Mécénat
Icon proarti

Borborygmes
Exposition corporelle, circassienne et dansée


| ARTS DE LA SCÈNE
|

4 055,00 €

4 000,00 € demandés

25
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
101%

Présentation du projet

En 2015 après dix années de spectacle en tant qu’interprète, Coline Garcia créée son premier spectacle, « Borborygme ».

Mis en scène par Coline Garcia, celui-ci prend comme thématique le corps et s’adresse aux enfants. Le projet à muri dans sa tête suite à la naissance de sa fille en 2012. C’est ainsi qu’elle se consacre depuis un an à l’écriture de ce spectacle. De juillet à novembre elle sera en création dans divers lieux. L’avant-première est prévue à la MJC de Rodez le 25 novembre 2016. S'en suivront plusieurs dates pré-achetées:

- 28 novembre au 10 décembre 2016 dans les écoles du grand Rodez

- 27 et 28 janvier 2017 centre culturel de Ramonville

- 30 et 31 mars 2017 salle du jeu de Mail à Pamier

- mars 2017 Montricoux

- mars 2016 Labastide saint Pierre

- mars 2017 Spring Festival Elbeuf

- septembre 2017 Théàtre des Mazades à Toulouse (à confirmer)

D'autres dates sont en attente de confirmation...

De nombreuses salles de spectacles et trois pôles cirque la soutiennent et plusieurs demandes de subventions ont été réalisées. Parler et participer au financement de ce projet c'est soutenir la jeune création contemporaine, c'est apporter un soutien précieux à cet élans créatifs en permettant à Coline de concrétiser ce rêve de création dans les meilleurs conditions.

Elle à besoin de vous ! Merci d’avance à tous les donateurs.

Le spectacle

Le point de départ de la création est le corps. Le corps comme outil, le corps comme centre de communication, le corps comme objet, le corps comme espace vivant. Ce corps si identique aux autres et si différent à la fois. Les capacités presque infinies dont il dispose, sa singularité, sa fragilité et sa beauté complexe. Mes pistes de recherche sont d’explorer cette thématique corporelle via les relations que nous vivons au quotidien avec notre propre corps. Au travers des grimaces, le corps en mouvement, des sensations, des bruits, des gestes, des mimiques.

Ce spectacle refuse le parti pris de la naïveté et de l’infantilisation.

La mise en scène

Le personnage mis en scène évoluera dans un univers épuré. Au centre, un portique de balançoire servira de support à un rideau de cordes ainsi qu’à une toile de vidéo-projection. Ce que la scénographie cherchera à dévoiler sera le corps tel qu’il existe dans la réalité de chacun et chacune avec poésie, tendresse et légèreté.

Ma volonté est de présenter aux enfants un spectacle qui puisse éveiller leur curiosité, leur montrant le pouvoir de leur corps en leur révélant toutes ses capacités. Le cirque (corde lisse), la danse contemporaine et la vidéo constituent les piliers centraux de cette création. Le théâtre gestuel et la musique viendront en adjonction aux disciplines sus citées.

C’est quoi ce corps ?
Burp, gloup, roooh, psssss, atchoum, prout…
Que sont tous ces bruits ?
D’où viennent-ils ?
Les entends-tu toi ? Ton corps fait-il les mêmes ?
Sais-tu toucher ton nez avec ta langue ?
Bouger tes oreilles ? Faire la vague avec ton ventre ?
As-tu des fossettes ? De quelle couleur est ta peau ?
Et tes cheveux ? Sais-tu que nous sommes tous pareils ?
Sais-tu que nous sommes tous différents ?
Nous vivons à l’intérieur de notre corps mais nous ne connaissons que peu ses potentialités. Nous n’avons pas toujours la possibilité de regarder les autres de près pour noter nos différences. Parce que nous n’osons pas, parce que nous ne le faisons pas, tout simplement.
Ce spectacle souhaite faire une parenthèse temporelle pour apprendre de l’autre et de nous-même, pour être curieux, pour oser demander, pour regarder la vie.

Disciplines artistiques

Le cirque. L’acrobatie aérienne sera réalisée sur le portique, aux travers des cordes. Le corps sera ainsi confondu dans l’agrée qui lui permettra des positions hors normes. Au cours de noeuds, d’équilibres, de planches, de rotations, de chutes dans les cordes, au cours de marches suspendues, le corps tournera dans l’espace, il apparaitra en lévitation, défiant la pesanteur. Tête en haut, tête en bas, équilibre et instabilité. Tout deviendra sans dessus dessous.

La danse contemporaine rythmera le spectacle, laissant voir un corps vivant ampli d’émotion, démontrant les possibles de son langage, parfois poétique, parfois comique, tendre ou énervé, joueur ou fatigué.

La vidéo montrera dans une première partie le corps en gros plan, illustration de sa beauté, de ses défauts et de ses capacités. Dans un seconde partie, il évoluera au sol, filmé par-dessus, brouillant nos représentations du corps dans l’espace et défiant les lois de la physique, nous observerons ici le corps au travers des âges. La vidéo et la danse ne feront qu’un. C’est ainsi que je jouerai en interaction avec les images projetées sur la toile.

La musique rappellera l’enfance sans pour autant être enfantine. Elle se voudra éclectique et urbaine avec des accents de musique classique.

L’exposition qui sera à découvrir après les représentations. Elle fournira un support culturel et pédagogique permettant de poursuivre le chemin réflexif qu’aura proposé le spectacle. Dans sa disposition, elle sera comparable à une sorte de cabinet de curiosités. Valises en abondances, pleines de trésors autours du corps. Albums photos, moulages de dents, mèches de cheveux entre autre seront exposés. On y découvrira le corps sous toutes ses coutures, simplement, de manière naturelle, aussi semblable que différent pour chacun d’entre eux, pour chacun d’entre nous. Nous y prendrons le temps de se découvrir, de se voir, de se comparer, de s’observer. En plus du spectacle, cette exposition aura aussi pour but de créer un dialogue avec le/les parent(s), l’enseignant et les camarades.

Scénographie

Le portique sera le centre de la scénographie, muni d’un rideau de cordes et d’un écran de vidéo projection. Portique de balançoire, il est lié à l’enfance. sol un tapis de danse. Par désir d’offrir un spectacle contemporain, la scénographie se veut impérativement épurée. Ne seront sur scène que les objets essentiels au spectacle.

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté nous permettra de pouvoir financer l'achat du matériel dédié à la construction de la scénographie (le portique - les cordes - les valises) à la mise en place de la diffusion vidéo (vidéo projecteur - support - ). Il nous servira également à rémunérer correctement l'équipe artistique et technique qui travaille sur la création de Borborygmes.

Si nous parvenons à collecter 1 500 euros nous financerons un vidéo projecteur haute qualité (6000 lumen).

Si nous arrivons à collecter 2200 euros nous pourrons acheter le portique d'aérien.

 800 euros de plus permettront l'achat de costume et de corde (120 mètres)

Les derniers 1000 euros contribueront aux prestations de la création vidéo et de la création sonore.
 

Enfin si nous dépassons l'objectif de collecte cela nous permettra de rémunérer les artistes dans les meilleures conditions possibles.

La somme récoltée nous permettra de proposer un spectacle ambitieux pour les jeunes spectateurs.


Montant de l'appel à dons

4 000,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 4 000,00 €

TOTAL

TOTAL 4 000,00 €

Inspirations et références


Livres
• Le corps. Mes premières découvertes
• Mon imagier du corps. Kididoc
• Les bruits du corps. Mon premier imagier à écouter
• Le corps humain ; Editions Gallimard
• Le corps humain les p’tits curieux ; Editions Usborne
• Pipi, caca et crottes de nez ;Sophie Dussaussois, Amélie Falière
• Dis pourquoi ? Spécial corps humain ; Mathilde Paris
• Les cinqs sens ; Hervé Ttullet
• Le livre des miams, glourps, glou, plop ! Steve Alton, Nick Sharratt
• Le corps humain, lampe magique ; Editions Gallimard
• La construction sociale du corps ; Christine Detrez
• Le Corps ; Michel Bernard
• Histoire du corps : Tome 3, Les mutations du regard. Le XXe siècle ; sous la direction de
Jean-Jacques Courtine
• Le dictionnaire du corps ; sous la direction de Gilles Boëtsch et Bernard Andrieu
• L'image inconsciente du corps ; Françoise Dolto
Un corps pour soi ; Christian Bromberger, Pascal Duret, Jean-Claude Kaufmann François De Singly, Georges Vigarello
• Le Corps et sa danse ; Daniel Sibony
• Le sentiment de soi : Histoire de la perception du corps XVIe-XXe siècle ; Georges Vigarello
• La sociologie du corps ; David Le Breton
• L'enfant et son corps ; édition Eres


Musiques
• Rockabye baby, smoke two joints
• Jon Brion, Theme
• Barry Louis Polisar, All I want is you
• Chris garneau, lucioles en ré mineure
• Metronomy, The look
• Jay Paul, BTSTU
• Eric Satie, Gnossiennes I
Alex Winston, Choice Notes

Contreparties

Nasus

pour 5,00 € et +

1 ARTINAUTE

Un sourire de toute l'équipe

Capillus

pour 10,00 € et +

2 ARTINAUTES

Un bisou de la commedienne

Oculus

pour 20,00 € et +

2 ARTINAUTES

Un câlin de l'équipe

Pectoris

pour 50,00 € et +

4 ARTINAUTES

Une invitation à l'avantpremière

Digitus

pour 75,00 € et +

1 ARTINAUTE

Une place pour l'avantpremiere et un bisou de l'équipe

Corpus

pour 100,00 € et +

2 ARTINAUTES

Deux invitations à l'avantpremière

"Jesus"

pour 500,00 € et +

1 ARTINAUTE

Toute ma reconnaissance et 5invitations pour l'avant première