Mécénat
Icon proarti

HAJIMÉ
Une comédie d'action sur les Arts Martiaux

Collecte Réussie


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION
|

9 385,00 €

8 000,00 € demandés

140
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
117%

Présentation du projet

"Qu'aurait fait David si Goliath lui avait piqué sa meuf ?"

HAJIMÉ est une comédie d'action sur les arts martiaux, imaginée et réalisée par Alexandre Philip, comédien en situation de handicap (notamment dans la série Vestiaires sur France 2), scénariste de comédie, (créateur de Lazy Company...) et pratiquant d'arts martiaux depuis 20 ans.
* « Hajimé» est le terme japonais pour dire « commencez le combat ».

PITCH
Lors d’une soirée en amoureux, Eric, jeune Docteur en bioinformatique et Amanda sa compagne, se font agresser dans la rue. Eric se retrouve à l’hôpital. Quant à Amanda, elle décide de le quitter, pour un géant d’1m85 et 95 kg. Blessé dans son égo, Eric décide d’apprendre à se défendre pour reconquérir sa belle. Mais quand on est pas plus épais qu’une brindille, qu’on aime pas le sport et qu’on a un souffle au cœur, ça parait difficile… mais pas impossible ! Eric découvre alors « LE SURVIDO », un art martial secret, inventé par et pour les « 1ers de la classe » et « ceux qu’on choisit en dernier en cours de sport ».

INTENTIONS
Pour ma 1ère réalisation, je souhaite m'attaquer à un genre que je connais bien, la COMÉDIE.

Depuis longtemps, j’avais envie de raconter une histoire en rapport avec les arts martiaux, tout en gardant les accents de comédie qui me sont chers. Enfant des années 80, j’ai voulu être boxeur comme Rocky, faire de Karaté comme Van Damme, du nunchaku comme Bruce Lee et des cascades comme Jacky Chan. Et donc, comme beaucoup de gamins, j’ai voulu faire des sports de combats, du Judo pour ma part… Mais à cause de mon handicap (j'ai une malformation des mains), je me suis fait recaler par tous les clubs de ma ville. Il m’a fallu attendre la majorité pour trouver un club qui m’accepte et ainsi prendre ma revanche sur le monde.

Mais comme beaucoup de chose dans la vie, on les commence pour une raison et on les continue pour d’autres. C’est le point de départ de HAJIMÉ, l'histoire d’un gringalet à grande gueule qui, voulant apprendre à se battre et reconquérir son ex, va découvrir une philosophie toute autre. Car il ne s’agit pas de faire l’apologie de la violence, bien au contraire. Dans notre société où le concept de virilité devient de plus en plus archaïque, je souhaite apporter une réflexion sur la nouvelle définition que prend la masculinité. Repenser cette image de « mâle, séducteur et héros », car Eric est bel et bien un « anti-héros », à la manière de Kickass (la Bande dessinée) ou encore le film Super de James Gunn.

Une comédie donc, d'abord dans sa narration. Les enjeux sont avant tout humains, ce qui m'intéresse, c’est bien le parcours moral du héros. Ainsi, ce sont les situations qui amèneront l’action et pas l’inverse. En ce sens, les évènements doivent être forts, originaux voire incongrus et les dialogues ciselés et percutants (Eric est un sarcastique). C’est un « fish out of water » dans lequel notre héros deviendra tour à tour pathétique et attendrissant, sans pour autant oublier de tenir les promesses en terme d’action.

En ce sens, le casting se veut rigoureux. Le rôle principal ne doit pas être un guerrier mais un orateur. Eric est un garçon sensible avant tout, mais surtout grande gueule à défaut d’être un colosse. Autour de lui, il faut s'entourer de cascadeurs aguerris pour l’accompagner, car les chorégraphies devront être travaillées avec le plus grand soin. Les combats doivent être violents, le rythme tendu et la mise en scène nerveuse et précise. Dans cette optique, La Team de Manu Lanzi (Antigang, The Way, Patriot, etc.) sera un partenaire privilégié.

Quant au « SURVIDO », il s’agit de s’amuser à inventer un art martial « de cinéma » basé sur la ruse, la fuite et les coups bas. Crachats, pics aux yeux, coups dans les parties, autant de techniques qui feront le charme de cet art de la survie. Là encore, l’action et la comédie devront trouver un joli terrain de jeu.

Pensé comme un conte moderne et radical, HAJIMÉ est une parabole sur "la loi du plus fort", plus inspirée de Doctor Horrible de Joss Whedon que du Karaté Kid.

Le SURVIDO c’est quoi ?
LE SURVIDO fut créé au 18ème siècle et pratiqué dans les cours de récré du monde entier.
Inventé par Isaac Newton, il repose sur un principe empirique simple énoncé par son créateur : « On apprend vite quand on en prend plein la gueule ! »
Développé par la suite par de grands maîtres tels que Pierre Curie, Fréderic Chopin, Louis Pasteur ou encore Edgar Allan Poe, c’est un art de la logique de la de la fuite, qualités que l’on retrouve chez les intellos et ceux qu’on maltraite à la récré.
En pratique, il repose sur 4 grands principes :
1 – La fuite : le cardio, l’art de se planquer et même le « parkur ».
2 – La connaissance : des lois de la physique (gravité, vitesse etc.), de l’anatomie et des points vitaux.
3 – La techniques propres au SURVIDO : crachat dans les yeux, chatouilles, utilisation des armes naturelles (les griffes, les dents etc.) et bien sûr, les coups dans les parties sensibles…
4 – Le renoncement : Le mieux encore c’est d’éviter les conflits.



FAQ

Si tout va bien, avant Noël !

A quoi sert l'argent collecté

En ces temps troublés, la création artistique est plus que jamais en danger. Les tournages ont du mal à se monter, les diffuseurs prennent peu de risques, bref, c'est toute la divertsité culturelle qui est en péril. C'est dans cette dynamique que j'ai décidé de me lancer dans la création de ce court-métrage. Afin de proposer une fiction orignale, fun et décalée.


C'est pour cela que je fais appel au financement participatif. Afin d'être à la hauteur du défi pour faire le meilleur film possible. Avoir une direction artistique de qualité, améliorer les conditions de tournage et surtout mettre en place efficacement les mesures barrières. Cela passe par l'achat de matériel bien sûr, mais aussi la présence d'un référent COVID, la diminution du temps effectif de tournage etc.

Pendant le confinement, Louis De Funes a cartonnés sur toutes les antennes TV. Et pourtant, la plupart de ses films sont des comédies d'aventure.

« Le rire dans la qualité c'est ce que je voudrais pouvoir faire. » disait Bourvil.

Quelle belle ambition !


Objectif de collecte

8 000,00 €

Montant Global

42 697,00 €

Dépenses

Désignation Montant

PERSONNEL

Personnel 7 200,00 €
SOUS TOTAL 7 200,00 €

INTERPRÉTATION

Interprétation 4 230,00 €
SOUS TOTAL 4 230,00 €

CHARGES SOCIALES

Charges sociales 6 171,00 €
SOUS TOTAL 6 171,00 €

DECORS / COSTULES / MAQUILLAGE

Décors St-Cyr-sur-Loire 2 500,00 €
Accessoires / Mobilier 800,00 €
Costumes 400,00 €
Maquillage 250,00 €
Décor Hopital 500,00 €
SOUS TOTAL 4 450,00 €

TRANSPORTS / REGIE / HERBEGEMENT

Hebergement 1 515,00 €
Régie 2 500,00 €
Repas 2 421,00 €
Frais COVID 200,00 €
Location utilitaire 356,00 €
Transports 1 344,00 €
Location minibus 410,00 €
SOUS TOTAL 8 746,00 €

MOYENS TECHNIQUES

Image 4 000,00 €
Son 2 000,00 €
Groupe électrogène + carburant 300,00 €
Stockage / Disque dur 100,00 €
SOUS TOTAL 6 400,00 €

POST PRODUCTION

Post Production 4 000,00 €
SOUS TOTAL 4 000,00 €

ASSURANCES

Assurances 1 500,00 €
SOUS TOTAL 1 500,00 €

TOTAL

TOTAL 42 697,00 €

Recettes

Désignation Montant

AIDE REGION

CICLIC (forfait court métrage) 20 000,00 €
SOUS TOTAL 20 000,00 €

PRODUCTION DÉLÉGUÉE

Apport Polygone TV 2 000,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

ADAMI

Aide comédiens (80% total TTC) 5 197,00 €
SOUS TOTAL 5 197,00 €

AIDE EN NATURE

Décor / Ville de Saint-Cyr-sur-Loire 2 500,00 €
Pret matériel technique 1 000,00 €
Post production en interne 4 000,00 €
SOUS TOTAL 7 500,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 8 000,00 €

TOTAL

TOTAL 42 697,00 €

HAJIMÉ puise son inspiration dans les comédies d'action des années 90, Leathal Weapon, Karaté Kid, Police Story et tout le cinéma d'action Hong Kongais.

Dans ses thématiques, le film veut se rapprocher d'univers comme Super de James Gunn, le comics Kickass de Mark Millar ou encore Doctor Horrible de Joss Whedon et même le manga Noritaka d'Hideo Murata.

Un pur film de culture pop donc, mais ancré dans une reflexion morale très actuelle.

Suivez l'actualité du projet !

  • Des nouvelles !!!

    Bonjour à tous, chers contributeurs. Je vous ai laissé bien trop longtemps sans nouvelle et je m'en excuse.

    Alors voilà :

    Le film est presque terminé et va pouvoir commencer sa vie dans les festivals ! WOUHOU ! Et on va même le sous-titrer en anglais pour aller à l’international !

    Pour patienter, je suis très heureux et fier de vous présenter la bande-annonce du film.
    https://vimeo.com/546400628

    Et en bonus, vous pouvez écouter la Bande Originale du film sur soundcloud :
    https://soundcloud.com/user-954261649/sets/hajime-original-soundtrack

    Vous pouvez partager bande annonce et BO sur vos réseaux sans problème !

    Merci encore à tous ! Alex

  • Repérages

    Les repérages et la validation des décors commenceront dès la 1ère semaine de novembre. Nous partagerons les photos des décors validés tout au long de la prépa.

Contreparties

Tous égaux ! Parce que vous êtes vraiment trop sympas !

pour 1,00 € et +

55 ARTINAUTES

Je ne fais aucune distinction entre les personnes en fonction de leur générosité. Tous ceux qui contribuent à la production du film seront bien évidemment cités au générique, seront invités à la projection publique, auront une copie du film et pourront venir nous faire coucou sur le plateau. Un énorme merci d'avance ! Vous êtes tous géniaux.

Commentaires

il y a 2 ans

bon tournage les copains