Mécénat
Icon proarti

Le Favori, de Mme de Villedieu (1665)
Par l'une des pionnières du théâtre en France

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
|
|

4 550,00 €

4 000,00 € demandés

33
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
113%

Présentation du projet

Un grand merci à nos donateurs et donatrices qui nous ont permis de clore avec succès notre collecte ! Rendez-vous le 6 mai à la Ferme de Bel Ebat - Théâtre de Guyancourt, pour la première du Favori, le 13 mai à Confluences, et les 27 et 28 mai au Théâtre Eurydice de Plaisir. A bientôt !

Le saviez-vous ?

Les sœurs de plume de Shakespeare, Molière, Corneille et Racine ont existé ! Leurs œuvres ont été jouées, publiées et célébrées, à la Comédie-Française, à l’Opéra, à Versailles, par les plus grands comédiens de leurs temps… Et cependant, aucune trace d’elles dans les histoires littéraires, sur les scènes de nos théâtres, et dans la mémoire collective. Pourquoi une telle absence ?

C’est ce silence à propos de ces premières dramaturges qui se sont illustrées sous l’Ancien Régime que nous souhaitons briser.

Pour cela, et grâce à votre générosité, la Compagnie La Subversive s’engage à remettre en lumière le talent d’une créatrice de théâtre de l’Ancien Régime : Mme de Villedieu, première femme à avoir été jouée par une troupe professionnelle à Paris.

De précieux partenaires nous font confiance depuis les premiers pas de ce projet. La Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt, qui nous coproduit, nous diffuse et nous accueille en résidence de création, le Conseil Général des Yvelines, Creat’Yve, le Réseau des théâtres de ville des Yvelines, le Théâtre Eurydice, des universités, des lieux de création privés et publiques…

Produire une pièce classique d’une autrice inconnue, avec une équipe de seize personnes, des costumes d’époque, une scénographie ambitieuse est cependant un véritable défi ! Convaincre les programmateurs de prendre un tel pari plutôt que de choisir une énième mise en scène du Malade imaginaire ou des Précieuses ridicules l’est encore plus !

C’est pourquoi nous avons aujourd’hui un grand besoin de votre soutien et de vos encouragements pour nous accompagner dans cette aventure. Chacune de vos contributions sera une aide précieuse dans la réalisation de ce spectacle.

Vos dons permettront de recréer dans des conditions professionnelles, pour la première fois en France, une pièce classique écrite par une des pionnières du théâtre, et qui mérite amplement de retrouver sa place dans le répertoire théâtral français.

En soutenant ce projet, vous aiderez également à la mise en place d'actions culturelles et artistiques mettant en valeur notre matrimoine culturel, afin de favoriser l'égalité femmes hommes, notamment auprès des plus jeunes.

Vous pouvez également nous soutenir en partageant la page de ce projet et en nous suivant ici !

D’avance, un grand merci de la part de toute l’équipe !

L'Autrice

Cette création est consacrée à l'œuvre d'une figure audacieuse du XVIIe siècle : la romancière et dramaturge Mme de Villedieu, pionnière d’un théâtre baroque au féminin.

Elle est la première femme dont les pièces furent représentées par des comédiens professionnels à Paris, entre 1664 et 1666.


L'Histoire

Un Favori qui veut être aimé pour lui-même

Une Libertine à la poursuite de plaisirs et divertissements

Un Prince réfugié cynique et ambitieux, une Princesse héroïque en révolte contre son monarque

Un Roi habile dans l’art de la feinte et les ficelles de la politique-spectacle…

Amour et honneur, fidélité et perfidie, héroïsme et jalousie sont les ingrédients de cette tragi-comédie parodique sur le pouvoir, écrite par Madame de Villedieu et montée avec succès par Molière et sa troupe devant Louis XIV en 1665.


350 ans plus tard...

En mai 2015, cette pièce sera reprise pour la première fois en France, à l’occasion de ses 350 ans : la compagnie La Subversive la montera à la Ferme de Bel Ebat - Théâtre de Guyancourt, dans le cadre d'une résidence de création. Elle sera également jouée au Théâtre Eurydice de Plaisir, à Confluences, et à l’Université de New York à Paris. Plusieurs représentations seront consacrées aux scolaires.

Nous bénéficions en outre des soutiens du Conseil Général des Yvelines, de la Ferme de Bel Ebat - Théâtre de Guyancourt, de Créat’Yve (Réseau des théâtres de ville des Yvelines), de l'Université Lyon II (GRAC), de l'Université de New York (NYU), du Théâtre de l'Octroi à Versailles, et de L'Embrasure, lieu de création à Montreuil.


La Mise en scène

En puisant dans les registres de la commedia dell’arte, la mise en scène, au service d'un théâtre populaire et festif, s’adressera à un large public : elle mêlera travestissements, danse, intermèdes musicaux, et rendra hommage à une autre créatrice dont nous célébrerons la naissance, la compositrice baroque Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729).

Ce spectacle, qui associe théâtre et musique, s’accompagne également de nombreuses actions culturelles visant à faire connaître l’Histoire des créatrices passées : des lectures et conférences, mais également des ateliers de jeu, de musique et de costumes riches d’intérêt pédagogique.


Le Favori aujourd'hui

Le Favori offre de multiples intérêts en termes de programmation culturelle :

* sa reprise aujourd’hui permet de ramener à la vie une œuvre du théâtre classique longtemps mise à l'écart, et qui avait pourtant toutes les qualités requises pour entrer au répertoire.

* sa diffusion œuvre à la découverte d'un "matrimoine" théâtral ignoré du public, et qui ne manquera pas de susciter curiosité et débat.

* la pièce raconte avec talent et humour la vie de cour sous Louis XIV, offrant une réflexion pertinente, toujours d'actualité, sur les mécanismes de la courtisanerie et la politique-spectacle.


La Metteuse en scène

Depuis plusieurs années, la metteuse en scène Aurore Evain travaille, entre autres, à la redécouverte des femmes dramaturges de l’Ancien Régime et de leurs pièces auprès des différents publics. Cette démarche s’accompagne d’actions oeuvrant à une plus grande visibilité du matrimoine culturel : impliquée au sein du Mouvement HF pour l’égalité femmes hommes dans l’art et la culture et à la SIEFAR (Société Internationale pour l'Etude des Femmes de l'Ancien Régime), elle co-dirige une anthologie du Théâtre de femmes de l’Ancien Régime, chez Garnier-Classiques. Le volume 2, qui contient la pièce du Favori, y sera réédité au printemps 2015. Elle donne également des lectures-conférences en France et à l’étranger sur le sujet, à la demande des Centres dramatiques, des Universités et des Collectivités.

A quoi sert l'argent collecté

1er palier - 4 000 euros

Les sommes recueillies nous permettront de finaliser la création « Costumes » du Favori, signée Axel Boursier et Magali Segouin.

Un part importante sera accordée à la qualité des tissus, aux couleurs et aux ornements : dentelles, passementeries, rubans, cannetilles… C'est l'époque de la parade et des précieuses. 

Ces silhouettes retranscriront l’imaginaire du XVIIe siècle français sur un mode ludique, à travers des jeux de drapés et d’accessoires, dans un esprit burlesque, mêlant l’élégance de l’époque et une fantaisie décalée digne de Tim Burton.

Recréer des costumes d'époque, même stylisés et réinventés, a un prix. Chaque silhouette est estimée à 650 euros, soit 6 500 euros pour habiller les dix personnages, auxquels s’ajoutent les salaires des costumiers.


2ème palier - 6 000 euros

Le palier de 6 000 euros nous permettra de financer la scénographie de Delphine Brouard : des orangers en carton, éclairés de l’intérieur par des lanternes magiques, qui créeront des jeux d’ombres et de silhouettes, sur la terrasse d’un château féerique digne de la cour du roi Soleil.


3ème  palier - 9 000 euros

Si votre intérêt pour ce projet permet de dépasser le montant des 6 000 euros des premier et second paliers, sachez qu’un service de répétition de 4h pour l’ensemble des interprètes représente un coût de 750 euros charges comprises.

 Le budget actuel finance un nombre minimum de répétitions qui est loin de couvrir le temps de travail nécessaire à la réalisation de ce spectacle : votre générosité permettra alors de rétribuer des artistes professionnels qui s’engagent pour remettre en lumière le talent de Mme de Villedieu.

Le palier de 9 000 euros permettra ainsi de rémunérer une semaine de répétitions pour chaque interprète, au lieu des 3 jours prévus dans le budget initial.


4ème palier - 12 000 euros

Ces 3 000 euros supplémentaires seront alloués au financement du poste de chargé-e de diffusion : le développement de ce budget à court et moyen termes est indispensable pour faire connaître notre travail auprès des professionnels, les convaincre de se déplacer aux représentations, et permettre ainsi la diffusion du spectacle.


5ème palier - au-delà des 12 000 euros…

Cette cagnotte nous permettra de financer la représentation en co-réalisation du Favori dans une théâtre parisien en 2016. N’hésitez pas à partager et diffuser ! Représenter Le Favori de Mme de Villedieu à Paris, c’est la condition première pour que les médias se déplacent et fassent connaître cette pièce auprès d’un large public.


Et aussi...

Tout soutien logistique pour aider à la diffusion de ce spectacle dans d’autres lieux est le bienvenu (aide à la communication, à la prospection, partage sur les réseaux sociaux, etc.) ! 

 


Objectif de collecte

4 000,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 4 000,00 €

TOTAL

TOTAL 4 000,00 €

À l’origine

Mme de Villedieu composa cette pièce, à 24 ans, s’inspirant d’une comédie baroque espagnole de Tirso de Molina, El Amor y la amistad (1634).

La pièce fut donnée en répétition à la troupe de Molière en 1664 et débuta au Théâtre du Palais-Royal le 24 avril 1665, où elle fut très bien accueillie.

Elle fut représentée, devant Louis XIV, dans les jardins de Versailles, à l’occasion d’une somptueuse fête. Lully composa la musique des intermèdes, et la célèbre virtuose Mlle Hilaire interpréta les morceaux chantés, au milieu des décors conçus par Carlo Vigarini.

La tragi-comédie du pouvoir…

Oubliée par les Histoires du théâtre à partir du XVIIIe siècle, Le Favori mérite amplement d’être redécouvert pour la modernité du propos.

Remarquable par la beauté de ses vers et son adhésion aux règles classiques, cette tragi-comédie est une pièce parodique qui met en scène le phénomène de la courtisanerie et les mutations d’une société de plus en plus guidée par l’intérêt personnel, la jouissance et le profit.

Composée l’année de l’inauguration de Versailles, elle fait directement allusion à la disgrâce de Fouquet. Faisant de la Cour une cage dorée, Louis XIV enferme et contrôle ses courtisans. La pièce de Mme de Villedieu montre habilement la perversité de la politique-spectacle.

Danse, Lazzi et Musique

Aurore Evain replace cette pièce au cœur d'une théâtralité baroque, par son travail avec les acteurs, le recours au burlesque, au travestissement, au théâtre dans le théâtre, et à travers de nouveaux intermèdes chantés et dansés empruntés à la commedia dell’arte.

Le Favori est une pièce joyeuse, pleine de fantaisie, car Mme de Villedieu manie brillamment l’ironie, le mélange des genres, et l’art d’exprimer une chose et son contraire… Pour nous divertir avec les vers de Mme de Villedieu, nous cheminerons au fil des alexandrins dans les arcanes de ces personnages complexes, tour à tour drôles, pathétiques ou héroïques.


Les intermèdes musicaux seront joués par un Ensemble baroque au son des sonates et cantates d’une autre créatrice talentueuse de l’époque : la compositrice Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729), la première femme à avoir écrit un opéra, joué à l’Académie Royale de musique, et qui dédia toutes ses œuvres à Louis XIV.

Fête

La pièce a été jouée à l’occasion d’une fête versaillaise qui s’apparente en tout point à un rituel ludique, social et politique, où les frontières entre acteurs et spectateurs étaient poreuses, et où le morcellement du spectacle via les intermèdes chantés et dansés créait une forte interactivité.

Nous souhaitons retranscrire la magie festive de cette performance, sur un mode ludique et moliéresque, en nous appuyant sur la Description que Mme de Villedieu a faite elle-même de cette fameuse soirée.

Un décor animé, des orangers en carton et une lanterne magique

Nous rendrons à ce texte toute sa richesse scénique et spectaculaire en récréant malicieusement « l’Olympe » du Roi Soleil, tel qu’il nous a été transmis, avec ses mythes, ses utopies, ses fantaisies.

La pièce fut jouée parmi les orangers repris par Louis XIV à Fouquet, après la fameuse fête de Vaux. Le nouveau décor sera un miroir des jardins de Versailles et de son orangeraie : la vue donnera sur les bassins, depuis la terrasse où siègera le public, et s’animera au fil de la journée, du lever au coucher du soleil. La scène sera recouverte d’une enfilade d’orangers en perspective.

Pour faire partager au public cet événement que représente la mise en scène d’une des pionnières du théâtre, 350 ans plus tard, nous proposons une invitation au voyage, dans l’imaginaire du temps jadis

Un nouveau prologue

À l’époque, Molière avait écrit un prologue aujourd’hui perdu, qui créait de l’interactivité avec le public, en le replaçant au cœur d’un rituel festif, carnavalesque, où tout devenait possible.

Le nouveau prologue s’inspire d’une correspondance entre la reine Marie de Médicis et le comédien Arlequin de Mantoue, étonnante de drôlerie et d’impertinence, conservée dans les archives de Mantoue. Il est aussi l’occasion de mettre en dialogue, sur un mode ludique, les jugements et témoignages de l’époque concernant Mme de Villedieu et son œuvre.

Sous forme de clin d’œil parodique, comme le fit Mme de Villedieu dans ses romans, ce prologue sera l’occasion de subvertir les codes de genre en renversant les modes de jeu traditionnels du théâtre classique : les personnages du roi et de Don Alvar seront tenus par des comédiennes, qui réclameront le droit à interpréter des hommes.

Contreparties

Denier

pour 5,00 € et +

1 ARTINAUTE

Nos chaleureux remerciements !

Votre nom figurera sur le site de la Compagnie, parmi nos soutiens.

La photo de la troupe duFavorien costumes, au milieu des décors du spectacle, vous sera adressée par mail.

Sou

pour 15,00 € et +

3 ARTINAUTES

En plus des contreparties précédentes (nom sur le site, photo de l'équipe) :

- L’affiche dédicacée par toute l’équipe vous sera offerte lors de votre venue.

Livre

pour 30,00 € et +

2 ARTINAUTES

En plus des contreparties précédentes (nom sur le site, photo de la troupe, affiche), vous recevrez dans votre boite mail :

- Le poème "Jouissance" de Mme de Villedieu joué à la viole et au clavecin, et chanté sur un air d’Elisabeth Jacquet de La Guerre, par notre Ensemble baroque «Les Mouvements de l’âme» (morceau conçupour le spectacle)

Louis

pour 50,00 € et +

2 ARTINAUTES

En plus des contreparties précédentes (affiche dédicacéede la troupe,morceau musical...) :

- un tirage A4 de la photo dela troupe, en costumes, dans les décors du spectacle, signée par tous les artistes.

- le texte du Favori dédicacé par la metteuse en scène dans votre boite mail

Ecu

pour 100,00 € et +

1 ARTINAUTE

En plus des contreparties précédentes (affiche, photo dédicacée de la troupe, texte de la pièce, morceau musical...) :

- une illustration originale d’un des personnages du Favori par notre dessinatrice (aquarelle), dédicacée par son interprète.

-Untarif préférentielpour la représentation de votre choix.

Pistole

pour 150,00 € et +

4 ARTINAUTES

En plus des contreparties précédentes (affiche, photo de la troupe dédicacée, illustration originale, morceau musical...)

- vous pourrez assister à la représentation exceptionnelle du Favori , suivie d'un cocktail,à l’Université de New York à Paris(uniquement sur invitation). Le texte imprimé du Favori, dédicacé par la metteuse en scène, vous sera remis à cette occasion.

Lingot

pour 250,00 € et +

1 ARTINAUTE

En plus des contreparties précédentes (affiche, photo de la troupe ettexte de la pièce dédicacés, tarif préférentiel, morceau musical, illustration originale, invitation à la représentation exceptionnelle à NYU Paris, ...)

- nous vous offrons le dvddu spectacle.

Cassette

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

En plus des contreparties précédentes (affiche, photo de la troupe ettexte de la pièce, tarif préférentiel, morceau musical, illustration originale, invitation à la représentation exceptionnelle à NYU Paris, dvd du spectacle...)

- nous vous offronsun volume au choix de l’anthologie Théâtre de femmes de l’Ancien Régime,publié par Classiques Garnier, dédicacé par Aurore Evain,metteuse en scène du spectacleet co-directrice de l’ouvrage.

Trésor

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

En plus des contreparties précédentes (affiche, photo de la troupe ettexte de la pièce, tarif préférentiel, morceau musical, illustration originale, invitation à la représentation exceptionnelle à NYU Paris, volume dédicacé de l'anthologieThéâtre de femmes de l'Ancien Régime...)

- nous aurons le plaisir de vous organiser un apéro-conférence sur l’histoire des premières autrices de théâtre, en présence dela troupe du spectacle.