Mécénat
Icon proarti

FLEISCH // Reprise 2018
Campagne d'adhésion et soutien de la compagnie pour la reprise de FLEISCH

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Lyon
| DIFFUSION

2 740,00 €

2 700,00 € demandés

23
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
101%

Présentation du projet

FLEISCH // COMPAGNIE LA SECONDE TIGRE

TEXTE ET MISE EN SCÈNE PAR PAULINE LAIDET

REPRISE

.

...


LA PIECE

FLEISCH est une pièce très librement inspirée du roman d'Horace Mc Coy "On achève bien les chevaux", roman de 1929 lui-même adapté au cinéma par Syndney Pollack en 1969 avec Jane Fonda. Pour écrire cette pièce que je voulais transposer à notre époque contemporaine, je me suis donc inspirée de ce roman et film, et de différents documents d'archives, notamment du livré écrit par Serge et Josseline Bertin: "Chevaux de souffrance" retraçant les marathons de danse qui ont eu lieu en Europe.

Ces marathons ont été inventés d’abord aux Etats-Unis à la fin des années 20, alors que se développe la notion de « record », et que l’Amérique traverse la « Grande Dépression ». Des organisateurs privés ont lancé des défis de plus en plus fou appelés « Dance Marathon » et qui consistaient à danser en couple, le plus longtemps possible, avec 10 minutes de pause toutes les 50 minutes. Une prime financière était finalement remportée par le dernier couple qui restait debout.

Ces marathons repoussent toujours plus loin les limites, ils durent plusieurs semaines, puis plusieurs mois, jours et nuits. Le record a été atteint en 1931 par un couple qui a dansé sept mois et demi… 5154 heures !

On peut s’interroger sur les motivations de ces concurrents qui ne ressortaient souvent pas indemnes d’une telle épreuve. Il y avait la prime pour les gagnants bien-sûr, mais également des récompenses à ceux qui proposaient des « numéros » pour les spectateurs qui pouvaient « miser » sur tel ou tel couple. Les concurrents étaient logés, nourris et blanchis, le temps qu’ils restaient dans cette compétition, ce qui, en temps de crise, constituait aussi une raison notable. Et puis il y avait ce fantasme de célébrité, la possibilité d’être « repéré » et potentiellement engagé par des producteurs ou réalisateurs qui s’annonçaient… il y a là, bien évidemment un étrange effet miroir avec nos télé-réalités d’aujourd’hui.

On peut dire en résumé, que ces marathons étaient une sorte de cruel mélange entre Loft-story, les courses de chevaux et les spectacles de gladiateurs.

.

.

Ces marathons avaient beaucoup de succès auprès du public et bien-sûr auprès des organisateurs qui voyaient là une réelle possibilité d’enrichissement. Ils se sont importés en Europe et surtout en France, et on constate que certains concurrents revenaient d’un marathon sur l’autre. On peut aussi interpréter leur participation à ces compétitions comme la réponse à un certain désenchantement. Comme si les marathons pouvaient recréer une micro-société, avec ses nouvelles règles, aussi dures soient-elles, mais peut-être aussi rassurantes puisqu’elles rythmaient un quotidien totalement pris en charge.

C’est en tout cas comme cela que j’interprète ces évènements et leur succès, et c’est ce que j’ai voulu mettre en avant avec FLEISCH. Sans savoir précisément pourquoi les personnages se sont inscrits, on sent que c’est une nécessité, et que ce marathon représente soit la possibilité d’un renouveau, d’une reconnaissance tant attendue, ou d’un foyer.

Un autre aspect essentiel de ces marathons que j’ai voulu retranscrire dans mon écriture, est la place du « voyeurisme ».

Le public était non seulement très nombreux à venir voir ces évènements, mais il l’était de plus en plus au fur et à mesure que les jours passaient. Il y a là, indéniablement, un attrait du morbide, un attrait pour le suspens, l’accident, le spectaculaire. Mais qu’est-ce qui « fait » le spectaculaire ? Ici, il s’agit de voir des individus diminuer, voir s’humilier, mais qui se battent pour réussir et sur lesquels nous pouvons projeter notre empathie.

Le Maître de Cérémonie dans FLEISCH nous renvoie à cette question. Il est en lien permanent avec le public, et loin de moi l’idée que ce spectacle mette en accusation le spectateur de théâtre venu voir FLEISCH, il questionne la place de l’ « exhibition » et des attentes du public.

.

.

.


LA COLLECTE PROARTI

" Avec FLEISCH, j'imagine ce que seraient ces marathons s'ils étaient à nouveau autorisés aujourd'hui. Nous ne sommes pas très loin d'une télé-réalité de l'extrême, où les concurrents s'inscrivent pour des raisons économiques, ou de désir de célébrités, ou encore par besoin de dépasser. Mais le spectacle interroge surtout cet état de servitude volontaire qui se crée petit à petit entre ces concurrents prêts à tout endurer pour gagner, et le Maitre de cérémonie - Oscar- qui cherche à garantir le spectaculaire.

Nous avons joué ce spectacle une dizaine de fois en 2016, et nous préparons une tournée en 2018, c'est pourquoi nous avons besoin de vous!!

Il s'agit de répéter une semaine au Théâtre de la Croix-Rousse à Lyon, pour ensuite jouer le spectacle au Théâtre de Sorbiers, à la Comédie de St-Etienne et au Théâtre des Bergeries à Noisy-le-sec.

Merci d'avance pour votre soutien!!"

Pauline Laidet

.

Photos: Vincent Arbelet


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté nous permettra de financer notre semaine de reprise pour le spectacle FLEISCH avant de partir en tournée. Il s'agit pour cette reprise de retravailler la sonorisation de la musique, et de préciser encore quelques moments du spectacle. Il faudra également racheter certains éléments de costumes qui se sont abimés lors de l'exploitation précédente. Cette collecte nous aidera également à finacement certaines dépenses liées au fonctionnement de la compagnie: assurance, transports des comédiens, achat ou réparation de matériel technique et administratif, etc, ainsi que la mise en place du prochain projet qui se créera en mars 2018 et pour lequel nous nous réunissons 3 jours en octobre prochain.

Nous vous remercions pour votre soutien!


Montant de l'appel à dons

2 700,00 €

Montant Global

6 500,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Première étape de la création "Souterrain"

Répétitions de "Souterrain" 1 500,00 €
SOUS TOTAL 1 500,00 €

FLEISCH

reprise de Fleisch 4 000,00 €
SOUS TOTAL 4 000,00 €

Fonctionnement compagnie

Assurance, transports, réparation du décors et des costumes 1 000,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

TOTAL

TOTAL 6 500,00 €

Recettes

Désignation Montant

Apport compagnie

Apport compagnie 1 000,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

Subvention Ville de Lyon

Subvention Ville de Lyon 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 2 700,00 €

TOTAL

TOTAL 5 700,00 €

BIBLIOGRAPHIE:

On achève bien les chevaux / Horace Mc Coy 1935, Editions Gallimard, "Folio Policier", 2004.

La grande course de Flanagan / Tom McNab 1982, Editions Autrement, 2012.

Marche ou crève / Stephen King alias Richard Bachman 1979, Editions Albin Michel, 1989.

Chevaux de souffrance – Les marathons de danse en Europe (1931-1960) / Josseline et Serge Bertin / Editions Cénomane, novembre 2014.

L’actuel et le singulier, Entretiens sur le théâtre et la danse / Patrick Bonté et Nicole Moussoux, Lansman éditeurs 2006.

The Panic is On, The Great American Depression / documentaire, lettres d’époque et musiques collectés par Joe Lauro, Sherwin Dunner et Richard Nevis, 2009.

American Dance Marathons, 1928-1934, and the social drama ritual process / Une thèse de Chelsea Dunlop, Université de Floride, département danse, 2006.


Suivez l'actualité du projet !

  • FLEISCH au Théâtre des Bergeries à Noisy-le-sec

    Avis aux amateurs du 93 qui voudraient venir danser avec nous!!

  • FLEISCH au Théâtre de Sorbiers et Comédie de St Etienne

    Deux dates au Théâtre de Sorbiers en co-accueil avec La Comédie de St-Etienne, les 12 et 13 janvier 2018... avis aux amateurs qui seraient interressés pour venir danser avec nous!

  • Générale au Théâtre de la Croix-Rousse - Lyon

    Après la création en janvier 2016 et 13 représentations, nous reprenons FLEISCH en 2017-2018, donc un an et demi plus tard... Nous répéterons donc à nouveau le spectacle pendant 5 jours au Théâtre de la Croix-Rousse et aboutirons ces répétitions par une générale publique le 15 septembre!

Contreparties

Merci

pour 10,00 € et +

1
ARTINAUTE

0
DISPONIBLES

Merci, vous recevrez des nouvelles de la compagnie régulierement

Adhésion à la Compagnie

pour 50,00 € et +

1 ARTINAUTE

Merci ! Nous vous offrons uneadhésion à la Compagnie et vous serez inscritsur le site internet en tant que "membre bienfaiteur"

Venez assister à une répétition !

pour 100,00 € et +

4 ARTINAUTES

Merci ! Nous vous offrons uneadhésion à la Compagnie et vous serez inscritsur le site internet en tant que "membre bienfaiteur".

.

+ une invitation à venir assiter à une répétition ou une générale !

Une invitation et une affiche du spectacle

pour 200,00 € et +

1 ARTINAUTE

Merci ! Nous vous offrons uneadhésion à la Compagnie et vous serez inscritsur le site internet en tant que "membre bienfaiteur".

+ Une invitation au spectacle au tarif plein, une rencontre avec l'équipe à la fin de la représentationet vous recevrez chez vous une affiche du spectacle!

Une invitation et une rencontre avec l'équipe !

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Merci ! Nous vous offrons uneadhésion à la Compagnie et vous serez inscritsur le site internet en tant que "membre bienfaiteur".

+ 1 invitation au spectacle et 2 places tarifs réduits

+ 1 affiche du spectacle

+ 1 rencontre avec l'équipe du spectacle !!