Mécénat

Cabaret de Curiosités
Adieu mes idéaux !


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION

2 335,00 €

5 465,00 € demandés

18
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
42%

Présentation du projet

Bonjour Vous !

Je suis La Vague Régulière. J'émerge de la Manche avec le désir de porter mes rêves jusqu'à vous. Mes eaux sont des mots, des corps, des objets et des matières qui expriment le mouvement qui m'habite. Je vous invite à prendre la vague, la toute première et à m'accompagner dans la création d'un spectacle singulier et sensoriel.

Le projet est porté par Kristel Largis Diaz. Elle est accompagnée par Alice Masson à la mise en scène, Alexandra Sabathé à la lumière et Humphrey Gerbault à la conception audiovisuelle. En résidence au Jardin Parallèle à Reims en décembre prochain, les premières représentations sont prévues pour le printemps 2020. Compagnie émergente, nous avons besoin de vous pour finaliser cette première création fragilisée par son manque de ressources.

Cabaret de Curiosités, ça commence ici !

P

P

/ RESUME

Cabaret de curiosités, Adieu mes idéaux ! est un solo composé de numéros mêlant théâtre d'objets et de matières à des textes absurdes à l'humour noir. Les scénettes se répondent, s'opposent, s'additionnent dans l'imaginaire de Madame Papier, femme enfant qui rumine à coup de fantaisies ses espoirs perdus dans un terrain vague de souvenirs et de jeux. Désarmante de solitude, elle déploie ses fantasmes en se jouant de la morale qu'elle découpe joyeusement en petits morceaux. Dès lors, le papier s'habille de lumière pour allumer l'obscurité au risque de faire des étincelles !

Dans un univers expressionniste, les numéros déroulent leurs drôleries acerbes et dévoilent le monde fantasmé qui peut exister dans notre rapport à l'autre en tant qu'être aimé, quitte à écorcher les normes du couple et de la maternité. Ils soulèvent les tabous pour mieux questionner la difficulté de l'être humain à faire le deuil de ses idéaux, pourtant nécessaire pour avancer sur le chemin individuel de la maturité.

P

/ LA NAISSANCE DU DESIR

Je m'appelle Kristel Largis Diaz, comédienne et marionnettiste, je me suis formée au conservatoire de Noisiel et au Théâtre Aux Mains Nues. Depuis mes vingt ans où j'ai découvert la danse contemporaine et le théâtre, j'ai tracé un parcours d'interprète passionnant, engagé dans la vision artistique des metteurs en scène. Je n'envisageais pas encore de travailler sur mes propres créations et pourtant j'écrivais des textes dans des carnets ou j'inventais au plateau des petites formes théâtrales pour mon plaisir personnel. Un écosystème imaginaire naissait durant ces années, que je rejetais sitôt aux oubliettes.

Quand on devient grand, on ouvre ses albums. Je suis devenue mère et j'ai ré-ouvert mes carnets de théâtre. Je me suis aperçue que ces pulsions créatives reflétaient de toute évidence mon identité artistique et mon rapport à l'intime. J'ai eu besoin de ramasser un par un ces bouts de mémoire et de les serrer contre mon cœur. Treize ans se sont écoulés, fossilisés dans des morceaux de théâtre comme les numéros d'une vie qui passe. Petite, je voulais devenir archéologue.

P

/ POURQUOI ?

Cabaret de Curiosités, Adieu mes idéaux ! interroge une sensation, un déplacement que l'on a tous déjà ressenti sans vraiment en parler ou même y mettre des mots. C'est un adieu à quelque chose d'intime que l'on abandonne au cours de sa vie pour pouvoir avancer et grandir. Le théâtre est le lieu pour briser les frontières du temps et des normes et faire exister ce propos de pur instinct. Dans notre société amputée de rituels, le spectacle est peut-être encore l’un des derniers passages vers une réalité archaïque, dépouillée du quotidien.

P

/ LA COMPAGNIE

La Vague Régulière est une compagnie émergente qui s'appuie sur la pluridisciplinarité de ses artistes. Notre démarche s'inscrit dans une transversalité du spectacle vivant qui utilise le texte, la marionnette, la danse et les objets comme autant de matières créatives. Nous portons une attention particulière au son et à la lumière qui deviennent dans nos créations des objets scéniques en soi et des matières sensibles manipulables par les acteurs.

Cultivant un intérêt fort pour l'écriture de plateau, nous cherchons à inventer un théâtre résolument contemporain et introspectif, visuel et sensuel, porteur de rites et d'aspirations.

P

P

/ CALENDRIER

Le spectacle durera maximum une heure. Grâce à sa constitution en numéros, il pourra prendre aussi des formes plus brèves.

  • Nous avons la chance d'être accueilli en résidence de création au Jardin Parallèle à Reims du 2 au 20 décembre 2019.

  • Une représentation publique de sortie de résidence aura lieu le 20 décembre 19H30 sur le plateau du Jardin Parallèle.

  • Nous prévoyons 3 jours de répetitions au printemps prochain pour la reprise du spectacle.

  • Nous sommes actuellement en discussion avec plusieurs théâtres pour des diffusions en festival sur la fin de saison 2019/2020.

Alice Masson, danseuse-marionnettiste et précieuse collaboratrice artistique du projet, accompagnera Kristel Largis Diaz dans la mise en scène de Cabaret de Curiosités.

Alexandra Sabathé, chef opératrice image et lumière dans le cinéma, nous aidera à la conception et à la structuration des lumières.

Enfin, une captation vidéo et des photos seront réalisées durant les répétitions par Humphrey Gerbault. Elles nous permettront de réaliser un beau visuel promotionnel du spectacle et d'augmenter nos chances de diffusion auprès des professionnels du secteur.

P

/ ET VOUS...

Nous avons décidé de lancer cette collecte car nous sommes convaincus que ce projet sensible et singulier peut trouver une résonance en chacun de vous. Il touche à l'intime, à nos failles, à cette profondeur secrète qui nous rend si humain, au delà des apparences...

Cette première création implique que nous n'ayons aucune aide financière des collectivités publiques. Il faut bien faire ses preuves ! Cependant nous avons une forte ambition artistique et nous avons fait notre parti de cette économie de moyen. Nous souhaitons inventer un univers radical, fait de lampes "quotidiennes", dans lequel Madame Papier et ses objets ne prendront vie que dans le contraste entre l'ombre et la lumière.

Votre investissement nous donnerait les moyens d'accomplir cette ambition et de poser ainsi notre première pierre. Nous croyons au pouvoir du collectif et nous serions heureux de vous embarquer dans notre Cabaret. En nous aidant, vous permettez aussi à un nouvel acteur culturel de se développer et d'être créateur d'emploi et d'inspiration pour l'avenir !

P

/ VOTRE DON DEFISCALISE

  • Si vous êtes une entreprise

Votre don est défiscalisé à hauteur de 60%, un don de 1000 € revient à donner 400 €

  • Si vous êtes un particulier

Votre don est défiscalisé à hauteur de 66%. Un don de 100 € vous revient à 34 €

P

P

/ REMERCIEMENTS

Toute l'équipe remercie infiniment Le Jardin Parallèle, Angélique Friand, David Girondin Moab, Sabrina Bechet, Karine Lopez, Franck et Carmen Largis, la famille Diaz, Valérie Lebrun, Chloé Jack, Séverine Vincent, Flore Taguiev, Adrien Serre, Caroline Juin, Frédéric Minière, Anna Nozière, Delphine Moulin, Perrine Desproges et tous les futurs donateurs !



FAQ

Proarti vous rembourse la totalité de votre don.

Oui ! Sur le bog de cette plateforme et bientôt sur le site de la compagnie. Vous y trouverez toutes les infos, dates de spectacle, tournée, photos et autres goodies.

Notre compagnie est une association à but non lucratif. Nous ne pouvons donc pas dégager de bénéfices. L'argent est uniquement réservé à nos activités artistiques. Cette levée de fonds ira tout droit sur le compte en banque de la compagnie La Vague Régulière et sera contrôlé par l'administratrice de l'association, qui est une professionnelle de la gestion de compagnie.

A quoi sert l'argent collecté

Avec 3000 euros collectés, nous pouvons réaliser la scénographie du spectacle ainsi que les maquillages et costumes.

Avec 4000 euros collectés, nous pouvons travailler avec Alexandra Sabathé sur l'éclairage du spectacle et avec Humphrey Gerbault sur son développement audiovisuel et graphique pour la communication. 

Avec 5500 euros collectés, nous pouvons couvrir les frais logistiques sur toute la période des répétitions.

Au delà de 5500 euros collectés, nous améliorons la qualité du spectacle en allongeant les temps d'intervention de nos collaborateurs artistiques et techniques, et en investissant davantage dans la scénographie.


Montant de l'appel à dons

5 465,00 €

Montant Global

10 380,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Salaires

plateau artistique 4 711,00 €
autres (créateur lumière, vidéo, prod) 2 424,00 €
SOUS TOTAL 7 135,00 €

logistique

Transports équipe et décors 328,00 €
Hébergements 1 887,00 €
Repas 330,00 €
SOUS TOTAL 2 545,00 €

Décors et accessoires

matériel et accessoires 600,00 €
Maquillage et costume 100,00 €
SOUS TOTAL 700,00 €

TOTAL

TOTAL 10 380,00 €

Recettes

Désignation Montant

Contribution / Valorisation

Le Jardin Parallèle 4 615,00 €
communication ville de Dieppe 100,00 €
Prêt de véhicule 200,00 €
SOUS TOTAL 4 915,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 5 465,00 €

TOTAL

TOTAL 10 380,00 €

Cabaret de Curiostés, Adieu mes idéaux ! s'appuie sur des textes et des notes de jeu consignés dans les carnets de mes années 20 ! A la fois absurde et expressionniste, il nous plonge dans un univers sensoriel et plastique inspiré des films d'Andrei Tarkovski et de Murnau. Dans un espace blanc et lumineux, le personnage de Madame Papier évolue comme une danseuse japonaise, tout en se permettant des dérives burlesques. A la manière des personnages de Tim Burton, elle est à la fois drôle et écorchée.

P

P

NUMERO 5 / EXTRAIT

Lumière faible. Une femme chétive et vacillante avance très lentement, recouverte de ses cheveux. Sa marche est lourde de la douleur physique du corps prêt à offrir.

Elle s’arrête, puis se tourne vers l'avant de la scène. Elle ouvre une brèche entre ses mèches pour regarder aux alentours et vérifier qu'elle est bien seule.

Elle est bien seule.

Elle ouvre son gilet doucement comme on cisaille le tournedos. Un petit bras blanc apparaît. Puis une petite tête bien blanche apparaît au col du gilet. Puis un petit bras blanc. Puis le petit buste blanc. Et puis... c'est tout.

C'est un être neutre qui vient de naître, sans âme ni risque d'existence, une marionnette à gaine en papier immaculé qui un jour peut-être, si elle est bien sage, deviendra l'enfant cul de jatte jamais rêvé.

Madame Papier, puisqu'il s'agit bien d'elle, le dépose calmement à terre. Elle le renifle fortement puis épie autour d'elle. Il n'y a personne. Elle lui fait des signes pour le rassurer, des SOS pour qu'il ne se mette surtout pas à pleurer. « Oui, je suis ta mère ! » semble-t-elle signifier...

Soudain, une lumière s'allume et un gazouillement se fait enfin entendre. Madame Papier se précipite sur son bout de papier et le serre dans ses bras.

P

NUMERO 11 / EXTRAIT

Lampe frontale allumée, Madame Papier cherche partout son poisson, pince à cheveu qui fait office de poisson rouge et qui est accroché comme un poisson d'avril à son dos. Dans son obstination, elle finit par boire toute l'eau de l'aquarium pour s'assurer qu'il est bien vide. Sa tête reste coincé dedans, on dirait un plongeur dans un scaphandre illuminé.

Je trouve pas le poisson ! J'ai cherché pendant très longtemps mais je n'ai rien trouvé. L'aquarium est vide ! Pourtant il y avait bien un poisson autrefois, je n'ai pas rêvé, il y en avait même deux sans loucher !

Le premier, il est mort. J'oublie trop souvent de changer l'eau...

Avant ma vie aussi était heureuse, c'est pas une raison pour partir aujourd'hui ! Dans ma tête, les poissons rouges fonctionnent toujours par deux, on en achète un et puis on a le deuxième en prime. C'est comme les p’tits oiseaux qu'on vend en couple parce que la solitude les fait crever d'ennui... Moi, j'ai pas d'oiseau. J’avais un poisson rouge et il a disparu. Je l'ai cherché dans l’évier, sous le tapis, dans mon lit et même dans le frigidaire et je n'ai rien trouvé. J'ai bu l'eau dégueulasse, j'ai même léché la paroi mousseuse mais je n'ai rien trouvé ! Maintenant, je suis coincée...

Petit fumier ! Il a dû s'enfuir par les cabinets... Drôle de curiosité !

Suivez l'actualité du projet !

  • Affaire à suivre

    Nous vous tenons au courant de l'avancée du projet sur cette page ! A bientôt !

Contreparties

Une curiosité ?

pour 15,00 € et +

1 ARTINAUTE

Nos remerciements infinis + vous êtes nommés comme donateur dans les programmes de communication

Une Initiation

pour 30,00 € et +

1 ARTINAUTE

Une affiche du spectacle + une marionnette en papier

Embarcation !

pour 50,00 € et +

1 ARTINAUTE

Une place détaxée pour une représentation de votre choix

Tout un numéro !

pour 100,00 € et +

1 ARTINAUTE

2 places détaxées pour une représentation du spectacle + une affiche du spectacle

Les pieds dans le plat !

pour 200,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une invitation au spectacle + une affiche du spectacle + une marionnette en papier

Le grand show !

pour 400,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une invitation au spectacle + une place détaxée + une affiche + une curiosité surprise !