RPH-TichaLapointe-IMG_4197-Réduction-TichaSeule.jpg

Ticha_Lapointe

0 projet créé/ 0 projet soutenu
Membre depuis le 10/07/2018

A propos de Ticha_Lapointe



De son union avec Colette, sa première femme, Boby aura deux enfants : Ticha  en 1948 puis Jaky en 1950. 

Ticha raconte:

" Nous sommes tous deux nés à Pézenas... mais, nous "montons" à Paris avec nos parents jusqu'en 1953 où nous regagnons notre région natale. Les parents se séparent mais restent cependant à Paris.

Nous sommes élevés par nos grands parents à Pézenas. Boby vient nous y voir et passe toutes les vacances scolaires avec nous.

A 20 ans, je monte le rejoindre à Paris.  Je l'accompagne alors dans les cabarets et les grande salles; Je rencontre Brassens, Perret, Anne sylvestre, Gilles Vignaud, Francois Beranger….

Je fais  du Théâtre, mais  Boby ,très malade, décide de redescendre à Pézenas. Je le rejoins….

Je rencontre Ray, un anglais, maçon et chanteur de jazz. Nous montons un restaurant-cabaret  dans le vieux Pézenas.

Puis, nous partons sac à dos en Afrique.et plus tard , autre voyage "overland " direction l'Australie: nous traversons l' Italie, Yougoslavie, Turquie,  Iran, Pakistan, Afghanistan ,Inde, Nepal, Thaïlande…"

De retour en France, elle achètera un terrain sur la commune de Gabian où elle vivra avec son compagnon pendant cinq ans sans eau ni électricité. Désormais agricultrice, elle crée une ferme-auberge qu'elle tiendra avec lui. Leurs nombreuses soirées musicales enchanteront  la nature et les amis.

A cette époque avec ,Huguette , la sœur de Boby, et Jaky  ils créeront L'association "Eh! dis Boby" .

Un premier lieu d'accueil verra le jour, puis celui actuel , place Gambetta, dans le vieux Pézenas.

Entourée d'amis, Ticha contribue désormais à  faire vivre cet endroit que l'on nomme aujourd'hui l'A-Musée, à la manière de Boby :Humour, Gaieté, Humanité. La chanson, la musique la poésie , le théâtre , tous les arts y sont partagés.

 Ticha s'attache avant tout à créer des liens entre amis, artistes, associations ,sans aucune ambition personnelle ni autre engagement que celui de "l'Humain d'abord".