Mécénat

Verlaine Rimbaud, les poètes maudits
Théâtre, danse et musique


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION

600,00 €

4 901,00 € demandés

4
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
12%

Présentation du projet

.

Le projet

Après avoir joué une douzaine de fois notre spectacle à Paris, en banlieue parisienne, à toulouse et en Auvergne, nous avons eu la chance d'être séléctionnés par le comité du Théâtre de la Rotonde pour jouer au Festival OFF d'Avignon 2021, du 93 au 19 juillet, à 18h (relâche le mercredi 14).

Le Festival d'Avignon est une gigantesque plateforme de théâtre et permet une grande diffusion des spectacles qui y sont joués chaque année. Le nombre de professionnels du spectacles (programmateurs, producteurs, journalistes) qui y viennent faire leurs courses offre aux compagnies théâtrales de vraies opportunités de diffuser leur spectacle. C'est aussi une occasion d'élever artistiquement son spectacle.

Les festival d'Avignon est donc une véritable chance pour les compagnies émergentes comme l'Evénement Théâtre et pour les artistes comme Fabrice et moi.

Après cette année si difficile pour les artistes et la culture, aidez-nous à faire de ce rêve une réalité !

.

Qui sommes-nous ?

Sabine Lenoël

Après une formation littéraire, Sabine se dirige vers la comédie et le monde théâtral. Elle se produit notamment sur les scènes du Théâtre Gérard Philippe de St-Denis (mise en scène par Yves Adler ou François Floris), du Théâtre de la Porte St-Martin (pour "L'Avare" de Molière), du Théâtre du Gymnase ou de celui du Palais des Glaces (pour la comédie musicale "Fables en fête", sur les fables de La Fontaine), de l'Espace Marais (pour "La mouette" de Tchekhov), ou encore de l'Espace Paris-Plaine (pour "Le Tartuffe" de Molière).

Au cinéma, elle est l'une des suivantes de "La reine Margot" aux côtés d'Isabelle Adjani dans le film de Patrice Chéreau, interprète le rôle de Marthe dans "Le nouveau monde" d'Alain Corneau, est la partenaire de Jean-Pierre Léaud dans "L'affaire Marcorelle" de Serge le Péron, et celle de Gérard Depardieu dans "Grenouille d’hiver" de Slony Sow. Elle rencontre également le cinéaste français le plus connu et le plus prolifique en matière de fantastique et d'épouvante : Jean Rollin, avec qui elle tourne successivement "La fiancée de Dracula", "La nuit des horloges" et "Le masque de la méduse".

Sabine crée en 1996 « L’Evénement Théâtre » et monte trois pièces dans lesquelles elle joue et assiste le metteur en scène, Sébastien Paugam. Tout d’abord, « Le Chandelier » d’Alfred de Musset, dans lequel elle tient le rôle de Jacqueline, au Petit Voltaire (XIème Arrt) durant 6 semaines. Elle monte ensuite « Cet Animal étrange » de Gabriel Arout ainsi que « La Peur des Coups » et « La Paix chez soi » de Georges Courteline pour l’Espace Château-Landon Théâtre. Elle assure aujourd’hui la mise en scène et la scénographie des " Lettres d'une religieuse portugaise" et de "Verlaine Rimbaud, les poètes maudits"…

Fabrice Goutérot

Bassiste puis contrebassiste autodidacte, Fabrice Goutérot découvre les musiques de manière intuitive dès son plus jeune âge. Sa curiosité et sa rigueur font de lui un rythmicien de talent souvent sollicité pour accompagner des groupes et artistes d'horizons divers.

S'adaptant rapidement à tout univers musical, du jazz au traditionnel en passant par le rock, le gospel, la musique sud-américaine, il est présent sur de nombreuses grandes scènes nationales et internationales. Son parcours éclectique lui permet d’obtenir le prix découverte au festival « Les Francofolies de La Rochelle », de participer à de nombreuses tournées en France et en Europe avec différents groupes, avec une compagnie de spectacles de rue, d’effectuer plusieurs tournées en Amérique du sud avec des formations sud-américaines, d’enregistrer ou de participer à différents albums.

Toujours dans un esprit de recherche et d’évolution, il participe à la création du spectacle rock-bastringue « Clandestine Orchestra ». Puis, avec la conteuse Françoise Glière, il compose la musique de « Petites vies ordinaires » (tout public) et « C’est rien du tout » (pour enfants). Enfin, il compose et fait les arrangements pour les « Lettres portugaises »…

.

Paroles de spectateurs

Ce spectacle, mariant danse orientale et classique, écrits de Verlaine et Rimbaud, musique d’une contrebasse à la fois jazzy et moderne, est une véritable respiration de tendresse poétique pour le spectateur. L’équilibre est subtil, sans à coups, visiblement motivé par la volonté du partage artistique avec une belle simplicité et chaleur. On pense à ces soirées du XIXème siècle où les artistes se rassemblaient chez les uns et les autres et s’offraient, ainsi, des parenthèses créatives improvisées… Ce spectacle a le charme de la « Bohême »...

Merci pour cette pause que vous nous avez offerte remplie de grâce.

Emmanuelle D.

Bravo à Sabine et à Fabrice pour ce spectacle émouvant. Vous étiez beaux tous les deux. Vous avez su mettre en valeur ces si jolis poèmes. C’est dur après cela de revenir sur terre. Merci de ce cadeau inoubliable dans nos vies. Vous m’avez transportée au ciel. J’en suis bouleversée. Merci encore à vous.

Marie-Annik L.

Une mise en scène qui m'a capté dès la première seconde puis m'a envouté par des textes choisis et une mise en musique très juste. Un moment apaisant pour l’âme et le corps. Merci !

Christian B.

C’était un immense plaisir d’entendre les poèmes de Verlaine et Rimbaud donnés à partager par Sabine Lenoël.

Ce n’est heureusement pas une soirée "poétique » traditionnelle... C’est une promenade sensible, vivante et énergique, où Sabine est habitée par la partition musicale de son partenaire qui improvise à la contrebasse à partir de thèmes de Barbara, Chopin et autres standards de jazz.

Ceux-ci l’entraînent corps et âme, dans une danse où viennent se mêler les paroles sublimes des deux poètes…On en sort revigoré !

François P.



FAQ

Sabine Lenoël : sabine.lenoel@gmail.com

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté nous servira tout simplement à créer le spectacle dans de bonnes conditions.

Nous avons la chance, tout en jouant pendant le festival d'Avignon 2021, de ne pas avoir la salle à payer.

Le budget a été calculé au plus juste pour permettre au spectacle d'exister tout en rémunérant les personnes qui travaillent sur ce projet depuis plus de trois ans.

TOUS VOS DONS SONT DÉFISCALISÉS.
A HAUTEUR DE 60% POUR LES ENTREPRISES ET 66% POUR LES PARTICULIERS !

Merci à vous, qui contribuez à faitre de ce rêve une réalité !


Montant de l'appel à dons

4 901,00 €

Montant Global

6 301,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Assurance

Assurance 11,00 €
SOUS TOTAL 11,00 €

Communication

Création affiche 50,00 €
Impression 300,00 €
SOUS TOTAL 350,00 €

VRH

Repas 700,00 €
Transport 300,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

Technique

Régisseur 650,00 €
SOUS TOTAL 650,00 €

Artistique

Mise en scène droit de suite 153,00 €
frais administratifs 306,00 €
charges 1 391,00 €
2 artistes 2 440,00 €
SOUS TOTAL 4 290,00 €

TOTAL

TOTAL 6 301,00 €

Recettes

Désignation Montant

Recettes

Billetterie 1 400,00 €
SOUS TOTAL 1 400,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 4 901,00 €

TOTAL

TOTAL 6 301,00 €

PAUL VERLAINE

Dès la préface des « Poèmes saturniens », Verlaine se place sous l’influence de la planète Saturne, qui réserve aux poètes « bonne part de malheur ». Cette malédiction prend deux formes essentielles : la condamnation à l’errance et le sentiment de l’exil, sur terre et à l’intérieur même de l’être.

Faites de contradictions profondes, la personnalité du poète est l’objet d’un perpétuel conflit intérieur : combat de la folie et de la raison, de l’amour pour sa femme Mathilde Mauté et de la passion pour Rimbaud, de la foi chrétienne et de la vie charnelle.

Verlaine aspire à l’ordre (le mariage, la morale…) et cède à l’emprise du désordre : rêves, alcool, plaisir des sens…

Jeune employé de bureau à l’Hôtel de Ville de Paris, Verlaine fréquente les milieux littéraires et les cafés. Dès 1865, à l’âge de 21 ans, il est critique littéraire dans « L’Art ». Il écrit alors un article important sur Baudelaire. L’année suivante, en 1866, il publie ses « Poèmes saturniens ».

En 1867, Verlaine connaît une première grande souffrance avec la perte de sa cousine Elisa, dont il était vainement tombé amoureux. C’est alors que commence son addiction à l’alcool. Il publie « Fêtes galantes ».

La rencontre de la très jeune Mathilde Mauté représente pour Verlaine le salut et l’innocence retrouvée. La période des fiançailles met, pour un temps, un terme à ses crises d’alcoolisme et de violence, mais cette période est de courte durée : sa rencontre avec Rimbaud et la passion que les deux poètes entretiennent conduisent Verlaine en prison.

Verlaine éprouve alors des remords sincères : il cherche désormais son salut en Dieu.

Sorti de prison, il mène une existence faite de crises d’alcoolisme, de violences exercées sur sa mère et de scandales suscités par son ivresse et sa pédérastie.

A la mort de sa mère, il vit sans ressources, dans un taudis parisien.

Verlaine connaît paradoxalement la gloire et la célébrité au moment de sa déchéance la plus complète…

VERLAINE/RIMBAUD : LA PASSION

Rimbaud envoie ses poèmes à Verlaine, qui l’invite à venir à Paris : « Venez, chère grande âme, on vous appelle, on vous attend ».

Exalté, Rimbaud écrit son « Bateau ivre » afin de s’ouvrir les portes des cercles littéraires parisiens.

En septembre 1871, Verlaine accueille donc Rimbaud à Paris. Agé alors de 27 ans, il est immédiatement séduit et subjugué par le génie de l’adolescent.

Avec Rimbaud, les anciennes tentations de Verlaine, que la pureté de la jeune Mathilde avait momentanément apaisées, reprennent : homosexualité, ivresse. Il abandonne sa jeune femme pour mener avec son ami une vie de bohème et de débauche.

En juillet 1872, les deux poètes partent pour la Belgique, puis à Londres, où ils mènent une existence errante et où Rimbaud écrit ses premières « Illuminations ». Les deux compagnons entretiennent une relation passionnelle faite de disputes, de séparations et de retrouvailles.

En avril 1873, Rimbaud s’éloigne de Verlaine et retourne dans la ferme familiale : il écrit « Une saison en Enfer ».

En juillet 1873, à Bruxelles, c’est l’avant-dernière rencontre des deux hommes. Rimbaud, lassé de l’instabilité et de la sentimentalité de Verlaine, lui annonce qu’il veut le quitter : Verlaine tire deux coups de revolver sur celui qu’il aime pour l’empêcher de partir.

Condamné à deux ans de prison pour tentative d’homicide, il est incarcéré et, en mars 1874, sont publiées les « Romances sans paroles ».

En mars 1875, Rimbaud reçoit, à Stuttgart, la visite de Verlaine, venu pour le convertir. Les deux hommes renouent une dernière fois et très vite se quittent définitivement. Rimbaud relatera en ces termes sa dernière entrevue avec Verlaine « arrivé ici l’autre jour un chapelet aux pinces (…) Trois heures après, on avait renié son dieu et fait saigner les 98 plaies de N.S. ».

ARTHUR RIMBAUD

Faire le portrait de Rimbaud, c’est présenter un cas unique de notre littérature, un poète qui est devenu une figure mythique au XXème siècle.

Rimbaud, c’est d’abord l’enfant prodige qui pastiche avec génie les poètes latins, Hugo, les Parnassiens, pour les rejeter violemment dès l’âge de 17 ans.

C’est aussi l’adolescent révolté, le voyou, le rebelle, qui incarne l’image de la jeunesse exigeante, exaltée, éprise d’absolu.

Cette révolte s’exerce d’abord à l’encontre de sa mère, de sa ville natale (Charleville), de la bourgeoisie et des bienséances, de l’école et de l’Eglise. Sa révolte n’est pas seulement de nature sociale : elle est aussi et avant tout d’ordre métaphysique. Il s’élève contre la condition humaine et l’absurdité de l’existence.

En mai 1871, sa révolte prend une forme nouvelle : Rimbaud dénonce la réalité avec violence et se jette avec passion dans la quête d’une autre vie en décidant d’être « voyant ». De cette entreprise naît une conception toute nouvelle de la poésie, avec laquelle il espère changer le monde.

Verlaine lui ouvre les portes du milieu littéraire parisien mais il en est vite rejeté. On ne supporte ni son arrogance ni son agressivité. Il est vrai que Rimbaud est convaincu d’être exceptionnel et qu’il méprise les autres. Comme il avait haï Charleville et ses bourgeois, il déteste maintenant Paris et ses littérateurs.

Rimbaud est enfin une énigme : celle d’un brusque silence à l’âge de 20 ans. Pourquoi ce renoncement total à la poésie de la part d’un homme qui voulait changer le monde grâce à son art ?

Le drame de Bruxelles, l’échec de l’entreprise du « Voyant », l’accueil glacial fait à « Une saison en Enfer » éloignent définitivement Rimbaud de la littérature.

En 1879, Rimbaud fait un dernier séjour à Charleville avant son grand départ. A ses amis qui lui parlent de poésie, Rimbaud répond : « Je ne pense plus à tout cela »…

LA MISE EN SCENE - SABINE LENOEL

Nous avons, avec mon partenaire Fabrice Goutérot, sélectionné 15 poèmes que nous avons choisi d’interpréter dans l’ordre suivant :

Rimbaud, Poésies

  1. Ma Bohème (Fantaisie)
  2. Sensation
  3. Soleil et Chair
  4. Rêvé pour l’Hiver

Verlaine, Fêtes galantes

  1. Clair de Lune
  2. Colloque sentimental

Rimbaud, Poésies

  1. Le Bateau ivre

Verlaine, Romances sans Paroles

  1. Spleen
  2. Il pleure dans mon cœur…
  3. Green

Rimbaud, Poésies

  1. Le Dormeur du Val

12- Le Mal

Verlaine, Poèmes saturniens

13 - Après trois Ans

14 - Chanson d’Automne

15 - Mon Rêve familier

Travailler avec le contrebassiste Fabrice Goutérot sur une mise en scène des « Lettres portugaises » de Gabriel de Guilleragues m’a donné envie de mettre en scène des poèmes.

C’était une évidence : quoi de plus musical dans notre langue que la poésie ? Peu de textes finalement ont été sélectionnés, afin de laisser une part de choix à la musique, au chant et à la danse, pour un spectacle total.

Contreparties

E-mail personnalisé

pour 30,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous recevrez un mail personnalisé de remerciement !

1 invitation

pour 100,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous bénéficierez d'une invitation à retirer au théâtre de la Rotonde

2 invitations

pour 150,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous bénéficierez de deux invitations à retirer au Théâtre de la Rotonde.

2 invitations et un livre de Sabine Lenoël

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous bénéficierez de 2 invitations à retirer au Théâtre et d'un livre de Sabine Lenoël.

2 invitations et 2 livres de Sabine Lenoël

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous bénéficierez de 2 invitations et de 2 livres de Sabine Lenoël à retirer au Théâtre