 € et +

26 ARTINAUTES

Pour 80€ et plus: un énorme merci, l'envoi du texte en PDF et 1 place à la représentation de votre choix.
(52,80€ de réduction d'impôt)

La transgression jubilatoire

pour 160,00 € et +

14 ARTINAUTES

Pour 160€ et plus: un énorme merci, l'envoi du texte en PDF et 2 places à la représentation de votre choix.
(105,60€ de réduction d'impôt)

La sublimation

pour 300,00 € et +

3 ARTINAUTES

Pour 300€ et plus: un énorme merci, le texte édité et dédicacé par l'auteure ainsi que l'affiche du spectacle dédicacée et 3 places à la représentation de votre choix.
(198€ de réduction d'impôt)

La résilience

pour 500,00 € et +

4 ARTINAUTES

Pour 500€ et plus: notre reconnaissance éternelle, le texte édité et dédicacé par l'auteure ainsi que l'affiche du spectacle dédicacée et 6 invitations à la répétition générale ainsi q'une bouteille de champagne à partager en compagnie de Josiane Pinson à l'issue de la générale !
(330€ de réduction d'impôt)

Le rêve extatique

pour 1 000,00 € et +

2 ARTINAUTES

Pour 1000€ et plus: notre reconnaissance éternelle, le texte édité et dédicacé par l'auteure ainsi que l'affiche du spectacle dédicacée et 12 invitations à la répétition générale ainsi que 2 bouteilles de champagne à partager en compagnie de Josiane Pinson à l'issue de la générale !
(660€ de réduction d'impôt)