Mécénat

Le Trou
Théâtre Vertical


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION, DIFFUSION

910,00 €

2 000,00 € demandés

15
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
45%

Présentation du projet

Intro .

« Le Trou » est une création théâtrale, issue d’une combinaison possible entre théâtre, escalade et astrophysique. C’est une recherche expérimentale sur le vide, à l’aide d’échelles, de poulies, de palans et de cordes.

Portés par leurs rêveries sur les trous noirs et l’origine de l’univers, alimentés de techniques d’escalades et de spéléologie, les acteurs déploient un jeu aérien et burlesque, oscillant entre le space opéra, Buster Keaton et l’aventure spéléologique.

Trois espèces de clown, prêts à en découdre avec la réalité.

..

..

“ Le corps humain est une pile électrique chez qui on a châtré et refoulé les décharges, dont on a orienté les capacités et les accents alors qu’il est fait justement pour absorber, par ses déplacements photovoltaïques, toutes les possibilités errantes de l’infini du vide.

Faites danser enfin l’anatomie humaine de haut en bas et de bas en haut.

Le théâtre et son double . Antonin Artaud

..

Vidéo .

Extrait de la résidence en Studio libre, théâtre des 13 vents de Montpellier. Juin 2019.


Calendrier .

24 juin au 07 juillet 2019 - résidence studio libre au CDN théâtre les 13 vents de Montpellier

27 septembre au 11 octobre 2019 - résidence au Cube - Studio théâtre d’Hérisson

20 octobre au 06 novembre 2019 - résidence au théâtre du Hangar à Montpellier

07 et 08 novembre 2019 - création au théâtre du Hangar



Pourquoi on a besoin de toi .

Depuis août 2018 je travaille ce trou.

Une partie du job consiste à trouver des financements, des salles et des partenaires.

J'ai trouvé des salles et des partenaires, mais pas encore de financement.

J'ai rempli des dossiers de subvention, j'ai fait des graphiques. Mais les fonds publics n'ont rien à mettre dans le trou.

Je vais réessayer en 2019, bien qu'on dit que pour les fonds publics ça prend plusieurs années.

En attendant, je fais appel à toi.

En vue de la prochaine résidence de création à Herisson, on va avoir des frais, et tu peux nous aider.

Alors bon, si tu le veux bien, n'hésite pas, ça nous fera du bien.

Merci !


Extrait de la note d'intention .

« ... Cela fait un moment que j’imagine des hommes sauter dans un trou noir. Le même genre d’entreprise. Un truc démesuré, absurde et fascinant.

Je me suis pris de passion pour les trous, les astrophysiciens, les alpinistes et les spéléologues. J’ai commencé à me suspendre à des grills de théâtre et à explorer des cavités. Je me suis intéressé à la danse voltige et au cirque, en me demandant ce que le théâtre pouvait apporter en plus.

Comment dramatiser des situations verticales ? Quels élans donner au vol et à la chute ? Comment résonne en nous les métaphores ascensionnelles ?

J’ai partagé ces interrogations avec mes camarades. D’abord Benjamin Costes, dont le parcours en philosophie des sciences et cinéma, m’a permis d’appréhender Wittgenstein et John Wheeler. Puis Antoine Brunet-Lecomte et Etienne Rey, tout deux auteurs et acteurs que j’ai rencontrés pendant ma formation à l’ENSAD de Montpellier et enfin Fabien Gautier, danseur interprète, avec qui je collabore depuis plus longtemps au sein du collectif L’Approche.

Je leur ai proposé de partir d’une expérience réelle, d’un éprouvé sensible du vide pour écrire le spectacle. Nous avons commencé par faire des expériences, dans des puits, des grottes et sur des façades.

Nourris des mots de Novarina, des réflexions quantiques de Claude Regy et des rêveries de Bachelard, nous avons entamé le travail au plateau en début d’été.

Nous avons construit ensemble des systèmes de cordes et d’échelles, fait de longues improvisations avec pour principes directeurs la surenchère, le risque et l’accident. En essayant d’être tous, acteurs, auteurs et expérimentateurs sensibles aux vibrations subtiles du vide. Ainsi l’écriture du spectacle se base d’abord sur notre rapport physique à ces nouveaux espaces, sur l’expérience directe de nos corps en chute et de nos corps en vol. Nous déployons des séquences muettes à partir de situations simples. Sauter ou ne pas sauter ? Si je tombe, alors comment je tombe et où je tombe ? Comment s’y prendre pour s’envoler ? Et puis en cas de nécessité, quelles opérations de secours peut-on mettre en place ?

Très vite les questions de peur et de responsabilité se sont imposées. Le vertige agit aussi bien sur les interprètes que sur les spectateurs. La peur constitue-t-elle un obstacle à la réalisation de ses désirs ? Est-elle un outil coercitif nous empêchant de prendre le moindre risque et, de ce fait, nous empêchant toutes découvertes ? Ou au contraire, un garde fou, une émotion salvatrice nous permettant de survivre et de nous préserver ?

Ensuite vient l’écriture des textes, désynchronisée de notre travail au plateau, alimentée par nos lectures, nos rêves et nos expériences. Il se dessine aujourd’hui plusieurs micro-fictions qui s’enchâssent et s’entremêlent dans un même mouvement. On croise une aventure spéléologique et un space opéra aux confins du temps et de l’espace, où le burlesque nait des situations les plus désespérées. Nous travaillons par allers-retours successifs entre moment de pure abstraction visuelles et corporelles et d’intenses situations dramatiques.

Il nous reste ensemble encore cinq semaines de travail.

Simon Anglès Août 2019



Vidéo 2 .

Extrait de la sortie de résidence à l'ENSAD . Novembre 2018.


Liens vers site et facebook :

https://www.collectiflapproche.com/

https://fr-fr.facebook.com/collectiflapproche/

A quoi sert l'argent collecté

- couvrir les frais de la résidence de création à Herisson (hébergement, transport et nourriture)

- acheter du matériel de sécurité pour les travaux en hauteurs (3 EPI, harnais, corde et système d'assurage)

Si nous collectons plus que demandé nous pourrons alors :

- financer la scénographie (barre en aluminiums et échelles)

- aider à la prise en charge des salaires

La campagne est ouverte au mécénat. Ce qui veux dire que si tu payes des impôts, t'as le droit à une déduction fiscale.

En gros 66 pour cent de ce que tu donnes. Pas mal non? 

Bon par contre si tu ne paies pas d'impôt, je peux rien pour toi.

 


Montant de l'appel à dons

2 000,00 €

Montant Global

2 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Résidence au Cube - studio théâtre d'Herisson

Logement 700,00 €
Déplacements 300,00 €
Nourriture 300,00 €
SOUS TOTAL 1 300,00 €

Equipements

Cordes 200,00 €
3 EPI (harnais, mousquetons, sangles, système d'assurance) 500,00 €
SOUS TOTAL 700,00 €

TOTAL

TOTAL 2 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 2 000,00 €

TOTAL

TOTAL 2 000,00 €

Suivez l'actualité du projet !

  • Lancement de la campagne.

    On lance la campagne de financement participatif !

Contreparties

Tu donnes, on te fait un Cosmic Kiss

pour 5,00 € et +

1
ARTINAUTE

55
DISPONIBLES

On t'envoie un cosmic kiss. Vraie déclaration d'amour avec le petit doigt tendu en l'air.

Tu donnes plus, on envoie une bouteille au cosmos

pour 15,00 € et +

4
ARTINAUTES

19
DISPONIBLES

Tu écris un message, n'importe quoi, on se charge de la satellisation. Si on lance la bouteille assez fort on peut même dépasser la vitesse de libération et alors ton message naviguera à jamais dans le cosmos.

Tu donnes beaucoup, et en plus t'as un mail

pour 25,00 € et +

1 ARTINAUTE

On te concocte un mail original, avec du GIF en veux tu en voilà et des mercipar dessus l'épaule.

Tu donnes encore plus, tu reçois des goodies

pour 50,00 € et +

5
ARTINAUTES

13
DISPONIBLES

En plus de nos remerciements cosmiques, tu reçois par la poste des goodies.

Une affiche ? Un stylo ? Un vaisseau spatial ? Un ficelou ? Surpise...

Tu donnes ça, franchement bravo

pour 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Là, je ne sais pas quoi te dire. Merci. J'espère que ça te fera une réduction fiscale. On s'appelle, on boit un verre.