Basse-cour

J -80


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

100,00 €

3 292,00 € demandés

1
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
3%

Présentation du projet

Basse-cour, c'est l'histoire d'un moment de tendresse entre deux inconnus, l'espace d'un instant. Ce court-métrage d'une dizaine de minutes est réalisé par Marie Gaidioz et Cyrielle Voguet. Tourné à Marseille avec du matériel professionnel et une équipe bénévole, le film a besoin de votre soutien pour éclore !

Synopsis : Justine est créa dans une boite de pub en plein essor. Jérome distribue des canettes gratuites dans un costume de poulet jaune. Malgré ce qui les sépare, seront-ils capables de se tendre la main ?

Nous sommes deux comédiennes qui se sont intéressées à l'écriture et à la réalisation. Pendant un stage que nous avons fait ensemble, nous avons rencontré Claire Simon (réalisatrice) qui nous a particulièrement inspiré : son rapport entre le réel et la fiction, son observation du monde et sa capacité à en faire une histoire. Nous avons donc organisé des laboratoires de recherche avec La Réplique (association d'artistes pour la recherche, la transmission et la mise en lien). Avec des comédien.nes, nous cherchions quel était le processus d'écriture qui partirait de l'individu que l'on avait en face de nous et du groupe que l'on formait. Nous cherchions aussi quel était notre langage commun, quelle histoire nous rassemblerait toutes les deux. Lors de notre dernier laboratoire, nous nous sommes lancés dans l'écriture avec des comédien.nes et nous avons réalisé un petit court-métrage, à partir des textes de chacun, que nous avions ré-agencé. Mais nous nous sommes bien rendu à l'évidence que, pour faire un film, nous avions besoin d'une équipe technique, d'un scénario solide, de costumes, de décors.

Mais quelle était notre histoire ? Des questions ont émergé. Qui est l'humain sous notre costume social ? Par quoi se définit-on ? Quelles sont les petites choses de la vie qui nous ramènent à qui l'on est ? Dans quel cadre arrive-t-on à lâcher prise ? Le monde du travail est arrivé très vite dans nos discussions. D'abord pour les questions sociales qu'il soulève. Et l'envie d'en faire une comédie est apparue. Comment notre héroïne serait amenée, par une accumulation de péripéties, à changer de costume ?

De là, est venue l'idée, pour notre prochain laboratoire, de former une équipe et d'écrire une trame de scénario bien en amont. Ce que nous avons fait. Notre scénario, qui est le fruit de notre travail depuis plus d'un an, est écrit. Le travail avec les comédiens commence, notre équipe technique s'engage sur le tournage.

Aujourd'hui, nous voulons nous donner les moyens de faire un beau film. De l'envoyer dans les festivals. De le proposer à des chaines. Nous sommes, déjà, entourées d'une équipe généreuse et bénévole. Certains sont des élèves du département SATIS (Aix-Marseille Université), d'autres sont des professionnels qui soutiennent le projet. Mais pour faire un film à la hauteur de notre ambition, nous avons aussi besoin d’un apport financier pour louer du matériel professionnel son et image, acheter des costumes, du maquillage, des accessoires, pour défrayer et nourrir l’équipe.

Le tournage à la Friche Belle de Mai s'inscrit dans le cadre des laboratoires de recherche de La Réplique.

La Réplique, Association d'acteur·trice·s pour la recherche, la transmission et la mise en lien, est un espace de travail permanent ; un "gymnase de l'acteur", ouvert à toutes les disciplines et esthétiques du spectacle vivant et de l'art cinématographique. Les activités de la Réplique à destination de ses membres s'articulent autour de trois grands pôles : le Pôle Recherche, le Pôle Formation, le Pôle Réseaux professionnels.

A quoi sert l'argent collecté

Nous voulons nous donner les moyens de faire un beau film. De l'envoyer dans les festivals. De le proposer à des chaines. Nous sommes, déjà, entourées d'une équipe généreuse et bénévole. Certains sont des élèves de l'école La Satis, d'autres sont des professionnels qui soutiennent le projet.  Mais pour faire un film à la hauteur de notre ambition, nous avons aussi besoin d’un apport financier pour louer du matériel professionnel son et image, acheter des costumes, du maquillage, des accessoires, pour défrayer et nourrir l’équipe.


Objectif de collecte

3 292,00 €

Montant Global

3 292,00 €

Dépenses

Désignation Montant

HMC

Location / Achat costumes 400,00 €
Maquillage / Kit chaleur 100,00 €
SOUS TOTAL 500,00 €

Décoration

Casquette floquée 22,00 €
Stickers Canette 180,00 €
Canette 40,00 €
Code 30,00 €
Stickers Camion 80,00 €
Plantes 50,00 €
Matériel déco (peinture etc) 100,00 €
SOUS TOTAL 502,00 €

Location de matériel

Matériel son 302,00 €
Matériel image 625,00 €
SOUS TOTAL 927,00 €

Post-production

Disques durs 190,00 €
Salle et matériel montage 550,00 €
SOUS TOTAL 740,00 €

Régie / Défraiements

Kit sanitaire 23,00 €
Repas 350,00 €
Transports 250,00 €
SOUS TOTAL 623,00 €

TOTAL

TOTAL 3 292,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 3 292,00 €

TOTAL

TOTAL 3 292,00 €

ECRITURE

Notre principale inspiration vient de Claire Simon, de ses films, de sa manière de travailler. Comment à partir du réel, créé une fiction? Particulièrement les films "Coûte que coûte" :

et "Les bureaux de dieu".

Nous nous sommes aussi beaucoup inspiré de "La jeunesse des Loups-garous", court-métrage de Yann Delattre:

et "Angèle à la casse" de Daniela de Felice et Matthieu Chatellier:

IMAGES

Notre film est une comédie humaine. Mais dans l'image j'aimerai qu'une partie soit filmé comme un film social, particulièrement pour notre personnage principal. Plan à l'épaule, avec une caméra qu'on sent, qui bouge qui respire au rytme de nos futurs spectateurs. Je pense au film "La chasse" de Thomas Vintenberg, qui est à la fois beau esthétiquement mais aussi la caméra bouge, vit, ressent.

Je voudrais également méler des plans composés haut en couleurs pour un de mes groupes de personnages. Je pense à des plans à la Wes Anderson comme dans "Moonrise Kingdom". Je trouve ce film très fort car il est très esthétique et très humain en même temps. La forme porte le fond.

Inspiration de dramaturgie

Shopping and fucking, Mark Ravenhill (1996)

Lulu: C'est quoi cette planète où tu peux même pas t'acheter une barre de chocolat?

(...)

Lulu: Et bien sûr après tu te sens tellement coupable. Comme si tu avais fait quelque chose.

Robbie: On t'a agressée?

Lulu: Pas moi. Le supermarché de nuit. Je passais devant et j'ai pensé: j'ai envie d'une barre de chocolat. Alors j'entre, mais j'arrive pas à choisir. Il y a tellement de choix. Trop de choix. Ils font ça exprès. Je me rends à peine compte? - qu'on se dispute près de la caisse. Un mec. sale, ivre, une espèce de -

Robbie: Un clodo?

Lulu: Oui. Le genre de clodo qui s'attaque à une fille, une jeune -

Robbie: Une étudiante?

Lulu: Oui. Une étudiante à la caisse. Le clodo lui hurle dessus. On est deux. Moi - Chocolat. Quelqu'un d'autre - Programme télé. (Putain c'est pas simple maintenant de se choisir un programme télé, ils le font exprès.) Et le clodo qui hurle : "Tu m'en as donnée vingt. J'ai demandé un paquet de dix et tu m'en as donné vingt." Et je n'ai rien vu. La lame du couteau ou autre chose. Mais je suppose qu'il a touché une artère. Parce qu'il y avait du sang partout.

Robbie: Merde.

Lulu: Et il continue à la taillader, et moi et programme télé on sort du magasin et on s'éloigne.

Nénette et Boni, film de Claire Denis (1996)

LUI

J’avais une drôle d’impression depuis un moment comme si j’allais croiser quelqu’un. Qu’est ce que tu fais ?

ELLE

Rien, pourquoi ?

LUI

Tu veux prendre un café avec moi ?

ELLE

Ouais !!

Contreparties

Votre nom au générique

pour 10,00 € et +

0 ARTINAUTES

Toute l'équipe vous remercie au générique de fin !

Photos exclusives du tournage

pour 25,00 € et +

0 ARTINAUTES

Recevez des photos exclusives du tournage par mail !

+ Mention de votre nom au générique

Le film en avant-première

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

Découvrez le film en avant-première !

+ Photos exclusives du tournage

+ Mention de votre nom au générique

Mention spéciale au générique

pour 100,00 € et +

1 ARTINAUTE

Votre précieuse aide sera mise en avant au générique !

+ Le film en avant première en présence de l'équipe

+ Photos exclusives du tournage