Mal élevée - Mission Avignon !

Pour en finir avec la politesse
ARTS DE LA SCÈNE
PRODUCTION
CRÉATION ÉMERGENTE,
FEMINISME,
INCLUSION,
SANTÉ & HANDICAP,
EDUCATION

Présentation du projet

Bienvenue à toi, ami-e de la culture et peut-être futur soutien !

Qui êtes-vous ?

 

Nous sommes Astrid Tenon et Lætitia Wolf, créatrices du spectacle « Mal élevée » qui a la chance de participer au Festival OFF d’Avignon 2024.

Du 2 au 21 juillet à 19H10 au Théâtre des Lila’s (relâche les lundis)

Après deux représentations de rodage en décembre dernier au Centre Paris Anim’ du Point du Jour, nous avons été invitées à fouler à nouveau les planches de ce CPA en février 2024 pour une représentation publique, puis pour une scolaire dans le cadre d’une semaine de sensibilisation aux VHSS* destinée aux élèves du Lycée Professionnel René Cassin, en lien avec l’association En Avant Toutes.

Nous aurons également la chance de jouer au Théâtre le Funambule-Montmartre durant le Festival Nouvel Acte les 23, 24 et 25 juin à 21H.

*VHSS : Violences et harcèlement sexistes et sexuels

Notre participation au Festival OFF d’Avignon a un coût, car au-delà du déplacement, de l’hébergement, la communication, etc. nous mettons un point d’honneur à rémunérer les artistes et technicien-nes.

 

Mais encore ?

 

Crédit photo : Elise Gotchac

« Pardon, ma fille, je t’ai mal élevée.

Je t’ai appris à être polie. » - Maman

Et si on avait appris à dire non ?

À quoi aurait-on échappé ?

La politesse comme vertu suprême a fait son temps. On ne peut plus répondre à la violence par un sourire, par un merci ou une dérobade.

Dans Mal élevée, deux voix portent celles de tant d’autres, questionnant l’éducation et ses écueils.

Pour en finir avec la politesse.

 


 

Envie de voir un petit aperçu ?

 

 

Fort, écœurant, émouvant, drôle. - Radio Campus

Deux voix qui en portent des milliers d’autres. - Poétesses en feu*

*Liens vers les articles en bas de page.

 

Pourquoi rejoindre cette aventure ?

 

Dans Mal élevée, la politesse est mise à l'épreuve, révélant ses limites face aux violences.

 

Par les mots, par le corps, faire l’éloge de l’impolitesse.

Revendiquer notre authenticité.

Assumer, s'affirmer.

Se soutenir, enfin.

Se rappeler que nous sommes plein.

Que nous sommes tellement.

 

« Mal élevée ! » Ce n’est pas un jugement, ce n’est pas une condamnation, c’est une exclamation, un cri du cœur.

Un élan joyeux, brûlant.

 

Et que la politesse aille bien se faire cuire le cul.

 

Alors si toi aussi tu veux envoyer la politesse se faire cuire le cul et soutenir un spectacle engagé, tu es au bon endroit !

Au-delà d’une pièce de théâtre, ce projet est une invitation à se questionner ensemble.

Aujourd’hui, les sujets de l’éducation genrée sont récurrents dans les débats, et il nous semble nécessaire de les porter sur scène et mettre le pied dans cette porte entrouverte afin qu’elle ne se referme pas.

Soutenir « Mal élevée », c’est tenter de participer à l’évolution des consciences, à changer le monde même à toute petite échelle.

C’est aussi soutenir l’émergence, les compagnies qui n’ont pas accès aux aides financières mais qui débordent d’ambition et d’espoir.

Et soutenir des femmes porteuses de handicap (l’un visuel, l’autre auditif), car nous croyons beaucoup à la représentation, à la mise en avant de personnes qui ne s’identifient pas au paysage audiovisuel actuel, à celles et ceux qui ne rentrent pas dans les cases.

 

- Pour tout cela, nous avons besoin de ton aide -

 

Et si on te présentait l’équipe au complet ?

 

L’AUTRE : Astrid Tenon

L’UNE : Lætitia Wolf

Création et mise en scène : Astrid Tenon et Lætitia Wolf

Dramaturgie : Lætitia Wolf

Corps en mouvement : Astrid Tenon

Création lumières : Antoine Longere

Régisseur : Alexandre Garcin

Création sonore : Nicolas Collignon et Laurent Oversteyns

Crédit photos : Élise Gotchac

Bref, que des gens chouettes !

 

Ils en pensent quoi les autres ?

 

Un spectacle qui non seulement mérite mais DOIT être entendu ! Des thèmes lourds abordés d’une façon safe ! Deux actrices qui sont en osmose ! Une vraie équipe !! Rien n’est dit sans réfléchir et sans qu’on y réfléchisse ! Cela fait 1 mois que je suis allée le voir et j’y pense encore ! J’adore parce que cela peut aider les gens à savoir qu’ils ne sont pas seuls (sans tomber dans la victimisation) et à éduquer les autres (en veillant à ne pas avoir un ton accusateur (ce qui est à mon avis difficile à faire !)) Un petit chef-d’œuvre ! Merci à vous - Amelie Q.

Un spectacle nécessaire et bouleversant interprété par des comédiennes talentueuses !
Le message est fort il questionne sur notre société sans jamais être moralisateur ou excluant au contraire il rassemble et fédère ! C’est malin, ça va vite en prenant son temps, on passe du rire aux larmes, on est avec elles sur le plateau on est jamais passif on est avec elles, on est ensemble. Un spectacle que devrait être vu par le plus grand monde !!!
- Cédric W.

Je dis oui oui oui oui ! Formidablement écrit, mis en scène et joué. La beauté des voix qui parlent ensemble, se répondent, se font écho, l’intelligence du texte qui ne prend jamais le public pour ce qu’il n’est pas, une vision incisive de la réalité des choses telles qu’elles sont maintenant - et depuis longtemps, l’énergie, la hargne, la pudeur. Et une leçon, un conseil plutôt, qu’on est beaucoup (de femmes ?) à entendre pour la première fois : vous n’avez pas besoin d’être polies, bien élevées, bonnes filles. C’est renversant, et surtout renversant que ça le soit.
Merci encore et longue vie à ce projet ! -
Clara D.

*D'autres commentaires disponibles en lien, en bas de page
 

Un mot sur la compagnie ?

 

« Le théâtre n'existe pas.

Il y a des théâtres, et je cherche le mien. »

Émerger de l'ombre, donner une voix aux invisibles, questionner le monde, et célébrer la diversité artistique : telle est la mission du Collectif En Finir Avec, fondé en 2022.

Notre Collectif s'engage à mettre en avant celles et ceux qui se sentent souvent oublié-es, marginalisé-es, ou mis-es de côté par la scène théâtrale.

Dans notre quête artistique, nous nous appuyons sur un travail de recherche approfondi, explorant des sujets de société qui résonnent avec notre époque. Qu’elles soient fictionnelles ou issues de témoignages, nous (ré)écrivons des histoires pour les ancrer dans une réalité sociale contemporaine.

Nous tenons à mettre en avant des autrices et aspirons à créer un théâtre accessible à tous et toutes, où chacun, chacune, peut se retrouver.

Les disciplines s’entremêlent, alliant le jeu théâtral, la danse, le chant, la langue des signes, le contorsionnisme, les acrobaties, la musique live … À chaque création, les atouts de chaque membre de l’équipe sont mis en valeur pour servir un propos commun, créant une esthétique poétique qui rapproche les cœurs et les esprits. Notre direction artistique se concentre à la fois sur le divertissement et sur une réflexion sur le monde qui nous entoure. Nous ne prétendons pas détenir les réponses ou les solutions, mais nous invitons le public à se questionner avec nous.

 

Pour aller plus loin :

 

A quoi sert l'argent collecté

Nous sommes sur le point de nous lancer dans une aventure exaltante : participer au Festival d'Avignon. C'est une opportunité majeure pour notre compagnie, mais aussi un défi logistique et financier considérable. C'est pourquoi nous sollicitons votre* générosité et votre* soutien.

*On passe au vouvoiement pour plus de solennité

Votre contribution jouera un rôle crucial dans la réussite de notre projet. En effet, l'argent collecté sera dédié à assurer le bon déroulement de notre aventure avignonnaise. Il sera alloué au financement des salaires des artistes et technicien·nes tout au long du festival, au logement, aux repas, au fond de garantie, à l'inscription au journal du Off, aux assurances, et à bien d'autres dépenses essentielles que vous pouvez retrouver dans le tableau plus bas.

Si toutefois nous avons la chance de dépasser le montant demandé, ces fonds nous permettront non seulement de participer au Festival d'Avignon dans les meilleures conditions, mais aussi de consolider notre position dans le paysage théâtral de demain.

Participer à Avignon est un gage de professionnalisation et une étape importante dans le parcours de notre compagnie. Nous considérons ce festival comme un tremplin vers de nouvelles opportunités.

Nous tenons à souligner que votre soutien financier peut vous être avantageux. En effet, votre don sera défiscalisé à hauteur de 60% pour une entreprise et 66% pour un particulier.*

*cher-es camarades belges, vous pouvez aussi prétendre à la défiscalisation (plafonnée à 40%) en nous faisant un don, sous deux conditions :

  • Ne pas être une organisation (seules les personnes physiques peuvent avoir un reçu fiscal)

  • Le montant du don doit être supérieur à 40€


Objectif de collecte

8 923,00 €

Montant Global

15 623,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Autres dépenses

Fond de garantie théâtre des Lila's 3 000,00 €
Transport 232,00 €
Hébergement 1 200,00 €
Repas 840,00 €
Frais de fonctionnement 100,00 €
Autres dépenses 550,00 €
SOUS TOTAL 5 922,00 €

Matière première

Accessoires / décor 300,00 €
Costumes 90,00 €
SOUS TOTAL 390,00 €

Communication

Attaché.e de presse / réseaux sociaux / frais Proarti 640,00 €
Impression supports (affiches, flyers, dossier presse…) 150,00 €
Inscription catalogue Avignon Off 371,00 €
SOUS TOTAL 1 161,00 €

Salaires artistes et technicien-nes

Artistes au plateau 7 050,00 €
Technicien-nes 1 100,00 €
SOUS TOTAL 8 150,00 €

TOTAL

TOTAL 15 623,00 €

Recettes

Désignation Montant

Fonds propres

Apport compagnie 1 500,00 €
SOUS TOTAL 1 500,00 €

Recette billetterie

Recette billetterie (co-réalisation partage 50/50) après déduction des taxes 2 800,00 €
SOUS TOTAL 2 800,00 €

Subventions - aides - mécénat

Fonds de soutien AF&C 2 000,00 €
Mécénat 400,00 €
SOUS TOTAL 2 400,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 8 923,00 €

TOTAL

TOTAL 15 623,00 €
NOTE D’INTENTION DE L’AUTRICE

 

     Tout a commencé le jour où, dans le métro, je lisais Me Too Théâtre. Deux pages avant la fin, j'ai pensé : "Quelle chance j'ai eue , moi, ça ne m'est jamais arrivé." Puis j'ai levé le nez, et tout m'est revenu, d'un coup. J'étais en apnée, soufflée par la vague de souvenirs instantanés, happée par ces sentiments entremêlés de honte, de culpabilité et de colère. Je rejoignais une amie, et je n'ai rien dit. Deux heures durant, à siroter nos verres de blanc, à nous raconter notre semaine, je n'ai rien dit. Je n'étais pas là. Sur le chemin du retour, j'ai retrouvé un enregistrement en particulier, dont moi seule avais la connaissance, et je l'ai écouté. Il fallait vérifier le souvenir que j'en avais ... C'est alors que j'ai pris la décision d'écrire. Pas seulement d'écrire que "Me Too", pas seulement d'ajouter un nom à une longue liste. Je voulais écrire Pourquoi. La raison pour laquelle je me retrouve dans ce type de situations. Car au-delà du fait que la culpabilité factuelle repose entièrement sur l'autre (on finit heureusement par s'en rendre compte), la totalité des agressions, micro-agressions ou du harcèlement que j'ai subis dans le cadre privé comme professionnel se rejoignent sur une évidence : j'ai été mal élevée ... Pas dans le sens de "malpolie". Élevée mal. J'ai justement appris à être trop polie, à me faire toute petite, à ne pas parler trop fort, à ne pas prendre de place, et surtout : à ne pas formuler mon ressenti lorsque j'étais mal à l'aise, pour ne pas risquer de vexer. Et je ne suis pas la seule. Cette prise de conscience cristallise un bond en avant magistral dans ma propre (dé)construction, et il est temps maintenant que ces histoires, nos histoires, soient entendues et relayées. Lætitia Wolf

 

NOTE D’INTENTION DE LA CHORÉGRAPHE

 

      Dès que Lætitia Wolf m’a fait part du projet, il m’a semblé évident que l’on ne pourrait pas tout dire. Tout ne passe pas par les mots, et puisque nous mettons l’accent sur le témoin du réel, bien que l’urgence soit de libérer et de diffuser une parole, je me suis donné pour mission de transposer notre propos en mouvements, de rendre compte physiquement d’une histoire qui se situe au-delà de la parole afin de questionner notre rapport au corps. Ce corps que l’on nous a appris à détester, dont on réalise très tôt qu’il ne nous appartient pas, et dont on cherche enfin à se libérer. En toute complémentarité, à l’image de la polyphonie instaurée dans la dramaturgie, les deux corps alternent les mimétismes, les jeux d’ombres, la pantomime, se laissent diriger telles des marionnettes, se défont de leurs liens, cherchent à exister individuellement, se malmènent, se soutiennent, comme autant de pantins désarticulés qui rêvent au libre arbitre. Astrid Tenon

Contreparties

Petit délicat

pour 15,00 € et +

5 ARTINAUTES

Merci !

(Parce que oui parfois c’est important d’être poli-es)

Après défiscalisation, un don de 15€ coûtera en réalité :

  • 5,10€ pour les particuliers
  • 6€ pour les entreprises

Nyctalope

pour 30,00 € et +

3 ARTINAUTES

Tellement merci !

(Parce que oui parfois c’est important d’être poli-es)

Et en plus, on te prépare de jolis remerciements en story (sauf si tu souhaites rester anonyme)

Après défiscalisation, un don de 30€ coûtera en réalité :

  • 10,20€ pour les particuliers
  • 12€ pour les entreprises

Cornichon diplômé

pour 50,00 € et +

15 ARTINAUTES

Vachement merci !

(Parce que oui parfois c’est important d’être poli-es)

Et en plus, on te prépare de jolis remerciements en story (sauf si tu souhaites rester anonyme)

Et en plus en plus, on a un chouette sticker pour toi !

Après défiscalisation, un don de 50€ coûtera en réalité :

  • 17€ pour les particuliers
  • 20€ pour les entreprises

Astronaute d’eau douce

pour 100,00 € et +

11 ARTINAUTES

Carrément merci !

(Parce que oui parfois c’est important d’être poli-es)

Et en plus, on te prépare de jolis remerciements en story (sauf si tu souhaites rester anonyme)

Et en plus en plus, on a un chouette sticker pour toi

Et en plus en plus en plus, une carte postale !

Après défiscalisation, un don de 100€ coûtera en réalité :

  • 34€ pour les particuliers
  • 40€ pour les entreprises

Cyrano à quatre pattes

pour 200,00 € et +

5 ARTINAUTES

Méééga merci !

(Parce que oui parfois c’est important d’être poli-es)

Et en plus, on te prépare de jolis remerciements en story (sauf si tu souhaites rester anonyme)

Et en plus en plus, on a un chouette sticker pour toi

Et en plus en plus en plus, une carte postale

Et en plus en plus en plus en plus, un pin’s !

Après défiscalisation, un don de 200€ coûtera en réalité :

  • 68€ pour les particuliers
  • 80€ pour les entreprises

Vercingétorix de carnaval

pour 300,00 € et +

4 ARTINAUTES

Archi merci !

(Parce que oui parfois c’est important d’être poli-es)

Et en plus, on te prépare de jolis remerciements en story (sauf si tu souhaites rester anonyme)

Et en plus en plus, on a un chouette sticker pour toi

Et en plus en plus en plus, une carte postale

Et en plus en plus en plus en plus, un pin’s !

Et en plus en plus en plus en plus en plus, un accès à la playlist du spectacle en avant-première !

Après défiscalisation, un don de 300€ coûtera en réalité :

  • 102€ pour les particuliers
  • 120€ pour les entreprises

Bougre de crème d’emplâtre à la graisse de hérisson

pour 500,00 € et +

2 ARTINAUTES

RHOLALALALALALA MAIS FUCKING merci !

Et en plus, on te prépare de jolis remerciements en story (sauf si tu souhaites rester anonyme)

Et en plus en plus, on a un chouette sticker pour toi

Et en plus en plus en plus, une carte postale

Et en plus en plus en plus en plus, un pin’s !

Et en plus en plus en plus en plus en plus, un accès à la playlist du spectacle en avant-première !

Et en plus en plus en plus en plus en plus en plus (ça fait beaucoup de «en plus» mais c’est bien la moindre des choses), une invitation à n’importe quelle représentation, à Avignon, à Paris, à Bruxelles, et même aux Îles Fidji si on y va !

OU : si jamais tu sais déjà que tu ne pourras pas te rendre à l’une de nos représentations, nous proposons de donner ta place à une billetterie solidaire, et tu recevras une affiche personnalisable dédicacée (par nous, parce que Johnny est pas dispo)

Après défiscalisation, un don de 500€ coûtera en réalité :

  • 170€ pour les particuliers
  • 200€ pour les entreprises

IMPOLITESSE FOREVER

pour 1 000,00 € et +

1 ARTINAUTE

QUEEN ou KING DE L’IMPOLITESSE (et de l’altruisme)

Toutes les contreparties précédentes, et EN PLUS une intervention offerte en entreprise (Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine ou Bruxelles) à définir avec toi.

(Dossier pédagogique regroupant nos actions sur demande)

Après défiscalisation, un don de 1000€ coûtera en réalité 400€.

Contrepartie réservée aux personnes morales.