Eau de vie
Projet de fin d'année, Bachelor Productions Culturelles Cinéma&Audiovisuel

J -46


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

876,00 €

3 000,00 € demandés

28
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
29%

Présentation du projet

Note d’intention

 

Mon ôde à la vie.

Les 5 doigts de ma main :

Je les entendais raconter leur journée ou de vieilles histoires.

Je posais quelques questions auxquelles ils ont toujours répondu volontiers.

Un soir d’été,

Une lumière de début de soirée,

Des verres et des cendriers éparpillés.

Un canapé en cuir,

Un air de soul,

Saveur d’éternité.

 

Demi-tour, un instant.

L’éternité ?

Abordons la question de l’effondrement.

Ce qui rend cette situation difficile ne tient pas seulement au fait d’être esclave de cette société, mais bien au fait de ne pas savoir combien de temps cela va durer.

Ces deux souvenirs que j’entremêle sont mon point de départ.

 

J’ai souvent été témoin de l’ardeur avec laquelle certains s’investissent dans des projets liés à la préservation de l’environnement.

Ce thème m’est apparu comme le terrain esthétique et narratif idéal d’un important sujet de société mais les échecs sont majoritaires et le fragile équilibre sur lequel ils évoluent peut rapidement se briser.

On oublie souvent la puissance de cette nature et l’insignifiance de l’homme face à elle.

Ce qu’il faut c’est progresser dans l’imagination d’un avenir qui aiderait à supporter la dureté de chaque jour.
Le fil rouge de ce film gravite autour de la question du temps.
Le temps actuel et éreintant de la société.

Ce temps du confinement resté en suspend comme une sorte d’entre-deux.

 

Dans un contexte social difficile, les histoires qui nous parviennent à grand bruit d’affaires médiatiques sont alarmantes

J’ai cette sensation de participer en donnant la parole, car une partie de notre génération est dans le déni.

Je voulais dépasser l’institution nombriliste qui méritait qu’on la fasse taire.

 

J'ai donc décidé d'interviewer 19 personnes de mon cercle proche entre les Deux-Sèvres, la région parisienne et la côte d'Azur.

Les personnes interviewées ne sont pas victimes de la société́ mais plutôt les héros malmenés de la comédie sociale qu’est la vie en 2022.

Leur voix nous entraîne et dessine de nouvelles images qui nous garde dans le moment présent.

Ils acceptent de se dire, de me raconter leur parcours qui est le témoin de tant d’autres.

Leur confiance me touche profondément.

 

La projection sera à la fois une expérience cinématographique mais aussi la revendication d'une envie de cinéma qui se rêve poétique, engagée et au plus proche de l'humain.

Le montage et la réalisation fluide et posé, utilisant des plans larges et fixes, installent une cadence soutenue, qui résonne avec la perception du spectateur, comme si le film n'était qu'une grande inspiration.

Le cinéma documentaire est l’art de prendre le temps, prendre le temps de regarder le monde. 


 


FAQ

Le tournage a pris environ 1 mois.

Le tournage s'est passé à Paris, à Niort, à Saint Georges de Didonne, à Marseille et Aix-en-Provence.

Oui, 2 évènements seront organisés à la fin de l'année 2022.

A quoi sert l'argent collecté

Les principaux frais rattachés à la réalisation du court-métrage sont de l’ordre des déplacements.

Le studio de production a déjà en sa possession tout le matériel nécessaire :

  • caméras
  • prise de son
  • lumières

Le budget est donc concentré sur les frais de déplacement de l’équipe et du matériel, les défraiements des techniciens présents tout au long du tournage et les frais liés à la projection.


 


Objectif de collecte

3 000,00 €

Montant Global

3 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Communication

Graphiste/Imprimerie 200,00 €
SOUS TOTAL 200,00 €

Post-production

Frais matériels 300,00 €
SOUS TOTAL 300,00 €

Restauration

Repas 400,00 €
SOUS TOTAL 400,00 €

Diffusion

Projection 500,00 €
SOUS TOTAL 500,00 €

Transport

Train 1 200,00 €
Voiture 200,00 €
Frais Déplacement Matériel 200,00 €
SOUS TOTAL 1 600,00 €

TOTAL

TOTAL 3 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

Cagnotte

SOUS TOTAL 0,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 3 000,00 €

TOTAL

TOTAL 3 000,00 €

Fabrice Blancho, responsable du Département des productions audiovisuelles de l’INA depuis septembre 2011 explique:

« À sa création en 1974, l’INA voulait faire découvrir au grand public des histoires, des événements, des témoins de notre temps, sous des angles et des regards riches et variés. Nous voulions participer pleinement à la création audiovisuelle, enrichir les propositions éditoriales d’aujourd’hui et de construire la mémoire de demain. L’importance de nos fonds patrimoniaux est de questionner nos erreurs et nos oublis sans taire les questions sociales et culturelles actuelles. La mise en perspective permet de mieux saisir les enjeux des questions posées. »

En 2015, après avoir mener 2 ans de tournage à travers 60 pays, Yann Arthus-Bertrand revient avec un film en 3 volumes présentant « L’Humain ».

Composé d’images aérienne et de témoignages face caméra qui dresse un portrait de l’humanité d’aujourd’hui.

https://www.youtube.com/channel/UCDNQaVmuu2TyUXLELJuD1lQ/featured

En 2017, Ben Névert créé sa chaîne Youtube avec comme envie de réunir les gens.

Il diffuse le format « Entre Mecs », « Entre Potes » et « Tartine de Vie » où il discute et donne la parole sur des sujets divers et variés majoritairement axés sur des thèmes très actuels.

https://www.youtube.com/c/Vousêtesvraimentsympa

En 2019, la chaîne Youtube CRU reprend ce concept lancé par l’INA d’aller à la rencontre des français, une motivation nourrie par la rencontre et le recueil d’opinion, de vision du monde, d’anecdote et d’expériences.

https://www.youtube.com/c/CRU-YOUTUBE

Quittons Youtube pour faire un tour sur le réseau social Instagram où la palette d’artiste ne cesse de s’élargir.

Léa Augereau s’est lancée dans un format court comme le propose la plateforme.

Elle s’expose de dos, pinceau à la main et peint au fil d’une histoire parallèle racontée en voix off.

https://www.instagram.com/p/B_fpDzFA83s/

Suivez l'actualité du projet !

  • Avancement du projet

    Tournage du 28/02 au 06/03 dans les Deux-Sèvres

    Tournage à Paris du 07/03 au 13/03.

    Tournage à Saint Georges de Didonne le dernier week end de mars.

    Tournage le premier week end d'avril à Marseille et Aix-en-Provence.

    Tournage à Paris du 4 au 10 avril. 

    Post Production du mois de juin au mois d'août.

    Sortie de la bande annonce fin août : https://youtu.be/UuMbx5IKtV8

    Montage du court métrage + organisation des évènements de juin à novembre

     

Contreparties

Don Libre

pour 5,00 € et +

9 ARTINAUTES

Chaque euro compte ! Pour vous remercier nous ferons figurer votre nom au générique !

Behind the Scene

pour 30,00 € et +

1 ARTINAUTE

Les contreparties précédentes et un lien de téléchargement des photos «behind the scene»

Le court-métrage à votre disposition

pour 60,00 € et +

3 ARTINAUTES

Les contreparties précédentes + lien viméo du court métrage

Projection VIP

pour 120,00 € et +

0 ARTINAUTES

Les contreparties précédentes + invitation VIP à la projection