Oblomov

Festival off d'avignon 2024 - Théâtre des Vents (création)
ARTS DE LA SCÈNE
PRODUCTION

Présentation du projet

Festival d'Avignon 2024

Ce spectacle est une adptation du roman d'Ivan Gontcharov, écrite par LM Formentin. Il sera interprété par Alexandre Chapelon (Oblomov) et Yvan Varco (Zakhar), et mis en scène par Jacques Connort.

Ce spectacle sera créé lors du Festival d'Avignon, du 29 juin au 21 juillet 2024 au Théâtre des Vents (63 rue Guillaume Puy).

La représentation aura lieu tous les jours à 11h30, sauf les lundis 1er, 8 et 15 juillet 2024.

Le spectacle fera l'objet d'une captation filmée, produite par Tangaro et réalisée par Laurent Préyale. Cette captation fera l'objet d'une multi-diffusion sur plusieurs chaînes locales, dont un direct. Une édition DVD sera tirée de cette captation en septembre 2024, distribuée par Arsenal Productions.

Synopsis

Oblomov est un jeune aristocrate vivant reclus dans son petit appartement de Saint-Pétersbourg, criblé de dettes et menacé d’expulsion. Accroché à son fidèle et vieux domestique Zakhar, il passe ses journées au lit, non pas tant par paresse que pour cette conscience chez lui si aiguë de la vanité du monde : « À quoi bon ? » A quoi bon se lever, se laver, s’habiller ? A quoi bon travailler, aimer ?…

Adaptation du célèbre roman de Gontcharov, la pièce met en scène un duo plein de rage et de drôlerie, et restitue toute la modernité d’un Oblomov anti-héros et néanmoins symbole de notre jeunesse d’aujourd’hui, pétrie de doutes et d’appréhension face au monde.

Collecte Proarti

Malgré l'apport en fonds propres et en nature du producteur et celui de quelques donateurs privés, le financement d'une telle production reste à ce jour incomplet.

C'est pourquoi nous faisons appel à la générosité de mécènes amoureux du théâtre et prêts à aider financièrement un tel projet.

La renommée du roman d’Ivan Gontcharov (d’ailleurs régulièrement adapté au théâtre comme au cinéma *), mais aussi le parti pris très fort de condenser cet épais roman en un duo très beckettien, à la fois drôle et tendre, nous incitent à penser que cette pièce peut rassembler un public nombreux lors du Festival d'Avignon.

Mais en attendant ce succès espéré… nous devons nous en remettre à votre confiance et à votre générosité pour travailler dans les meilleurs conditions et offrir ainsi un spectacle à la hauteur de l'exigence légitime du public.

* Voir le magnifique “Quelques jours dans la vie d’Oblomov” de Nikita Mikhalkov en 1980

La Compagnie Chapelon

La Compagnie Chapelon, créée en 2024 par Philippe Chapelon, a pour ambition de présenter des œuvres écrites et/ou adaptées par des autrices et auteurs contemporains et de favoriser l’émergence de talents.

La compagnie Chapelon fait le choix de créer et de produire le spectacle Oblomov au festival Off d'Avignon 2024 car ce festival est le plus adapté en France pour permettre à une équipe artistique d’aller à la rencontre de son public. C’est grâce à l’accueil que le public et les professionnels réserveront à Oblomov qu’une tournée en France pourra voir le jour.

En soutenant ainsi la création littéraire et l’émergence de talents, les mécènes peuvent participer à cette diversité culturelle si caractéristique du Festival Off d'Avignon. Bien d’avantage encore, le mécénat permet à l’exception culturelle française d’exister.

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté est destiné essentiellement aux frais de mise à disposition de la salle, aux frais de communication ainsi qu'à l'hébergement et aux défraiements de l'équipe pendant 4 semaines à Avignon.

Notre premier palier (10 000 €) permettra de financer les frais de mise à disposition de la salle, les frais de communication et une partie de l'hébergement.

Le deuxième palier (20 000€) permettra de financer essentiellement le reste de l'hébergement et les défraiements de l''équipe.


Objectif de collecte

10 000,00 €

Montant Global

34 380,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Théâtre / décors / costumes / régie

Co-réalisation théâtre 2 500,00 €
Régie théâtre 1 100,00 €
Décor + accessoires + costumes 1 800,00 €
Hébergement & défraiements 9 800,00 €
Assurance 450,00 €
SOUS TOTAL 15 650,00 €

Personnel

Personnel artistique 6 160,00 €
Personnel technique 1 450,00 €
Personnel administratif 1 000,00 €
Charges sociales 4 820,00 €
SOUS TOTAL 13 430,00 €

Communication

Conception & fabrication affiches 1 250,00 €
Relations presse 3 250,00 €
Achat d'espaces publicitaires 800,00 €
SOUS TOTAL 5 300,00 €

TOTAL

TOTAL 34 380,00 €

Recettes

Désignation Montant

Compagnie Chapelon

Apport en nature (salaire administratif en participation) 4 560,00 €
SOUS TOTAL 4 560,00 €

Apport privés divers (dons)

Apports privés 4 000,00 €
SOUS TOTAL 4 000,00 €

Billeterie

21 représentations (Théâtre des Vents, Avignon Off) 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

Palier 2 Proarti

Deuxième palier 10 820,00 €
SOUS TOTAL 10 820,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 10 000,00 €

TOTAL

TOTAL 34 380,00 €

Note d’intention de l’auteur


C’est Jacques Connort, le metteur en scène du spectacle, qui a eu l’idée d’adapter ce roman d’Ivan Gontcharov, « Oblomov ». Comment a-t-il eu cette idée ? Je l’ignore, et lui-même aussi sans doute : celle-ci devait flotter dans son esprit depuis longtemps. Lorsqu’il m’a suggéré d’écrire une telle adaptation pour le théâtre, cela ne pouvait mieux tomber : depuis ma lointaine jeunesse, je connaissais cet étrange et fascinant personnage d’Oblomov, sans avoir jamais eu l’idée, ou l’occasion, de lire en effet le roman. L’occasion, je l’avais désormais.

Il m’a fallu une semaine pour le lire – lecture lente et, naturellement, ponctuée de notes et de réflexions en tous genres sur l’œuvre envisagée pour la scène. Jacques m’avait prévenu : il n’y aura que deux personnages (le roman en contient au moins dix), Oblomov et son domestique Zakhar ; et, comme leur appartement n’aura pas de porte, il n’y aura ni entrée ni sortie… Rien de tel que de fortes contraintes pour favoriser l’imaginaire et faire œuvre originale. Il faut croire qu’elles l’ont été ici suffisamment puisqu’il ne m’a fallu que trois semaines pour achever cette adaptation qui, tout en conservant l’esprit du roman, et surtout le caractère d’Oblomov, m’a laissé tout loisir de réinventer les scènes déjà présentes et libre d’en créer de nouvelles.

Il faut dire aussi qu’en m’attachant seulement à deux personnages, réunis sous la figure typique du duo « maître-valet », j’ai pu demeurer au cœur même du roman, et l’approfondir à ma manière et selon notre époque, en réglant pour ce duo une partition à la fois pleine de mauvaise foi et de tendresse, que sont venus inspirer, plus ou moins consciemment, ceux si célèbres de Don Quichotte-Sancho Pancha et de Clov-Hamm dans Fin de partie de Beckett.

Oblomov est de ces personnages qui tirent leur force, non de leur complexité ni d’une singulière évolution de leur caractère confronté aux épreuves, mais au contraire de leur simplicité, de cette sorte d’entêtement qui les fait tout d’un bloc et sans égard pour les jugements d’autrui. Oblomov est, de ce point de vue, à placer aux côtés de l’Idiot de Dostoïevski, de l’Étranger de Camus ou encore de Bartleby de Melville.

Porteur d’une seule idée – mais si haute, si puissante qu’elle le dresse face au monde et l’anime généreusement –, Oblomov a cette franchise et cette pureté d’âme qui nous le rendent bouleversant. À quoi bon ? À quoi bon se lever de son lit, se laver, s’habiller ? A quoi bon travailler, aimer, se jeter dans le monde pour n’éprouver que souffrance ou ennui ?… Telle est cette simple idée, si triviale en apparence, que porte Oblomov comme un cri et qui, par un curieux paradoxe, le porte lui-même et le fait vivre. Que ce personnage puisse, du fond de son lit, exprimer aussi simplement et puissamment la vanité de toute existence, voilà un tour de force qui fait du roman de Gontcharov une œuvre magistrale, qui défie le temps.

C’est cette « simple » idée que j’ai tâché à mon tour d’animer, cette fois pour la scène et par ses moyens propres, en espérant qu’elle trouvera, dans sa forme théâtrale, le même éclat que dans sa version romanesque – celui d’un diamant noir où le spectateur puisse contempler le reflet de ses propres méditations existentielles.

LM Formentin

Contreparties

1 affiche

pour 30,00 € et +

2 ARTINAUTES

En plus de tous nos remerciements… 1 affiche dédicacée par Oblomov !

1 place offerte

pour 50,00 € et +

3 ARTINAUTES

En plus de tous nos remerciements… 1 place offerte pour toute représentation au Festival d'Avignon, du 29 juin au 21 juillet 2024

2 places offertes + 1 affiche

pour 100,00 € et +

4 ARTINAUTES

En plus de tous nos remerciements… 2 places offertes pour toute représentation au Festival d'Avignon, du 29 juin au 21 juillet 2024 + 1 affiche dédicacée par Oblomov !

2 places offertes + 1 DVD du spectacle

pour 200,00 € et +

2 ARTINAUTES

En plus de tous nos remerciements… 2 places offertes pour toute représentation au Festival d'Avignon, du 29 juin au 21 juillet 2024 + 1 DVD du spectacle (qualité professionnelle car le spectacle sera filmé en vue d'une diffusion live sur plusieurs antennes locales)

2 places offertes + une peinture évoquant le spectacle (réalisée par P. Chapelon) + mention sur la plaquette du spectacle

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une peinture (acrylique, format 40 x 60 cm) signée de Philippe Chapelon, producteur du spectacle et artiste peintre.

Contrepartie réservée aux personnes morales.