Mécénat
Icon proarti

J'EN RÊVE ENCORE
Un court-métrage agricole et humain

Collecte Réussie


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION
|

1 060,00 €

1 000,00 € demandés

20
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
106%

Présentation du projet

 

« Peu importe ce que nous sommes devenus. Nous ne devons pas oublier d’où nous venons. »

 

 

"J'EN RÊVE ENCORE" EN QUELQUES MOTS 

 

 - Un hommage à la Terre et à nos agriculteurs !

- Un film optimiste et joyeux !

- Des thématiques qui ont besoin d'être abordées et données au grand public ! 

- Un film à vocation pédagogique pour les générations futures !

 

TEASER DU FILM 

 

J'ai pu en amont du tournage aller tourner une vidéo sur le décor principal du film "J'EN RÊVE ENCORE". Il ne s'agit pas du teaser officiel du film, mais plus d'une présentation. 

 

 

GENÈSE DU PROJET 

 

Après avoir pensé et écrit plusieurs scénarios de court-métrage, tous différents les uns des autres, je suis confronté aujourd’hui, à un univers qui me parle, la terre. Depuis que je suis tout petit, j’ai toujours vécu à la campagne. La terre et les animaux, m’ont forgé et fait découvrir une multitude de choses sur le plan personnel. L’équitation, un sport que j’ai pratiqué pendant plus de six ans, a apporté en moi un grand nombre de changement. Ce n’est pas le sport en lui même qui a procuré ces changements, mais le fait de travailler avec un animal. Tous ces éléments réunis m’emmènent aujourd’hui, à vouloir parler de la terre.

À travers le scénario, je souhaite mettre en avant l’agriculture. Essentielle à la vie de l’Homme, depuis quelques années, les métiers agricoles sont parfois pointés du doigt. J’aimerai entrainer une vision différente de ce monde, car il ne faut pas oublier que grâce aux agriculteurs, nous avons, matin, midi et soir, de quoi nous nourrir. Ils sont décisifs à la survie de l’Homme sur la terre. 

Comme je le disais plus haut, toute mon enfance, ainsi que mon adolescence, je l’ai passé aux côtés d’agriculteurs ou enfants d’agriculteurs. Je peux témoigner de l’amour et de la passion qui animent chacun des agriculteurs et producteurs locaux, pour leur métier. Si les agricultures, toutes confondues, venaient à disparaitre, l’Homme ne pourra plus se nourrir. Ne l’oublions pas!

Dans ce scénario, j’aborde un sujet sensible dans lequel des problématiques universelles et quotidiennes parlent et peuvent toucher un grand nombre de personnes.

Je terminerai avec ceci :

Je ne veux pas faire un film pour faire un film, je souhaite avant toute chose transmettre un message, des émotions et une histoire aux spectateurs. 

 

THÉMATIQUES DU FILM 

 

« Peu importe ce que nous sommes devenus. Nous ne devons pas oublier d’où nous venons. »

Cette phrase  est le fil conducteur de tout le scénario.

Il s’agit ici, d’aborder le sujet de la recherche d’identité et de soi, professionnellement mais aussi personnellement. Plus en subtilité, la relation « père fils » est également un élément moteur de cette histoire.

Mais l’élément primordial de l’histoire, c’est la terre. Le retour aux sources, d’un enfant qui a grandi à la ferme, puis à l’âge adulte a pris la décision de s’éloigner de cet environnement, qui selon lui, n’était pas un environnement de vie professionnelle comme personnelle, sûre.

Avec notre société de production et réalisation cinématographique, nous développons un concept qui a pour but de s’intéresser à des profils de vies atypiques. En allant rencontrer ces personnes, j’ai pris conscience qu’à un moment donné de leur vie professionnelle, elles ont tout abandonné pour revenir aux sources, proche de la terre et des animaux.

Ce sont ces expériences de rencontres et discussions qui m’ont emmenées à écrire le scénario « J’en Rêve Encore ».

Je veux parler des rapports familiaux, de l’Homme en général, de la recherche d’identité professionnelle, mais aussi parler de l’importance de l’agriculture.

Le scénario « J’en Rêve Encore », réunit plusieurs problématiques. La première, et celle qui tracera le fil conducteur de l’histoire sera, la recherche d’identité professionnelle. Aujourd’hui, il est assez difficile pour de jeunes adultes de s’engager professionnellement, et de trouver la bonne voix, celle qui va correspondre à ce que nous sommes. Encore plus, depuis la pandémie, je découvre autour de moi des personnes qui professionnellement sont perdues et ne savent plus quel chemin elles doivent entreprendre. Mais cette recherche d’identité professionnelle est sans doute révélatrice d’une deuxième problématique, la recherche d’identité personnelle. Ce qui veut dire qu’avant d’être accomplie professionnellement, il faut l’être personnellement. C’est ce qui se passe chez l’un de nos personnages principaux, Guillaume. Un jeune homme qui a vécu un déchirement familial, causé par le manque de présence du père dans le foyer. Ce qui entrainera dans la vie de Guillaume une instabilité personnelle. Il prendra la décision d’emprunter un chemin plus « sûr » et « confortable » afin d’éviter de commettre les mêmes erreurs que celles de son père. Mais ce choix de vie entrainera une frustration à la fois personnelle, comme professionnelle, car son rêve et sa volonté depuis qu’il est petit, est de devenir agriculteur. Un rêve de vie brisée par une expérience familiale déchirante, qui découle sur une perte d’identité à la fois personnelle, car le père fut inexistant, mais aussi professionnelle car il n’a pas atteint son objectif.

 

PITCH DU FILM 

 

Après trois ans d’absence, Guillaume revient voir son père, Marc. Confronté à la triste réalité de la vie de son père et des ses choix personnels, Guillaume va prendre une décision qui va radicalement changé sa vie.

 

SYNOPSIS DU FILM 

 

Marc, est un être qui avec le temps, s’est renfermé sur lui même. Vivant dans la solitude et dans une profonde tristesse, il se retrouve seul. C’est par le choix de reprendre la ferme de ses parents, qu’il a tout perdu. Père d'un enfant et mari d’une femme, Marc n’a pas su prendre de la distance avec son métier d’agriculteur laitier, ce qui l’a enfermé dans un « esclavage » professionnel. Épris d’un sentiment d’abandon, sa femme et son fils ont pris la décision de quitter le foyer familial. Au delà de la tristesse et de la solitude qui régissent sa vie, Marc est un être sensible. C’est à la venue de son fils, Guillaume, cadre commercial, qu’il va dévoiler pour la première fois ses sentiments. Chamboulé entre le confort de son métier et entre l’envie de revenir aux sources, Guillaume, va prendre une décision qui va radicalement changer son quotidien de vie.

 

QUI SONT LES ACTEURS PRINCIPAUX ? 

 

Antoine BASLER dans le rôle de Marc

Après avoir étudié au Conservatoire Supérieur d'Art Dramatique de Genève de 1981 à 1984, puis au Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris de 1984 à 1986, Antoine Basler débute sa carrière d'acteur sous la direction d'Anne-Marie Miéville dans Le Livre de Marie en 1984 et de Jean-Bernard Ménoud dans Jour et nuit en 1985.

À partir du début des années 90, il enchaîne les tournages à un rythme très soutenu et impose son physique de jeune premier dans plusieurs longs métrages d'Olivier Assayas : Paris s'éveille (1991), Une nouvelle vie (1993) et Irma Vep (1996). Antoine Basler figure également au générique de quelques films d'auteur comme Emmène-moi (1994) de Michel Spinosa ou encore Les Rendez-vous de Paris (1995) d'Eric Rohmer. Il lui arrive toutefois d'incarner des personnages plus décalés comme pour Dobermann (1997) de Jan KounenSerial lover (1998) de James HuthLes Grandes bouches (1999) et Blanche (2002) de Bernie Bonvoisin.

Par ailleurs, Antoine Basler collabore à trois reprises avec le réalisateur-écrivain Vincent Ravalec en apparaissant dans ses courts métrages Never twice (1995), Le Masseur (1997) et La Transgression sur l'autoroute, après les carnavals de printemps (2000).

 

Stanislas PERRIN dans le rôle de Guillaume

Il commence le théâtre à Toulouse dès l’âge de 12 ans. Après l’obtention du baccalauréat en 2009, il monte à Paris et intègre le Cours Florent. Il suit notamment la formation de Martine Amsili. Il intègre la promotion 34 de la Classe Libre au Cours Florent et y reçoit l’enseignement de Jean-Pierre Garnier, Marie-Armelle Deguy, Jean-Paul Civeyrac, Marc Paquien et Sébastien Pouderoux. En 2015, il joue dans Marie Tudor de Victor Hugo mis en scène par Philippe Calvario et participe au prix Olga Horstig mis en scène par Gretel Delattre au Bouffes du Nord. En 2017, il participe aux Talents Cannes Adami et tourne dans un court-métrage de Stéphane De Groodt. En 2018, il joue dans Le Misanthrope de Molière et Britannicus de Racine mis en scène par Anne Delbé. En 2019, il joue dans Motel mis en scène par Charly Fournier et réalise son premier court métrage.

 

QUELLE SUITE POUR "J'EN RÊVE ENCORE" ? 

 

Nous voyons grand pour « J’en Rêve Encore », nous souhaitons le distribuer dans une multitude de festivals francophones et étrangers ! Nous voulons que ce message et cette histoire soient portés au-delà de nos frontières. Nous aimerions également impacté les chaines de télévision comme Arte ou France Télévision, mais également la chaine en ligne « Au nom de la Terre TV » créée par Édouard BERGON et Guillaume CANET.

Avec la Chambre d’Agriculture du Gers, partenaire financier de notre projet, nous prévoyons une fois le film terminé, une tournée des lycées dans un premier temps agricole, dans le but de présenter à ces étudiants et futurs agriculteurs, le film.

Une avant première en lien avec le Ciné 32 de Auch verra le jour, une fois la post-production du film bouclée.

 

QUAND ET OÙ LE FILM SE TOURNERA ? 

 

Les dates du tournage sont prévues du 12 septembre  au 17 septembre 2022.

Nous tournerons l'entièreté du film dans le Gers, dans les communes de Ponsampère ainsi que de Seissan. 

 

LES DÉCORS 

 

 

POURQUOI FAIRE DON (pour les entreprises) ? 

 

- Votre entreprise ou institution verra son logo et son nom apparaitre au générique du film.

- Valorisation de l’image de votre entreprise ou institution.

- Vous serez associé aux nombreux autres partenaires.

- Vous serez convié à l’avant première du film en cinéma.

- Votre nom fera le tour du monde en festival.

- Nous communiquerons sur les réseaux, ainsi que par la presse départementale et régionale. Vous aurez accès aux photos du tournage ainsi qu’au making of du film.

 

NOS PARTENAIRES ACTUELS :

 

À ce jour, plusieurs partenaires ont répondu favorablement, il s'agit de :

- Département du Gers

- La chambre d'Agriculture du Gers

- Le conseil Départemental du Tourisme du Gers

- La Fondation du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne

- Intermarché de Mirande

- Gers Équipement

- Gersycoop

 

POURQUOI UNE COLLECTE POUR CE PROJET ?

A quoi sert l'argent collecté

La collecte servira à prendre en charge tout la partie catering du film.


Objectif de collecte

1 000,00 €

Montant Global

22 500,00 €

Dépenses

Désignation Montant

RÉALISATION

CATERING 3 500,00 €
MATÉRIEL 15 000,00 €
LOGEMENT 1 200,00 €
LOGISTIQUE 1 700,00 €
DÉCORS 600,00 €
COSTUMES 500,00 €
SOUS TOTAL 22 500,00 €

TOTAL

TOTAL 22 500,00 €

Recettes

Désignation Montant

MÉCÉNAT

GERS EQUIPEMENT 1 500,00 €
GERSYCOOP 1 000,00 €
INTERMARCHÉ 1 500,00 €
FONDATION CRÉDIT AGRICOLE 10 000,00 €
COMMUNAUTÉ DE COMMUNE ASTARAC ARROS EN GASCOGNE 3 000,00 €
CHAMBRE AGRICULTURE 32 2 000,00 €
SOUS TOTAL 19 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 1 000,00 €

TOTAL

TOTAL 20 000,00 €

L’idée du court-métrage “J’EN RÊVE ENCORE“ est née d’un témoignage reçu par deux femmes qui ont toutes les deux abandonnées leurs vie urbaine pour revenir à la terre.

Ayant vécu toute mon enfance et adolescence à la campagne, il est pour moi essentiel de revenir à la Terre. Aujourd’hui directeur d’une agence de création audiovisuelle, j’ai du revenir en milieu urbain pour exercer mon activité. Mais la Terre me manque !

Depuis longtemps l’envie de raconter une histoire sur le monde agricole me trotte dans la tête ! Ayant été entouré d’agriculteurs et un père passionné d’agriculture, je veux aujourd’hui dédier un film sur ce monde merveilleux et si important pour l’Homme !

Contreparties

Nom au Générique

pour 20,00 € et +

1 ARTINAUTE

Votre nom se verra inscrit au générique de fin du film.

Affiche du Film

pour 60,00 € et +

2 ARTINAUTES

Vous recevrez l'affiche du film.

En plus, votre nom apparaîtra au générique.

Lien Privé du Film

pour 100,00 € et +

1 ARTINAUTE

Vous recevrez le lien privée du film que vous pourrez ensuite visionner.

En plus, votre nom apparaîtra au générique.

Invitation sur le plateau de tournage + Figuration

pour 150,00 € et +

0 ARTINAUTES

Nous vous recevrons sur le plateau de tournage du film et vous serrez également positionnez en tant que figurant pour apparaître dans le film.

En plus, votre nom apparaîtra au générique et vous recevrez l'affiche du film.

Making of + Photos de tournage

pour 200,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous recevrez le Making Of complet et les photos de tournage du film.

En plus, une affiche du film vous sera envoyée et votre nom apparaîtra au générique de fin.

Invitation à l'Avant Première

pour 350,00 € et +

0 ARTINAUTES

Nous vous invitons à venir assister à l'avant première du film. Vous découvrirez toute l'équipe...

En plus, votre nom apparaîtra au générique et une affiche du film vous sera envoyée.

Pack film complet

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Le pack film complet comporte :

  • Apparition de votre nom au générique de fin
  • Affiche du film
  • Lien privée du film
  • Invitation sur le plateau de tournage + Figuration
  • Making Off + Photos du tournage
  • Invitation à l'Avant Première du film

Mention spéciale MÉCÈNE

pour 1 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une mention spéciale, "Mécène" du projet sera inscrite au générique de fin du film.

En plus, tu auras toutes les contreparties précédentes.