Mécénat

Lettre d'une inconnue
De Stefan Zweig, adapté par Eric Bu & Camille Bardery


| ARTS DE LA SCÈNE
| Paris
| PRODUCTION

500,00 €

8 020,00 € demandés

1
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
6%

Présentation du projet

Eric Bu est réalisateur, auteur et metteur en scène. En 2018, il a créé deux pièces à succès à Avignon : "L'influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine" et "Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?". Il a coécrit et réalisé trois films avec Camillle Bardery, elle-même comédienne, auteur et scénariste de nombreux projets, notamment "L'amour dans tous ses états", co-écrit avec Guy Corneau, et joué avec succès depuis trois ans à Paris et en tournée.

Nous nous sommes rencontré autour de ce projet avec l'envie d'apporter un nouvel éclairage au texte de Zweig, de dépoussiérer la crinoline et de revisiter le romantisme habituellement convoqué dans les adaptations. Quelques chose d'inquiétant et de vertigineux, et pourtant d'assez universel, autour des ravages de la dépendance affective.

Notre adaptation a quelques chose de cinématographique, pas seulement à cause des nombreuses vidéos utilisées, mais aussi par son traitement assez vif, parfois drôle et presque fantastique de la mise en scène.

Cette pièce sera créée au Festival Off d'Avignon au Théâtre des Corps Saints, du 5 au 28 juillet 2019. Mais nous avons également le projet de le reprendre à Paris en 2020.

Nous avons besoin de compléter notre budget pour nous assurer une scénographie et une utilisation de la vidéo à la hauteur de l'univers que nous projetons. Ce budget nous permettra également d'assurer la bonne diffusion de ce spectacle.

.https://vimeo.com/316788515

.

Résumé

L’inconnue a treize ans lorsqu’elle aperçoit pour la première fois son voisin de pallier, un écrivain célèbre.

À partir de là, toute sa vie sera consacrée à un seul objectif : Etre aimée et reconnue par lui.

Leurs chemins se croiseront à deux reprises. Ils partageront même quelques étreintes.

« A toi, toi qui ne m’as jamais connue » sont les premiers mots d’une lettre qu’elle lui adressera quelques années plus tard.

Qu’a-t-elle à lui révéler ?

Quand on commencera à le comprendre, il sera déjà trop tard…

UNE COMÉDIE ROMANTIQUE ?

Notre adaptation serait un peu comme une jolie comédie romantique qui tournerait au thriller psychologique, à l'érotomanie…

Cette fixation dévorante, c’est celle du fanatique pour son Dieu, celle du fan pour sa star… Mais l’Inconnue, elle, parvient à approcher son idole, et même à passer trois nuits avec lui, jusqu’à tomber enceinte, sans qu’il le sache jamais. Ce bébé dans son ventre, « ce petit bout de lui », calme son addiction quelques mois, quelques années.

Jusqu’au moment où le manque l’emporte…

.

MYTHOMANIE

Doit-on croire tout ce qu’elle nous livre dans cette ultime confession ? Pour nous, son amour démesuré est proportionnel à son déni de réalité. Dans notre travail de recherche sur le plateau, chaque fois que nous avons pris le contre-pied de ce qu’elle nous raconte, sa folie est cruellement mise en lumière.

.

QUI EST L’INCONNUE ?

Quelques indices nous apparaissent. Serait-elle le fantôme d’une petite fille solitaire, abandonnée par son père, mal aimée par sa mère ? Ou une mère abusive qui reporte tout son amour frustré sur son enfant ?

Et que restera-t-il d’elle quand elle devra renoncer à toute reconnaissance de l’objet de son désir obsessionnel ?

.

HORS DU TEMPS

Dans notre adaptation, l’inconnue est de notre époque… Sa première apparition se fait d'ailleurs par l’intermédiaire de la caméra de son iphone, dont l’image est projetée sur scène. C'est une jeune femme d’aujourd’hui, de celle qu’on qualifierait certainement de « dépendante affective » « hyper-connectée »...

L’idée est donc bien de juxtaposer une femme de notre époque à celle de Zweig, sans pour autant intervenir sur sa prose très 19e. Mais les textos et les messages vidéos ont remplacés la lettre manuscrite, tandis que l' "amour de sa vie" brille par son absence et ne s'exprime que par texto interposé... Ce qui donne lieu à des échanges surprenants, drôles et glaçants, et ce qui renferme l'inconnue dans sa solitude et sa folie.

.

DESTINATAIRES INCONNUES

A qui s’adresse-t-elle cette lettre virtuelle ?

Cet homme n’est-il pas lui-même virtuel ? Une image publique, superficielle, inconsistante, presque imaginaire.

Dans notre adaptation, ce récit s’adresse directement aux spectateurs. C’est d’eux qu’elle attendra une reconnaissance. Mais cette attente est comme un gouffre impossible à combler.

Oui, c’est nous, spectateurs, le réceptacle du testament amoureux et de la folie de cette femme, qui aura cherché à exister à travers notre désir et notre reconnaissance.

.

Eric Bu & Camille Bardery

A quoi sert l'argent collecté

L'argent de nos contributeurs servira essentiellement à financer la location du théâtre à Avignon et une partie des coûts des dépenses création, la création des costumes, des décors, etc.


Montant de l'appel à dons

8 020,00 €

Montant global

33 260,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Hebergement

Hebergement équipe sur un mois, défraiements repas 6 100,00 €
SOUS TOTAL 6 100,00 €

transport décors et équipe

paris-avignon AR comédienne, metteur en scène, régisseur, créateur lumière-vidéaste 750,00 €
SOUS TOTAL 750,00 €

Publicité

Impression, tractage, montage vidéo 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Exploitation théâtre

Location salle - matériel lumière suppl 6 300,00 €
SOUS TOTAL 6 300,00 €

Exploitation Avignon

salaires chargés comédienne, régisseur, billeterie, chargé de production, CS comprises 6 670,00 €
SOUS TOTAL 6 670,00 €

Dépenses création

décors, costumes, location salle de répétition, matériel vidéo, création communication visuelle 4 400,00 €
SOUS TOTAL 4 400,00 €

Salaires création

comédienne, metteur en scène, créateur, lumière, scénographe, costumière, vidéaste, CS comprises 7 040,00 €
SOUS TOTAL 7 040,00 €

TOTAL

TOTAL 33 260,00 €

Recettes

Désignation Montant

Coproduction diffuseur

Apport copro diffuseur 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Billeterie Avignon

Moyenne de remplissage à 60% à 13€ la place 11 440,00 €
SOUS TOTAL 11 440,00 €

coproduction

Apport en coproduction de la comédienne et du metteur en scène sur leur salaire, hébergement, etc 11 800,00 €
SOUS TOTAL 11 800,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 8 020,00 €

TOTAL

TOTAL 33 260,00 €

Le pitch

.

C’est l’histoire d’une passion amoureuse qui se déroule sur une dizaine d ‘années.

L’inconnue a treize ans lorsqu’elle aperçoit pour la première fois son voisin de pallier, un écrivain célèbre.

À partir de là, toute sa vie sera consacrée à un seul objectif : Etre aimée et reconnue par lui.

Leurs chemins se croiseront à deux reprises

Ils partageront même quelques étreintes.

« A toi, toi qui ne m’as jamais connue » sont les premiers mots d’une lettre qu’elle lui adressera quelques années plus tard.

Qu’a-t-elle à lui révéler ?

Quand on commencera à le comprendre, il sera déjà trop tard…

UNE COMÉDIE ROMANTIQUE ?

Notre adaptation serait un peu comme une jolie comédie romantique qui tournerait au thriller psychologique…

Une exploration du versant noir de la nouvelle de Zweig.

A notre connaissance, la plupart des adaptations se sont davantage appuyés sur l’aspect romantique du personnage et du récit, « l’histoire d’une femme éperdument amoureuse, ignorée d’un homme égoïste ».

Mais ce n’est pourtant pas trahir la nouvelle que de faire le focus sur la fixation morbide de cette femme pour un homme qui ignore tout de ses sentiments.

AUTOPSIE D’UNE FANATIQUE DE L’AMOUR

Cette fixation dévorante, c’est celle du fanatique pour son Dieu, celle du fan pour sa star…

Mais l’Inconnue, elle, parvient à approcher son idole, et même à passer trois nuits avec lui, jusqu’à tomber enceinte, sans qu’il le sache jamais. Ce bébé dans son ventre, « ce petit bout de lui », calme son addiction quelques mois, quelques années.

Jusqu’au moment où le manque l’emporte…

MYTHOMANIE

Doit-on croire tout ce qu’elle nous livre dans cette ultime confession ? Pour nous, son amour démesuré est proportionnel à son déni de réalité.

Dans notre travail de recherche sur le plateau, chaque fois que nous avons pris le contre-pied de ce qu’elle nous raconte, sa folie est cruellement mise en lumière.

QUI EST L’INCONNUE ?

Quelques indices nous apparaissent.

Serait-elle le fantôme d’une petite fille solitaire, abandonnée par son père, mal aimée par sa mère ?

Ou une mère abusive qui reporte tout son amour frustré sur son enfant ?

Et que restera-t-il d’elle quand elle devra renoncer à toute reconnaissance de l’objet de son désir obsessionnel ?

HORS DU TEMPS

Dans notre adaptation, l’inconnue apparaît tout d’abord comme le cliché qu’on attend d’elle, comme directement sorti de la nouvelle de Zweig, robe 19e, chapeau, manchon, etc… Mais cette première apparition se fait néanmoins par l’intermédiaire de la caméra de son iphone, dont l’image est projetée sur scène. Puis elle se débarrasse un à un de tous ses oripeaux sur un mannequin de couture, et nous apparaît rapidement comme une jeune femme d’aujourd’hui, de celle qu’on qualifierait certainement de « dépendante affective » « hyper-connectée », branchée en permanence sur son monde virtuel, ses réseaux sociaux…

L’idée est donc bien de la « sortir » progressivement du 19e siècle pour l’amener à notre époque, sans pour autant trop intervenir sur la prose de Zweig. En l’occurrence, les textos et les messages vidéos ont remplacés la lettre manuscrite, mais sans pour autant trahir l’essence du texte.

DESTINATAIRES INCONNUES

A qui s’adresse-t-elle cette lettre virtuelle ?

A priori à l’objet de ses désirs.

Mais cet homme n’est-il pas lui-même virtuel ? Une image publique, superficielle, inconsistante, presque imaginaire.

Dans notre adaptation, ce récit s’adresse directement aux spectateurs. C’est d’eux qu’elle attendra une reconnaissance. Mais cette attente est comme un gouffre impossible à combler.

Oui, c’est nous, spectateurs, le réceptacle du testament amoureux et de la folie de cette femme, qui aura cherché à exister à travers notre désir et notre reconnaissance.

Recommander Suivre

Contreparties

Un exemplaire du manuscrit de l'adaptation + musique

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une adaptation se retravaille tout au long des répétitions. Nous vous enverrons le texte définitif, la dernière version la plus proche du spectacle, avec des éléments techniques (vidéos, lumières, son). Vous recevrez également le thème original de la pièce composé par Stéphane Isidore.

Une place et une photo dédicacé par Camille Bardery en souvenir

pour 100,00 € et +

0
ARTINAUTES

81
DISPONIBLES

La contrepartie est symbolique, aucun cadeau ne peut être à la hauteur de notre reconnaissance. En espérant que le spectacle sera lui à la hauteur de la confiance que vous nous faites avec cet investissement.

Eric Bu, Camille Bardery et la cie Tabard Sellers