Mécénat
Icon proarti

Homo algus

Collecte Réussie


| ARTS PLASTIQUES - DESIGN
|

6 374,00 €

6 000,00 € demandés

123
Soutiennent
0
Recommandent
1
Suivent
106%

Présentation du projet

L'association Homo algus 2016 se mobilise autour de la rencontre entre l'art et la nature. Première aventure : la création d'une tribu de 8 Homo algus, fascinantes créatures imaginées par la plasticienne Sophie PRESTIGIACOMO, et leur installation au sein de la Réserve Naturelle des Marais de Séné (Golfe du Morbihan) durant l'été 2016. En participant à la campagne de financement (du 1er janvier au 15 mars 2016), vous rendez possible ce face à face entre l'Homme et son étonnant jumeau de vase et d'algues !

Homo algus

J'ai vu l'Homme, j'ai vu la Nature...

Art et Réserve Naturelle : un dialogue

La première apparition de l’Homo algus date du printemps 2012, à Séné. Deux créatures ont émergé de la vase pour se poster au bord du sentier côtier, puis sur les digues des marais à la Réserve Naturelle de Séné. Ils y ont côtoyé les hommes plusieurs semaines durant, suscitant surprise et fascination.

Leur disparition soudaine a créé un vide parmi les habitants : l’apprivoisement réciproque n’avait encore été qu’esquissé. Mais la légende naissante voulait qu’ils soient alors partis chercher le reste de leur tribu.

Et ils reviennent s'installer dans la Réserve Naturelle des Marais de Séné ! Plus nombreux, plus curieux et sans doute convaincus, par la première visite de leurs deux ambassadeurs, qu’il y avait une relation à nouer avec l’espèce humaine.

" Des messagers... L'Homme a voulu contraindre la Nature, il cherche encore à la dominer. Petit à petit, il s'en est détaché. Les Homo algus, eux, sont en harmonie dans la Réserve Naturelle de Séné qui les accueille. Ils sont liés à la nature qu'ils contemplent. Je les imagine nous regarder comme des désorientés, des déséquilibrés, des dénaturés.

J'imagine que, pour certains visiteurs, l'apparence d'Homo algus peut inspirer une forme de répulsion. Mon intention est pourtant à l'opposé, et j'espère que cette sensation se transformera progressivement : du rejet à la curiosité, puis à un sentiment de parenté, jusqu'à peut-être une réflexion sur l'Humanité.

J'aimerais que l'effet miroir d'Homo algus accompagne une pensée sur notre rapport à la nature, sur ce qui nous semble étrange(r) mais nous est pourtant proche. Homo algus est la Nature qui nous parle. "

Sophie Prestigiacomo

Inspiré par son environnement naturel, l’Homo algus est modelé de vase et d'algues prélevées in situ. De cette vase que nous croyons n'être que fange improductive mais qui est la matrice sur laquelle se développe une grande diversité biologique. De ces algues qui, séchant au soleil et au vent, deviennent les parchemins soyeux, aux reliefs et aux couleurs organiques, qui ont inspiré à l’artiste l’idée d'une peau.

Construits de matière primaire, les Homos algus se métamorphosent en permanence : ils s'assombrissent et brillent avec la pluie, leur manteau d'algues frémit avec le vent, leur peau se craquelle au soleil.

La Réserve Naturelle des Marais de Séné, un lieu d'exposition exceptionnel et inattendu !

La Réserve Naturelle des Marais de Séné protège 530 hectares de milieux naturels humides littoraux au cœur du Golfe du Morbihan. Elle est reconnue comme un site remarquable en Europe pour les stationnements et la reproduction des oiseaux d'eau.

En France, le statut de Réserve Naturelle Nationale correspond à la mesure de protection d'un site naturel la plus forte. Conçu dans l'exigence de satisfaire à ces contraintes réglementaires strictes, le projet Homo algus s'intègre en toute harmonie dans une nature de grande valeur patrimoniale.

Le Land Art, c'est la volonté d'établir un rapport direct entre l'Homme et la Nature. Aussi, bien qu'encore très peu pratiqué sur le territoire des Réserves Naturelles, il y trouve toute sa place.

Ici, l'art parlant de la nature, la nature parlant de l'art, suggèrent que nous n'avons pas à choisir entre bien-être humain et préservation de la nature, mais que les deux vont de paire.

Des actions d'éducation et d'animation, accompagnant l'œuvre dès sa genèse, viseront à partager le projet avec le plus large public : animations "art in situ" et "biodiversité" auprès des écoles, programmation d'autres formes artistiques autour des Homo algus, exposition photo du making-of...

L’artiste, Sophie PRESTIGIACOMO, plasticienne sculpteur, est diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Elle vit et travaille à Séné.

" Si je devais parler du bonheur, je décrirais ces moments d’intenses émotions : la grande architecture d’une minuscule graine, l’écorce du hêtre comme la peau, la métamorphose d’un nuage, la mer qui se confond avec le ciel… Vient alors l’envie de dialoguer avec ce monde-là. Mais aujourd'hui, je ressens l'intérêt de raconter ma crainte d'un monde déshumanisé. "

A quoi sert l'argent collecté

Donnez vie aux Homo algus ! Vos dons permettront la création et la réalisation d'une tribu de 8 Homo algus, leur installation à la Réserve Naturelle des Marais de Séné, leur exposition et leur entretien durant l'été 2016.


Objectif de collecte

6 000,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 6 000,00 €

TOTAL

TOTAL 6 000,00 €

Contreparties

Journée de rencontre à Séné

pour 10,00 € et +

71 ARTINAUTES

Invitation à une journée de rencontre à la Réserve Naturelle des Marais de Séné en présence de Sophie PRESTIGIACOMO durant l'été 2016 (2 dates possibles), autour des Homo algus et de la nature : pique-nique champêtre partagé (où chacun apporte de quoimanger), visite possible de la Réserve Naturelle et découverte des oiseaux.