Mécénat
Icon proarti

L'ange de la forêt
Théâtre jeune public

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION

2 200,00 €

2 004,00 € demandés

10
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
109%

Présentation du projet

Qui sommes-nous ?

À l'Endroit comme À l'Envers est une compagnie de théâtre basée à Saint-Maurice (94).

La première création a eu lieu en 2018 avec Ce grand besoin de respirer d'Erika Guillouzouic, au Théâtre de Belleville à Paris.

Aujourd'hui nous oeuvrons à notre deuxième projet L'ange de la forêt d'Erika Guillouzouic, premier jeune public de la compagnie.

 

Le Projet

L'histoire

Ange a réussi à s'échapper des griffes des grands. Ils voulaient lui voler son goûter. Il n'en était pas question. Après avoir couru, couru et encore couru, elle se retrouve au coeur de la forêt.

Ici commence son histoire.

Seule, perdue, la nuit venant, Ange se met en quête de sa route.

 

Un conte théâtral initiatique

Je me suis inspirée des contes, des thèmes, des lieux où se passent les histoires.

Le conte permet d'aborder des sujets graves, souvent aux antipodes de ce que l'on imagine quand on parle d'enfance. La parole théâtrale permet, en jouant avec les mots, l'adresse directe.

 

Ange est seule sur scène. Une voix, tour à tour fée, marraine, veilleuse, la guide et l'éclaire. Elle la réveille au monde, la remet en question tout en la protégeant.

L'histoire se construit avec Ange, avec Ange et La voix, avec Ange et ce qui l'entoure.

La pièce commence quand Ange, qui vient de s'échapper d'une situation intolérable, se retrouve seule au milieu de la forêt.

J'interroge ce moment d'après la fuite. Ange fuit pour s’en sortir. Cela fonctionne mais la solution n'est que temporaire. Elle doit prendre le temps de s’interroger : Où est-elle ? Où veut-elle aller ? Comment y accéder ? Sans compter les autres épreuves qu’elle va devoir affronter...

 

Soudain, Ange entend un bruit, un bruit qui n'est pas reconnaissable. Elle a peur. L'imagination aidant, la peur grandit, devient insoutenable. La peur d'Ange créée un monstre. C'est le point culminant de l'histoire. Ange s'est bloquée et s'empêche toute seule. La peur d'enfant qu'Ange ressent d'abord est poussée à son paroxysme, devient palpable, se meut en terreur...

Comment s'en sort-on quand on ne comprend pas ce qu'il se passe ? Comment faire pour dépasser ses émotions et rationaliser ? Comment trouver la force et le courage ?

Nous assistons à l'apprentissage d'une enfant. Elle apprend à réfléchir, à se débrouiller et à trouver des solutions. Elle apprend l'indépendance.

A travers l'histoire d'Ange, je souhaite interroger la solitude dans laquelle nous pouvons nous mettre et comment, par le désir et la volonté de sortir d'une situation, nous parvenons à nous découvrir et à mieux appréhender le monde qui nous entoure.

 

Distribution

Écriture et mise en scène : Erika Guillouzouic

Jeu : Élise Pradinas et la voix d'Erika Guillouzouic

Lumières : Antoine Gautier

Compostion musicale : Jean-Pascal Lamand

 

Les Dates

En septembre 2021, Le Super Théâtre Collectif - STC Charenton nous a accuellis pour une première résidence.

L'ACTA nous accueillera du 16 au 20 mai 2022 pour une deuxième résidence.

L'ange de la forêt se jouera le 21 mai 2022 lors du Festival Histoires à emporter à la Gare au Théâtre

 

 

 

Extrait

Ange : C'est _ Euh _ C'est à cause des autres _ Bon, d'accord, je raconte _ C'est rapport au goûter. Moi, mon goûter, je ne le mange jamais le jour-même. Très mauvaise idée de le manger. Je le garde, le mets dans un petit sac et à la fin de la semaine, j'ai cinq. Cinq goûters. A ces cinq goûters, il faut rajouter celui du samedi. Six goûters. Six goûters en un, que je mange en une seule fois, d'un coup, comme ça. Ce n'est pas rien. Que se passe-t-il alors ? Il se passe que mon ventre a mal. Parfois ça ne se résume qu'à ça. Parfois, mon corps rend tout. C'est alors un sale quart d'heure à passer dans les toilettes. Seulement après, voilà, c'est diète, zou, au lit et qu'on ne te revoie plus ! Et là, à ce moment-là, je suis dispensée de la soupe traditionnelle aux pissenlits du samedi soir. Et là, à ce moment-là, je suis contente, très contente. Alors, bon, ça, cette technique, elle s'est sue. Certains ont essayé de me copier, hm, ils n'ont pas réussi. Ce n'est pas donné à tout le monde, il faut de l'entraînement, de la persévérance et avoir un estomac bien accroché ! _ Donc, ça s'est su. Et donc, parfois, à la sortie de l'école, en rentrant à la maison, il y a les autres. Les autres, c'est quelques grands du collège voisin. En fait, ce sont les petits des grands. Ils ne feraient pas les malins en face des troisièmes. Comme ils ne peuvent pas agir sur leur terrain, ils viennent dans leur ancien pour nous embêter, nous. Je suis sûr qu'il y en a un de mon école, ou pire, de ma classe, qui a cafté, tout raconté, l'histoire de mes goûters, ma technique, mon imparable technique, tout ça, ça s'est su. Donc eux, les autres, les petits des grands mais grands malgré tout, parfois, ils m'attendent. Pas n'importe où ! N'allez pas imaginer qu'ils m'attendent face au portail de l'école. Non non non ! Je sors tranquillement, quitte l'école, prends le chemin qui mène à la maison et là, c'est là, au fameux croisement, là, ils m'attendent. Il y en a un qui m'attrape, fait en sorte que je ne puisse plus bouger tandis qu'un autre s'occupe du cartable, et le troisième plonge ses mains dedans et récolte l'ensemble de mes goûters. L'ensemble de mes goûters ! Vous imaginez un peu. C'est tout simplement scandaleux, injuste, l'horreur quoi. Ils ne savent pas, ne connaissent pas les conséquences pour moi. Les conséquences : la soupe aux pissenlits !!!! Ah ! Rien que d'y penser... Je... Suis toute... perturbée... barbouillée ... Non. Non non non non non, n'y pensons pas _ Donc, aujourd'hui, tout à l'heure, ils devaient être un peu en retard, ça m'a permis de les voir se mettre en position. Le hic, c'est qu'ils m'ont vue aussi. Ils ont vu que je les avais vus. Moment en suspens. Tout s'arrête. On entend les mouches voler, le cœur battre, le souffle s'accélérer. Alors là, ni une, ni deux, je détale. Je mets mes mains, là, comme ça, sur le cartable. Pas moyen qu'il glisse de mes épaules, il est bien accroché. Et là, comme ça, je cours, je cours, je cours sans m'arrêter, sans regarder en arrière, droit devant, je fonce à mille allures et, et je cours, et je cours _ et _ et me voilà !

 

 

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira à :

- payer les costumes

- payer les éléments de décor et les besoins techniques (achat de gélatines, de câbles...)

- payer les frais de régie

- payer les transports

- participer aux salaires des comédiens et des techniciens

Si les dons récoltés dépassent le montant demandé, vous nous aidez à la communication du projet et aux financements de la rémunération des artistes.


Objectif de collecte

2 004,00 €

Montant Global

4 199,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Achats

Achat matériel - fournitures 150,00 €
Costumes 250,00 €
Scénographie 150,00 €
SOUS TOTAL 550,00 €

Frais salariaux

Frais salariaux de création 1 919,00 €
Frais salariaux de représentation 630,00 €
SOUS TOTAL 2 549,00 €

Divers

Droit d'auteurs 100,00 €
Imprévus 200,00 €
SOUS TOTAL 300,00 €

Autres services extérieus

Frais de gestion 400,00 €
Assurance 100,00 €
Transport 100,00 €
Communication 200,00 €
SOUS TOTAL 800,00 €

TOTAL

TOTAL 4 199,00 €

Recettes

Désignation Montant

Apport

Apport cie 1 000,00 €
Fondpeps 195,00 €
Spedidam 1 000,00 €
SOUS TOTAL 2 195,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 2 004,00 €

TOTAL

TOTAL 4 199,00 €

Pour écrire cette pièce, je me suis inspirée des contes comme Le petit chaperon rouge et Le petit Poucet.

En 2018, France culture a sorti une série de Podcasts sur Les contes, qui passaient dans l'émission La compagnie des oeuvres de Matthieu Guarrigou-Lagrange. A la suite de cette écoute, j'ai pris contact avec eux pour connaître leur playlist qui elle aussi, a été inspirante.

 

Les premières inspirations pour l'écriture ont été musicales :

Kaleo - I Can't Go on Without You : https://www.youtube.com/watch?v=NcXsK_u4ixI

Max Richter - Meet again : https://www.youtube.com/watch?v=WuvZWDsl1I0

 

A la musique s'est succédée l'image :

La Forêt - DarkWorkW 

 

 

 

Contreparties

Petit ange

pour 10,00 € et +

1
ARTINAUTE

24
DISPONIBLES

Un grand merci pour cette aide digne d'un petit ange qui veille sur notre projet !

Un ange

pour 25,00 € et +

0
ARTINAUTES

20
DISPONIBLES

Vous êtes un ange de nous aider ! Merci !

Nous vous enverrons une photo prise pendant les répétitions !

L'ange de la forêt

pour 50,00 € et +

0
ARTINAUTES

20
DISPONIBLES

Vous êtes l'ange incarné qui, comme Ange, le personnage, ne perd pas espoir mais au contraire, nous en donne !

Merci !

Contrepartie précédente.

+

Un extrait audio de la pièce.

L'orée de la forêt

pour 100,00 € et +

1
ARTINAUTE

14
DISPONIBLES

Merci mille fois !

Vous nous permettez de nous approcher à grands pas de la forêt !

Les contreparties précédentes

+

Le texte de la pièce

Le coeur de la forêt

pour 250,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Mille merci !

Vous nous permettez non pas d'entrer dans la forêt mais de l'explorer tout entièrement !

Venez découvrir la pièce le 21/05 en bénéficiant d'une invitation.

+

Une des contreparties précédentes.

La forêt et son monde magique

pour 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

5
DISPONIBLES

Vous représentez la forêt entière, son monde ses miracles.

Parce que votre don est un miracle !

Venez assister à la pièce en bénéficiant d'une invitation.

+

Un échange avec un.e. membre de l'équipe.

+

Une des contreparties précédentes.