Mécénat

"Marie Tudor_God save the Queen" de Victor Hugo
FESTIVAL OFF AVIGNON 2019

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Paris
| PRODUCTION

10 015,00 €

10 000,00 € demandés

87
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
100%

Présentation du projet

.

La Compagnie du Rubis est heureuse de vous annoncer qu’elle participera au FESTIVAL D’AVIGNON OFF 2019!

Pour cela elle a besoin de vous!

En effet, le contrat avec le théâtre est signé, l’appartement est loué, les comédiens sont chauds, maintenant il n’y a plus qu’à !

.

du 5 au 28 Juillet 2019 à l’Espace Saint-Martial - 22h15
2 rue Jean-Henri Fabre
84000 Avignon
(relâche les 10, 17 et 24 juillet)

?.

.

Le FESTIVAL OFF D’AVIGNON est une véritable vitrine et un tremplin incroyable pour chaque spectacle et chaque compagnie.

En soutenant le projet « Marie Tudor_God save the Queen » vous permettez à la Compagnie d’une part, d’aller à la rencontre de professionnels (programmateurs, presse), mais aussi d’élargir ses contacts et le réseau nécessaire au développement de la pièce et d’autre part d’aller à la rencontre d’un nouveau public.

Soutenir la Compagnie du Rubis dans le projet FESTIVAL AVIGNON OFF 2019 c’est permettre à « Marie Tudor_God save the Queen » d’être programmé dans le plus grand nombre de théâtres en France et à l’étranger et aussi de partir en tournée. Bref de le faire vivre en somme !

Les neufs comédiens de la Compagnie du Rubis travaillent d’arrache pied depuis un an sur ce projet ambitieux pour pouvoir offrir au public le meilleur des spectacles. Le Festival d’Avignon est pour eux la concrétisation de tout ce travail.

Nous vous remercions pour votre soutien et grâce à vous nous pourrons peut-être nous écrier :

Longue vie à la Reine et longue vie à « Marie Tudor_God save the Queen » !

..

..

Le projet « Marie Tudor_God save the Queen » est l’adaptation d’un grand classique de la langue française en version punk. Le texte de Victor Hugo est le moteur principal de la mise en scène. Il y est intact. Seuls les costumes et décors ne sont plus d’époque mais ce n’est que pour en faire ressortir la contemporanéité du propos et des sentiments.

Victor Hugo lui-même est une source d’inspiration pour Ema Zampa et sa mise en scène se veut dans le prolongement de cet esprit subversif et contestataire propre au chef de file du Romantisme, punk avant l’heure, selon elle. Cette soif de liberté et d’absolu sont le fondement du travail du metteur en scène du projet. De même que le tandem grotesque/sublime propre à l’auteur constitue un axe de travail essentiel dans la mise en scène mais également dans la direction d’acteur.

Le but de cette réflexion est de tordre le texte classique à travers un prisme déjanté pour en extraire toute la beauté et l’essence même des sentiments.

La violence et le caractère entier du mouvement punk sont un catalyseur idéal en adéquation avec la démesure des personnages de la pièce. Le cynisme y est roi. Les Sex Pistols aussi.

God save the Queen.

.

.....

La Compagnie du Rubis a été créée en mars 2018 sous l’impulsion de la comédienne et metteur en scène Ema Zampa. Après avoir étudié trois ans aux Cours Florent, cette dernière a souhaité poursuivre et réaliser le travail engagé avec son maître à penser, le professeur et comédien Benoît Guibert autour du personnage, et de la pièce, Marie Tudor de Victor Hugo qu’elle a étudiés pendant trois ans. Pour cela elle a constitué une équipe composée de ses meilleurs partenaires et camarades de classes avec qui elle a travaillé à l’Ecole de Théâtre de Paris et aux Cours Florent.

La Compagnie du Rubis souhaite développer des projets de théâtre engagé. En particulier réinterpréter des grands classiques de la langue française avec un regard acéré, critique et humoristique vis à vis de la société contemporaine. Au travers d’une mise en scène décalée, toujours déjantée et résolument contemporaine, le but est de faire parvenir le poème aux générations d’aujourd’hui. Le texte est l’outil de travail principal de la compagnie.

Les activités de la Compagnie du Rubis sont actuellement des représentations à l’Espace Beaujon en février 2019 ainsi qu’un partenariat et échange avec les élèves de première L du Lycée Arago à Paris, et leur professeur de Français Frédérique Fournier. Ces derniers vont présenter cette année la pièce au Bac de Français.

La Compagnie souhaiterait étendre ce type d’interventions auprès des collèges et lycées afin de faire découvrir aux élèves ce magnifique texte de Victor Hugo, et par la suite d’autres classiques, pour rendre le théâtre, et surtout la langue française, accessibles à TOUS.

Une autre action culturelle en cours de la Compagnie est d’être le porte-étendard de la langue française à l’étranger, notamment à Londres (personnage à part entière de la pièce). Des démarches en ce but sont actuellement en cours.

.

..

Quoi de mieux cet été que d’aller se rafraîchir au coeur de la nef du Temple Saint Martial?

En effet, avec ses pierres chargées d’histoire et ses voûtes en ogive, la salle 1 de l’Espace Saint Martial, ne fait que magnifier la dimension royale et sacrée de « Marie Tudor_God Save the Queen » !

Un écho se crée entre l’histoire du lieu, ancien palais qu’occupait la Reine Jeanne d’Anjou, reine de Naples et comtesse de Provence, puis lieu de culte catholique, et l’histoire de la pièce, celle de la Reine Marie Tudor, fille de Catherine d’Aragon la catholique.

On se croirait au Palais Mylords! Ça fait du bien de se sentir chez soi!

UN PEU D’HISTOIRE : 1348 Sur le site de l’actuel temple s’élevait le palais des rois de Majorque qu’occupait la reine Jeanne 1ère d’Anjou, reine de Naples et comtesse de Provence // Mars 1363 Le pape Urbain V (1310-1370, élu pape en 1362) offre le palais des rois de Majorque aux bénédictins de Cluny // 1378 Le cardinal Pierre de Cros y fonde un prieuré-collège sous le vocable de Saint-Martial // 1383 à 1388 Le cardinal Pierre de Cros entreprend la construction de l’église et de son clocher qui seront terminés après sa mort et aux frais de sa succession // 1790 à 1800 Le monastère est dévasté et ce qu’il en reste est transformé pendant la Révolution // 19ème siècle Le monastère accueille le premier musée de la ville et le muséum. L’église abrite l’Ecole normale d’instituteurs où a travaillé l’entomologiste Jean-Henri Fabre // 1881 L’abside et les deux premières travées de l’église sont transformées en temple protestant // 2007 A l’initiative de Jean Chollet, le temple se transforme en théâtre

..

  • MARS 2018 : Création de la Compagnie
  • AVRIL 2018 : Résidence et sortie de résidence au Clos Sauvage à Aubervilliers
  • OCTOBRE 2018 : Résidence au Satellite à Aubervilliers
  • NOVEMBRE 2018 : Les trois premières représentations de "Marie Tudor_God save the Queen" à l’Espace Beaujon ( 6, 8 et 9 novembre )
  • JANVIER 2019 : Résidence à l’Espace Beaujon
  • FÉVRIER 2019 : Encore trois représentations à l’Espace Beaujon (19, 21 et 22 février)
  • FÉVRIER 2019 : Rencontre et débat avec une classe de Première L du Lycée Arago qui va présenter la pièce au Bac de Français
  • JUIN 2019 : Festival AVIGNON AVANT AVIGNON dans la cour de l’Hôtel Beaujon la dernière semaine de juin (3 dates)
  • JUILLET 2019 : FESTIVAL OFF D’AVIGNON à l’Espace Saint-Martial. Du 5 au 28 juillet à 22h15 (relâche les 10, 17, 24 juillet)
  • OCT-NOV 2019 : "Marie Tudor_God save the Queen" au Théâtre Déjazet

Vous pouvez nous suivre sur notre page facebook : La Compagnie du Rubis

Et sur Instagram : @rubis.compagnie

Merci! ;)

A quoi sert l'argent collecté

Pourquoi la Compagnie a besoin de dons ?

D’un point de vue matériel, les dons seront investis dans la communication (affiches, flyers, site web) pour pouvoir faire connaître la Compagnie et le spectacle, et essayer de remplir la salle du Festival au maximum.

D’un point de vue humain, les dons seront investis dans un chargé de diffusion, personne qui va permettre au spectacle de voir le plus grand nombre de programmateurs et de professionnels dans la salle. Les chances pour le spectacle d’être vendu par la suite seront donc multipliées.

Ces dons vont également pouvoir nous permettre de:

- louer la salle du théâtre

- louer l’appartement qui va héberger la Compagnie

- jouer dans des conditions décentes (payer les comédiens) 


Montant de l'appel à dons

10 000,00 €

Montant Global

61 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

BUDGET - FESTIVAL D'AVIGNON 2019

Location Théâtre 4 900,00 €
Location Appartement 4 400,00 €
Communication (flyers, affiches, teasers) 800,00 €
Décors et Costumes 500,00 €
Masse salariale 45 000,00 €
Taxes, adhésion Festival, assurance 3 000,00 €
Chargé de diffusion 2 000,00 €
Transports 400,00 €
SOUS TOTAL 61 000,00 €

TOTAL

TOTAL 61 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

RECETTES

FONPEPS 13 000,00 €
Mécénat 23 000,00 €
Recette Théâtre 5 000,00 €
SPEDIDAM 10 000,00 €
SOUS TOTAL 51 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 10 000,00 €

TOTAL

TOTAL 61 000,00 €

« Hé bien! connais donc Phèdre et toute sa fureur. » Jean Racine

.

.

Né à Besançon en 1802 et mort en 1895 à Paris, Victor Hugo présenta sa pièce Marie Tudor pour la première fois au théâtre de la Porte-Saint-Martin en 1833.

UN ARTISTE ENGAGÉ

Victor Hugo, en plus d’être un homme de plume hors-pair, est un homme politique et un artiste engagé avec des positions sociales très marquées. Ici, dans la pièce Marie Tudor son aversion pour la peine de mort est clairement exprimée.

Marie Tudor est une oeuvre politique qui fait écho à la révolution de juillet de 1830 qu’a vécu le poète. On sent le peuple gronder:

« Londres est en feu. La Tour est investie. L’émeute est formidable. (...) Tout cela est sombre. Qu’ordonne votre Majesté? » Simon Renard, 3e journée, 1re partie, scène 9

VICTOR HUGO, UN PUNK AVANT L’HEURE

* Sa préface de Cromwell, véritable manifeste, jette les bases du drame romantique: s’affranchir des carcans imposés par le théâtre classique. Cette préface fera de lui le chef de file du Romantisme. Il y casse tous les codes du théâtre jusqu’alors en vigueur! L’unité de lieu et de temps sont brisées, l’unité d’ensemble prend le pas sur l’unité d’action, le mélange des genres et des registres de langue y sont prônés, la couleur locale est privilégiée ainsi que l’exaltation des sentiments et des effets, et la multitude de personnages d’origines sociales différentes autorisée.

Comme dans le mouvement punk, on trouve chez le poète romantique une volonté d’éclatement des codes et des formes traditionnelles, la même soif de liberté et de contestation de l’ordre établi et le mépris de la bienséance et des conventions sociales. Victor Hugo est punk on vous dit! C’est cet esprit subversif et contestataire, cette liberté de tons, que je veux garder et mettre en avant dans mon adaptation de la pièce.

De même, je veux conserver et mettre à l’honneur le tandem grotesque/sublime ou comédie/tragédie, si cher à Victor Hugo. C’est pourquoi dans la tradition du poète je qualifie le genre de ma mise en scène de «drame comique historique romantique punk».

* « Que ferait le drame romantique? Il broierait et mêlerait artistiquement ensemble ces deux espèces de plaisir. Il ferait passer à chaque instant l’auditoire du sérieux au rire, des excitations bouffonnes aux émotions déchirantes, du grave au doux, du plaisant au sévère. Car (...) le drame, c’est le grotesque avec le sublime, l’âme avec le corps, c’est une tragédie sous une comédie. »

.

L’héroïne qui fascine et qui a inspiré la pièce à Victor Hugo a bel et bien existé.

Née en 1516, Marie 1ère d’Angleterre est la fille du prostestant Henri VIII et de la catholique Catherine d’Aragon. Elle régna sur l’Angleterre de 1553 à 1558.

Son sobriquet bien connu Bloody Mary, Marie la Sanguinaire, lui fut donné par ses sujets pour évoquer les nombreux et terribles massacres de protestants qui ont eu lieu sous son règne pour les exterminer. On a par la suite donné son nom à un cocktail évoquant la couleur du sang (vodka/jus de tomate).

«J’ai dans ma chambre un portrait de Marie Tudor, la sanglante Marie. C’était une jalouse reine, une vraie fille d’Henri VIII, et dont l’alcôve, comme celle de son père, s’ouvrait de plain-pied sur l’échafaud.» Écrit Victor Hugo.

C’est cela que je souhaite également mettre en avant dans cette adaptation: le caractère cruel et sanglant de Marie, où désir et mort ne font qu’un. Elle manipule les êtres pour son bon plaisir.

La Marie Tudor de Victor Hugo est excessive. Excessive dans ses sentiments, dans ses paroles, dans ses actes. Elle est punk elle aussi! Elle casse tout! Elle est anticonformiste: elle aime un « laquais napolitain ». Elle est antiautoritariste: elle ne supporte pas l’ascendant qu’a Simon Renard (le représentant de son futur mari le roi d’Espagne) sur elle, ni le poids de sa couronne. C’est une passionnée qui se rebelle contre son rang.

Donc c’est elle aussi qui m’inspire cette mise en scène PUNK. Ca va être FUCKED UP parce que je veux montrer une reine FUCKED UP! Marie est complément perdue et enivrée par son pouvoir, elle rêverait de pouvoir briser ses chaînes et échapper à son règne pour pouvoir aimer librement comme n’importe qu’elle femme. Mais c’est la Reine... Et bien que le pouvoir puisse rendre tout puissant (2e journée), il peut aussi isoler et faire qu’on ait envie de s’en affranchir (3e journée).

«Il y a donc des cas où une reine , ce n’est qu’un femme!» Marie, 3ejournée, 1re partie, scène 9

... et c’est cela à mon sens que veut montrer Hugo dans cette pièce: la relation au pouvoir dont on use et abuse. Comme une enfant, «elle veut puis ne veut plus», sans apercevoir que ses caprices finiront par se retourner contre elle....

.

Contreparties

GOD SAVE YOUR SOUL

pour 15,00 € et +

4 ARTINAUTES

Un don de 15€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

  • 5,1€ pour un particulier (66% de défiscalisation)
  • 6€ pour une entreprise (60% de défiscalisation)

Une prière pour le salut de votre âme de la part de toute l'équipe! Ainsi que votre nom dignement gravé sur le mur des donateurs (dossier du spectacle, programme, site...)

GOD SAVE YOUR EYES

pour 30,00 € et +

5 ARTINAUTES

Un don de 30€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

  • 10€ pour un particulier (66% de défiscalisation)
  • 12€ pour une entreprise (60% de défiscalisation)

L'affiche du spectacle dédicacée de la main royale, douce et blanche, de sa Majesté, envoyée chez vous par des messagers postaux.

+ les contreparties précédentes

GOD SAVE YOUR HEART

pour 50,00 € et +

14 ARTINAUTES

Un don de 50€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

  • 17€ pour un particulier (66% de défiscalisation)
  • 20€ pour une entreprise (60% de défiscalisation)

Une magnifique photo dédicacée de votre personnage préféré en costume, envoyée également chez vous par messagers postaux ainsi que le droit divin de venir nous voir en coulisses avant ou après le spectacle.

+ les contreparties précédentes

GOD SAVE YOUR ASS

pour 100,00 € et +

7 ARTINAUTES

Un don de 100€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

  • 34€ pour un particulier (66% de défiscalisation)
  • 40€ pour une entreprise (60% de défiscalisation)

Une invitation pour une place confortable lors de nos prochaines représentations au choix (à Paris en juin dans la Cour de l'Hôtel Beaujon ou au Festival d'Avignon à l'Espace Saint Martial en juillet)ainsi que le droit divin d'assister à une de nos répétitions!

+ les contreparties précédentes

GOD SAVE YOUR LIVER

pour 200,00 € et +

5 ARTINAUTES

Un don de 200€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 68€ pour un particulier (66% de défiscalisation)

- 80€ pour une entreprise (60% de défiscalisation)

Deux invitations pour deux places confortables lors de nos prochaines représentations au choix (à Paris en juin dans la Cour de l'Hôtel Beaujon ou au Festival d'Avignon à l'Espace Saint Martial en juillet) le tout accompagné d'un délicieux Bloody Mary préparé par les soins du charmant Fabiano Fabiani ou du séduisant Lord Clinton à l'issue du spectacle!Une soirée fort sympathique avec l'équipe s'en suivra!

+ les contreparties précédentes

GOD SAVE YOUR BODY

pour 500,00 € et +

2 ARTINAUTES

Un don de 500€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 170€ pour un particulier (66% de défiscalisation)

  • 200€ pour une entreprise (60% de défiscalisation)

Trois invitations pour trois places confortables lors de nos prochaines représentations au choix (à Paris en juin dans la Cour de l'Hôtel Beaujon ou au Festival d'Avignon à l'Espace Saint Martial en juillet) le tout accompagné d'un délicieux Bloody Mary préparé par les soins du charmant Fabiano Fabiani ou du séduisant Lord Clinton à l'issue du spectacle!Une soirée fort sympathique avec l'équipe s'en suivra!

+les contreparties précédentes

ou

Une séance de yoga avec Lady Jane

GOD SAVE YOUR EARS

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 1000€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 340€ pour un particulier (66% de défiscalisation)

- 400€ pour une entreprise (60% de défiscalisation)

Pour votre entreprise !

Dix invitations pour dix places confortables lors de nos prochaines représentations au choix (à Paris en juin dans la Cour de l'Hôtel Beaujon ou au Festival d'Avignon à l'Espace Saint Martial en juillet) le tout accompagné d'un délicieux Bloody Mary préparé par les soins du charmant Fabiano Fabiani ou du séduisant Lord Clinton à l'issue du spectacle!Une soirée fort sympathique avec l'équipe s'en suivra!

+ les contreparties précédentes

ou

Une soirée musicale dans un pub anglais, Oh my God!, offerte par la Compagnie.

GOD SAVE YOUR NAME

pour 2 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 2000€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

  • 680€ pour un particulier (66% de défiscalisation)
  • 800€ pour une entreprise (60% de défiscalisation)

Pour votre entreprise :

Votre nom sera intégré à la pièce et cité par la Reine parmi les grands noms de la noblesse anglaise au cours de celle-ci ainsi que 20 invitations lors de nos prochaines représentations au choix.

+ les contreparties précédentes

GOD SAVE YOU

pour 5 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 5000€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 1700€ pour une particulier (66% de défiscalisation)

- 2000€ pour une entreprise (60% de défiscalisation)

Pour votre entreprise :

30 invitations lors de nos prochaines représentations au choix.

+ toutes les contreparties précédentes + être figurant ou réplique dans le spectacle à Avignon + assister à une répétition + assister au spectacle + aller en coulisse et dans les loges + une soirée de malade avec l'équipe + une nuit avec la reine ( ah non c'est gratuit ça)