Icon proarti

Yona Friedman, la tête par-delà les nuages
(Auto)-portrait d'un architecte visionnaire

Collecte Réussie


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

2 312,00 €

2 300,00 € demandés

27
Soutiennent
5
Recommandent
4
Suivent
100%

Présentation du projet

Yona Friedman, la tête par-delà les nuages

Yona Friedman, né à Budapest en 1923, est un architecte-urbaniste-sociologue qui développe, depuis la fin des années 50, un concept d’« architecture mobile » et de « ville spatiale » : une architecture évolutive avec la vie de ses habitants, et populaire, dans le sens où elle doit être conçue par et pour les usagers. Ses idées sont liées à sa propre histoire et à celle du XXe siècle : Juif hongrois, arrêté par la Gestapo comme résistant, migrant en Palestine, acteur de la construction d’Israël, etc., l’homme a dû s’adapter. C’est ainsi qu’il a forgé ses « utopies réalisables ».

« Ce n’est pas du tout mon idée. Vous allez vous mettre toute la profession à dos. Mais faites-le ! »

Le Corbusier à Yona Friedman à propos de son concept d’architecture mobile, 1957.

.

La genèse du projet

En juin dernier, j’ai eu l’occasion de rendre visite à Yona Friedman chez lui, dans son appartement-atelier-musée parisien. Journaliste, réalisateur, je me suis longuement documenté avant de le rencontrer et c’est alors que j’ai réalisé qu’il n’existait pas encore à ce jour de véritable film documentaire qui retracerait tout son long parcours, un film biographique qui mettrait en lien ses idées fortes et originales avec les événements, souvent dramatiques, du XXe siècle.

Ce film se basera sur un long entretien avec Yona Friedman pendant 5 jours de suite à raison de 2 heures chaque jour, pour ne pas trop le fatiguer. Souvenons-nous tout de même qu’il porte le bel âge de 95 ans !

.

L'appel à votre participation

Pour des questions de timing (Yona Friedman s’en va rendre visite à sa fille en Californie à la fin septembre pour plusieurs semaines ; les contraintes professionnelles de l'équipe), nous avons convenu de tourner du 31/08 au 4/09.

Et c’est ici que nous rencontrons un léger obstacle : nous sommes en plein mois d’août, le délai avant tournage est très court, et il nous est impossible d’attendre les circuits normaux de financement.

Nous avons besoin de louer 2 caméras, des objectifs, de la lumière et le matériel de prise de son. Tout ce matériel est réservé chez le loueur et nous devrons régler 3 200 euros le jour du retrait, le 30/08, la veille du premier jour de tournage.

Pour faire court : il nous faut trouver 3 200 euros avant le 30/08 pour louer le matériel technique ! Nous espérons que vous pourrez nous aider !

Pour ce qui est de l’équipe technique, pas de souci de ce côté-là. Elle est prête pour ces dates et travaillera bénévolement : le réalisateur, moi-même (Jérôme Lechevalier), un chef opérateur (lumière et première caméra), un opérateur (deuxième caméra) et un ingénieur du son.

.

.

Note d’intention

Il s’agit de réaliser un film documentaire biographique (52' format télévision, et 90' format pour les festivals) sur l’architecte visionnaire Yona Friedman, 95 ans.

C’est un film qui s’adresse :

  • à un public généraliste, qui peut ne pas connaître déjà YF. Ce public sera très vite conquis par la force d’esprit de l’homme, sa poésie, son humour et ses rêves ;
  • aux architectes, aux urbanistes et aux artistes qui connaissent déjà son travail. En fait, très peu de gens savent effectivement ce qu’est le parcours mouvementé de YF et à quel point, sa pensée est inextricablement liée aux événements qu’il a traversés.

C’est un film qui parle de l’histoire tragique du XXe siècle, mais aussi d’utopie, de rêves et d’espoir d’une vie meilleure pour tous.

Ce film se basera sur un long entretien avec YF , chez lui à Paris, dans l’appartement-atelier qu’il occupe depuis 1968.

Durant cet entretien, Yona Friedman racontera sa vie de façon chronologique. Les questions de l’intervieweur ne seront pas retenues au montage. Nous ferons en sorte qu’au final ce soit lui-même le narrateur du film.

Au fur et à mesure que YF exposera les différents moments de sa vie agitée (due aux cataclysmes de la Seconde guerre mondiale), il exposera aussi ses idées singulières (architecture mobile, ville spatiale, auto-planification architecturale, etc.) qui sont le produit de son vécu.

Le film s’enrichira aussi de nombreux documents visuels : archives photographiques, plans, diagrammes, dessins et photomontages de YF, bandes dessinées de YF, films d’animation de YF.

Il existe également des archives audiovisuelles très pertinentes qui permettent de laisser parler le Yona Friedman de l’époque et qui s’articuleront avec l’entretien que nous enregistrons.

Pour appuyer les propos de Yona Friedman, pour restituer les époques, ou pour prendre un peu de recul, tout au long du film, nous ferons aussi intervenir des personnes extérieures : des proches de YF et des spécialistes du contexte historique et géographique en question.

.

.

Yona Friedman en 15 dates

  • 1923 : naissance à Budapest.
  • 1943 : auditeur libre à l’école d’architecture, Budapest.
  • 1944 : arrestation par la Gestapo.
  • 1946 : arrivée en Palestine.
  • 1949 : diplôme d’architecte, Technion, Haïfa.
  • 1956 : participation au CIAM X, Dubrovnik.
  • 1957 : installation à Paris.
  • 1958 : publication de L’architecture mobile.
  • 1962 : Lion d’or du Festival de Venise, court-métrage.
  • 1964 : premières conférences aux États-Unis.
  • 1973 : premières missions pour l’Onu et l’Unesco.
  • 1975 : rétrospective, Musée d’art moderne de la ville de Paris.
  • 1980 : construction de logements à Madras, Inde.
  • 1981 : réalisation du lycée Bergson à Angers.
  • 2016 : rétrospective, Cité de l’architecture & du patrimoine.

A quoi sert l'argent collecté

Nous faisons appel à vous pour pourvoir louer le matériel de prise de vue et de son pour enregistrer l'interview avec Yona Friedman qui aura lieu du 31/08 au 4/09, à raison de 2 heures par jour pour ne pas trop le fatiguer (95 ans).

Cet entretien servira de base à un film documentaire complet sur la vie de cet architecte visionnaire.


Objectif de collecte

2 300,00 €

Montant Global

3 200,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Location matériel prise image & son, lumières

Location matériel prise image & son, lumières 3 200,00 €
SOUS TOTAL 3 200,00 €

TOTAL

TOTAL 3 200,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 2 300,00 €

TOTAL

TOTAL 2 300,00 €

Contreparties

Merci !

pour 50,00 € et +

3 ARTINAUTES

Vous recevrez un grand merci et une photo de l'équipe de tournage avec Yona Friedman.

Merci beaucoup !

pour 100,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous recevrez un grand merci, une photo de l'équipe du tournage avec Yona Friedman, la retranscription écrite de la première journée d'interview, ainsi qu'un lien privé pour visionner le film quand il sera fini.

Vraiment merci beaucoup !

pour 200,00 € et +

1 ARTINAUTE

Vous recevrez un grand merci, une photo de l'équipe de tournage avec Yona Friedman et la retranscription écrite des deux premiers jours d'interview,ainsi qu'un lien privé pour visionner le film quand il sera fini.

Un formidable merci !

pour 500,00 € et +

1 ARTINAUTE

Vous recevrez un grand merci, une photo de l'équipe de tournage avec Yona Friedman,la retranscription écrite complète des cinq jours d'interview, un lienprivé pour visionner le filmquand il sera fini, etvotre nom au générique.

Merci de tout nore cœur, vous êtes extraordinaire !

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous recevrez un grand merci, une photo de l'équipe de tournage avec Yona Friedman,la retranscription écrite complète des cinq jours d'interview,un lien privé pour vionner le film, votre nom au générique, etune invitation personnelle pour assiterà la première projection du film quand il sera fini.