Mécénat
Icon proarti

Les Lectures illimitées
d'après L'homme sans qualités de Robert Musil et Agatha de Marguerite Duras

Par: ALPHAGESTE

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION

5 875,00 €

5 600,00 € demandés

56
Soutiennent
3
Recommandent
0
Suivent
104%

Présentation du projet

Qui sommes-nous ?

Nous sommes une jeune équipe d'artistes formés, entre autres, à l'Ecole Auvray Nauroy, l'Ecole du TNS, à l'ESAD à Paris, ENSAD à Montpellier, Académie des Beaux-arts de Florence et soutenus par le Jeune Théâtre National, Le Carreau du Temple, Le Relai Théâtre, La Cité-Théâtre et L'Etincelle où nous sommes accueillis en résidence sur la période d'octobre à février 2018 et par Mains d'Oeuvres dans le cadre des résidences sos où nous avons amorcé le travail dramaturgique en mars dernier.

Générique du spectacle

  • Mise en scène Floriane Comméléran
  • Collaboration artistique Anissa Daaou, Romain Darrieu.
  • Jeu Romain Darrieu, Jessie Chapuis, Teddy Bogaert, Floriane Comméléran,
  • Scénographie. Cécilia Galli
  • Création lumière et régie. Charlotte Boisselier
  • Conseiller dramaturgique. Guillaume Clayssen
  • Administratrice de production. Marion Bléas

.

.


Les croquis de la scénographie ont été réalisés par Cécilia Galli, scénographe du projet

Quand aura lieu le projet ?

Nous présenterons pour la première fois le projet Les Lectures Illimitées en février 2018 à l'Etincelle Théâtre de la ville de Rouen dans le cadre des Esquisses (http://letincelle-rouen.fr/soutien-creation/) en vue d'une programmation en 2018-2019. Nous faisons appel à vos dons pour un apport en production afin de financer une partie des décors et les costumes ainsi qu'une partie des frais qu'engendrent les différentes résidences de manière à préparer au mieux et dans les meilleures conditions l'échéance de février.

.


Quel est notre projet ?

« Cela commence donc avec le livre, mais c’est plus que le livre, le livre s’étend. La vie est un livre, vous êtes un livre, tous les sujets qui se présentent à moi ou devant lesquels je me présente sont des livres, et je suis toujours en état actif de déchiffrement, pour lire tous les livres que le monde est, écrit, propose, dérobe.» Hélène Cixous

Le spectacle Les Lectures illimitées se présente comme une épopée littéraire, un livre ouvert sur l’infini où les acteurs circulent entre des œuvres qui se répondent, se réécrivent et se réinterprètent comme à l’intérieur d’un monde pluriel de récits inventés, déjà vécus ou peut-être rêvés, à l’image de la vie du lecteur en train de lire. Le plateau de théâtre se transforme en une chambre d’échos où trois écritures parallèles s’entremêlent, se substituent ou fusionnent : l’écriture de Duras, l’écriture de Musil et l’écriture des acteurs. Acteurs et spectateurs deviennent nomades à l’intérieur de cette correspondance intime et explosive entre théâtre et littérature.

.

//.


Les croquis de la scénographie ont été réalisés par Cécilia Galli, scénographe du projet

... L'origine/les intentions du projet ?

Lorsque l’on s’attarde sur le titre du film réalisé par Marguerite Duras et d’après sa propre pièce Agatha, on y trouve au côté du titre éponyme « et les lectures illimitées ». C’est sur ces « lectures » que mon attention se pose et sur cet « illimitées » que mon désir dérive...

« Je suis dans une chambre d’échos. Je fais mes livres avec les autres. Ce qui est bizarre, c’est cette transformation que ça subit peut-être, ce son que ça rend quand ça passe par moi » Marguerite Duras dans Les Parleuses

Agatha est publiée en 1981. Quelques mois plus tôt, fin 1980 Marguerite Duras achevait sa lecture de L’Homme sans qualités de Robert Musil et bouleversée par celle-ci et par son sentiment de parenté à Musil, entreprenait l’écriture d’Agatha.

Dans le spectacle Les lectures illimitées, il s’agit donc d’expliciter le geste de Duras, de rendre visible le chemin de ces lectures illimitées et d'entrechoquer le son des échos des deux livres entre eux, Agatha et L’Homme sans qualités, mais d’y mêler aussi d’autres lectures, nos lectures personnelles, à nous acteurs, ces lectures qui nous habitent et nous projettent sur un plateau de théâtre, afin de prolonger encore et encore cet illimité et d'offrir une vision synchronique, intime et complexe de la lecture : Comment se livre-t-on au livre ? Comment le geste de la lecture se prolonge-t-il dans le geste de l’écriture ? Puis inversement, de l’écriture à la lecture ? Et enfin de la lecture au jeu ? Comment ces multiples relations se nourrissent-elles inextricablement et à l’infini ? Comment nous traversent-elles et nous habitent-elles au plus profond de nous-mêmes ? Comment font-elles théâtre ?

.


Bref résumé des deux oeuvres...

Dans Agatha, un frère et une sœur se retrouvent, quelque temps après la mort de leur mère, dans la villa d’enfance avant de se quitter définitivement l’un de l’autre. Avant cette séparation, seulement prononcée, ils évoquent souvenirs d’enfances et souvenirs plus récents - imaginés ou vécus - qui les ramènent à la naissance et la violence de leur amour. Ils lisent. Balzac, un peu. Mais surtout un autre roman dont on devine être L’Homme sans qualités...

Dans L’Homme sans qualités, livre monde et inachevé de Musil, constitué de trois parties, nous suivons dans la première et deuxième parties le parcours et les digressions philosophiques d’Ulrich à la veille de la première guerre mondiale. Si la première partie et deuxième parties s’inscrivent dans un pan marqué de l’Histoire, le déclin d’une civilisation et l’écroulement de l’idéalisme européen, la troisième partie, dont Duras s'inspire (et réécrit), s’éloigne de la structure narrative de départ et s’ouvre, pour ne jamais se clore, sur une dimension pleinement mystique de « l’autre état » avec l’entrée en scène de « la sœur oubliée » Agathe. Enfin réunis, Ulrich et Agathe devenus inséparables finissent par vivre ensemble après s’être déclarés « Les Jumeaux Siamois »...

Dans nos Lectures Ilimitées, Agathe & Ulrich, Elle & Lui, se croiseront, se liront, se joueront sans cesse sous le regard-témoin du lecteur-spectateur.


A quoi sert l'argent collecté

Grâce à vos dons, l'argent collecté servira à financer une partie des répétitions qui auront lieu principalement en Normandie où la compagnie est implantée et tous les frais engendrés par celles-ci (hébergement, location de salle, déplacement de l'équipe, transport du décor etc. ) ainsi que la construction du décor du spectacle et les costumes réalisés par la scénographe Cécilia Galli.

 

 

 

 


Montant de l'appel à dons

5 600,00 €

Montant global

7 600,00 €

Dépenses

Désignation Montant

ACHATS (scénographie)

Décors + costumes 1 800,00 €
SOUS TOTAL 1 800,00 €

SERVICES EXTERIEURS (Pour 7 semaines de répétitions en Normandie)

Locations de salle, hébergements, déplacement de l'équipe, transport des décors etc.) 3 580,00 €
SOUS TOTAL 3 580,00 €

CHARGES SALARIALES (échéance de février)

coût plateau pour une représentation 2 220,00 €
SOUS TOTAL 2 220,00 €

TOTAL

TOTAL 7 600,00 €

Recettes

Désignation Montant

Production

Apport Théâtre de l'Etincelle 1 000,00 €
Apport Cie 1 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 5 600,00 €

TOTAL

TOTAL 7 600,00 €

Quelques notes sur notre scénographie et lumières...

L’œuvre de Marguerite Duras et l’œuvre de Robert Musil possèdent une quantité d’indications spatiales et météorologiques que je voudrais utiliser pour constituer la scénographie et la lumière. Des éléments présents chez l’un se retrouvent immanquablement chez l’autre. Il y a une fois de plus cette idée de double et d’infini que je souhaite matérialiser par la présence scénique de miroirs. Les miroirs, en plus d’insinuer un doute et une ambigüité dans l’identité des duos frères/sœurs, permettent de déployer l’effet labyrinthique et vectoriel par l’expérimentation de différentes combinaisons de ces derniers dans l’espace. Ils permettent également d’être un écran de projection et un vecteur de jeux de lumières pertinents. Nous utiliserons également le dispositif de miroirs inventé par la scénographe comme surface de projection pour insérer du texte et évoquer ainsi « la région écrite » et « le continent de la lecture » chers à Duras. Celui-ci pourrait être une sorte de reproduction du système de la page en plaque de verre que Musil, ingénieur, rêvait de construire. Musil rêvait, en effet, d’inventer un nouvel objet : un livre dont les pages, étalées entre deux plaques de verres seraient disposées pour être lues librement afin de défier la lecture linéaire, chronologique et restreinte, celle qui reste enfermée dans les cadres du livre imprimé. L’un des autres éléments récurrents et fondamentaux dans les deux œuvres, que je souhaite incorporer dans la scénographie et la lumière est l’eau. L’évocation de l’eau sera notamment figurée par la prédominance de la couleur bleue dans les lumières.

Floriane Comméléran

Recommander Suivre

Contreparties

Un immense merci

pour 10,00 € et +

2 ARTINAUTES

Un immense merci du fond du coeur

Une affiche dédicacée par toute l'équipe + les précédentes contreparties

pour 20,00 € et +

5 ARTINAUTES

Un immense merci du fond du coeur + une affiche dédicacée par toute l'équipe

Une invitation pour la générale + les précédentes contreparties

pour 40,00 € et +

5 ARTINAUTES

Un immense merci du fond du coeur + une affiche dédicacée par toute l'équipe + une invitation pour la générale suivie d'une coupe de champagne +un remerciement dans le programme

Une invitation pour le soir de votre choix + les précédentes contreparties

pour 60,00 € et +

4 ARTINAUTES

Un immense merci du fond du coeur + le livre préféré d'un des membres de l'équipe + le manuscrit du spectacle + une invitation pour la générale suivie d'une coupe de champagne +un remerciement dans le programme

Deux invitations pour le soir de votre choix + les précédentes contreparties

pour 100,00 € et +

10 ARTINAUTES

Un immense merci du fond du coeur+ le livre préféré d'un des membres de l'équipe + le manuscrit du spectacle + une invitation pourla générale suivie d'une coupe de champagne +un remerciement dans le programme + une invitationpour le soir de votre choix suivi d'une coupe de champagne

Un livre audio de textes choisis de L'Homme sans qualités lus par les acteurs + les contreparties précédente

pour 500,00 € et +

3 ARTINAUTES

Un immense merci du fond du coeur + le livre préféré d'un des membres de l'équipe + le manuscrit du spectacle + un remerciement dans le programme + deux invitations pour le soir de votre choix suivi d'une coupe de champagne + un livre audio de textes choisis de L'homme sans qualités lus par les acteurs

Grand mécène de la compagnie

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

En plus de toutes les contreparties citées plus haut, vous pourrez assiter aux répétitions, recevoir une captation du spectacle, les livres préférés de tous les membres de l'équipe, une vidéo de remerciement spécialainsi qu'un livre audio de textes choisis de L'Homme sans qualité