Mécénat

TUE - MOI, UN PEU, BEAUCOUP de Sébastien Spitz
Production Be Light Films

J -57


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

3 747,00 €

19 412,00 € demandés

18
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
19%

Présentation du projet

Fin mai 21, Be Light Films lance la production de « TUE - MOI, un peu, beaucoup », une fiction d'une trentaine de minutes réalisée par Sébastien Spitz. Ce court-métrage noir où pointe la lumière sera tourné dans les paysages rugueux et poétiques de la Baie de Somme.

« Tue-moi » est une injonction, une déclaration d’amour à la vie, c’est l’antithèse de « je veux mourir ». Tue-moi est le cri d’une jeunesse qui pourrait ajouter dans un même souffle : « un peu, beaucoup, à la folie… ».


Synopsis du film

C’est le début du printemps dans la magie des paysages de la Manche. Stark, une petite vingtaine d’années, est bouleversé : Hutch, son frère jumeau qui semblait promis à un brillant avenir, a été plongé dans un coma artificiel.

Il souffre d’une myocardite fulminante et attend l’hypothétique greffe du cœur qui pourrait le sauver. Il ne reste plus que deux jours avant que ses fonctions vitales ne soient irrémédiablement atteintes.

Adèle, la petite amie de Hutch, va essayer de pousser Stark à se sacrifier pour sauver Hutch, celui que tout le monde semble aimer. Mais Stark, le mouton noir de la famille, peut-il accepter de mourir alors que son cœur s’ouvre enfin à la vie au contact de la jeune femme ?

En profonde connexion avec la mer, la nature et les éléments, il aura deux jours pour tenter de devenir ce Chevalier au grand cœur.

Deux jours pour parler à son frère dans la coma.

Deux jours pour trouver un sens à sa vie.


Casting

PHILIPPINE STINDEL

Philippine Stindel est une actrice française qui débute sa carrière au cinéma en 2014 dans le film Mercuriales, réalisé par Virgil Vernier, qui reçoit le le prix découverte dans la compétition Première oeuvre de fiction du Festival International du Film Francophone de Namur et le prix du jury Erasmus au Festival International du Film Indépendant de Bordeaux.
Puis, en 2016, elle tourne dans Going to Brazil aux côtés d’Alison Wheeler, Vanessa Guide et Margot Bancilhon, sous la direction de Patrick Mille.
L’année suivante elle rejoint le casting de l’adaptation française de la série télévisée Skam diffusée sur France 4. Elle rentre alors dans la peau d’Emma, héroïne de la saison 1 et personnage principal des saisons 2 à 6.

TOM MIGNÉ

Tom a suivi diverses formations artistiques, notamment de danse et d’acrobatie, grâce auxquelles il a découvert son corps et développé son esprit artistique.

Il est danseur professionnel de hip-hop, breakdanse, modern-jazz et classique, ce qui lui a permis de monter sur scène dans de nombreux spectacles et de commencer à tourner depuis 2015. Soliste cancan au Moulin Rouge, depuis 2020, il a été tour à tour danseur, mannequin, chorégraphe et comédien dans des clips et des publicités (« Effet de masse » de Maëlle, Martin Solveig, 500 ans du Château de Chambord, Louboutin, Isabel Marant..)

Séduit par son talent et sa singularité, Sébastien Spitz a décidé de lui offrir son premier rôle principal en tant que comédien avec Tue-moi, un peu, beaucoup.

MURIEL COMBEAU

Muriel Combeau est une actrice française que vous avez pu voir aussi bien au cinéma qu'à la télévision. Avec plus de 30 ans de carrière, elle est notamment connue pour ses rôles dans les séries télévisées Fais pas ci fais pas ça, Un si grand soleil, mais avant tout pour son rôle de Gabrielle dans la série Nina, diffusée sur France 2. Côté cinéma, elle a collaboré avec Patrice Leconte, Nicole Garcia ou encore avec Thomas Gilou pour son film La Vérité si je mens! 3, dans lequel elle incarne Marlène aux côtés de José Garcia et Vincent Elbaz. Récemment, elle a joué dans le premier long-métrage de Charlène Favier,Slalom, qui a été reçu en compétition officielle du festival de Cannes en 2020 et qui sortira prochainement en salle.

Zoom sur « Tue-moi »

  • Le sujet

« TUE - MOI », c’est la rencontre d’Eros et de Thanatos dans un film fraternel noir et poétique. Les jeunes jumeaux de « Tue-moi » nous entrainent au cœur ce qui définit l’être humain dans sa différence intrinsèque : la conscience de sa propre valeur, de son « utilité », de la place que l’on est prêt à prendre ou à donner.

Ils incarnent la fougue, les doutes et parfois la légèreté d’une certaine jeunesse qui cherche comment grandir. Comment vivre tout simplement.

  • La mise en scène

Le film se situe dans cet espace-temps troublant où la mort et la vie sont en jeu. Plongés dans ce tourbillon émotionnel puissant, les personnages sont entraînés loin de leurs repères.

Pour capter la complexité de leurs sentiments, on recherchera un rendu brut avec une caméra mobile qui saisit les visages et les corps au plus près dans cette lutte pour la vie, une sensation d’absence de maquillage, des décors aux couleurs patinés…

Cette captation instinctive des émotions, des silences, des regards viendra dialoguer au montage avec des moments suspendus, poétiques, hors du temps de la scène. Comme des fenêtres ouvertes sur un autre espace-temps dans le cours de la narration.

Cernés par une mer qui joue de sa présence et de son absence en ouvrant des béances dans les paysages, nos jeunes personnages seront filmés avec intensité et poésie dans les vastes étendues du Cotentin.

Les grands espaces graphiques de bord de mer, comme les déambulations dans les couloirs de l’hôpital seront saisis dans cette respiration humaine essentielle pour le film, celle d’un cœur qui bat.

  • La lumière

Avec beaucoup d’extérieurs, le parti-pris de la lumière sera de marquer une direction forte pour donner du contraste et du caractère à l’image. Ainsi nous pourrons jouer avec les zones d’ombres à l’intérieur des plans. Nous utiliserons les éventuels aléas de la météo, non comme une contrainte, mais comme une force qui rythme le récit.


Qui est Sébastien Spitz ?

Sébastien Spitz commence dès son plus jeune âge à raconter des histoires illustrées dans une petite revue familiale qu’il édite lui-même. Quelques années plus tard, il prend ses premiers clichés lors d’un voyage à Prague avec son père qui l’initie au fonctionnement de son appareil photo.

C’est le déclic. A l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne où Sébastien se destinait à une carrière d’ingénieur électro-acousticien, les heures passées au laboratoire ont rapidement raison des cours de maths et il s’engage dans la voie de l’image.

Féru d’images, le son et la musique demeurent néanmoins des éléments essentiels de son travail. Pour « La valse de l’étoile filante », son premier court-métrage en 35mm, il tourne à Genève l’histoire d’un violoniste revenu d’exil avec le groupe Bratsch. Vingt ans plus tard, il réalise une série de portraits de musiciens (Lou Reed, Ruichi Sakamoto, Pauline Croze...) pour Cartier à travers le monde.

De nombreux projets s’enchaînent : courts et moyens métrages, clips, publicités ou films d’image pour des maisons comme Chanel, Van Cleef & Arpels, Bvlgari ou Lucien Barrière notamment ; avec une envie de raconter, d’approcher un peu plus l’humanité qui demeure centrale.

De la joaillerie à l’architecture, en passant par l’artisanat, les hôtels de prestige et le monde du luxe, Sébastien Spitz a réalisé plus d’une centaine de films d’inspiration, de « savoir-faire » ou d’image. Avec une envie profonde de raconter des histoires quelle que soit leur forme, de la macro à l’animation, de la mise en scène aux portraits d’artistes.

Au quotidien comme au cinéma, il est sensible à une certaine forme de générosité, à l’absence de jugement à l’égard de nos semblables et au « lien onirique et subtil entre tout ce qui vit ».


Equipe du Projet

Nous sommes trois associés Antoine Aize (producteur), Fabrice Callens (scénariste) et Sébastien Spitz (réalisateur) qui partageons une passion pour le cinéma depuis plus de vingt ans. Nous produisons des films de brand content pour de nombreuses marques. Nous choisissons aujourd’hui d’aller vers ce qui fait battre nos cœurs depuis si longtemps… en nous investissant dans le développement et la production de fictions. «TUE - MOI, un peu, beaucoup » sera notre premier court-métrage de fiction qui annonce les autres fictions en maturation au sein de notre collectif.

A travers la production de ce projet, notre ambition est de poser la première pierre d’un line-up autour d’histoires sincères, de visions fortes guidées par l’émotion et la fantaisie.

Petit rappel ! Grâce à Proarti, chaque don que vous ferez pour nous aider sera déductible de vos impôts à hauteur de 66 % si vous êtes un particulier (dans la limite de 20% du revenu imposable), 60 % si vous êtes une personne morale assujettie à l'impôt sur les sociétés (dans la limite de 0,5 % du chiffre d'affaire H.T)



FAQ

Pour mener à bien notre projet de court métrage, nous avons besoin de vous pour nous aider à atteindre cet objectif de collecte de 19 412 € sur les 79 412 € du budget total.

Cette somme nous servira principalement à financer le matériel technique (caméra, objectifs, lumière ...) ainsi que la location des décors.

Si nous atteignons cet objectif de 19 412 €, tout don supplémentaire que nous recevrons de votre part nous permettra d'améliorer la production du film.

 

Pour les particuliers assujettis à l’impôt sur le revenu (IRPP) : réduction d’impôt équivalente à 66% du montant du don.

Pour les personnes morales assujetties à l’Impôt sur les Sociétés (IS) : réduction d’impôt équivalente à 60% du montant du don.

Si vous donnez 20 €, Votre don est défiscalisé, il vous coûtera en réalité :  6,80 € pour un particulier /  8€ pour une entreprise

Si vous donnez 50 euros, Votre don est défiscalisé, il vous coûtera en réalité :  17€ pour un particulier  / 20€ pour une entreprise

Si vous donnez 100 euros, Votre don est défiscalisé, il vous coûtera en réalité :  34€ pour un particulier / 40€ pour une entreprise

Si vous donnez 500 euros, Votre don est défiscalisé, il vous coûtera en réalité :  170 € pour un particulier / 200 € pour une entreprise

 

 

Le film sera proposé aux diffuseurs télé en France et à l’étranger, aux plateformes de diffusion ainsi qu’aux nombreux festivals de court-métrages à travers le monde. En attendant la sortie du film, une projection publique vous est également proposée dans les contreparties en fonction du montant votre aide.

A quoi sert l'argent collecté

Pour mener à bien notre projet de court métrage, nous avons besoin de vous pour nous aider à atteindre cet objectif de collecte de 19 412 € sur les 79 412€ du budget total.

Cette somme nous servira principalement à financer le matériel technique (caméra, objectifs, lumière ...) ainsi que la location des décors.


Objectif de collecte

19 412,00 €

Montant Global

79 412,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Droit & Dépenses Artistiques

Droit & Dépenses Artistiques 600,00 €
SOUS TOTAL 600,00 €

Frais Financiers / Frais Généraux

Frais Financiers / Frais Généraux 5 525,00 €
SOUS TOTAL 5 525,00 €

Personnel

Personnel 14 042,00 €
SOUS TOTAL 14 042,00 €

Interprétation

Interprétation 6 055,00 €
SOUS TOTAL 6 055,00 €

Charges Sociales

Charges Sociales 9 588,00 €
SOUS TOTAL 9 588,00 €

Décors & Costumes

Décors & Costumes 6 900,00 €
SOUS TOTAL 6 900,00 €

Transports / Défraiements / Régie

Transports / Défraiements / Régie 20 688,00 €
SOUS TOTAL 20 688,00 €

Moyens Techniques / Matériel de Tournage

Matériel 10 880,00 €
SOUS TOTAL 10 880,00 €

Post Production

Post Production 300,00 €
SOUS TOTAL 300,00 €

Imprevus

Imprévus 4 834,00 €
SOUS TOTAL 4 834,00 €

TOTAL

TOTAL 79 412,00 €

Recettes

Désignation Montant

Mirabell Studio

Apport Financier & Industriel 15 000,00 €
SOUS TOTAL 15 000,00 €

Be Light Films

Apport Financier 40 000,00 €
SOUS TOTAL 40 000,00 €

Coproducteur

Recherche coproducteur 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 19 412,00 €

TOTAL

TOTAL 79 412,00 €

Inspirations du Projet :

Contreparties

Un grand Merci

pour 5,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un grand merci de la part de toute l’équipe !

Mention au générique

pour 20,00 € et +

2 ARTINAUTES

Vous serez mentionné au générique comme contributeur Proarti si vous le souhaitez

Lien de téléchargement du film

pour 30,00 € et +

5 ARTINAUTES

Vous recevrez un lien de téléchargement du film, une fois le film sorti et diffusé+ Les contreparties précédentes

4 Photos du film

pour 50,00 € et +

3 ARTINAUTES

Vous recevrez 4photos du film format 10x15 numérotées+ Liende téléchargement du film + Mention au générique

Affiche du film dédicacée + Photos du Tournage

pour 125,00 € et +

1 ARTINAUTE

Vousrecevrez une affiche du film format A3 dédicacée + Photos du tournagenumérotées + Lien de téléchargement du film + Mention augénérique

1 Exemplaire du Scénario illustré

pour 250,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous recevrez unexemplaire du scénario illustré + Lien de téléchargement du film + Mention augénériquedufilm

Invitations à l’Avant-Première du film

pour 350,00 € et +

1 ARTINAUTE

Vous recevrez 2 invitations à l’avant-première du film + Affiche dédicacée + Lien de téléchargement du film + mention augénérique