Mécénat

Traverse
Court-métrage dansé - Cycle Migration

Par: Stéla

Collecte Terminée


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| Paris
| PRODUCTION

1 000,00 €

1 000,00 € demandés

22
Soutiennent
4
Recommandent
3
Suivent
100%

Présentation du projet

FILM DANSÉ de SANDY SILVA & MARLENE MILLAR (Canada)

"TRAVERSE"

EN COPRODUCTION AVEC

STÉLA – DESARTS//DESCINÉS (France)

.

.


Vous avez envie de participer à une aventure unique ?

.
Notre association Stéla vous propose de soutenir le tournage d'un court-métrage dansé coproduit en collaboration avec une équipe professionnelle venue de Montréal.

Gagnantes en 2015 de notre 1ère Compétition Vidéodanse Internationale avec le film "Lay me Low", la réalisatrice Marlene Millar et la chorégraphe Sandy Silva ont en effet décidé lors de leur première résidence à Saint-Etienne en mai 2016 de venir tourner leur prochain film sur notre territoire.
"Traverse" sera le 6ème court-métrage dansé de leur cycle sur le thème MIGRATION comprenant 8 films en tout, co-produit par Stéla dans le cadre de notre programmation Danse & Cinéma intitulée DesArts//DesCinés. Marlene et Sandy ont choisi le barrage du Gouffre d'Enfer pour mener à bien ce nouveau chapitre auquel nous vous proposons de contribuer vous aussi.

Le tournage aura lieu du 12 au 15 octobre 2017 prochains. 5 danseuses/chanteuses professionnelles seront associées à une vingtaine d'habitants impliqués depuis plusieurs mois dans la préparation du projet au travers d'ateliers de percussions vocales et corporelles proposés avec Sandy. Petits et grands, femmes et hommes de tous âges et de tous horizons figureront, en harmonie avec les artistes du projet, les êtres humains qui de tout temps ont choisi de partir pour bâtir ailleurs une vie meilleure...

Ce film sans paroles permettra à travers la danse percussive et le chant de transmettre un message universel fort, bien au-delà de nos frontières où les précédents films du cycle construit par Sandy et Marlene ont déjà été maintes fois récompensés.

Si ce 6ème opus est destiné d'ores est déjà à voyager vers d'autres pays du globe, sa réalisation concrète se fera sur notre territoire. Votre participation dans le cadre de notre campagne proarti nous permettra de co-financer la rémunération de l'équipe technique française réunie pour mener à bien ce tournage (7 personnes), ainsi que les repas de tous les participants du film - professionnels et amateurs, soit environ 40 personnes. Bien au-delà d'une simple option budgétaire, cette action est un autre outil pour impliquer concrètement les habitants de notre région mais aussi les personnes plus éloignées qui désirent voir des projets artistiques qui les touchent s'ancrer profondément dans leur territoire en tissant des liens durables avec les populations diverses qui y vivent, pour y donner du sens et ouvrir de nouveaux espaces de partage, avant d'en partager les fruits plus largement avec d'autres habitants de la planète confrontés aux mêmes difficultés.

.

Merci de nous épauler dans cette première coproduction franco-canadienne dont la puissance créatrice et citoyenne symbolise l'engagement artistique que nous portons sans relâche et qui nous unit durablement à Sandy, Marlene et leurs collaborateurs.

Parce que nous oeuvrons chaque jour avec les gens d'ici et d'ailleurs pour questionner le monde, réfléchir et agir ensemble !

.

.

"Pilgrimage" de Marlene Millar et Sandy Silva


Note artistique

Le projet film-danse Migration est un amalgame de huit courts-métrages illustrant l’expérience transformatrice d’un parcours migratoire. Chaque tableau, où plusieurs artistes voyagent en combinant chant, rythme, mouvement et paysages en une nouvelle forme de chorégraphie narrative, explore un aspect de notre instinct migratoire.

Les nombreux prix reçus font foi de l’impact puissant du film sur le public, qui prend conscience de son propre désir de transformation et se joint alors à l’aventure.

.Atelier danseurs amateurs avec Sandy Silva - juillet 2017

Ateliers danseurs amateurs avec Sandy Sliva en vue de leur participation au film "Traverse" - juillet 2017


TRAVERSE

Traverser, le prochain tableau de Migration, est spécifiquement conçu pour les lieux de son tournage, à Saint- Étienne, en France. Empreints d’histoire, les magnifiques barrages des Pas du Riot et Gouffre d’Enfer constituent des monuments liés au thème de la migration.

Cinq histoires individuelles formeront une tapisserie reflétant une expérience collective, à l’intersection de deux structures, l’une architecturale, l’autre, humaine avec ses mouvements, ses chants et ses rythmes. Un chœur constitué de résidentes de Saint-Étienne se joindra à cinq danseuses canadiennes, de tous âges et origines culturelles.

La représentation du barrage du Gouffre d’Enfer, à la fois comme barrière et structure protectrice, mettra en lumière de multiples interprétations possibles. L’escalier au pied de ce barrage qui mène au pont, à son sommet, témoignera de ce qu’on laisse derrière soi à mesure qu’on avance vers quelque chose de nouveau. De son côté, le pont du barrage du Pas de Riot, traversé par les interprètes (le chœur féminin de Saint-Étienne et les danseuses canadiennes), évoquera le va-et-vient entre les expériences individuelles et communes. Un mystérieux sentiment de renouveau émergera de ce processus de réflexions en mouvement : une quête entamée en groupe, mais motivée par une aspiration ardente à un épanouissement personnel.

..

Résidence de recherche au Gouffre d'Enfer - mai 2016 ("Le Mur", 1ère partie du film Traverse")


Le chant et le mouvement des solistes expriment des expériences intimes, illustrant dans leurs rapports au chœur l’inter-culturalité des relations inhérentes aux sentiments d’appartenance et d’identité, multipliant ainsi leurs diverses connotations. La volonté première de ce projet est de susciter un dialogue dynamique sur les points communs entre les parcours personnels tant des artistes participants que des spectateurs. Capter ce rapport entre chorégraphie, chant et lieux, c’est faire avancer ces expériences maintenant et vers l’avenir.

Traverse nous permettra de poursuivre nos explorations pour parvenir à une captation maximale des nuances des percussions corporelles, du chant et des émotions, notamment, par des techniques cinématographiques permettant d’élargir les perspectives sur le corps émotionnel et par des façons de mieux transmettre au public les pulsions, les intentions et les sentiments humains, par le truchement de prises de vue d’une prestation et de leur montage cinématographique.

.

.Résidence de recherche au Gouffre d'Enfer - mai 2016 ("Le Pont", 2nde partie du film Traverse")


GENÈSE ET PERSPECTIVES DU PROJET

L’association Stéla développe depuis 2010 la programmation DesArts//DesCinés, à la fois enracinée sur son territoire et rayonnante à l’international, proposant de questionner des grands sujets de société au travers des prismes croisés de la Danse et du Cinéma. Cette dynamique de diffusion est aujourd’hui approfondie à travers une action de soutien à la production développée autour de projets de création chorégraphique et cinématographique à la fois exigeants, innovants et engagés sur des questions sociétales de premier plan.

L’équipe de Stéla a pu découvrir le travail de la réalisatrice Marlene Millar associé à celui de la chorégraphe Sandy Silva au travers du court-métrage dansé Lay me low qui a remporté, entre autres, le Prix Spécial du Jury de notre première Compétition International Vidéodanse autour de la mémoire, organisée dans le cadre de la 4ème édition de notre Festival Danse & Cinéma intitulé DesArts//DesCinés en mai 2015.

..

.

Le prix en question a consisté en une résidence de création/tournage sur le territoire de Saint-Etienne du 26 mai au 6 juin 2016. Marlene Millar et Sandy Silva ont pu mettre ainsi en chantier un des courts-métrages dansés de leur collection de 8 films autour du thème des Migrations. Ces projets entrent en résonance avec un cycle de 3 ans minimum entamé en 2016/2017 par Stéla – DesArts//DesCinés autour du thème Mutations//Migrations. Stéla – DesArts//DesCinés a donc choisi de développer une collaboration plus approfondie avec Marlene Millar et Sandy Silva autour de ce cycle de films en le soutenant à travers la coproduction de ce court-métrage sur le territoire stéphanois en 2017.

Sandy Silva est revenue à Saint-Etienne pour une semaine en février 2017 pendant laquelle elle a pu rencontrer plusieurs structures partenaires du territoire et donné plusieurs ateliers auprès d’amateurs chanteurs et danseurs, ainsi qu’auprès d’artistes professionnels, tous prêts à s’impliquer dans le projet.

Du 15 au 19 mai 2017 à Saint-Etienne, Marlene Millar est également invitée à participer au jury de la 3ème Compétition Vidéodance Internationale du Festival DesArts//DesCinés. Marlene présentera hors compétition les films « Move » et « Pilgrimage » dudit cycle « Migrations ». Elle restera ensuite 4 jours supplémentaires pour préparer le tournage du mois d’octobre (évaluation du matériel technique, des moyens logistiques et rencontres des techniciens français qui susceptibles de collaborer au tournage).

..


Stéla s’engage désormais sur deux étapes importantes du développement de ce projet de coopération dans le cadre du cycle partagé autour du thème de Migrations :

  • entre le 4 et le 15 octobre 2017 à Saint-Etienne et en métropole (et plus précisément aux barrages du Pas du Riot et du Gouffre d’Enfer) : le tournage d’un film par Marlene Millar et Sandy Silva, qui mettra en scène une partie de la Compagnie de Sandy Silva ainsi qu’une centaine de femmes et hommes amateurs de tous âges, toutes origines, toutes conditions, incluant notamment des chorales de la région ;

  • en mai 2018 sur le territoire stéphanois : une création chorégraphique et musicale participative impliquant ce même groupe d’habitants, associée à la projection des courts-métrages dansés du cycle conçus par Sandy Silva et Marlene Millar, dans le cadre de la programmation du 8ème Festival DesArts//DesCinés.


A quoi sert l'argent collecté

Votre participation dans le cadre de notre campagne proarti nous permettra de co-financer la rémunération de l'équipe technique française réunie pour mener à bien ce tournage (7 personnes), ainsi que les repas de tous les participants du film - professionnels et amateurs, soit environ 40 personnes.

Bien au-delà d'une simple option budgétaire, cette action est un autre outil pour impliquer concrètement les habitants de notre région mais aussi les personnes plus éloignées qui désirent voir des projets artistiques qui les touchent s'ancrer profondément dans leur territoire en tissant des liens durables avec les populations diverses qui y vivent, pour y donner du sens et ouvrir de nouveaux espaces de partage, avant d'en partager les fruits plus largement avec d'autres habitants de la planète confrontés aux mêmes difficultés.


Montant de l'appel à dons

1 000,00 €

Montant global

49 100,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Autres frais de gestion/production

assurance, frais de sécurité, imprévus 3 400,00 €
SOUS TOTAL 3 400,00 €

Communication

Publications 1 200,00 €
SOUS TOTAL 1 200,00 €

Déplacements

Hébergements et repas 6 800,00 €
Transports 5 500,00 €
SOUS TOTAL 12 300,00 €

Rémunérations

Artistes 5 200,00 €
Techniciens 11 600,00 €
SOUS TOTAL 16 800,00 €

Matériel technique

Location 15 400,00 €
SOUS TOTAL 15 400,00 €

TOTAL

TOTAL 49 100,00 €

Recettes

Désignation Montant

Subvention Gouvernement du Québec

Bourse à la réalisation 3 400,00 €
SOUS TOTAL 3 400,00 €

Production Sandy Sylva

Producteur principal Canada 33 000,00 €
SOUS TOTAL 33 000,00 €

Coproduction Stéla - DesArts//DesCinés

Producteur délégué France 6 800,00 €
Ville de Saint-Etienne 1 700,00 €
SOUS TOTAL 8 500,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 1 000,00 €

TOTAL

TOTAL 45 900,00 €
Recommander Suivre

Contreparties

Contrepartie #1

pour 10,00 € et +

2 ARTINAUTES

Votre nom au générique du film + la photo du.tournage au format A4 dédicacée !

Contrepartie #2

pour 15,00 € et +

0 ARTINAUTES

Votre nom au générique du film + une affiche A3 dédicacée du projet

Contrepartie #3

pour 30,00 € et +

7 ARTINAUTES

Votre nom au générique du film + un accès en ligne pour une visualisation intégrale de Lay me low !

Contrepartie #4

pour 80,00 € et +

0 ARTINAUTES

Votre .nom au générique du film + un accès en ligne pour une visualisation intégrale de Lay me low + une.rencontre privilégiée avec des artistes du film (15 min).

Contrepartie #5

pour 100,00 € et +

0 ARTINAUTES

En plus de la contrepartie précédente on vous offre l'accès à un après-midi de tournage (2h)* +une affiche dédicacée au formatA3.

Contrepartie #6

pour 150,00 € et +

0 ARTINAUTES

Votre nom au générique du film + l'accès à une journée de tournage* + une rencontre privilégiée avec les artistes du film (15 min) +une.affiche format cinéma dédicacée du film !!

Contrepartie #7

pour 250,00 € et +

0 ARTINAUTES

En plus de la contrepartie précédente vous receverez un DVD du film dédicacé dès sa sortie !

Contrepartie #8

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

En plus de la contrepartie précédente on vous offre unaccès VIP projection professionnelle du film en avant-première !!