Mécénat

YALLAH ! plus haut que le Mont-Blanc


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION, DIFFUSION

4 690,00 €

4 810,00 € demandés

62
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
97%

Présentation du projet

Synopsis du film Documentaire

Yallah ! plus haut que le Mont-Blanc

Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles.

Les frères Brown


Sami, Sonia, Sofiane, Dren et Momo vivent entourés de montagnes dans la ville olympique d’Albertville. Pourtant ils ne les connaissent pas. Sans savoir ce que cela représente, ces cinq ados se lancent un défi fou : l’ascension du Mont Blanc ! Accompagnés par leur éducateurs de rue, ils se lancent corps et âme dans cette aventure. Leurs personnalités singulières et leur motivation incroyable ont su convaincre sponsors et soutiens. Le Maire de leur ville leur a même promis de se joindre à leur cordée, François, le principal mécène, de grimper avec eux jusqu’au sommet. Enthousiastes à l’idée de vivre une expérience exceptionnelle, d’aller ensemble au bout d’eux-mêmes, et surtout de dépasser les préjugés, les jeunes quittent le quartier et vous embarquent avec eux plus haut que le Mont Blanc !

Réalisation : Julien Masson et Margaux Meurisse

Production : Les ouvriers de l'image

Durée : 78 minutes

Lieu de tournage : Savoie et Haute-Savoie, France

Musique originale : Benjamin Fauges

Sound-design : Mathieu Grognux

.

.

Pourquoi ce film ?

Touchés spontanément par la détermination de ces cinq ados qui se sont lancés le défi fou d’atteindre le sommet du Mont-Blanc, nous n’avons pas hésité une seule seconde pour prendre la décision de mettre en image l’aventure dans laquelle ils s’embarquaient !

Des adolescents qui ne connaissent pas la montagne, s’engagent sur 18 mois, se démènent pour trouver les financements et s’entraîner, tout ça pour tenir leur promesse… Déjà nous trouvions cela fort ! Beau aussi, et porteur de valeurs essentielles.

Outre cette aventure humaine et collective déjà exceptionnelle, nous avons vu dans leur démarche un bel exemple d’ouverture. Souvent, nous vivons les uns à côté des autres sans nous connaitre. Chacun dans son « milieu » côtoyant celui des autres sans pour autant oser le découvrir. Ces jeunes alpinistes en devenir, poussés par leur volonté d’aller de l’avant, allaient dépasser les préjugés et franchir ces frontières. C’est cela aussi qui a motivé notre voyage à leur côté.

Ce film vous amène à la rencontre de ces jeunes de quartier souvent stigmatisés. Ils n’en sont pas au même endroit dans leur parcours mais tous dévoilent leurs doutes, leurs difficultés, leurs rêves et leurs aspirations.

L’ascension les révèle à eux-mêmes et devant les caméras, ils font part du chemin intérieur qu’ils parcourent…

Dans ce film c’est aussi la notion de voyage et le lien à la montagne qui est mis en lumière. Il montre que le voyage peut commencer en bas de chez-soi lorsqu’on échappe à sa zone de confort et qu’on prend le large loin de ses habitudes quotidiennes. Il illustre la maxime qui nous rappelle que « l’important n’est pas la destination mais le voyage. »

Au fil du film, les jeunes deviennent de plus en plus attachants et nous conduisent dans leur univers. Spontanés, « sans filtre », leur propos parfois durs sont aussi souvent drôles et toujours francs.

On découvre des adolescents solidaires, soucieux des autres et très curieux : avides de connaître le monde qui les entoure et ouverts à la découverte de l’autre.

Tout au long des entraînements, des nuits en refuge, des randonnées et bien sûr de l’ascension finale, on évolue auprès d’eux, parmi eux, en cordée avec eux.

Chaque ascension est une évolution, dit-on. Ce film nous fait vivre celle des jeunes.

.

Autour des jeunes...

D’abord autour des jeunes, il y a les éducateurs de rue sans qui rien n’aurait été possible. Ils sont les premiers vers qui les jeunes se sont tournés pour avoir du soutien… Et ce sont les premiers à avoir cru en eux. Ils les ont encadrés tout au long du projet, durant les 18 mois. Ce film met aussi en exergue le travail de la prévention spécialisée et des éducateurs.

Puis, petit à petit la cordée s’est agrandit ! En portant et défendant leur projet, les jeunes ont su convaincre. Leur enthousiasme a été contagieux ! Et là encore l’histoire est belle, car ces jeunes ados ont embarqué avec eux des mondes qui leur semblaient inaccessibles. Ainsi, ils se sont encordés avec des alpinistes du Club Alpin Français, le Maire de leur ville ou encore avec François un industriel et principal mécène.

.

Revenons quelques pages en arrière...

En 2017, Julien réalise le film documentaire de 52 minutes Yallah, au bout de la Vanoise qui retrace l’aventure de cinq jeunes des quartiers prioritaires d’Albertville et de Moûtiers, qui se lancent pour le tour de la Grande Casse, dans le Parc national de la Vanoise, encadrés par leurs éducateurs de rue.

La sortie de ce film lors du festival de films documentaires de voyage du Grand Bivouac à Albertville, puis ses différentes projections parmi lesquelles le festival Carnet de voyage à Avignon, a permis aux jeunes de prolonger l’aventure, de transmettre leur retours d’expériences et surtout de se projeter dans une nouvelle : gravir le Mont-Blanc.

En effet, devant 250 spectateurs lors d’une projection publique du film Yallah ! Au bout de la Vanoise, Samy l’un des jeunes, interpellé par un spectateur sur les futurs projets et envies de l’équipe, réitère ce qu’il exclame dans le film : « Yallah ! On va en haut du Mont Blanc ! ». Ainsi est née la suite de l’aventure.

.

.

Sami, Dren et Sofiane, qui sont venus à bout il y a deux ans du tour de la Grande Casse, sont aujourd’hui accompagnés de Mohamed et de Sonia pour tenter l’ascension du Mont-Blanc. Ce film suit leur aventure, depuis leur quartier d’où ils s’élancent pour leur première longue randonnée sur deux jours dans le massif des Bauges accompagnés par des ânes, jusqu’à la tentative d’ascension du Mont-Blanc, en passant par les ascensions de deux autres sommets à plus de 3000 m.

Tout au long de cette aventure collective, nous suivons le parcours personnel intérieur de ces jeunes tout autant que les rebondissements de cette histoire qu’ils partagent.

.

À quoi nous servira cette collecte de financement participatif ?

Ce film s’est décidé rapidement ! Enthousiastes, on a fait le pari de s’embarquer avec ces jeunes sans financements. Cherchez des fonds, une boîte de production, un diffuseur… tout ça demande beaucoup de temps et parfois même de moyens. Là, il fallait se décider vite, la cordée n’allait pas nous attendre ! Alors on a pris nos caméras, acheté le matériel dont nous avions besoin avec nos dernières économies, mis les crampons et rejoint les jeunes pour vivre avec eux l’aventure. Et surtout vous la partager.

C’était en avril 2019, nous avons jonglé entre nos autres projets en cours (résidences artistiques, reportages, édition d’un livre photographique, ateliers…) et le tournage. Répartis sur trois mois, nous avons tourné 12 jours à deux caméras. Remy Berthod, un pilote drone nous a rejoint lorsque c’était possible pour prendre des vues aériennes. Nous avons fait appel aussi à Mathis Dumas ou encore Cassonade Vidéos pour d’autres plans aériens.

De fin août, jusqu’à l’avant-première du film le 19 octobre 2019 au festival Le Grand Bivouac à Albertville, nous avons travaillé jour et nuit au montage et à la post-production du film. Le musicien Benjamin Fauges nous a rejoint dans l’aventure durant l’été. Très investi dans ce film, il en a composé toute la musique tout en nous assistant régulièrement dans le montage. Dix jours avant le festival, le film était monté… nous sommes alors entrés en studio son avec Mathieu Grognux aux commandes. Sound design, mixage, enregistrement de la voix narrative avec Sonia ! De beaux moments de partage.

Tout ce film a été possible parce que nous avons fait ce pari de s’engager sans financement ! Mais aujourd’hui il ne pourra vivre que si nous arrivons au minimum à rentrer dans les frais et payer ceux qui se sont joints à nous !

► Si nous parvenons à 3200 € !

nous pourrons payer le travail de Benjamin Fauges et Mathieu Grognux, ainsi que les images de Remy Berthod, Mathis Dumas et Cassonade Vidéos.

► Si nous parvenons au sommet, à 4810 € !

nous aurons le soulagement de rentrer dans nos frais de production !

► Au delà du Mont-Blanc... !

nous aurons la joie d’envisager une diffusion sérieuse et peut-être si nous grimpons ensemble assez haut, envisager de rémunérer notre travail de - producteur, auteur, réalisateur, cadreur, monteur, étalonneur - soit trois mois de travail à temps plein et à deux.

Cette collecte servira donc à faire vivre un film qui vient de naitre, à poursuivre une aventure en cours, et continuer de faire grimper ces ados plus haut que le Mont Blanc !

.

A qui se destine le film ?

Le film se destine aux festivals, aux salles de cinéma, à la télévision, aux collectivités et à des diffusions dans le secteur privé.

.

L'avant-première du film vue par les journalistes de la région

Des journalistes du Dauphiné Libéré sont venus voir le film lors de son avant-première au Grand Bivouac, festival du film documentaire et du livre, le samedi 20 octobre à Albertville et nous livrent leurs ressentis...

.

UN GRAND MERCI, À TOUTES ET À TOUS, POUR VOTRE SOUTIEN !

Nous vous rappelons que votre don est défiscalisé, c'est à dire que :

/ si vous êtes un particulier, votre don est défiscalisé à hauteur de 66%.

Un don de 100 euros vous revient à 34 euros.

/ si vous êtes une entreprise, votre don est défiscalisé à 60%.

Un donc de 1 000 euros vous revient à 400 euros.

...


A quoi sert l'argent collecté

Yallah ! plus haut que le Mont-Blanc a été rendu possible parce que nous avons fait ce pari de s’engager sans financement ! Le coût global du film s'élève à 30 100 euros et nous faisons appel à vous pour espérer pouvoir rentrer dans nos frais et rémunérer le travail de ceux qui se sont joints à nous.  

Si nous parvenons à 3200 €…

… nous pourrons payer le travail de Benjamin Fauges et Mathieu Grognux, ainsi que les images de Remy Berthod, Mathis Dumas et Cassonade Vidéos.

Si nous parvenons au sommet, à 4810 €…

… nous aurons le soulagement de rentrer dans nos frais de production !

Au delà du Mont-Blanc…

… nous aurons la joie d’envisager une diffusion sérieuse et peut-être si nous grimpons ensemble assez haut, de rémunérer notre travail de producteur, auteur, réalisateur, cadreur, monteur, étalonneur…   soit trois mois de travail à temps plein et à deux. 

Un sous titrage et une traduction du film sont également souhaités pour ouvrir le film à une plus large diffusion. 

Cette collecte servira donc à faire vivre un film qui vient de naitre, à poursuivre une aventure en cours, et continuer de faire grimper ces ados plus haut que le Mont Blanc. 

 

 


Montant de l'appel à dons

4 810,00 €

Montant Global

30 100,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Musique originale

Musicien, compositeur 2 500,00 €
SOUS TOTAL 2 500,00 €

Post-production

Sous-titrage en FR et EN 800,00 €
Mixage Son et Sound-Design 2 500,00 €
Etalonnage Image 2 500,00 €
Montage Image 6 000,00 €
SOUS TOTAL 11 800,00 €

Réalisation et frais de tournage

Nuitées refuge, matériel de tournage, prestation guide haute montagne 5 000,00 €
Réalisateurs 7 000,00 €
SOUS TOTAL 12 000,00 €

Phase préparatoire

Ecriture et préparation du tournage 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Diffusion

Création d'un DCP 500,00 €
Inscriptions en festival 500,00 €
Supports de communication 800,00 €
SOUS TOTAL 1 800,00 €

TOTAL

TOTAL 30 100,00 €

Recettes

Désignation Montant

Auto-financement

Association Les ouvriers de l'image 23 290,00 €
SOUS TOTAL 23 290,00 €

Contribution financière

La Sauvegarde de l'Enfance et de l'Adolescence 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 4 810,00 €

TOTAL

TOTAL 30 100,00 €

Suivez l'actualité du projet !

  • La bande-annonce de Yallah ! Plus haut que le Mont-Blanc est en ligne !

    Nous sommes très heureux de vous annoncer la mise en ligne de la bande annonce de Yallah ! Plus haut que le Mont-Blanc, à visionner ici : https://vimeo.com/366784388

Contreparties

Pour approcher la montagne...

pour 10,00 € et +

2 ARTINAUTES

Un merci montagnard de toute l'équipe du film !

Votre nom apparaitra dans le générique du film dans la liste des contributeurs.

Pour gravir les 500 premiers mètres...

pour 20,00 € et +

14 ARTINAUTES

Un grand merci pour votre coup de pouce !

Votre nom apparaitra dans le générique dans la liste des contributeurs.

+ vous recevrez un lien privé temporaire pour visionner le film après la première année de diffusion.

Pour espérer passer les 1500 mètres...

pour 50,00 € et +

8 ARTINAUTES

Un grand merci pour votre coup de main !

Votre nom apparaitra dans le générique du film dans la liste des contributeurs.

Vous recevrez un lien privé temporaire pour visionner le film, après la première année de diffusion.

+ vous pourrez télécharger le film après la première année de diffusion.

+ vous recevrez un lien privé pour télécharger la bande originale.

Pour atteindre la barre des 3 000 mètres...

pour 100,00 € et +

5 ARTINAUTES

Un merci chaleureux pour votre contribution !

Votre nom apparaitra dans le générique dans la liste des contributeurs.

Vous recevrez un lien privé pour télécharger la bande originale.

+ vous recevrez un lien privé temporaire pour visionner et télécharger les deux films:

/ Yallah ! plus haut que le Mont-Blanc après la première année de diffusion du film

/ le précédent film réalisé par Julien Masson : Yallah ! au bout de la Vanoise

Pour arriver à l'arête sommitale...

pour 250,00 € et +

1 ARTINAUTE

Un merci de toutes les cordées pour votre soutien !

Votre nom apparaitra dans le générique dans la liste des contributeurs.

Vous recevrez un lien privé pour télécharger la bande originale.

Vous recevrez un lien privé temporaire pour visionner et télécharger les deux films:

/Yallah plus haut que le Mont-Blanc après la première année de diffusion du film

/ le précédent film réalisé par Julien Masson : Yallah, au bout de la Vanoise

+ une invitation pour une soirée inoubliable avec l'équipe du film, à demeure, à Albertville !

Pour se dépasser et atteindre les 4 810 mètres...

pour 500,00 € et +

2 ARTINAUTES

Un merci colossal pour votre soutien !

Votre nom apparaitra dans le générique dans la liste des contributeurs.

Vous recevrez un lien privé pour télécharger la bande originale.

Vous recevrez un lien privé temporaire pour visionner et télécharger les deux films:

/ Yallah plus haut que le Mont-Blanc après la première année de diffusion du film

/ le précédent film réalisé par Julien Masson : Yallah, au bout de la Vanoise

Une invitation pour une soirée inoubliable avec l'équipe du film, à demeure, à Albertville !

+ vous accéderez au droit de diffusion du film pour une projection en présence d’au moins l’un des réalisateurs (hors frais de déplacement et d’hébergement)

Pour aller plus haut que le sommet... !

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous devenez mécènes du film ! Un immense merci !

Votre nom ou le logo de votre entreprise apparaitra dans la liste des mécènes principaux.

Vous recevrez un lien privé pour télécharger la bande originale.

Vous recevrez un lien privé temporaire pour visionner et télécharger les deux films:

/ Yallah plus haut que le Mont-Blanc après la première année de diffusion du film

/ le précédent film réalisé par Julien Masson : Yallah, au bout de la Vanoise

+ vous accéderez au droit de diffusion du film pour une projection en présence des réalisateurs (hors frais de déplacement et d’hébergement) suivi d'un concert de Benjamin Fauges, auteur de la musique originale.