Mécénat

SALMO


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

3 670,00 €

7 000,00 € demandés

36
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
52%

Présentation du projet



Entre onirisme aquatique et engagement environnemental, Salmo est un court documentaire d'animation (5 minutes) né de la rencontre entre Paul Pajot et La Méridienne. En suivant le parcours de vie d'un saumon, Salmo met en lumière et en poésie ce poisson mythique, et souligne l'équilibre délicat des mondes marins, aujourd'hui fragilisés par l'impact de l'homme.Salmo est né de la rencontre entre La Méridienne, jeune société de production et Paul Pajot dessinateur talentueux, passionné par les écosystèmes marins, leur complexité et leur vulnérabilité.

Entre onirisme aquatique et engagement environnemental, Salmo est un court documentaire d'animation retraçant le parcours de vie d'un saumon.

Salmo met en lumière et en poésie ce poisson mythique, et souligne l'équilibre délicat des mondes marins, aujourd'hui fragilisés par l'impact de l'homme.


Synopsis

Quelque part sur des hauts plateaux, un soleil printanier fait jaillir la vie autour d’un torrent qui dégèle lentement. Sous sa surface, tapi dans l’ombre d’une berge florissante, naît Salmo, un jeune et intrépide saumon.

Au rythme des saisons, dans les tourbillons joyeux de leur rivière natale, Salmo, Salma et Salto vont se préparer, sans le savoir, à ce soir de pleine lune ou une mystérieuse transformation sonnera le départ d’un voyage aux confins des eaux glaciaires de l'arctique.


Un poisson à la vie épique ... mais une espèce menacée

S'il est bien connu de tous, le saumon est un poisson dont la vie épique ne manquera de vous surprendre. Au cours de sa vie, le corps du saumon mute pour s’adapter au changement de nature de l’eau dans laquelle il évolue : de l’eau douce des rivières de sa naissance à l’eau salée de l’océan. Après avoir traversé les océans, le saumon sait retrouver la rivière qui l’a vu naître et la remonter en puisant dans ses réserves énergétiques. En fin de vie, les femelles pondent leurs œufs et les saumons meurent à l’endroit où ils sont nés ... devenant de la nourriture pour leur descendance.

Le saumon est l’un des poissons les plus consommés au monde, il a une valeur internationale. Il est aussi le rêve de tout pêcheur. Aujourd’hui le saumon sauvage de l'Atlantique est en voie de disparition. Avec Salmo, Paul entend sensibiliser le public à ce poisson, à son parcours de vie exceptionnel mais aussi à l'équilibre fragile de son écosystème, par une approche artistique et poétique.


La mer

étendues infinies


Un traitement artistique entre documentaire et film d'animation

Ayant à cœur à la fois de raconter des choses « vraies », avec un aspect scientifique et en même temps l’envie profonde d’utiliser le dessin dans une approche plus sensorielle et organique, ce film sera un objet hybride entre le documentaire et la fiction d’animation.

Paul souhaite que l’on comprenne les difficultés réelles que Salmo rencontre pendant son parcours mais aussi la façon dont il interagit avec la nature. Au delà des obstacles bien réels auxquels il se confronte, il y a dans le parcours de Salmo, quelque chose d’indicible que Paul tient à traiter. Salmo est aussi une métaphore du cycle de la nature, de la transmission et du rapport que les générations entretiennent entre elles, notamment lorsqu’à la fin il revient mourir là où il est né et que son corps se désintègre et devient de la nourriture pour les futurs saumons.

Au delà d'une démarche « activiste », l'envie de Paul est de de rendre compte dans le dessin, par une approche poétique, de sa fascination pour ces choses indicibles et invisibles qui se jouent dans le rapport de l’animal à la nature.


"J'aimerais faire ressentir ce que des images réalistes, documentaires, ne peuvent donner à voir - trouver cet espace où l'imaginaire et l'abstraction prennent le relais pour parler de cette symbiose entre l'animal et la nature."

Paul Pajot

" Entre fiction poétique et documentaire impressionniste, Salmo vise à émouvoir, à créer un lien profond avec le spectateur afin de véhiculer des messages ancrés dans la réalité, tout en ouvrant un champ de ressentis à des vérités plus impalpables, plus intangibles. Loin d'un pamphlet moralisateur, c'est dans ce juste équilibre entre poésie et réalité que le message écologique puise, à notre sens, tout son intensité et sa force.

La Méridienne


Note technique

Pour représenter cette symbiose, je souhaite travailler cet équilibre graphique entre abstraction de formes et harmonie de couleurs à la manière des peintres impressionnistes.

C'est à dire de la touche, matière, lumière, couleurs, contrastes... pour procurer aux spectateurs une immersion sensible et des ressentis uniques en traversant les nombreux environnements rencontrés par le saumon, des montagnes aux glaciers. De plus, la technique du stop-motion me permet d'ajouter une vibration par la superposition d'une multitude de touches, ajoutant ainsi de la matière et de la complexité à cette impression harmonieuse.

Pour représenter la présence de l'homme dans ces écosystèmes fragiles, je souhaite passer de cette symbiose atmosphérique à un traitement plus réaliste pour illustrer un barrage par exemple. Ce contraste représente pour moi la pertubration d'un équilibre installé, depuis des millions d'années, à un événement soudain à l'échelle géologique, déconnecté de son contexte.

Paul Pajot


La porte du retour


Pourquoi une cagnotte ?

Nous avons déjà bien avancé sur ce court-métrage qui, vous l'aurez compris, nous tient à coeur. Nous aimerions mener à bien ce projet jusqu'au bout ... et pour cela nous avons besoin d'un dernier coup de pouce ! Cette cagnotte permettra de financer :

1. La musique : composition, mix et post-prod son / 1500€

2. Le matériel nécessaire à la réalisation : tablette graphique et les logiciels / 1500€

3. L'étalonnage : location d'une station d'étalonnage / 500€


Les prochaines étapes

Avril, mai / Finalisation du storyboard, des character design et des principaux backgrounds

Juin et juillet / Premier teaser animé

Août à décembre / Animation et composition de la musique

Décembre / Étalonnage

Automne 2021 / Diffusion


Et ensuite ?

Nous pensons que Salmo a le potentiel de séduire un public large et souhaitons lui assurer une diffusion plurielle :

- Inscription à des festivals de courts-métrages nationaux et internationaux ;

- Diffusion sur des chaînes télévisées (Arte, TV5 Monde) ;

- Organisation de projections dans le cadre d'événements liés à la sauvegarde des animaux, des espèces marines et du saumon.


Objectif de collecte

7 000,00 €

Montant Global

19 650,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Communication

Organisation d'avant-premières 500,00 €
Frais d'inscription en festival 700,00 €
Frais de distribution 500,00 €
SOUS TOTAL 1 700,00 €

Post-production

Montage son et mixage 1 600,00 €
Location d'une station d'étalonnage 1 000,00 €
SOUS TOTAL 2 600,00 €

Droits artistiques

Droits artistiques 2 800,00 €
SOUS TOTAL 2 800,00 €

Divers

Imprévus 500,00 €
SOUS TOTAL 500,00 €

Production et équipe technique

Production et équipe technique 9 100,00 €
SOUS TOTAL 9 100,00 €

Matériel

Autres 950,00 €
Tablette graphique et logiciels 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 950,00 €

TOTAL

TOTAL 19 650,00 €

Recettes

Désignation Montant

Autres

Mécénat d'entreprises 5 450,00 €
SOUS TOTAL 5 450,00 €

Apport production

La Méridienne 3 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

Mise en participation

Production 1 400,00 €
Technique et droits artistiques 2 800,00 €
SOUS TOTAL 4 200,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 7 000,00 €

TOTAL

TOTAL 19 650,00 €

Contreparties

SALMO

pour 10,00 € et +

21 ARTINAUTES

Le nom au générique et une place pour l'avant-première !