Mécénat

Tailleur pour dames de Georges Feydeau

J -24


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION

4 010,00 €

6 210,00 € demandés

7
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
64%

Présentation du projet

.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes la compagnie BORDCADRE et nous sommes implantés et actifs dans les Hauts de France, à Paris et à Londres. Fondée en 2003 par Cécile Rist et Guillaume Tobo, BORDCADRE s’intéresse à tous les « théâtres », auteurs classiques, modernes et contemporains, créations plateau.

Prolongement direct du Laboratoire de Théâtre basé au Théâtre National de l’Odéon-Théâtre de l’Europe de 1998 à 2002 puis hébergé par le Voir-Dit de Christian Rist, BordCadre a joué en France et au Royaume-Uni avec John Wright avant de se mettre en pause en 2011 puis de renaitre en 2019.

En 2021, la Compagnie a joué La Nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès en tournée et à Paris au théâtre de la Boutonnière et au 100ecs. Avec le soutien de la scène nationale de Beauvais, de l'Espace Jean Ferrat d'Avion et le soutien de la région des Hauts de France, BordCadre créera Tailleur pour dames de Georges Feydeau en février 2022.

Site de la compagnie BORDCADRE

Notre projet est de traverser avec le plus de joie possible cette période difficile pour tous les artistes. Notre projet est de relancer un rêve, une troupe et une trajectoire, celle de la renaissance de Bordcadre.

Nous avons lancé un mécénat participatif en décembre dernier pour LA NUIT JUSTE AVANT LES FORÊTS. Nous avons récolté plus 5000 € et cela a permis à BORDCADRE et à ses artistes de traverser cette diffiicile période de la crise de la Covid19 et d'envisager d'autres aventures.

Mais cette période n'est pas terminée. En réalité, elle se transforme et durera sans doute encore une à deux années, le temps que la diffusion des spectacles retrouve un équilibre post-Covid.

.

Bouclage du budget.

Pour l'instant, nous n'avons pas encore bouclé le budget de création/première diffusion. Certaines institutions ont choisi de nous soutenir mais les théâtre sont frileux et encombrés de toutes productions reportées depuis deux années. En soutenant la compagnie en amont ou simplement en prenant un billet dès aujourd'hui, vous déciderez du théâtre que vous souhaitez accompagner et faire vivre.

Proposer à votre famille, à vos amis, à votre entourage de soutenir la création de TAILLEUR POUR DAMES, c'est leur proposer de soutenir directement les artistes du spectacle vivant en France. C'ets aussi leur proposer de décider du théâtre qu'il veulent voir dans les salles. Notre travail est atypique et ce spectacle - à mi-chemin entre un théâtre populaire (arlésienne souvent invoquée) et un théâtre exigeant - est la possibilité pour la compagnie et pour nous tous de retrouver le public, de proposer une forme ludique hors des sentiers battus et de poursuivre cette aventure fragile, rare, privilégiée mais aussi nécessaire : jouer.

Merci beaucoup.
Cécile Rist & Guillaume Tobo


FAQ

Le soutien en mécénat donne droit : - à une défiscalisation (66% du don pour un particulier) - à une contrepartie symbolique n'excédant pas 25% de la somme et 73 € (loi de finance du 1er janvier 2021) Par exemple un particulier qui donnerait 100 € : il récupèrerait 66 € sur ses impôts sur le revenu + il aurait droit à une place à 25 €. Au final, son don net est de 9 €.

1- Le mécénat donne aux artistes un " bol d'air " dans une période chaotique qui voit à la fois les financements publics baisser ou stagner dans la culture depuis plusieurs décennies - alors que le nombre d'artistes augmente - et la fréquentation des théâtres chuter drastiquement en cette période de Covid. Quant aux perspectives de relance, elles sont faibles à court terme puisque il y a un embouteillage dans la programmation. De nombreux spectacles ont été reportés depuis la vague d'annulation consécutive aux différentes crises de la Covid. 2- Le mécénat permet aux artistes de retrouver des marges de manoeuvres à l'égard de l'institution. Cela permet à des projets moins balisés, moins ancrés dans les réseaux et parfois plus originaux de voir le jour. 3- Le mécénat permet de rétablir un lien direct entre le public ou les finances privés et les artistes issus du théâtre " public ". Cela permet une dialectique intéressante dont les artistes et le public sont les premiers bénéficiaires.

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collectés servira en premier lieu à payer l'équipe artistique. Les salaires des actrices, acteurs, metteure en scène, costumière, éclairagiste et autres collaboratrices ou collaborateurs sont l'essentiel d'un budget d'environ 85 000 €. Il servira ensuite à donner à la compagnie le socle financier nécessaire à son développement ou à la poursuite de ses projets - notamment la reprise du spectacle à l'automne 2022 dans le Bassin Minier et à Paris.


Objectif de collecte

6 210,00 €

Montant Global

85 700,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Services extérieurs (location / répétitions et théâtre)

Location salle 12 700,00 €
SOUS TOTAL 12 700,00 €

Salaires

salaires et charges sociales 60 000,00 €
SOUS TOTAL 60 000,00 €

Divers (défraiements, frais de mission, autres)

Divers 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Honoraires administratifs & communication

Honoraire communication & administratif 6 000,00 €
SOUS TOTAL 6 000,00 €

Décor, accessoires, costumes / achat, entretien, stockage

Décor, accessoires, costumes 4 000,00 €
SOUS TOTAL 4 000,00 €

Transports

Transports 1 000,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

TOTAL

TOTAL 85 700,00 €

Recettes

Désignation Montant

Région des Hats de France

Région des Hauts de France 16 000,00 €
SOUS TOTAL 16 000,00 €

Entreprise CABRE

Entreprise CABRE 20 000,00 €
SOUS TOTAL 20 000,00 €

Espace Jean Ferrat d'Avion

Ville d'Avion 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Coproduction

Scène national de Beauvais 9 490,00 €
SOUS TOTAL 9 490,00 €

ADAMI

ADAMI 13 000,00 €
SOUS TOTAL 13 000,00 €

Conseil général du Pas de Calais

Département 10 000,00 €
SOUS TOTAL 10 000,00 €

Fonds propres

Fonds propres de la compagnie 9 000,00 €
SOUS TOTAL 9 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 6 210,00 €

TOTAL

TOTAL 85 700,00 €

Notre projet général (et banal) est de monter Tailleur pour dames de Georges Feydeau et de le diffuser auprès d’un large public.

Le projet artistique est de parvenir à un équilibre entre une forme d’académisme (parfois gentiment appelée classicisme) et une forme plus expérimentale (tendance actuelle abstraite, récup ou punk, gentiment appelé contemporaine).

Atteindre cet équilibre est essentiel à ce projet qui vise à intéresser et toucher un public dit populaire, non-averti ou non-initié, sans que nous reniions une seule de nos exigences artistiques. Cet équilibre est d’ailleurs la ligne de crête originelle, marque de fabrique de la compagnie créée sur le Bassin Minier après des années à paris ou Londres – bord / cadre – pour laquelle divertissement et exigence vont de pairs – car « le diable, c’est l’ennui » (Peter Brook).

note d'intention de Cécile Rist

C’est une extrême vitalité qui se dégage de Tailleur pour dames.

Monter cette pièce aujourd’hui, c’est pour nous affirmer à nouveau la nécessité d’un théâtre qui divertisse, qui assume sa part « impure » ou brute. Feydeau expose sa folie pour l’exorciser par le rire. Rions donc ! De toutes les couleurs…

Le spectateur jubile à voir ces marionnettes bien humaines, si proches de nous, s’affairer dans une chorégraphie un peu cruelle, au travers de laquelle Feydeau dessine une critique profonde : celle d’une société qui vise au contrôle de l’individu à travers la surveillance et la manipulation de ses désirs, à leur domestication et à leur usage sage et bien rangé dans la boîte qui nous est assignée.

Famille, amour, intimité, féminisme

Feydeau a eu une vie de couple et de famille effroyables ! Il a bâti son oeuvre autour de femmes et d’hommes blessés par la crudité du réel, galvanisés par l’espoir d’une improbable survie. Et cet espoir leur fait commettre des actes d’une fantaisie inouïe !

Les femmes amoureuses – la jeune épouse de Moulineaux ou Madame Aubin - ont du mal à faire face, à trouver comment réagir ou combattre leurs maris respectifs car elles aiment. C’est l’élément de base : l’amour est au coeur de l’engrenage. Autrement, c’est froid, et beaucoup moins drôle.

Le comique chez Feydeau est chaud, brûlant ! Parce que l’intimité est selon moi un composant essentiel de sa mécanique. Ainsi Yvonne ( la femme de Moulineaux ) aime son époux, c’est pourquoi elle ne le plaque pas d’office ! Si on traite son personnage comme une acariâtre, le comique ne fonctionne plus et l’ensemble apparaît comme une farce misogyne alors qu’au contraire, les femmes y prennent quelques belles revanches.

Chez Feydeau, la vie de couple est une prison dont les protagonistes masculins ne cessent de chercher à s’évader, souvent pour revenir la queue entre les jambes lorsque la menace d’une rupture se déclare. Madame Aigreville (la belle-mère) prend corps et âme la défense de sa fille comme une revanche personnelle sur la gent masculine, et en devient enragée et déterminée. Quelque fut sa propre expérience de jeune épouse, elle ne veut pas que sa fille traverse la même tourmente qu’elle. Tailleur pour dames, c’est aussi un combat pour l’égalité femme/homme devant le désir.

Feydeau me semble avoir trouvé une voie d’accès à la fois joyeuse et vivace à certains ressorts dramatiques ou comiques. Et il appartient désormais à ma « bibliothèque personnelle » au même titre que David Lynch dont il n’est étonnamment pas si éloigné en termes de cruauté et de bizarrerie !

En chacun de nous sommeille le désir d’aventure, le désir d’amour ou du jeu de l’amour, le désir de séduction, le désir du ravissement, de l’abandon et de la perte, le désir d’insouciance… : le désir tout court : « Je veux ce que je n’ai pas... » comme un enfant que je reste. Morale, conventions, apparences, contrat social ou relationnel… rien n’y fait.

Que faire face au désir ?

Cécile Rist, metteure en scène / décembre 2021

Suivez l'actualité du projet !

  • L'Affiche de la création

    Les visuels élaborés par l'artiste Nicolas Poupon puis mis en forme par la graphiste Deidamia Pelé sont désormais disponibles ! YES !

Contreparties

Dans les coulisses

pour 150,00 € et +

2
ARTINAUTES

28
DISPONIBLES

Assister pendant une heure à l'une des dernières répétitions du spectacle.

In the room

pour 250,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Un reportage photo, des textes et des liens vidéos vers le spectacle et ses répétitions.