Mécénat
Icon proarti

Caligula

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Toulouse
| PRODUCTION

5 680,00 €

5 000,00 € demandés

34
Soutiennent
5
Recommandent
5
Suivent
113%

Présentation du projet


Pour faire exister notre premier projet CALIGULA,

nous avons besoin de vous !

Bonjour à vous, amis, collègues, proches, tous !

Nous sommes 10 jeunes acteurs, techniciens, metteurs en scène. Nous nous sommes rencontrés autour de cette pièce et de son propos, et nous sommes déterminés à en faire un spectacle.

Cette pièce est l’histoire d’un homme empereur investit des pouvoirs les plus fous, qui s’en sert jusqu’au bout et détruit tout ce qui l’entoure, jusqu’à ce que la révolte souffle et se dresse devant lui. Caligula c’est l’archétype de l’homme fait monstre. Le Caligula de Camus est une métaphore de tous ces monstres qui émergent autour de nous et contre lesquels il faut se révolter.

Aujourd’hui nous avons besoin de vous pour cela. Nous présenterons une étape de travail au Théâtre national de Toulouse le 11 mars 2017. Cela nous permettra de rencontrer les professionnels du théâtre et de les convaincre de nous apporter leurs soutiens.

Pour cela il nous faut pouvoir loger, nourrir, et transporter toute notre équipe, créer les costumes, les décors, la lumière, avec en prime les frais de communications.

Mais si l’argent est le nerf de la guerre, la curiosité et la confiance en est le cœur. Vous savoir avec nous, savoir que vous nous suivez, que vous nous recommandez auprès des autres nous aide énormément. Le plus grand soutien que l’on peut vous demander est de vous avoir avec nous, investis.

Et puis, détail de poids pour les gens qui ont la chance de payer des impôts, la plateforme Proarti ouvre la possibilité de déduction fiscale ! Pour 100€ investis dans le théâtre seulement 34€ vous seront comptabilisés ! Et ça, ça compte.

Nous vous saluons toutes et tous, et vous disons un grand merci d’avance. Et à très bientôt !

–– Avant toute chose, voici un petit aperçu des premières répétitions : ––

Répétitions Caligula - Théâtre national de Toulouse / © Mélanie Charvy


Présentation détaillée du Projet

Pourquoi ne pas avoir la Lune ? Pourquoi l’impossible est-il impossible ? Pourquoi les dieux, pourquoi l’amour et la poésie, pourquoi l’argent ? Et puis pourquoi : « les hommes meurent et ils ne sont pas heureux » ?

Dans Caligula, ces questions se multiplient, et si rien ne les résout, c’est qu’il est peut-être seulement besoin de les poser toujours plus fort. Pour tout bousculer et renverser toutes nos certitudes. Ce doit être un grand retournement des masques. Un grand carnage.

Dans cette pièce, Camus nous interroge : jusqu’où peut-on détruire nos évidences, nos croyances, nos valeurs, avant que naisse en nous le refus ? Jusqu’où peut-on aller dans la cruauté avant que l’on s’élève contre elle ? En disant non à nos mythes et légendes, en détruisant nos faussetés, en violentant nos morales, en tuant nos amours et en gouvernant par une logique démente, Caligula nous retranche jusqu’à l’essence de notre être. Là où commence notre révolte et où se dresse notre humanité.

Monter Caligula c’est poser la question : qu’est-ce qui nous révolte ? Car, « je me révolte, donc nous sommes » (L’Homme révolté, d’Albert Camus) est peut-être la question la plus importante à poser aujourd’hui…

Il nous faut un plateau pour la poser. Avec notre jeunesse. Avec énergie. Avec jubilation.

Caligula est une pièce à monter aujourd’hui, maintenant et tout de suite. Depuis dix ans que cette œuvre nous hante, la connivence qu’elle entretient avec les événements contemporains lui donne enfin un corps tangible. En effet, Caligula représente un fanatique meurtrier. Pour atteindre son but, il détruit tout autour de lui. C’est un monstre car « il transforme sa philosophie en cadavre et, pour notre malheur, c’est une philosophie sans objection. » (Caligula, Acte II scène 2)

Répétitions Caligula - Théâtre national de Toulouse / © Mélanie Charvy


Résumé de la Pièce

Caligula, prince relativement aimable jusque-là, s'aperçoit à la mort de Drusilla, sa sœur et sa maîtresse, que le monde tel qu’il va n’est pas satisfaisant. Dès lors, obsédé d’impossible, empoisonné de mépris et d’horreur, il tente d’exercer, par le meurtre et la perversion systématique de toutes les valeurs, une liberté dont il découvrira pour finir qu’elle n’est pas la bonne. Il récuse l’amitié et l’amour, la simple solidarité humaine, le bien et le mal. Il prend au mot ceux qui l’entourent, il les force à la logique, il nivelle tout autour de lui par la force de son refus et par la rage de destruction où l'entraîne sa passion de vivre.

Mais, si sa vérité est de se révolter contre le destin, son erreur est de nier les hommes. On ne peut tout détruire sans se détruire soi-même. C’est pourquoi Caligula dépeuple le monde autour de lui et, fidèle à sa logique, fait ce qu'il faut pour armer contre lui ceux qui finiront par le tuer. Caligula est l'histoire d'un suicide supérieur. C'est l'histoire de la plus humaine et de la plus tragique des erreurs. Infidèle à l’homme, par fidélité à lui-même, Caligula consent à mourir pour avoir compris qu’aucun être ne peut se sauver tout seul et qu'on ne peut être libre contre les autres hommes.

Albert Camus

Répétitions Caligula - Théâtre national de Toulouse / © Mélanie Charvy


Répétitions Caligula - Théâtre national de Toulouse / © Mélanie Charvy


Planning de Création

8 au 10 septembre 2016 - Centre d'animation Actisce - Point du Jour et Jardins d'Alice à Montreuil

3 au 15 octobre 2016 - TNT - Théâtre national de Toulouse

25 novembre au 4 décembre 2016 - Théâtre Tout Thérain en Picardie

10 au 14 février 2017 - Mains d'Œuvres Saint Ouen

1er au 11 mars 2017 - TNT - Théâtre national de Toulouse

Septembre 2017 - Paris - Création du spectacle

.

Répétitions Caligula - Théâtre national de Toulouse / © Mélanie Charvy



FAQ

Oui. Une première résidence a eu lieu en octobre au TNT-Théâtre national de Toulouse et nous avons eu l'occasion de présenter le premier acte de Caligula dans la salle de répétition.

Une deuxième a eu lieu au Théâtre Tout Thérain en Picardie. Ce fut l'occasion d'aborder un travail en profondeur d'adaptation sur le reste du texte et de mettre en place le deuxième acte.

A quoi sert l'argent collecté

L’objectif de cette collecte est de nous donner les moyens de créer au mieux Caligula d’Albert Camus. Soutenus matériellement et logistiquement par Le Théâtre National de Toulouse et Mains d’Œuvres il nous manque toutefois une certaine somme à réunir si nous ne voulons pas être déficitaires. Le tableau ci dessous permet de comprendre un peu plus précisemment comment nous organisons le finacement de cette création.

OBJECTIF NECESSAIRE : 3 000€

La majeure partie des fonds collectés sur Proarti servira à accueillir les artistes lors de la résidence de création et à leur donner les meilleures conditions de travail qui soient : prise en charge des frais de transports, nourriture sur place et logements. C’est notre palier principal. C’est le palier nécessaire.

OBJECTIF CONFORTABLE : 5 000€

Cette collecte a aussi pour but de nous permettre de construire le décor, d’acheter nos projecteurs spécifiques, de fabriquer et concevoir les costumes. C’est tout cela qui nous fait rêver et qu’on désire plus que tout rendre réel. C’est notre palier confortable.

OBJECTIF IDÉAL : 8 000€

Enfin, réussir cette collecte nous permettrait de réunir suffisamment de fonds pour financer une captation du spectacle dans des conditions professionnelles, de produire des tracts, des affiches, des dossiers, d’avoir un soutien administratif. Tout ce qui fait une réelle campagne de diffusion. C’est ce qui nous permettrait de trouver de nouveaux financements et de pérenniser notre aventure. C’est notre palier idéal. Ce serait un peu le rêve !

 


Montant de l'appel à dons

5 000,00 €

Montant Global

8 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Defraiements

Défraiements de la résidence de Octobre 1 000,00 €
Défraiements de la résidence de Mars 1 000,00 €
Défraiements de la résidence de Novembre 1 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

Technique

Costume 1 000,00 €
Décors et Accessoires 1 000,00 €
Lumière 500,00 €
SOUS TOTAL 2 500,00 €

Communication

Affiches / Tracts / Dossiers 500,00 €
Captation Professionnelle 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 500,00 €

TOTAL

TOTAL 8 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

Apport de l'Association

Fonds propres 3 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 5 000,00 €

TOTAL

TOTAL 8 000,00 €

Intentions dramaturgiques et esthétiques de la création

" Camus écrit un théâtre d’idées qui s’inscrit de manière forte dans son temps. Notre but est donc de reprendre son texte et ses idées et de les traduire à l’aune de l’époque qui est la notre. Sans le réécrire, nous pensons qu’il faut lui incorporer de l’image, de l’improvisation, un rapport au public très fort et un engagement physique total. On ne peut en effet saisir toute l’ampleur de Caligula, et de son questionnement métaphysique si on ne ressent pas la peur et la souffrance des personnages sous son règne. Certains passages seront donc remplacés par des images animées créées en improvisation avec les comédiens, dans une esthétique symbolique. Nous demandons à chaque comédien de venir avec des moments musicaux et des chorégraphies. Nous travaillons sur des ruptures de jeu permanentes, des adresses au public, des retournements de situation imprévus.

Nous voulons creuser dans les didascalies, dans les non-dits et les à-créer. Car notre langage scénique est notre recherche principale. C’est ce qu’il nous manque, et ce que nous avons hâte de trouver. Nous prennons le texte comme une matière malléable et base d’expérimentation. Pour du gore, du grotesque, du sublime. Pour faire remuer nos tripes devant l’horreur. Jubiler par la poésie. Se taper le ventre de rire. Aller vite et fort. Aussi rapide qu’est court le règne de Caligula. Aussi fort qu’est violente sa destruction.

Sur le plateau Caligula règne en maître, à la fois metteur en scène de sa propre tragédie et spectateur de la révolte qu’il inspire. Dans sa recherche d’absolu et d’impossible il repousse les frontières du cadre théâtral, il interrompt la séance ou prend d’assaut le public, il nous introduit dans un espace temps où tout peut advenir, surtout le pire. Le théâtre sera coup sur coup un cabaret, un défilé de mode, une procession funèbre, ou une grande orgie. Nous ferons de l’espace son terrain de jeu où tout sera permis.

.

Répétitions Caligula - Théâtre national de Toulouse / © Jean-Baptiste Ernest

Costumes, scénographie et lumières

Les costumes ont une grande importance pour l’esthétique que nous développons. Assez sobre pour les deux patriciens, Cherea et Scipion, ils seront plus extravagants pour Caligula et Cæsonia au fur et à mesure qu’avance la pièce. Ils seront présents sur scène et Caligula pourra s’en servir pour appuyer ses nombreuses provocations.

Nous voulons une scénographie simple, manipulable et source de jeu. Emplie de miroirs imparfaits elle devra refléter la difformité de son maître, et les doutes qui l’envahissent. Ainsi, à chaque instant Caligula aura un miroir à sa portée pour lui montrer son double macabre et le visage de sa prochaine exaction. Le sang débordera de tout ce palais et une laine rouge envahira l’espace. Comme un matelas de chair, comme une toison cruelle, la matière organique de ce sang se répandra sur tous et envahira les corps.

La lumière devra être le partenaire de jeu de Caligula. Il y aura des projecteurs manipulés par les comédiens, directement depuis le plateau. Symbolisant les colonnes du palais, ils deviendront aussi des extensions du pouvoir de Caligula, des outils de sa maîtrise du plateau. Nous voulons créer un spectacle mouvant, adaptable partout, à répéter tout le temps, car c’est une pièce qu’il faut jouer partout et pour tous. "

Romain Picquart et Luc Michel

Suivez l'actualité du projet !

  • LES PREMIERES IMAGES DE CALIGULA !

    !! 50% RÉALISÉ !! MILLE MERCIS !!

    Grâce à vous nous sommes aujourd'hui au milieu du temps de la collecte, et nous avons atteind les 50% ! C'est très très encourageant et ça nous rassure beaucoup. Pour vous remercier de nous avoir soutenus, voici un montage des répétitions de Octobre. Ce "teazer" est à faire tourner autour de vous le plus possible !

    Car si une première moitié est faite le plus dur est encore devant nous. Nous allons avoir besoin de votre soutient jusqu'au dernier jour.

    Encore merci !

    https://drive.google.com/file/d/0B-rM6QWdezuPM01DSGNEb1VYRmM/view

Contreparties

Notre immense reconnaissance

pour 5,00 € et +

0
ARTINAUTES

50000
DISPONIBLES

Vous êtes notre fer de lance!

Caligula vous aime ! Partagez son amour autour de vous !

Contrepartie précédente / On le dit!

pour 10,00 € et +

3
ARTINAUTES

4988
DISPONIBLES

Vous entrez dans la liste des remerciements sur notre page facebook et notre site internet.

Plus des bisous partout.

Contreparties précédentes / Photo argentique du spectacle

pour 25,00 € et +

11
ARTINAUTES

189
DISPONIBLES

Une magnifique photo argentique des répétitions par l'artiste Jérémy Danon.

Plus votre nom écrit partout et des bisous.

Et l'amour de Caligula.

Contreparties précédentes / Invitation

pour 50,00 € et +

1
ARTINAUTE

199
DISPONIBLES

Vous voilà invité(e) à assister à la présentation du spectacle le samedi 11 mars au Théâtre national de Toulouse !.

En plus d'une photo argentique de votre choix, de votre nom comme donateur, et de beaucoup d'amour !

Caligula vous adore !

Contreparties précédentes / Affiche dédicacée

pour 75,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Une affiche du spectacle spécialement dédicacée par toute l'incroyable équipe

En plus de l'invitation le 11 mars, de la photo et de votre nom écrit partout.

Des bisous

Et de beaucoup d'amour.

Contreparties précédentes / Un DVD du spectacle

pour 100,00 € et +

3
ARTINAUTES

47
DISPONIBLES

Un superbe captation du spectacle réalisée par Hugo Moreau et immortalisée en format DVD rien que pour vous.

Plus tout ça tout ça.

Et encore plus d'amour !

Contreparties précédentes / Une rencontre privée

pour 200,00 € et +

0
ARTINAUTES

15
DISPONIBLES

On vous invite à une journée (et une soirée...) de répétition avec toute l'équipe !

Vous allez voir ce qu'est l'amour de Caligula !

Commentaires

Aurélien.L il y a 3 ans

Quelle joie de partager son pognon !