CD "PETITES MUSIQUES INUTILES...DONC INDISPENSABLES"

Collecte Terminée


| MUSIQUE
| PRODUCTION

270,00 €

4 000,00 € demandés

10
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
6%

Présentation du projet

Cette collecte a pour but de m'aider à finaliser la production de mon album ! Mixage final, mastering, gravure, mise en ligne. Je remercie par avance toutes celles et ceux qui m'aideront à faire aboutir ce projet. Sortie prévue courant avril 2019

.

Willy est batteur. Comme Obélix est tailleur de menhirs parce qu’il est tombé dans la potion magique, petit. Il y a des choses comme cela tellement évidentes, que les mettre bout à bout ne peut être qu’un pléonasme.

Ce projet est un projet cinquantenaire, un aboutissement, une gestation à l’insu. Comme si la somme de toutes ses expériences avait mijoté pendant tout ce temps. Une recette improvisée, faite de certitudes et d’expérimentations. Une immersion de deux ans à créer, travailler, revenir en arrière où tout avait commencé, rebrousser chemin, passer d’une idée à l’autre, vice et verser dans le monde entier…

Ce projet est celui d’un batteur avant tout. Une mélodie, une voix comme instrument et la batterie accompagnée ou accompagnatrice. Alors la construction, à partir des fondations, convoque la basse en charpente et tout prend sa forme. Le voyage commence, un vrai viatique entre résonnances métisses, rêves, voix de l’est en chœur, ou voix de rocaille, solo. Déclinaisons en rock, blues, ballade dans le petit studio personnel. Des poèmes écrits en français et chantés en zoulou, pour la douceur du phrasé. L’humour caustique, toujours. La dérision, toujours plus. L’amour aussi. L’espoir. La vie.

.

..

Ce projet est aussi la réunion d’une bande de copains choisis, « parce qu’il n’y a que lui qui peut jouer ça comme ça doit, parce qu’il n’y a que lui qui va pouvoir suivre le fil mais ajouter sa patte. » Et l’envie, la générosité du partage de ses émotions musicales avec vous.

Les compositions sont signées Willy Daussy, tous les musiciens cités sont aguerris et passionnés. Appuyez sur Play et fermez les yeux pour vous promener dans un univers où vous croiserez tous vos rêves, y compris les plus inattendus.

Corinne Bourdereau

.

Vous pouvez écouter un extrait de chaque morceau sur le lien de la Page Facebook --> ICI

Ou sur Soundcloud --> LA


FAQ

Vous pouvez ici me poser toutes les questions relatives à l'album...Merci pour votre confiance

A quoi sert l'argent collecté

Cette somme servira à finaliser le projet ; mixage et mastérisation des titres, conception pochette album, pressage du produit final, paiement SDRM. publicité, diffusion.


Montant de l'appel à dons

4 000,00 €

Montant global

4 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Conception visuelle et graphique

Gravure et imprimerie 1 300,00 €
SOUS TOTAL 1 300,00 €

Studio d'enregistrement

Location du studio pour l'enregistrement de l'album 1 500,00 €
SOUS TOTAL 1 500,00 €

SDRM

SDRM 1 200,00 €
SOUS TOTAL 1 200,00 €

TOTAL

TOTAL 4 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 4 000,00 €

TOTAL

TOTAL 4 000,00 €

Willy est batteur. Comme Obélix est tailleur de menhirs parce qu’il est tombé dans la potion magique, petit. Il y a des choses comme cela tellement évidentes, que les mettre bout à bout ne peut être qu’un pléonasme.

Ce projet est un projet cinquantenaire, un aboutissement, une gestation à l’insu. Comme si la somme de toutes ses expériences avait mijoté pendant tout ce temps. Une recette improvisée, faite de certitudes et d’expérimentations. Une immersion de deux ans à créer, travailler, revenir en arrière où tout avait commencé, rebrousser chemin, passer d’une idée à l’autre, vice et verser dans le monde entier…

Ce projet est celui d’un batteur avant tout. Une mélodie, une voix comme instrument et la batterie accompagnée ou accompagnatrice. Alors la construction, à partir des fondations, convoque la basse en charpente et tout prend sa forme. Le voyage commence, un vrai viatique entre résonnances métisses, rêves, voix de l’est en chœur, ou voix de rocaille, solo. Déclinaisons en rock, blues, ballade dans le petit studio personnel. Des poèmes écrits en français et chantés en zoulou, pour la douceur du phrasé. L’humour caustique, toujours. La dérision, toujours plus. L’amour aussi. L’espoir. La vie.

Ce projet est aussi la réunion d’une bande de copains choisis, « parce qu’il n’y a que lui qui peut jouer ça comme ça doit, parce qu’il n’y a que lui qui va pouvoir suivre le fil mais ajouter sa patte. » Et l’envie, la générosité du partage de ses émotions musicales avec vous.

Les compositions sont signées Willy Daussy, tous les musiciens cités sont aguerris et passionnés. Appuyez sur Play et fermez les yeux pour vous promener dans un univers où vous croiserez tous vos rêves, y compris les plus inattendus.

Corinne Bourdereau

Willy DAUSSY.

Il est né en 1961, le 25 août, à 4:55.

Peu après avoir fabriqué sa première batterie avec des barils de lessive, qu’il tapait avec des aiguilles à tricoter, il s’est compromis au Conservatoire d’Abbeville (Somme) durant trois ans, tout en gardant des racines rock bien ancrées dans les années 70.

S’en sont suivies des participations à divers groupes éphémères dans le nord de la France, puis l’arrivée à Toulouse en 1981 avec le percussionniste Pascal Rollando (Percu de Bernardo Sandoval, Serge Lopez, Garcia Fons etc…)

Années 80, c’est la co-fondation de Baroco Trio avec François Knab et Jean-Pierre Amigues, cette formation jazz fusion va tourner de manière intensive durant plusieurs années partout en France.

Dans le même temps, Willy sera batteur de Christian Vercellotti (auteur compositeur interprète au verbe délicieux), Léa Lucile (chanson française), Jehan (qu’on ne présente plus) avec lesquels il partagera scènes et enregistrements.

Début 90, c’est la rencontre complice avec le chanteur Azor après le Printemps de Bourges. La formation, à quatre, proposait du rock, du blues, du tango, un registre donc très éclectique et difficile à ranger dans une case, ce qui en faisait tout l’intérêt. Ils tourneront beaucoup ensemble et ce, pendant plusieurs années.

Années 90, c’est le redémarrage du groupe Baroco sous une formule beaucoup plus nombreuse, et surtout très métissée, réunissant jusqu’à vingt musiciens et danseurs, en scène et en studio. Parallèlement, Willy participera au groupe Arom dans les mêmes prods. Il donnera des cours de batterie en itinérance et tournera dans des formules bal.

En 2006, Willy a besoin d’une pause. Cette période sabbatique va durer plusieurs années avant la reprise d’activités musicales en 2014, sous forme de travail studio dans divers projets, dont notamment avec l’ex-clavier de Ketzaco, Lionel Coignard.

2012 voit la sortie d’un livre édité par les éditions Louise Courteau, « Petites phrases inutiles…donc indispensables », recueil de réflexions « humocaustiques » sur la vie.

2018 verra la participation de Willy au projet Artu Baroco (enregistrement et scène), sur des compositions originales de François Knab, où des poèmes d’Arthur Rimbaud sont mis en musique et chantés par le groupe.

Encouragé à reprendre les baguettes par sa compagne, il se décide en 2017 et démarre, compose, arrange, enregistre. Il lance son projet multi instrumental et vocal, avec la batterie, son essentiel, en tête de proue. Ce projet, dont il est justement question ici, s’annonce pour 2019.

Corinne Bourdereau.

Contreparties

Télécharger l'album !

pour 10,00 € et +

2
ARTINAUTES

798
DISPONIBLES

Pour un don de 10 € ou plus, vous recevrez un lien de téléchargement vers la version digitale de l'album.

L'album !

pour 20,00 € et +

1 ARTINAUTE

Pour un don de 20 € et plus, vous recevrez par voie postale l'album en version physique

L'album dédicacé !

pour 30,00 € et +

2 ARTINAUTES

Pour un don de 30 € ou plus, vous recevrez l'album dédicacé par voie postale !

Invitation à la soirée de lancement !

pour 80,00 € et +

1 ARTINAUTE

Pour un don de 80 € ou plus, vous recevrez en main propre l'album dédicacé car vous serez invité(e) à la soirée de lancement du disque àFronton près de Toulouse !