Mécénat
Icon proarti

\LA RONDE/
Une création de théatre et danse, sur la thématique du désir sexuel.

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Paris
| PRODUCTION

4 360,00 €

4 000,00 € demandés

65
Soutiennent
5
Recommandent
4
Suivent
109%

Présentation du projet

C'EST L'HISTOIRE DE DIX PERSONNAGES - CINQ HOMMES & CINQ FEMMES - QUI TOURNENT JUSQU'À FORMER UNE BOUCLE.

CETTE FEMME OU CET HOMME QUI POURRAIT ÊTRE MOI, OU TOI AUSSI, ET QUI ONT TOUS EN COMMUN : LE DÉSIR.

LE DÉSIR D'AIMER ET D'ÊTRE AIMÉ. LE DÉSIR DE PLAIRE, DE SÉDUIRE, DE JOUER. LE DÉSIR DE POSSÉDER (ET D'ÊTRE POSSÉDÉ, ÉGALEMENT). LE DÉSIR DE L'AUTRE COMME PARADE À SA SOLITUDE...

PEUT-ÊTRE, QU'APRÈS TOUT, L'UNE DE CES HISTOIRES POURRAIT ÊTRE LA VÔTRE... ALORS DITES-NOUS :

JUSQU'OÙ SERIEZ-VOUS PRÊT À ALLER POUR ASSOUVIR VOTRE DÉSIR ?


PLONGEZ DANS LES COULISSES DE LA CRÉATION EN CLIQUANT SUR LES VIDÉOS CI-DESSUS

& ABONNEZ-VOUS À NOTRE CHAÎNE YOUTUBE POUR RETROUVER TOUTES NOS INTERVIEWS.



\ DIX TABLEAUX. CINQ HOMMES, CINQ FEMMES. UN DÉSIR /

Une prostituée - un militaire - une jeune fille au pair - un jeune homme - une femme mariée - un mari - une midinette - un homme de lettres - une actrice - un ministre - une prostituée...

Ces dix personnages, issus de toutes les catégories sociales, se rencontrent, se séduisent, se désirent, s’aiment, s’amusent et se manipulent jusqu’à former une boucle. Dans cette ronde passionnée, les corps se cassent et se mêlent dans une chorégraphie précise, à chaque moment du passage à l’acte sexuel. Car ne dansons-nous pas quand nous faisons l’amour ?

Cent vingt ans plus tard, les mots d’Arthur Schnitzler résonnent encore au sujet de notre comportement face au désir, non sans humour. Il pose la question du consentement, du rapport de force entre les deux sexes, du désir assumé d’être soumis ou de soumettre… Ces femmes et ces hommes se transmettent, en se donnant à l’autre, une part d’eux-mêmes. Mais aussi la part du partenaire précédent malgré eux. Recouvert de tous ces « autres », qui sommes-nous vraiment ?



\ AVANT-PROPOS / - Par Pauline Marbot, Directrice Artistique & Interprète du projet

AMOUR. DÉSIR. ABANDON. De cette animalité impulsive qui fait oublier toute morale. De cette envie irrépressible qui en fait perdre le contrôle mental. Et de ces limites franchies aussi, parfois, souvent, avec ou sans consentement mutuel. Jusqu’où peut-on jouer avec la séduction? À partir de quand commence la manipulation sexuelle ?

A travers \LA RONDE/, l’auteur braque les projecteurs sur une zone d’ombre : celle des désirs inavouables, des fantasmes et des frasques sexuelles. Or, à l’heure du scandale Harvey Weinstein, à l’heure de la levée de l’omerta sur le harcèlement sexuel, à l’heure des hashtags #metoo sur les réseaux sociaux et de la libération de la parole, il semblerait que la pièce n’ait perdu ni de sa dissidence, ni de son actualité. Si le mouvement féministe accuse l'objectification et l’hysexualisation de la femme, il est aussi intéressant de questionner la position de l’homme face à toutes ces remises en question.

Dix-huit millions de célibataires en France, et pourtant, nous n’avons jamais eu autant de possibilités de rencontres. On recherche l’amour sur les réseaux sociaux, on ‘swipe’ jusqu’au ‘match’ du bon profil, on multiplie les conquêtes - virilité masculine versus fille facile ? -, on ne veut plus rentrer seul.e.s le soir. La fidélité est devenue ringarde et l’amour s’écrit au pluriel. Les codes amoureux changeraient-ils ? Ou bien assiste-t-on à la révélation de ce qui était jusque là caché, en ayant toujours existé ? Et si, cent vingt ans plus tard, les mots d’Arthur Schnitzler résonnent familièrement en nous, justement parce que l’histoire ne cesse de tourner en boucle…?

On passe d’une relation à l’autre, bras écartelés entre passé et avenir, à l’image de cette ronde dansée peinte par Matisse. Car après tout, ne faisons-nous pas l’amour comme on danse ? Et si la danse, par la mise en mouvement des corps, permettait justement de montrer « l’in-montrable » et de dire l’indicible ? Mais au fait : c’est quoi l’amour, pour vous, aujourd’hui ?



\ NOTE D'INTENTION DE MISE EN SCÈNE / - Par Camille Roy, Metteur en scène du projet

À la lecture de \LA RONDE/, on pourrait uniquement penser que l’acte sexuel a rendu les hommes un peu plus blasés et les femmes un peu plus amoureuses (ou, du moins, ce qu’elles imaginent être de l’amour). Pourtant, Arthur Schnitzler nous emmène bien plus loin sur le sujet de notre comportement humain face au désir, non sans humour et cruauté. Il pose la question du consentement, du rapport de force entre hommes et femmes, du désir assumé d’être soumis ou de soumettre, et de ce qu’est le «bon sexe».

Autant d’interrogations taboues et si actuelles, sur ce que nous sommes quand nous nous retrouvons nus face à l’autre, dépouillés de notre enveloppe sociale et de nos masques intimes. Les personnages de \LA RONDE/ se mettent à nu intérieurement, avant de se mettre nus tout court.

Ils apaisent leur conscience dans l’acte, et donnent à voir leur fausseté, leur lâcheté, leur naïveté, leur joie et leur égoïsme. Ils attendent plus de l’acte sexuel, que ce qu’il peut réellement offrir et espèrent atteindre, par lui, l’Autre. Et ainsi combler un peu cette solitude profonde que porte en lui chaque être humain. Ce désir inassouvi les jette dans les bras du partenaire suivant dans cette quête où chaque couple confond amour, plaisir et bonheur.

Arthur Schnitzler révèle aussi, avec ces couples à multiples partenaires, le processus de transmission de la vérole, qui signifie tâche en latin. Comme si chaque partenaire s’imprimait sur l’autre, durant l’étreinte, les corps des acteurs sont marqués progressivement au fur à et mesure que la ronde avance. Brouillant ainsi leur identité, et faisant résonner la trace indélébile du partenaire précédent, les personnages se transmettent, en donnant à l’autre une part d’eux-mêmes, la part de quelqu’un d’autre malgré eux. Recouvert de tous ces «autres», qui sommes-nous vraiment ?

Pas de leçon de morale ni de jugement, nous cherchons à aller au cœur de l’intimité car ce qui bouleverse, ce qui ébranle, dans \LA RONDE/, c’est ce vide intérieur que Arthur Schnitzler rend si visible.



\ NOTE D'INTENTION DE MISE EN MOUVEMENTS / - Par Simon Lambert, Chorégraphe du projet

Dans son oeuvre, Arthur Schnitzler nous offre sur un plateau d’argent la liberté d’illustrer l’acte sexuel. Expression des corps, langage de l’inconnu, rencontre dans l’espace. On retrouve ici un dénominateur commun à travers le contact et l’unisson : la connexion.

Le travail de la sexualité et de l’amour a toujours été présent dans mes recherches, à travers l’intégration d’une gestuelle implicite. Le travail d’état de corps permet d’exprimer une émotion et de délivrer un message, sans toutefois utiliser l’expression du visage ou le dessin d’un geste qui nous ferait penser à une idée en particulier. Les corps se mettent donc à nous parler, à s’exprimer pleinement. Ainsi, nous ne tombons pas dans le cliché coïtal et cela laisse une part d’interprétation au public.

Le processus vise aussi à transformer les personnages en danseurs, ce que nous devenons tous quand nous faisons l’amour : la métamorphose se veut fluide et les personnages accèdent à toute une palette de mouvements pour exprimer leur passion. Tout comme il peut y avoir mille et une manière de faire l’amour, la danse agit ici comme un révélateur silencieux, en symbolisant l’acte sexuel dans toute sa tendresse, toute sa crudité, toute sa violence, toute sa passion

La danse fait corps avec la relation sexuelle qui est en train de se passer. Notre enjeu est de rendre cette chorégraphie la plus humaine possible, afin de casser les codes de la comédie musicale et réussir le pari de mêler le jeu à la mise en espace des corps. Ainsi, nous pourrions presque nous surprendre à fantasmer sur le porté de nos rêves pendant nos instants de fougue.





FAQ

Parce que La Compagnie du Fil Noir a à coeur de tisser des liens entre la création et son public !
Tel un fil rouge qui court au-delà de la scène, pour vous inviter au dialogue et à la réflexion sur notre quotidien. Or, \LA RONDE/ résonne encore particulièrement aujourd'hui : relation homme-femme face au désir sexuel, enchaînement et enchevêtrement des relations, risques intrinsèques qu'elles comportent (propagation de la syphilis et autres maladies sexuellement transmissibles)...

Ainsi, en co-produisant \LA RONDE/, vous devenez acteur et contribuez à valoriser la création artistique. Et on vous le rend bien, puisque tous vos dons peuvent être défiscalisés à hauteur de 66% du montant (pour les particuliers) et 60% du montant (pour les entreprises).

Alors : on tisse la toile ensemble ?

A quoi sert l'argent collecté

Pour que notre création voit le jour dans les meilleures conditions possibles, nous avons estimé notre première enveloppe de création à 5 500 € (commission proarti incluse), soit 20% de notre budget prévisionnel total.

AINSI, DANS UN PREMIER TEMPS, L'ARGENT COLLECTÉ NOUS PERMETTRA DE :

  • Contribuer à la rémunération de l'équipe artistique (salaires, charges, abonnement InterCachet) - 3 640 €
  • Acheter les indispensables de création : décor, mise en lumière, costumes et accessoires  - 1 000 €
  • Louer les espaces de répétition et de représentation - 860 €

 

UNE FOIS L'OBJECTIF DE LA COLLECTE ATTEINT, VOS DONS CONTINUERONT À AIDER LA CRÉATION, EN PERMETTANT NOTAMMENT DE :

  • Rémunérer l'équipe artistique dans tout son travail de création (services de répétition + charges) - 17 000€
  • Participer aux frais de communication, indispensables à la vente du projet (captation vidéo, photographies, réalisation d'un teaser promotionnel..) - 2 400€
  • Contribuer au renforcement de l'image de marque de La Compagnie du Fil Noir et à son accompagnement dans le suivi de professionnalisation du projet de \LA RONDE/ grâce à La Condamine - 360€
  • Et puis, aussi, toutes les petites dépenses qui peuvent venir s'ajouter au fur et à mesure de la création...

 

VOS DONS SONT PRÉCIEUX !


Objectif de collecte

4 000,00 €

Montant Global

29 800,00 €

Dépenses

Désignation Montant

COMMUNICATION

Print (Affiches, Flyers) 500,00 €
Captation 1 000,00 €
Photographe 200,00 €
Graphisme 1 000,00 €
Réalisation du teaser promotionnel 500,00 €
SOUS TOTAL 3 200,00 €

RESIDENCE DE CRÉATION

Régisseur (cachet isolé + charges) 233,00 €
Location du théâtre (Printemps 2019) 600,00 €
Location des studios de répétition 264,00 €
SOUS TOTAL 1 097,00 €

FRAIS DE CRÉATION

Création musicale 900,00 €
Création lumières 2 000,00 €
Costumes & Accessoires 400,00 €
Création décor 600,00 €
SOUS TOTAL 3 900,00 €

FRAIS ADMINISTRATIFS

Frais pour 1 an - Intercachet (comptabilité et paie) 345,00 €
Abonnement de 6 mois - La Condamine (suivi de création) 360,00 €
Anticipation des frais de commission - Proarti 500,00 €
SOUS TOTAL 1 205,00 €

RÉMUNÉRATION DE L'ÉQUIPE ARTISTIQUE

Sortie de résidence (4 cachets isolés) 600,00 €
Charges 7 960,00 €
Première résidence (4 x 18 services) 3 811,00 €
Seconde résidence (4 mensualisations) 8 027,00 €
SOUS TOTAL 20 398,00 €

TOTAL

TOTAL 29 800,00 €

Recettes

Désignation Montant

FINANCEMENT PUBLIC

SPEDIDAM (envisagé) 3 500,00 €
SACEM (envisagé) 700,00 €
Ville de Paris (envisagé) 1 500,00 €
SOUS TOTAL 5 700,00 €

FINANCEMENT PRIVÉ

Mécénat d'entreprise (plusieurs demandes en cours) 18 000,00 €
SOUS TOTAL 18 000,00 €

RESSOURCES ESCOMPTÉES

Billetterie escomptée 600,00 €
SOUS TOTAL 600,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 4 000,00 €

TOTAL

TOTAL 28 300,00 €

Suivez l'actualité du projet !

Contreparties

Je te désire, un peu...

pour 10,00 € et +

2
ARTINAUTES

48
DISPONIBLES

Remerciements au creux de l'oreille de la part de toute l'équipe artistique !

Je te désire, beaucoup...

pour 20,00 € et +

20
ARTINAUTES

80
DISPONIBLES

Remerciements sur notre "Wall of Fame"/"Mur d'Honneur"

(Faites nous parvenir votre plus beau sourire et votre photo rejoindra notre mosaïque de "mercis"!)

Je te désire, énormément...

pour 50,00 € et +

3
ARTINAUTES

97
DISPONIBLES

Remerciements sur notre "Wall of Fame" / "Mur d'Honneur"

+

Une photo dédicacée, au format carte postale

Je te désire, intensément...

pour 100,00 € et +

1
ARTINAUTE

99
DISPONIBLES

Remerciements sur notre "Wall of Fame" / "Mur d'Honneur"

+

Assister à une répétition

+

Une photo dédicacée,au format carte postale

OU

Une photo souvenir de votre passage en répétition, au format numérique

Je te désire, passionnément...

pour 200,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Remerciements sur notre "Wall of Fame" / "Mur d'Honneur"

+

Assister à une répétition

+

Une photo dédicacée, au format carte postale

OU

Une photo souvenir de votre passage en répétition, au format numérique

+

Une invitation à l'une de nos représentations

Je te désire, ardemment...

pour 500,00 € et +

1
ARTINAUTE

24
DISPONIBLES

Remerciements sur notre "Wall of Fame" / "Mur d'Honneur"

+

Assister à une répétition

+

Une photo dédicacée, au format carte postale

OU

Une photo souvenir de votre passage en répétition, au format électronique

+

Une invitation à l'une de nos représentations

+

Mention de votre nom sur nos supports de communication en qualité de "SUPER DONATEUR"

Je te désire, à la folie...

pour 1 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

"Remerciements sur notre "Wall of Fame" / "Mur d'Honneur"

+

Mention de votre nom sur nos supports de communication en qualité de "MÉCÈNE"

+

Pour votre entreprise : Animation d'un atelier de 2H spécialement conçu pour vous : intiation / coaching théâtre et/ou danse

Je te désire, à l'infini...

pour 3 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

100
DISPONIBLES

"Remerciements sur notre "Wall of Fame" / "Mur d'Honneur"

+

Mention de votre nom sur nos supports de communication en qualité de "GRAND MÉCÈNE"

+

Pour votre entreprise : Animation d'un atelier de 2 X 2H spécialement conçu pour vous : intiation / coaching théâtre et/ou danse