LEGENDES URBAINES EN TOURNEE
LEGENDES URBAINES


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION, DIFFUSION

1 138,00 €

9 800,00 € demandés

11
Soutiennent
0
Recommandent
3
Suivent
11%

Présentation du projet

" Légendes Urbaines " est une création portée par la chorégraphe Reneaume Angelique. Elle a besoin de voir le jour grâce à vous chers donateurs. Elle allie danses africaines et Hip hop dans une formule nouvelle relatant un parcours spécifique entre ces deux mondes.

La première du spectacle étant prévue pour le 4 Décembre 2018, et il est prévu d'organiser une tournée par la suite.

Reneaume danse depuis sa plus tendre enfance. Elle a participé à plusieurs stages des danse à travers le monde, notament à l'école des sables au Sénégal, au CDC la Termitière à Ouagadougou au Burkina Faso, A la juste debout school de Paris et plus récemment au centre chorégraphique Etoudi au Cameroun. Installée définitivement en France, elle décide de prendre des danseurs et Créer la compagnie de danse "Légendes Urbaines" qui traduit parfaitement le métissage entre danses traditionnelles africaines et danses Hip hop.

.

PROPOS :

Au début était la cadence, puis vint le rythme, de là naquit le groove.

La vie artistique en général est une accumulation d'expériences, de rencontres (qui parfois déterminent le reste de nos vies), de rires, de pleurs mais aussi de beaucoup de sueur. Tout ceci permet de faire murir le danseur dans sa recherche de l'idéal artistique.

Ici, au carrefour d'une nouvelle expérience, Légendes Urbaines fait naitre une nouvelle manière d'appréhender le mouvement dansé dans sa forme la plus simple.

A travers la déconstruction et la reconstruction des danses hip hop et africaines, cette pièce fait vivre nos (africaines) sonorités, nos (africaines) cadences saccadées et ondulées dans un puzzle reconstruit dans un ordre différent de l'initial tout en gardant une cohérence et une harmonie dans le mouvement et le métissage hip hop et traditionnel.

Sans frein dans le temps (du traditionnel africain ancestral au hip hop moderne et actuel) ou dans l'espace (du berceau de l'humanité aux rues du Bronx qui ont vu naitre le hip hop), sans limite dans le mouvement ou le style, Légendes Urbaines est un voyage à travers les quatre coins du globe sur un bateau (qui est le corps) dirigé par les différentes fluctuations du vent (rythme et musique).

.

Légendes urbaines reflète aussi un agglomérat d'expériences et de rencontres devant faire "un" le temps d'une création. Laissant sortir le "nous" sans dissimuler le "moi" de chacun des artistes.

Nous allons ainsi explorer les origines africaines du hip hop.

.

UN PEU D’HISTOIRE

Le Mbali Etoudi est une danse très acrobatique des Etoudi (tribu de la région du centre Cameroun) née pendant la période coloniale lors de la construction des chemins de fer par des ancêtres Etoudi. C'est une tribu guerrière qui ne pratique cette danse que lors de la célébration des victoires ? des événements heureux et parfois malheureux. Et Dans le cas pratique Le Mbali Etoudi est semblable au breakdance qui est un style de danse développé à New York dans les années 1970, caractérisé par son aspect acrobatique et ses figures au sol. Toujours au Cameroun, nous trouverons Le Mbaya ou lissa qui est une danse sportive de la région du Nord-Ouest. Chaque danseur, à son tour, au milieu du cercle de danseurs, exécute un enchainement de gestes acrobatiques et se retire en cédant la place au danseur de son choix. Toujours semblable au breakdance, cette danse matrimoniale fait ressortir la notion de "freestyle" (qui est l'expression libre du danseur) qu'on retrouve dans les cercles de démonstrations et d'échanges dans toutes danses hip hop.

La danse traditionnelle Bafia est l’une des danses des plus élégantes du Cameroun. Le charme, la posture et les expressions du visage des danseurs transmettent un sentiment de joie et de dynamisme. Elle consiste à faire un pas en avant et deux pas en arrière» tout en effectuant des ondulations avec tout le corps. Mais chez les Yambassa, la danse Bafia s’appelle «Ebassa» qui signifie «Jumeaux». En effet, elle est exécutée pour célébrer l’arrivée des jumeaux. Chez les Bafia, la même danse est appelée «Redere- bekpak», renseigne Jean de Dieu Bidias, ressortissant de Bafia. Les ondulations de la danse Bafia sont semblables à celles retrouvées dans le waving(qui consiste à faire des vagues avec son corps), le Liquid pop, le boogaloo ( style qui consiste à "rouler" les articulations du corps) et le smurf qui sont des danses hip hop très voisines.

Par la suite, Nous pouvons constater que beaucoup de pas de base du locking (danse hip hop appartenant aux funk-styles inventée par Don Campbell) qui se danse principalement avec le bassin, les pointes, les expressions du visage, sont issus d'une danse traditionnelle sénégalaise appelée le "Sabar". Il s’agit d’une danse plutôt « aérienne » qui, par ses sauts, se développe vers le haut plutôt que dans un rapport au sol. Selon Moustapha Ndiaye, la danse s’articule en trois étapes communes à chaque rythme : la préparation, la montée et la descente.

.

CE QU'IL FAUT RETENIR DU PROJET :

Le hip hop tire clairement ses origines des cultures ancestrales africaines. L'artiste africain qui s'exporte devrait-il s'adapter aux sociétés occidentales ou alors revisiter ses origines culturelles pour y trouver des solutions à des problèmes actuels? L'africain représente-t-il une richesse? Nos traditions représentent-elles l'avenir? Les coutumes, la sculpture, la peinture, La médecine traditionnelle (basée sur des songes ou des transmissions à travers des générations), les danses encore inconnues, des instruments musicaux uniques et des rythmiques singulières seront-elles la source de l'émancipation du jeune artiste africain?

La première du projet sera présentée le 4 Décembre 2018 au Théâtre National de Bretagne. Les réelles motivations du projet sont sentimentales car il retrace un parcours de vie pas vraiment évident et propose des solutions à des artistes qui n'ont réellement pas de grandes issues.
Le projet rassemble plusieurs professionnels qu'il faut rémunérer et c'est assez lourd comme création. Il y a 4 danseurs, un régisseur lumière, un régisseur son, des costumes à concevoir, des accessoires à acheter, un studio de danse pour les entrainements à louer, et des imprévus à prévoir, d'où le choix de faire une collecte sur ce projet.

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté nous servira à financer tous les frais liés à la communication du spectacle, l'impression des affiches, le salaire des artistes et des personnes en charge de la diffusion du spectacle. Et nous aidera à financer le transport de l'équipe et le décor.


Montant de l'appel à dons

9 800,00 €

Montant global

15 800,00 €

Dépenses

Désignation Montant

HEBERGEMENT TRANSPORT ET REPAS

REPAS 1 000,00 €
HEBERGEMENT EQUIPE 1 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

COMMUNICATION

IMPRESSION DES AFFICHES ET TRACTS+ AFFICHAGE 800,00 €
CHARGES DE DIFFUSION 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 800,00 €

ACHATS

TECHNIQUE ET DECOR 600,00 €
COSTUMES 600,00 €
SOUS TOTAL 1 200,00 €

SALAIRES

TECHNICIENS 2 500,00 €
ARTISITQUES 4 500,00 €
SOUS TOTAL 7 000,00 €

LOCATIONS

LOCATION THEATRE 2 000,00 €
LOCATION D'UN STUDIO DE DANSE 800,00 €
SOUS TOTAL 2 800,00 €

TOTAL

TOTAL 15 800,00 €

Recettes

Désignation Montant

APPORTS

DIFFERENTS DONS RECUS 3 000,00 €
APPORTS DE LA COMPAGNIE 3 000,00 €
SOUS TOTAL 6 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 9 800,00 €

TOTAL

TOTAL 15 800,00 €

Le projet est né de mon séjour à travers les formations en Afrique, en europe et de mes formations hip hop et traditionnelles africaines.

Recommander Suivre

Contreparties

Un grand merci et une affiche du spectacle

pour 50,00 € et +

1 ARTINAUTE

Un grand merci et une affiche du spectacle envoyés par maill.

Special

pour 100,00 € et +

1 ARTINAUTE

Un très très grand MERCI + une affiche du spectacle + un produit dérivé (tot bag ou badge).

VIP

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un immense MERCI + une affiche du spectacle + un produit dérivé (tot bag ou badge) + une invitation à une représentation du spectacle + Parcipation à la soirée de remerciement

Special invité

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un très très très grand MERCI + une affiche du spectacle + un produit dérivé (tot bag ou badge) + une invitation à une représentation du spectacle + DVD du spectacle monté