Mécénat

COMPRENDRE
Récit théâtral et musical - Sonia Bester / Compagnie Madamelune

Collecte Terminée


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION

2 600,00 €

2 600,00 € demandés

15
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
100%

Présentation du projet

COMPRENDRE - Le spectacle

Sur scène, trois interprètes. Ils racontent l’histoire d’une femme à travers celle de son corps. Ils racontent la douleur qui aujourd’hui l’habite et ne la quitte plus. Ils racontent son périple dans un labyrinthe de rendez-vous et de rencontres à la recherche de remèdes pouvant la soulager.

Ce sont trois voix, douces ou puissantes, qui portent le récit de Comprendre. Trois voix qui parlent seules ou en chœur. Singulières et multiples, uniques et universelles, elles s’interrogent sur notre rapport à l’hérédité, à la médecine et à notre finitude.

Partant d’une expérience personnelle qui a bouleversé son existence, Sonia Bester a composé un texte polyphonique à la résonance profonde. Ce que son corps a éprouvé peut rencontrer un écho en chacun d’entre nous. Qui n’a pas eu mal un jour ? Qui ne doit pas s’arranger avec ses douleurs, petites ou grandes ?

Si le thème est grave, l’autrice toujours en quête d’un burlesque poétique niché dans le réel fait surgir l’absurde et la comédie.

 COMPRENDRE - La note d'intention de l'autrice

Comprendre est un récit. Une quête.
Un cheminement.
Comprendre, c’est questionner la douleur.
Comment elle nous habite et devient « chronique ». Comment elle ne nous quitte plus et nous obsède.

Comprendre, c’est mon histoire.
J’ai vécu une expérience particulière, un accouchement traumatique.
Un an après, les examens médicaux étaient à nouveau normaux.
Pourtant, une douleur envahissante dans la fesse rendait ma vie impossible.

Je raconte dans Comprendre ce moment critique.
Quand les imageries* deviennent muettes, que les médicaments ne sont plus une réponse suffisante et que la douleur, elle, persiste.
J’ai été marquée par sa puissance qui enferme, par la lutte qui s’engage sur un chemin épineux où la douleur physique engendre souffrance et épuisement moral.

À chaque crise de l’existence, nous sommes face à nous-mêmes.
Là où nous mène la douleur. Aux questions essentielles.
La fin de Comprendre est donc métaphorique. Comme dans un récit initiatique, la narratrice, au bout de sa quête, arrive au seuil de la mort, accepte l’épreuve et décide de vivre.

Il n’y a dans Comprendre aucun jugement, aucune vérité. Le seul et vrai sujet c’est l’expérience de la douleur. Totalement subjective et totalement universelle.

*Imageries médicales

.

COMPRENDRE - Du récit à la forme théâtrale

Le récit de Comprendre est une voix pénétrée d’autres voix.

L’écriture explorée ici a été une nouvelle étape dans mon cheminement artistique.
Je suis partie d’une expérience personnelle pour écrire un récit où la parole intime fait écho à tous. L’intérêt du travail s’est donc porté sur l’adaptation scénique : passer de la forme du récit entremêlé de dialogues à un objet théâtral autonome, à part entière. Comment s’emparer du texte pour en saisir sa substantifique moelle et y trouver son sens profond.

Ainsi sur scène, ils sont trois interprètes et se partagent récit et dialogues. Ils sont tour à tour des avatars de la narratrice et les personnages de la fiction (famille, corps médical...). L’idée est de créer une parole simple dans un rapport direct avec le spectateur mais aussi une incarnation forte des personnages.

La matière part bien du réel. Elle est éprouvée et vécue. Avec le pouvoir des mots et du jeu, elle se transforme. Le réel se réinvente. Il devient un ailleurs, poétique et burlesque.

La scène est comme la boîte crânienne de la narratrice. C’est un espace plutôt neutre, et fonctionnel. Avec trois bancs qui la cernent, et qui, au gré des apparitions des personnages, structurent l’espace.
Mais il y a un deuxième lieu dans Comprendre, celui des morts. Tout au long du spectacle, la narratrice ne cesse de s’interroger sur sa propre finitude. Cet autre espace surgit petit à petit, dévoilant son imaginaire fantasmé, issu de son passé et de l’au-delà.

.

COMPRENDRE - Le rôle de la musique

Comme dans mes précédents spectacles et notamment ma dernière création, la farce théâtrale et musicale Ah ! Félix (n’est pas le bon titre), la musique vient s’inscrire au cœur même de la dramaturgie. Elle permet de créer un langage plus instinctif, d’une autre nature émotionnelle. Elle nous emmène loin dans les tréfonds du corps et de l’âme. J’ai demandé à Camille de composer des Lalàs car ils sont comme la voix intérieure de la narratrice.

J’ai demandé à Simon Dalmais de composer les pièces pour piano jouées sur un Rhodes par un des personnages de Comprendre (le directeur du cimetière).
Et aussi d’arranger pour la fin du spectacle, au moment d’évoquer la mort, le titre In Darkness let me dwell du compositeur anglais John Downland.

Sonia Bester

.

COMPRENDRE - Les LALÀS par Camille 

C’est autour des LALÀS que j’ai créé la musique vocale de Comprendre.
Un LALÀ c’est quoi ? C’est un mot, ou une phrase, chanté en boucle et harmonisé. Une forme simple qui permet de nous libérer de nos maux et de libérer les mots de leur propre poids. Cette forme m’est très personnelle. Mais elle a une vocation collective. Elle me parait correspondre à la maïeutique à l’œuvre dans Comprendre. Comment accoucher de la douleur et s’en libérer ? Régulièrement dans la pièce, à des moments choisis, les mots se métamorphosent en Lalàs. Les comédiens donnent alors corps à un autre travail. Ils ouvrent un autre espace. Celui du son, de l’inconscient, de la transe et du mystère de la transformation.

Camille

.

COMPRENDRE - AVIGNON OFF 22 - LA MANUFACTURE
"Comprendre" se jouera du 7 au 26 juillet à la Manufacture / Patinoire à 17h30 - Relâches les 13 et 20 juillet 
Infos et réservations : https://billetterie.lamanufacture.org/spectacle?id_spectacle=491&lng=1

 

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira à

- payer les salaires des comédiens et des techniciens

- payer les salaires d'un(e) chargé(e) de diffusion et des administratifs de la compagnie

- payer les transports de l'équipe et du décor

- louer la salle pendant la durée du festival

- loger l'équipe pendant un mois à Avignon 

- payer un(e) attachée de presse et toute la communication

- payer les affiches et les tracts et les gens qui les diffusent

- permettre à la compagnie de pouvoir continuer à diffuser ses spectacles et créer de nouveaux projets


Objectif de collecte

2 600,00 €

Montant Global

82 835,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Technique

Location matériel 4 000,00 €
location salle + navette 20 386,00 €
SOUS TOTAL 24 386,00 €

Cachets - salaires

Répétitions et Montage -Paris / Avignon - Technique + Artistes 5 565,00 €
Représentations - Technique + Artistes 24 200,00 €
Salaire des administratifs (dont chargée de diff) 6 000,00 €
SOUS TOTAL 35 765,00 €

Communication

Attachée de presse + communication 6 000,00 €
SOUS TOTAL 6 000,00 €

VHR

Transports 3 000,00 €
Hébergement 10 100,00 €
per diem + catering 3 584,00 €
SOUS TOTAL 16 684,00 €

TOTAL

TOTAL 82 835,00 €

Recettes

Désignation Montant

Recettes

Vente de billets 24 300,00 €
apports compagnie 19 500,00 €
aides et subventions 13 000,00 €
ventes dates 14 000,00 €
SOUS TOTAL 70 800,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 2 600,00 €

TOTAL

TOTAL 73 400,00 €

Contreparties

Pierre de lune

pour 20,00 € et +

3 ARTINAUTES

MERCI ! + un mot lunaire de Sonia

De la terre à la lune

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

MERCI ! + un mot lunaire de Sonia + 1 affiche dédicacée

Clair de lune

pour 100,00 € et +

0 ARTINAUTES

MERCI+ mot lunaire deSonia+ affiche dédicacée par l'équipe+ 1 invitation

Objectif lune

pour 200,00 € et +

0 ARTINAUTES

MERCI+ mot lunaire deSonia+ affiche dédicacée par l'équipe+ 1 invitation + 1 livre "Comprendre" dédicacé parSonia

On demande la lune

pour 300,00 € et +

0 ARTINAUTES

MERCI+ mot lunaire deSonia+ affiche dédicacée par l'équipe+ 2 invitations + 1 livre "Comprendre" dédicacé parSonia

Décrocher la lune

pour 998,00 € et +

0 ARTINAUTES

MERCI+ mot lunaire deSonia+ affiche dédicacée par l'équipe+ 2 invitations + 1 livre "Comprendre" dédicacé parSonia+ Happening-dîner avec l'équipe pendant le Festival