Mécénat

Sous nos pieds...Les étoiles!
Un documentaire avec des jeunes, du rêve, des étoiles, de l'aventure et de l'art graphique!


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

5 510,00 €

6 000,00 € demandés

51
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
91%

Présentation du projet

« Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve. »

Philippe Chatel, conte musical « Émilie Jolie »

.

Nous avons envie de répondre, avec vous, qui n'êtes pas par hasard sur cette page, « Pourquoi pas ? », c’est le nom du bateau du commandant Charcot, déjà une invitation au voyage ! Vous embarquez avec nous ?

.

"Pourquoi pas ?", Baudoin et Lepage

.

Le rêve et les jeunes, les étoiles et les grands espaces, la poésie et l’art graphique sont les ingrédients de ce documentaire. Plus une valeur commune à tout les membres de l’expédition, le partage. C’est pourquoi nous souhaitons vous impliquer dans le projet, vous embarquer dans l’aventure ! Quand la crise sanitaire a beau jeu de masquer la frilosité des diffuseurs sur un projet atypique au bout du monde, nous pensons que, comme nous, vous avez soif d’air pur, d’horizons infinis, de voyage, même immobile, bref, de liberté ! Ce film sera un des moyens de partager avec vous le sel de cette expédition, les étoiles qui brilleront dans les yeux des jeunes voyageurs, leurs rêves qui se révèlerons sous les pinceaux des deux illustrateurs renommés qui nous accompagnerons.

.

Galaxie M83, image ESO

Galaxie M83, source ESO

.

Contexte :

Le film s’attache aux traces de l’expédition « Aux Pieds des Etoiles », montée par José Olivares Flores, professeur de physique, avec quelques jeunes du Lycée Vaucanson de Grenoble, dans le but de questionner notre place dans l’univers par l’intermédiaire de l’astronomie et de l’art. José, chilien d’origine, a imaginé ce voyage sur l’altiplano, vaste étendue désertique au nord du Chili où l’air très sec et très pur a favorisé la construction des observatoires les plus performants de la planète. Côté scientifique, Gaël Chauvin, astrophysicien réputé, ami d’enfance de José, guide l’expédition dans la compréhension de l’astronomie, de sa complexité et de son utilité. Côté artistique, deux grands noms de la Bande Dessinée, Edmond Baudouin et Emmanuel Lepage sont du voyage et en tireront une œuvre commune, regard croisé sur les sciences de l’univers et sur le monde vu par les yeux de la jeunesse.

.

"La Lune est blanche", Lepage

.

Résumé :

Le film suit trois de ces jeunes gens, âgés de 17 ans, Pio, Mathis et Davy. Ils vivent depuis des mois dans un univers confiné et partent à la découverte des confins de l’univers. C’est un peu comme passer d’un plan serré, véhicule de l’émotion pure, à un plan large, permettant spiritualité, respiration. Voyage sur un autre continent, découverte d’une culture différente, autant d’émotions fortes que les jeunes s’apprêtent à vivre. La recherche en astrophysique les plonge dans un passé lointain, aux origines de l’univers, bien avant l’apparition de la vie sur terre. Toutes ces ouvertures au monde qui les entoure permettent à ces jeunes de mieux comprendre leur présent et d’appréhender l’avenir. Ils observent des myriades d’étoiles dans le silence apaisant des immensités désertiques. Ils prennent le temps de rêver et de confier leurs rêves, mais également leurs peurs, leurs doutes, qui prennent formes sous la plume ou les crayons des dessinateurs. La voie lactée guide leur pas, les étoiles tracent un chemin sous leurs pieds et c’est ce chemin que nous vous proposons de suivre.

.

..

Les échéances :

Le tournage a déjà commencé en France, une séquence au lycée Vaucanson de Grenoble, chez Edmond Baudoin dans l’arrière-pays niçois, chez Emmanuel Lepage en Bretagne, une rencontre entre les jeunes et Edmond Baudoin, une expédition hivernale au pic de Bure, site alpin de radiotélescopie.

L’expédition et le tournage dans le désert d’Atacama auront lieu début Juillet. La situation sanitaire reste compliquée au Chili, mais elle s’améliore et nous avons bon espoir que les restrictions vis-à-vis des voyageurs étrangers soient levées avant notre départ. Le montage se fera en Septembre et nous espérons pouvoir montrer le film dans les festivals au plus vite. Il sera disponible en ligne dès l’automne pour les « Artinautes » contributeurs.

Vous l’aurez compris, la télévision n’a pas voulu diffuser le film. C’est pourquoi, alors que l’expédition en elle-même est déjà financée, nous avons besoin de vous pour produire le film, aux côtés de quelques financeurs institutionnels et privés. Mais nous pensons surtout que ce film peut, d’une certaine manière, être le vôtre : vous y retrouverez des voyages, des images, des émotions.

Nous sommes heureux de vous embarquer avec nous dans cette aventure et nous vous remercions pour votre confiance !

N'oubliez pas que vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%, c'est à dire qu'un don de 100 Euros vous coûte 34 Euros si vous êtes imposable ( désolé pour les personnes non imposables!).

Vous pouvez nous retrouver sur la page Facebook du film: https://www.facebook.com/sousnospiedslesetoiles

.

Montée au Pic de Bure, Guillaume Gimbert

.

LES PERSONNAGES :

José OLIVARES FLORES : pour José, la vie est magique. Ça commence le jour où, ses parents et lui (il a à peine 18 mois), se retrouvent à l’ambassade de France à Santiago. Son père, opposant au régime de Pinochet, vient de sortir de prison, juste à temps, c’est déjà un miracle. Grâce à l’ambassadeur, la famille s’envole pour la France, un coup de baguette magique qui leur permet d’échapper à la terrible répression qui s’abat sur le Chili. José a une image pour cet exil : le parcours d’une météorite dont l’enveloppe se consume en entrant dans l’atmosphère, mais dont le cœur garde les traces d’un ailleurs qui lui appartient. José n’a de cesse de cultiver cette magie à travers laquelle il voit le monde et de la partager, notamment avec ses élèves. José est un catalyseur : à partir d’un simple projet autour des sciences, de la langue et de la culture hispanique, monter une expédition vers sa terre d’origine, au plus près des étoiles, former une véritable « dream team » de scientifiques et d’artistes qui seront du voyage. Mais ce n’est pas le tout, il faut trouver les financements, convaincre les récalcitrants, rebondir malgré les empêchements successifs. Il y faut de l’opiniâtreté, de la conviction, José en a à revendre et c’est à ce prix que « Pourquoi pas ? » devient « Yes, We Can ! » et que la magie du monde peut s’offrir à tous.

.

José par Baudoin

.

Les Jeunes : quelles sont les motivations de ces jeunes pour accomplir un tel voyage ? La découverte d’un nouveau monde bien sûr, avec les immenses espaces du désert d’Atacama. Les observatoires et les recherches pointues qu’y mènent une poignée d’astrophysiciens. La rencontre avec des auteurs, des artistes, un monde peut être encore moins familier pour eux que celui des scientifiques, un monde qui les impressionne un peu, les intimide : ce n’est pas rien de se retrouver en position de devenir un personnage de Bande Dessinée quand on a 16 ou 17 ans !

Pio : « à l’état civil, Inès, mais je suis Pio et mes pronoms sont il/lui. Je suis en terminale à Vaucanson, j'étudie les maths, la physique-chimie et l'espagnol. Je suis dans une association d'élèves, "la Vox de l'égalité" qui milite pour l'égalité des genres et des orientation sexuelles et contre le harcèlement. J'aime beaucoup les arts en général, je dessine et peint un peu. J'aime beaucoup la musique. J'adore rencontrer de nouvelles personnes, je suis une personne très curieuse ! »

Mathis : « J’ai 17 ans, je suis lycéen en terminal au lycée Vaucanson. Plus tard, j'aimerai faire des études de sociologie.Je rêve d'être indépendant, autonome et libre. Je suis passionné les trains depuis mon plus jeune âge alors je rêve de prendre, un jour, un train mythique tel que l'Orient-Express ou le train bleu. J'aime aussi regarder les nuages, le ciel et les étoiles, je trouve ça apaisant et beau. »

Davy : « J'ai 17ans, j'ai 1 grand frère et 1 grande sœur, majeurs depuis déjà quelques années. Mes passions vont vers les sports outdoor, vtt ou snowboard. Je n'aime pas être enfermé, je me vois mal vivre loin de la montagne. Je rêve de faire un tour au Canada mais faire un tour du monde serait pas mal non plus! J’ai lu une petite phrase qui dit que notre 2eme vie commence quand on comprend qu’on en a qu'une et celle-là je la garde bien dans un coin de la tête !»

.

Les personnages de l'expédition par Baudoin, en résidence à Grenoble

.

Emmanuel LEPAGE : Emmanuel a toujours rêvé de voyages au long cours, d’océans infinis, de confins inaccessibles. Son univers d’enfant était peuplé de bateaux, d’aventuriers, de contrées sauvages et lointaines… Après être passé par la fiction, Emmanuel devient un des défricheurs de la Bande Dessinée Documentaire. Avec « les Iles de la Désolation » puis « Lune Blanche », il revient vers ses rêves d’enfants, en prenant la mer à bord du « Marion Dufresne » pour voyager au cœur des Terres Australes et Antarctique Françaises. Il y questionne à la fois la solitude et la solidarité de ces équipes coupées du monde durant tout l’hiver austral sur un bout de caillou ou sur un vaste continent recouvert de glace. Nul doute que le désert d’Atacama et les observatoires géants qui le surplombent sauront inspirer Emmanuel. Plus encore, les équipes de scientifiques qui s’y relaient pour scruter aux confins de l’univers les traces du Big Bang, donc des origines de la vie, de notre présence à nous, minuscules humains sur ce petit bout de caillou appelé La Terre.

.

Edmond par Baudoin

.

Edmond BAUDOIN : rares sont ceux qui connaissent cet auteur au parcours étonnant. Pourtant, Edmond a collaboré avec de grands noms de la littérature comme JMG le Clézio ou Fred Vargas. Mais Edmond nourrit aussi le monde de la BD depuis plus de 40 ans avec ses petites histoires, faites de fragments de vie, de rencontres, de voyages, mettant en scène ses proches et sa famille. Cela fait de lui un des pionniers de la Bande Dessinée autobiographique. à 78 ans passés, Edmond a su garder une âme d’enfant. Sa curiosité est insatiable, un appétit de connaissances, de rencontres, de découverte de l’autre. Mais Edmond n’est pas un enfant sage, loin de là ! Il y a des fulgurances, de la folie, dans les recoins de ses dessins ; une part d’ombre qui nous aidera à affronter nos peurs, et nos doutes. Un jour Edmond a décidé de réaliser son rêve faire du dessin le but de sa vie. Croire en ses rêves, faire en sorte de les vivres, il en est persuadé, si chacun suit cette voie, le monde ne pourra qu’être meilleur !

.

Gaël CHAUVIN :

Gaël et José ont été ensemble à l’école à Grenoble. Tous les deux sont férus de sciences. Quand José, l’exilé chilien devient professeur de physique en France, Gaël devient chercheur en astrophysique expatrié au Chili ! Avec Anne-Marie Lagrange, il est à l’origine de la première image d’une exoplanète, trouvée dans la constellation du peintre, grâce à une technique révolutionnaire. Gaël sait parler de ses recherches complexes, parfois austères, avec simplicité et passion. Il n’en reste pas moins un observateur attentif du monde dans lequel il vit : il suit les mutations de la société chilienne, les manifestations qui ont eu lieu ces dernières années et dont on n’a pas beaucoup parlé ici, le projet de changement de constitution. C’est autant d’occasion d’échanger avec José, l’exilé, friand des nouvelles du pays, où il n’a que très peu vécu, mais qui reste proche de son cœur par les liens familiaux, culturels et linguistique.

.


A quoi sert l'argent collecté

Observatoire de la Silla, source ESO

 

Grâce à nos partenaires actuels, nous pouvons dire que l’expédition et le tournage au Chili sont d’ores et déjà financés, matériel compris.

Premier Palier, 2000 € :

C’est une étoile qui brille dans le ciel et qui nous donne un peu de visibilité ! Nous pouvons financer le montage du film, l’étape décisive dans la construction de la narration, le choix des séquences, ce qui révèlera l’âme de ce film. Cela demande du temps et, dans l’idéal, le regard extérieur d’un monteur pour confronter les points de vue avec le réalisateur.

 

Deuxième palier, 4000€ :

C’est une constellation dont les mille feux guident nos pas ! Nous finissons de financer le montage et nous y ajoutons la partie animation. C’est elle qui permet le lien entre le dessin des illustrateurs et l’image vidéo. Cela prend beaucoup de temps mais ces séquences animées contribueront grandement à l’aspect onirique du film.

 

Troisième palier 6000 € :

La clarté diaphane de la Voie Lactée nous réconforte ! Nous pouvons financer deux étapes décisives de la post-production, le mixage son et l’étalonnage de l’image qui donnent au film la finition nécessaire à une diffusion techniquement irréprochable en salle, car nous espérons bien pouvoir faire vivre ce film dans les festivals où il pourra rencontrer son public, donc vous !

 

Et si nous allions plus loin ?

C’est un nouveau soleil qui se lève sur le projet et qui nous réchauffe le cœur ! Nous pouvons travailler sur une version longue au montage, nous pouvons aller plus loin dans les séquences d’animation ou bien envisager une musique originale qui achèvera de donner au film son caractère unique et entier.

 

Obiou, Guillaume Gimbert


Montant de l'appel à dons

6 000,00 €

Montant Global

12 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Divers

contreparties 478,00 €
commission Proarti 522,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

Post-Production

Montage 2 000,00 €
Animation 800,00 €
Etalonnage 1 000,00 €
Mixage 1 200,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

Production

Tournage 2 000,00 €
Voyage, logistique 2 000,00 €
Matériel prises de vue et son 2 000,00 €
SOUS TOTAL 6 000,00 €

TOTAL

TOTAL 12 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

Financement partenaires

Lynred 2 000,00 €
Métropole de Grenoble 2 000,00 €
OSUG (Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble) 2 000,00 €
SOUS TOTAL 6 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 6 000,00 €

TOTAL

TOTAL 12 000,00 €

Alma, Chili, source ESO

.

Note d’intention :

Quand José me parle pour la première fois de cette expédition, je me souviens de ma première nuit à contempler les étoiles : Mali, petit village de brousse, toit d’une case en banco, notre premier voyage à ma sœur et moi, sans les parents. Nous rendons visite à notre frère aîné, coopérant auprès des Volontaires du Progrès. La nuit est claire, silencieuse. Nous découvrons la Croix du Sud juste au-dessus de l’horizon. Nous apprenons les noms de constellations, le Taureau, Orion, les Pléiades… J’ai l’impression de découvrir le monde : dépaysement total de l’Afrique, immensité de l’univers, je découvre aussi quelque chose de moi-même à cet âge adolescent, le goût du voyage, des rencontres, le goût des autres…

Alors pourquoi suivre cette expédition au Chili ? Au-delà du « Pourquoi pas ? » que répondrait José, je pense que ce voyage sera fondateur pour les jeunes qui y participeront. Je veux voir tomber les murs érigés autour d’eux par une crise sanitaire mondiale sans précédent. Je veux voir leur horizon s’élargir dans les espaces infinis du désert, je veux voir les étoiles briller dans leurs yeux comme elles ont pu briller dans les miens. J’envisage ce voyage comme un grand bol d’air, une libération, un exutoire pour les jeunes dont on verra l’assurance s’affirmer.

Dans cette découverte de soi, ce voyage intérieur, ils seront aidés par les deux illustrateurs présents à leur côté. Deux facettes des jeunes gens se retrouveront à travers ceux-ci : la spontanéité, incarnée par Edmond Baudoin, le geste instinctif du pinceau, le dessin brut, pris sur le vif ; la réflexion à travers Emmanuel Lepage, passant par le croquis, les notes, avant de retravailler ses dessins à l’atelier à son retour, dans une certaine idée de la perfection. Les portraits des jeunes par Edmond nous permettront de voir leur personnalité derrière le masque (celui du visage, pas le morceau de tissu). Pendant qu’il dessinera, les jeunes pourront se confier à lui et à la caméra. Les paysages d’Emmanuel nous transporterons vers de lointaines lignes d’horizon, nous offrant respiration et spiritualité.

Je veux voir, entendre, les jeunes gens rêver parce que rêve et voyage s’alimente l’un l’autre, depuis toujours ; parce que l’intuition scientifique est un rêve éveillé, une vision du monde à venir ; parce que la vocation de l’artiste est de nous faire rêver et partager ses rêves. Je veux voir le monde à travers leurs yeux et à travers les dessins de nos deux illustrateurs. Nous pourrons ensemble, artistes et scientifiques, vieux plus ou moins sages et jeunes plus ou moins débridés, esquisser le monde de demain. Nos recherches, nos rêves se télescoperont. Nos images, nos dessins, nos textes, s’enrichiront mutuellement. Plusieurs objets témoigneront de cette aventure : bande dessinée, film documentaire, carnet de voyage. Nous aurons, tous ensemble, le sentiment d’avoir contribué à une œuvre commune, plus grande et plus forte que ce que nous aurions pu faire chacun de notre côté.

Ce film tentera de toucher du doigt ce qui est essentiel à l’épanouissement de chacun d’entre nous : le voyage, les rencontres, la connaissance, l’art, tout ce qui fait le sel de la vie. « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux ». Notre caméra se devra d’avoir une « sensibilité » suffisante pour faire mentir le renard de Saint Exupéry !

Loïc Suchet

Réalisateur de "Sous nos pieds...Les étoiles!"

.

Vallée de la Lune, Chili, Lepage

.

La Bande Dessinée :

Ce qu’on appelle le neuvième art est un élément central de ce film. C’est une passion commune de nos personnages. José s’y est intéressé très tôt, d’abord avec des BD latino-américaines, comme « Mafalda », dessiné par Quino que lui raconte sa mère et qui contribue à sa formation de citoyen du monde, puis « Condorito », de Pepo qui utilise cet oiseau emblématique pour mettre en lumière les travers de la société chilienne. Ce sera ensuite les journaux « Pilote » et « Spirou » qui amèneront José à découvrir les auteurs français de BD contemporaines. On sous-estime souvent les talents graphiques et littéraires qui s’expriment par la BD. Certains dessinateurs exposent leurs œuvres (peintures, dessins à l’encre, les techniques sont très diverses) dans des lieux prestigieux.

.

"Mafalda", Quino

.

Nous aurons en plus ici, la confrontation de deux talents singuliers, aux styles très différents. Edmond et Emmanuel se connaissent, s’apprécient, mais n’ont jamais travaillé ensemble. Comment vont-ils se répartir les tâches, quelle forme va prendre cette œuvre commune ? Comment leurs pinceaux vont-ils se mélanger ?

.

La Bande Dessinée est un support tout à fait adapté à un voyage onirique. Il est symptomatique que le premier élément dessiné aussi bien par Emmanuel Lepage que Edmond Baudoin pour ce projet soit un bateau, toutes voiles dehors. Dans les faits, nous voyagerons en avion, puis en bus, puis pedibus. Mais le voilier est un formidable vecteur de voyages, d’aventures. Il nous plonge dans des rêves ancestraux de découverte du monde. Les explorateurs en ont fait le tour ? Qu’à cela ne tienne, il reste tant de choses à découvrir de l’univers et de nous-même…

.

"Le voyage de Cortez", Baudoin

.

Animation :

C’est le trait manquant entre le dessin et le film. Nous souhaitons que le dessin prenne vie sous les plumes et pinceaux de Baudoin et Lepage. Grâce aux techniques d’animation, nous pourrons faire en sorte que le dessin soit animé. Cela peut être juste une partie du dessin, un oiseau par exemple, qui s’ébroue, déploie ses ailes et prend son envol…Il sort du dessin, rentre dans l’image (travelling aérien en drone) et nous emmène avec lui vers de nouvelles aventures. Le petit film ci-dessous a été réalisé par les élèves de terminale de José de l’année dernière, en préparation de l’expédition.

.

Suivez l'actualité du projet !

  • J-33, 2105€, LE PREMIER PALIER FRANCHI! Une étoile brille dans le ciel...

    Une étoile brille dans le ciel: Vous avez été les 21 premiers à soutenir ce projet et grâce à vous, nous avons pu franchir le premier palier de 2000 € en moins de 15 jours! Il nous reste donc un peu plus de 30 jours pour passer les 2 suivants et atteindre notre objectif. Si nous continuons, ensemble, à essaimer, partager, pour embarquer le maximum de monde dans cette aventure, nous devrions y arriver. Je vous remercie du fond du cœur pour votre soutien et votre enthousiasme et nous ferons tout pour être à la hauteur de vos attentes. Vous pouvez trouver aussi une nouvelle vidéo sur la page Facebook du film, à laquelle vous pouvez vous abonner pour suivre l'avancement du film: https://fb.watch/5Prc0Xdn_C/
  • PORTRAIT DE JOSE PAR BAUDOIN

    J-38, merci infiniment aux 14 premiers donateurs qui ont pris le risque d'embarquer avec nous. Le bateau navigue bien, les marins hissent les voiles les une après les autres et il reste de la place sur le pont. Embarquez quand vous voulez Juillet 2020, arrière pays niçois, repérage pour le documentaire et prise de contact avec Edmond qui en profite pour tirer le portrait de José... à voir sur la page facebook du film: https://fb.watch/5IEdHr2JHB/

Contreparties

Une étoile

pour 10,00 € et +

0
ARTINAUTES

1000
DISPONIBLES

Votre nom au générique et un grand merci de toute l'équipe

deux étoiles

pour 20,00 € et +

7
ARTINAUTES

493
DISPONIBLES

Le lien de téléchargement, votre nom au générique et un grand merci de toute l'équipe du film!

Trois étoiles

pour 40,00 € et +

12
ARTINAUTES

188
DISPONIBLES

Affiche du film au format A4, le lien de téléchargement, votre nom au générique et un grand merci de toute l'équipe du film!

quatre étoiles

pour 75,00 € et +

1
ARTINAUTE

99
DISPONIBLES

DVD du documentaire, le lien de téléchargement, votre nom au générique et un grand merci de toute l'équipe du film!

cinq étoiles

pour 100,00 € et +

7
ARTINAUTES

193
DISPONIBLES

Un tirage format A3 du dessin "Pourquoi Pas?",de Baudoin et Lepage, le lien de téléchargement du film, votre nom au générique et un grand merci de toute l'équipe du film!

Six étoiles

pour 200,00 € et +

7
ARTINAUTES

43
DISPONIBLES

Carnet de voyage de l'expédition, rédigé et illustré par l'équipe, le lien de téléchargement du film, votre nom au générique et un grand merci de toute l'équipe du film!

Sept étoiles

pour 500,00 € et +

1
ARTINAUTE

7
DISPONIBLES

Croquis original format A4, dédicacé par Baudoin ou Lepage, le lien de téléchargement du film, votre nom au générique et un grand merci de toute l'équipe du film!

Huit étoiles

pour 1 000,00 € et +

1
ARTINAUTE

3
DISPONIBLES

Projection privée du film en présence d'au moins une personne de l'expédition (selon localisation), croquis original format A4, dédicacé par Baudoin ou Lepage le lien de téléchargement du film, votre nom au générique et un grand merci de toute l'équipe du film!