Mécénat
Icon proarti

Une Histoire manquée au Festival d'Aurillac 2019

Par: CDT

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Poitiers
| DIFFUSION

1 775,00 €

1 600,00 € demandés

30
Soutiennent
3
Recommandent
3
Suivent
110%

Présentation du projet


Bienvenue sur cette page de financement participatif, je suis Théophile Guilhem Guéry, metteur en scène du spectacle Une Histoire manquée, et je vous explique pourquoi il faut soutenir notre tournée au festival d'Aurillac.

..

Crédit photo : Cortège de tête

Une Histoire manquée c'est quoi ?

Il s’agit d'une adaptation en théâtre de rue de La supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse (Svetlana ALEXIEVITCH, trad. Galia ACKERMAN).

Le public rencontre des témoins de Tchernobyl. Ils ont traversé l’Histoire sans prétention particulière. Ils ne sont ni Gorbatchev, ni Mitterrand et sûrement pas Hamlet. Peut-être qu’en s’arrêtant sur leur histoire passée nous pourrons mieux comprendre ce que nous réserve l’avenir.

Bande annonce du spectacle : ICI

..

Pourquoi partir à Aurillac ?

Le spectacle a déjà été représenté 4 fois dans la Ville de Poitiers. Plus de 300 personnes ont apprécié ce spectacle gratuitement. Cependant pour espèrer rencontrer des professionnels et présenter cette pièce à un nouveau public nous partons cet été au festival d'Aurillac dans le cadre des Compagnies de Passages.

..


..

Le Festival d'Aurillac permet a des artistes du monde entier de disposer de l'espace public de la ville pour présenter leurs créations aux spectateur-trice-s et aux professionel-le-s.
Cella permet une visibilité incontestable pour les compagnies professionnelles qui souhaitent par la suite diffuser leurs spectacles en région. Nous allons à Aurillac pour faire connaitre notre spectacle au professionel-le-s de la cutlure qui pourront nous programmer pour leurs saisons 2020 et 2021.

..

Si nous ne participons pas à cette rencontre inter-nationale des professionnel-le-s du théâtre de rue nous resterons invisible sur notre propre territoire.

Voilà pourquoi nous avons besoin de vous !

  • Soutenir nos 4 dates à Aurillac c'est soutenir dans la durée notre spectacle et ce que nous défendons sur scène.
  • Soutenir ces 4 dates c'est permettre à une petites et jeunes strucutres d'exister et de défendre un théâtre politique et indépendant !
  • Soutenir ces 4 dates c'est vous permettre de voir/revoir bientôt près de chez vous Une Histoire manquée !

..

Représenter Une Histoire manquée au Festival d'Aurillac est vital pour l'avenir de notre collectif, pour promouvoir et développer les projets de Cortège de tête mais aussi pour échanger avec les spectateur-rice-s autour des enjeux défendus dans le spectacle, à savoir un changement de cap rapide pour éviter la catastrophe écologique annoncée par les spécialistes du monde entier.

Alors que les spectacles programmés dans le IN (une dizaine) sont eux, achetés par le festival, les spectacles programmés dans le OFF (plus de 600!) doivent prendre en charge tous les frais relatifs à leur venue au festival.

En soutenant notre tournée au Festival d'Aurillac vous soutenez 4 représentations sur 4 soirs !


..

L’argent récolté servira à financer :

  • La nourriture et l'hébergement de l'équipe pendant une semaine
  • Les frais de transport de l'équipe et du décor, incluant la location d'un camion
  • La réparation du décor et l'achat des consommables de scène (accessoires à renouveller à chaque représentation)
  • L'impression d'affiches et de tracts pour favoriser la communication autour du spectacle
  • ... (voir l'onglet "Budget")

..

Je vous remercie d’avance pour votre participation.

..

Théo, metteur en scène à Cortège de tête

..

En savoir plus


QUI SOMMES NOUS ?

Cortège de tête est un collectif théâtral fondé en 2017 par Théo Guilhem Guéry, dirigé en collaboration depuis mai 2018, avec Louise Lavauzelle.
L'équipe de Cortège de Tête souhaite en premier lieu s’approprier les grandes questions de société afin de dessiner les contours d’un monde en désordre dont nous sommes tou·te·s héritier·ère·s malgré nous. Les artistes trouvent leurs inspirations dans des textes divers qu’elle·il·s adaptent, écrivent ou réécrivent ensemble. Le but ? Inviter le public à s’interroger, à voir le monde sous un autre angle et à emprunter le regard qu’autrui porte sur la société. L’emmener à ressentir ensemble dans l’oubli des âges, au-delà des espaces et des temps.
Rien n’est laissé au hasard. De l’arrivée du public à son départ, tout est fait pour que le théâtre, espace populaire et démocratique, impose un rythme et une mélodie qui brisent pour un temps la monotonie du monde.


UNE HISTOIRE MANQUEE

Le projet est une adaptation du recueil de témoignages écrit par Svetlana Alexievitch intitulé La supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse.

Le public déambule d’un tableau à un autre et rencontre trois témoins de la catastrophe de 1986. Ces témoins ont vécu cet événement selon une perception culturelle propre au monde soviétique. Ils parlent de cette horreur pour mieux la comprendre.

Nous rencontrons donc trois témoins chez eux : Larissa, Valentin et Natalia. Ils ne sont pas les héros dont l’Histoire officielle se souvient. Ils ne sont ni Gorbatchev, ni Mitterrand et sûrement pas Hamlet. Ils sont juste vivants. Leurs vies semblent proches des nôtres car ils ont traversé l’Histoire sans prétention particulière.

Leurs histoires individuelles se dévoilent entre poésie et mots crus car c’est en parlant de leur vie quotidienne que nos témoins parlent le mieux de l’évènement nucléaire et du monde soviétique.

Dans notre dispositif, une "médiatrice culturelle" guide le public d’un témoin à un autre en faisant le lien entre l’expression d’une sensibilité singulière et la complexité scientifique de l’Histoire. Elle est le trait d’union entre le spectateur et le spectacle. Le public a ainsi toutes les cartes en main pour enrichir ses réflexions critiques sur le sujet.


VISEE ESTHETIQUE (morceaux choisi de la Note d'intention - 2018)

Qu’est-ce qui pousse le témoin à s’adresser à nous ? Son désir de dépasser l’innommable ? Son souci de sublimer les violences qu’il a subies ? Son besoin vital de comprendre ?

Nous cherchons tous dans le passé le sens raisonnable de notre condition présente. Nous cherchons à expliquer nos défaites.

Ici, les témoins sont en quête d’un regard différent sur le passé, ils s’en souviennent, ils le partagent, ils l’évoquent comme pour se persuader que cela pourrait donner un sens à ce grand échec collectif : la tentative soviétique. Ils cherchent à réaliser l’impossible mission de faire le tour de la question.
L’enjeu en mettant en scène ces témoins est non seulement de leur donner une voix mais encore de mettre en lumière un contexte et une culture écartés de la nôtre. Il s’agit de confronter les souvenirs et l’Histoire ; de faire se rencontrer la mémoire des témoins et les spectateurs d’aujourd’hui.

C’est pour cela que notre compagnie a choisi la rue pour accueillir cette Histoire manquée. Construites par l’Histoire, investies de singularités ordinaires, les rues sont, à l’instar des témoins, des révélateurs de la mémoire collective. C’est ainsi que le seuil de la porte est franchi. À l’intérieur, règne le silence du « chez soi » ; dehors, dans la rue, tout peut être dit. Pendant la durée du spectacle les voix des témoins deviennent publiques et politiques. Des portes s’ouvrent et les protagonistes de 1986 s’expriment enfin…

Mais ce monde est-il prêt à les entendre ?



FAQ

Dés que nous aurons la validation du festival, nous renseignerons les détails de représentations sur ce proarti :)

A quoi sert l'argent collecté

L’argent récolté servira à financer :

  • L’achat de matériaux bruts et la construction du décor réalisé dans les ateliers de la Maison Broche
  • L'achat de mobilier complétant le décor
  • L'achat de costumes et d’accessoires pour les quatre personnages
  • L'achat du thème musical du spectacle à un compositeur
  • Des frais de transports (décors et artistes pour les temps de répétitions)
  • Des frais de communication (impressions diverses)
  • L'achat de compositions, à une graphiste, pour les différents visuels du spectacle
  • Des frais de documentation pour enrichir le travail dramaturgique (livres, expositions, visites, déplacements...)

 

 


Montant de l'appel à dons

1 600,00 €

Montant Global

98 375,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Salaires

Technique 6 657,00 €
Artistique 52 454,00 €
SOUS TOTAL 59 111,00 €

Frais

Imprévus 578,00 €
Communication 1 150,00 €
Transports 1 230,00 €
Repas 6 219,00 €
Hébérgements 1 987,00 €
Défraiement constuction décor 165,00 €
Location salle 25 200,00 €
SOUS TOTAL 36 529,00 €

Fournitures

Décor 985,00 €
Costumes et Accesoires 1 000,00 €
Documentation 400,00 €
Création musicale 350,00 €
SOUS TOTAL 2 735,00 €

TOTAL

TOTAL 98 375,00 €

Recettes

Désignation Montant

Subventions

Ville de Poitiers / Grand Poitiers (en cours) 1 243,00 €
Université de Poitiers (en cours) 2 615,00 €
CROUS de Poitiers (en cours) 400,00 €
SOUS TOTAL 4 258,00 €

Valorisation du bénévolat et prise en charge en nature

Bénévolat 59 111,00 €
Mise à disposition salle (MDE de Poitiers) 25 200,00 €
Prise en charge autonome (repas et hébérgements) 8 206,00 €
SOUS TOTAL 92 517,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 1 600,00 €

TOTAL

TOTAL 98 375,00 €

HAMLET-MACHINE - HEINER MÜLLER

"Je ne suis pas Hamlet. Je ne joue plus de rôle. Mes mots n'ont plus rien à me dire. Mes pensées aspirent le sang des images. Mon drame n'a plus lieu. Derrière moi plantent le décor des gens que mon drame n'intéresse pas pour des gens qu'il ne concerne pas. Moi non plus, il ne m'intéresse plus. Je ne joue plus."



DISCOURS DE STOCKHOLM - PRIX NOBEL DE LITTERATURE 2015 - SVETLANA ALEXIEVITCH

"Le temps de l’espoir a été remplacé par le temps de la peur. Le temps est revenu en arrière… nous vivons une époque de seconde main… A présent, je ne suis pas sure d’avoir terminé l’histoire de cet « homme rouge »…"


LA NUIT - ELIE WIESEL

"Si le témoin s’est fait violence et a choisi de témoigner, c’est pour les jeunes d’aujourd’hui, pour les enfants qui naîtront demain : il ne veut pas que son passé devienne leur avenir."


EXTRAITS DU TEXTE

VALENTIN

« Le culte de la physique ! L’ère de la physique ! Mais après Tchernobyl… J’avais dix-sept ans en 1945, lorsque la première explosion atomique a eu lieu. J’aimais la science-fiction. Je rêvais de voler vers d’autres planètes. Pendant les années cinquante et soixante, les physiciens du nucléaire étaient considérés comme une élite… C’était cela, l’extase. Les littéraires étaient repoussés à l’arrière-plan. L’ère de la physique s’est terminée avec Tchernobyl…

« Ce n’est que plus tard que j’ai lu la Bible… Et que j’ai épousé une deuxième fois la même femme. Je l’ai quittée et je l’ai retrouvée une fois de plus dans ce monde. La vie est une chose surprenante, mystérieuse ! Aujourd’hui, je crois… En quoi ? Que le monde tridimensionnel est déjà trop étroit pour l’homme moderne… Pourquoi voyons-nous se développer un tel intérêt pour la science-fiction ? L’homme se détache de la terre… Il manipule d’autres catégories temporelles et pas seulement la Terre, mais d’autres mondes. La version profane de « la fin du monde » est implantée dans les consciences depuis la révolution industrielle du XIXe siècle. »

NATALIA

« C’était l’époque où l’on commençait à relâcher les rênes et cela nous procurait une joie intense. Nous lisions le samizdat qui avait enfin fini par atteindre le pays profond. Nous nous plongions dans Soljenitsyne, Chalamov. Nous allions chez les uns ou les autres et nous lancions des discussions infinies autour de la table. Nous étions nostalgiques. De quoi ? Quelque part vivaient des acteurs et des stars de cinéma… J’avais envie d’être Catherine Deneuve, de mettre une robe idiote et d’aller chez le coiffeur… La nostalgie de la liberté… Cet autre monde… Ce monde étranger… Comme une forme de liberté… Mais c’était aussi un jeu. Une fuite de réalité. Personne ne croyait que l’on pouvait abattre le mur du Kremlin… Qu’il allait s’effondrer… Et puisqu’il en était ainsi, nous nous foutions de ce qui se passait ailleurs que chez nous… Nous vivions dans notre monde illusoire…

Tchernobyl ? Au début, nous avons tous eu la même réaction. Cela ne nous intéresse pas. Nous n’avions pas besoin de la vérité… C’est lorsque des étiquettes « Lait pour adultes » et « Lait pour enfants » sont apparues sur les bouteilles que… Voilà ! Nous avons senti que quelque chose approchait… Certes, je n’ai jamais été membre du parti, mais j’étais quand même une Soviétique. Je me suis mise à avoir peur : « Pourquoi les radis ont-ils des feuilles comme celles des betteraves, cette année ? » Mais le soir à la télé, on nous disait : « Ne cédez pas aux provocations. » Et tous nos doutes se dissipaient. »


Suivez l'actualité du projet !

  • 100% atteint grâce à vous !

    Cher.e.s donateur.trice.s ! On l'a fait ! La barre des 100% a été atteinte, et ce, grâce à vous ! Nous vous remercions chaleureusement pour votre soutiens. A ce jour, nous savons donc que nous pouvons partir au festival sans qu'aucun.e membre du collectif ne soit mis en difficulté financière. Nous pouvons ainsi imprimer nos flyers, nos affiches, louer du matériel, nous déplacer, réparer nos décors et remplacer nos accessoires sans craintes ! Sachez qu'il est encore possible de donner, et que cet argent ne sera que du plus pour la suite des festivités : impressions de meilleure qualité, défraiement kilométriques plus conséquents, achat de matériel de qualité pour assurer les prochaines dates du spectacle..... MERCI !! CONTINUEZ A PARTAGER !
  • Suivez Cortège de Tête sur Facebook !

    Afin d'être informé.e.s au mieux des news du collectif, des dates de représentation, de l'évolution du projet... et avoir accès à plus de contenus (photos, vidéos!), nous vous encourageons à nous suivre sur notre page Facebook : Cortège de Tête, Théâtre, ou notre sîte Internet : https://cortegedetete.wixsite.com/theatre A très bientôt! :)

Contreparties

Soutien XS

pour 10,00 € et +

2
ARTINAUTES

998
DISPONIBLES

Nos remerciements sur la page Facebook officielle de la compagnie Cortège de tête.

Soutien S

pour 15,00 € et +

5
ARTINAUTES

795
DISPONIBLES

Une invitation personnalisée par mail pour la première représentation en septembre.

+ contreparties précédentes

Soutien M

pour 25,00 € et +

5
ARTINAUTES

45
DISPONIBLES

L'affiche A4 officielle du spectacle.

+ contreparties précédentes

Soutien L

pour 35,00 € et +

3
ARTINAUTES

27
DISPONIBLES

L'affiche A3 officielle du spectacle.

+ contreparties précédentes

Soutien XL

pour 45,00 € et +

3
ARTINAUTES

7
DISPONIBLES

Carte de remerciement personnalisée et unique.

+ contreparties précédentes

Financeur S

pour 65,00 € et +

2
ARTINAUTES

14
DISPONIBLES

Une photo de type Pollaroid d'un-e comédien-ne en jeu pendant une représentation.

Financeur M

pour 100,00 € et +

3
ARTINAUTES

5
DISPONIBLES

Mini album photo retraçant la création du spectacle.

Financeur L

pour 300,00 € et +

0
ARTINAUTES

800
DISPONIBLES

Mention spéciale dans les borchures officielles de communication.

Financeur XXL

pour 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

2
DISPONIBLES

Une surprise personnalisée organisée par les membres de l'équipe.