Mécénat
Icon proarti

Timon d'Athènes - Shakespeare
« Le milieu de l’humanité, tu ne l’as jamais connu ; seulement les extrêmes. »

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Paris
| PRODUCTION

1 005,00 €

1 000,00 € demandés

11
Soutiennent
1
Recommandent
1
Suivent
100%

Présentation du projet

.

Compagnie de théâtre fondée en 2005, la Torche Ardente à créé Timon d’Athènes de Shakespeare, mise en scène de Cyril le Grix, dans la traduction de Jean-Claude Carrière, du 2 mars au 2 avril 2017, au théâtre de la Tempête à Paris. C'est Patrick Catalifo qui incarne le rôle-titre, Timon, pour lequel il est nommé aux Molières 2017, dans la catégorie "Meilleur comédien dans un spectacle du théâtre public".

Une tournée aura lieu àl'automne 2018 en France, Belgique et Suisse.

..

.

.D’une actualité manifeste de par les thèmes abordés par Shakespeare, ce projet ambitieux est singulier dans son intention et son propos et nécessite une équipe artistique exceptionnelle: 19 ARTISTES sur le plateau (comédiens & musiciens) et plusieurs collaborateurs artistiques et technique. Deux mois de répétitions sont nécessaires.

Votre soutien serait une confirmation que le désir de voir ce spectacle continuer sa belle aventure. Nous avons conçu ce projet avec et pour les spectateurs. L'intégration et la place du public, donc de la Cité, nous occupent en permanence : aider à comprendre ce qu’est l’homme et le monde qui l’entoure, voilà la finalité de notre engagement artistique.

Le mécénat culturel (qu'il soit mécénat privé ou d'entreprise) est selon nous, une opportunité pour rencontrer ceux qui sont séduits par ce type d’initiative et nous sommes d'ores et déjà enthousiastes à l'idée de continuer à faire vivre Timon d’Athènes avec et grâce à vous.

Du fond du coeur, nous vous remercions pour votre engagement à nos côtés.


PRESENTATION

Le riche Timon vit entouré de flatteurs qui profitent de ses largesses. Acculé à une situation sans issue, il compte en vain sur ceux qu’il avait comblés et organise un dernier festin… Il s’enfuit alors pour mener dans une caverne une vie solitaire, jusqu’au jour où il découvre un trésor qu’il distribue avec malignité aux adversaires d’Athènes. Timon exhale ensuite son amertume dans un dialogue avec le philosophe Apemantus, son rival en misanthropie… Et voici venir les sénateurs : menacés par les troupes d’Alcibiade, ils supplient Timon de retourner dans la cité où l’on est prêt à lui rendre justice… Mais Timon ne reviendra ni ne pardonnera, allant jusqu’au bout de sa haine du monde aussi extrême qu’inexpiable.

C’est avec Le Roi Lear que Timon d’Athènes offre la plus grande affinité : l’ingratitude y est source de folie et les actes de générosité mettent à la merci de débiteurs sans scrupules. Égoïsme, avidité cachée, orgueil aveuglent les personnages.

.Dans cette satire tragique, la figure de Timon oscille entre grotesque et sublime, grandiose et ridicule. Timon d’Athènes ou la parabole d’un homme qui, ignorant le doute et la nuance, « n’a jamais connu le milieu de l’humanité, mais seulement les extrêmes ».


SCENOGRAPHIE

Afin de travailler au plus près de la mise en scène, nous avons imaginé une scénographie évolutive, pensée pour deux tableaux principaux correspondant à la structure de la pièce.

Il s'agit tout d'abord d'accompagner le basculement psychologique de Timon, passant brutalement d'un personnage philanthrope, riche et excessif, a un personnage misanthrope, marginal et désabusé. Une rupture donc, d'un extrême à l'autre, de la richesse a la pauvreté, de la ville organisée à une nature hostile, de la bonté à la haine, de l'orgueil à l'humiliation...

.Dans un premier temps, la scénographie cherche donc à restituer un contexte de puissance et de richesse. Un espace architecturé, un palais de miroir démultipliant l'espace et résonnant avec le narcissisme et l'orgueil du personnage. De hautes portes structurent l'espace de part et d’autre du plateau, évoquant le style classique des colonnades d'Athènes, tout en s'inspirant de l'architecture art déco et néoclassique, symboles d'une puissance politique et financière de ce dernier siècle.......................

Cette configuration architecturale doit permettre de représenter la multitude d'espaces traversés par les personnages dans cette première partie, en jouant avec l'ouverture ou la fermeture des portes.

Cette imperméabilité modulable de l'espace permettra aussi de travailler visuellement l'isolement progressif du personnage, abandonné par ses amis, se retrouvant face à lui-même devant ses immenses miroirs.

.Au centre du plateau, reproduit dans ses dimensions réelles, le tableau monumental Léonidas aux Thermopyles de Jacques-Louis David nous permet de représenter une certaine image de la gloire de Timon, moins évoquée dans le texte, en tant que guerrier victorieux et respecté. Plus loin encore, en évoquant l'histoire de Leonidas résistant vainement aux Perses pour protéger la population de Spartes, ce tableau pourrait être à l'image du "sacrifice" quotidien de Timon, donnant sa force, son âme et son argent au profit de son entourage, comme une image prémonitoire de sa chute.

Cette chute, c'est une première mort du personnage, la destruction de tous les concepts de philanthropie qui l'anime et qui disparaissent soudainement, la chute de cette image idéale d'Athènes, la chute d'une utopie. Afin de mettre en exergue ce mouvement d'âme, c'est la chute de ce tableau qui permettra de changer de décor au milieu de la pièce, découvrant un paysage hostile et désolé, nouvelle et dernière demeure de Timon. Une île de terre sèche et une épave de bateau seront le symbole de sa déchéance, mais aussi l'arche de Noé pour les derniers amis fidèles de Timon qui viendront le visiter dans sa folie. Les miroirs désormais permettrons de réfléchir un cyclo placé au lointain, et de créer un horizon, en contre point de la dimension verticale du premier décor. La mort sera ici son salut, dans l'immensité de sa solitude et de sa haine, abandonnant définitivement Athènes et ses faux-semblants aux mains de ses ennemis.

.


LES COSTUMES

L'un des principaux enjeux du travail des costumes est de rendre visuellement l'atemporalité du texte de Shakespeare. Timon d'Athènes évoque une impasse économique et des vanités humaines que l'on retrouve à toutes les époques, de manière cyclique. Pour sa mise en scène, Cyril le Grix a choisi de rappeler ce cycle tragique à travers trois périodes historiques : la Grèce Antique imaginée par Shakespeare, le krach boursier de 1929, et la crise des subprimes de 2008.

Le travail des costumes se fonde donc sur la recherche de l'éclectisme. Il ne s'agit en aucun cas d'une reconstitution historique, mais de puiser dans chacune de ces périodes des éléments visuels évocateurs. Comment tisser des liens entre la Grèce Antique, les Années Folles et la société contemporaine ?

Un autre enjeu fort est le traitement de l'identité visuelle du personnage de Timon. Shakespeare évoque une frontière ténue entre l'état de civilité et l'état de nature. Concernant le costume, ce jeu entre ces deux états ne doit pas tourner à la caricature. Auprès de son cercle, Timon est à la fois une figure d'autorité militaire et politique, un esthète raffiné, et un modèle de vertu et de simplicité. Il est donc essentiel de lui laisser sa grandeur d'âme, une certaine noblesse visuelle en dépit de son retour à l'état de nature.


Sur la pièce

Timon d’Athènes est un peu la mal aimée et certainement la moins connue des pièces de Shakespeare. L’idée, dont l’effet s’est révélé assez négatif sur la réputation de cette œuvre selon laquelle Timon d’Athènes serait une pièce inachevée et fragmentaire est erronée. Les études critiques les plus récentes invalident ce point de vue en mettant plutôt en avant la collaboration entre Shakespeare et Middleton. En 1974, Peter Brook la choisit pour inaugurer le théâtre des Bouffes du Nord. Jean-Claude Carrière travaille à sa traduction. C’est celle que nous avons choisie.

Beaucoup de traducteurs, en s’attachant surtout à tous les méandres du sens, ont essayé de savoir ce que Shakespeare avait voulu dire, au lieu de s’en tenir à ce qu’il avait dit..


Sur la traduction

« En dépouillant le texte de tout commentaire, de toute explication, nous avons voulu laisser chacun devant le mystère, libre d’y pénétrer à sa guise. La longue phrase de Shakespeare, en sa course libre, est jalonnée de mots rayonnants qui éclatent soudain, riches de sens divers, d’images, de parfums différents.

Il semble que chacun de ces mots soit un carrefour dans un tourbillon. Le mot explose. Shakespeare saisit un des éclats qu’il projette, le suit jusqu’à un autre mot rayonnant, lequel vibre et brille à son tour, et ainsi de suite ».

Jean Claude Carrière


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté va servir principalement nous aider à la reprise du spectacle en tournée, en conservant toute l'equipe artistique, c'est à dire 19 artistes, ce qui est peu habituel.


Montant de l'appel à dons

1 000,00 €

Montant Global

176 800,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Frais de gestion

Frais de gestion 1 500,00 €
SOUS TOTAL 1 500,00 €

Fabrication

Fabrication Décor + Costumes 15 000,00 €
SOUS TOTAL 15 000,00 €

Exploitation du spectacle (28 dates)

Exploitation du spectacle (28 dates) 57 000,00 €
SOUS TOTAL 57 000,00 €

Transport

Transport 1 000,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

Administration

Administration 3 800,00 €
SOUS TOTAL 3 800,00 €

Communication

Attaché Presse 3 500,00 €
SOUS TOTAL 3 500,00 €

Répétitions - Rémunération technique

Rémunération technique 36 000,00 €
SOUS TOTAL 36 000,00 €

Répétitions - Rémunération artistique

Rémunération artistique 42 000,00 €
SOUS TOTAL 42 000,00 €

Musique originale

Compositeur 3 500,00 €
SOUS TOTAL 3 500,00 €

Droits d'auteur

SACD, SACEM, SPEDIDAM... 13 500,00 €
SOUS TOTAL 13 500,00 €

TOTAL

TOTAL 176 800,00 €

Recettes

Désignation Montant

Co-réalisation

Co-réalisation (partage de recettes) 53 000,00 €
SOUS TOTAL 53 000,00 €

Subventions

SPEDIDAM 20 000,00 €
Mairie de Paris 10 000,00 €
Fondation Jacques Toja 8 000,00 €
DRAC 15 000,00 €
ADAMI 30 000,00 €
SOUS TOTAL 83 000,00 €

Mécénat

Mécénat 35 000,00 €
SOUS TOTAL 35 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 1 000,00 €

TOTAL

TOTAL 172 000,00 €

Contreparties

Réconfort - Mécénat Culturel Privé

pour 10,00 € et +

1
ARTINAUTE

249
DISPONIBLES

Un grand merci confirmé par un email de notre compagnie

Encouragement - Mécénat Culturel Privé

pour 50,00 € et +

4
ARTINAUTES

96
DISPONIBLES

Votre nom sur le site internet et uneinvitation à la Générale avant la tournée

Partisan - Mécénat Culturel Privé

pour 100,00 € et +

0
ARTINAUTES

100
DISPONIBLES

Votre nom sur le site internet et1 invitation à l'une des dates de tournée

Soutènement - Mécénat Culturel Privé

pour 200,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Votre nom sur le site internet et2 invitations à l'une des dates de tournée

Ange - Mécénat Culturel Privé

pour 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

20
DISPONIBLES

Votre nom sur le site internet et 2 invitations à l'une des dates de tournée et deux photos de Fanny Dion au format numérique

Archange - Mécénat Culturel Privé

pour 1 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Votre nom sur le site internet etle programme, 2 invitations l'une des dates de tournée etun .tirage grand format d'une des photos de Fanny Dion des coulisses de la création, dédicassé par l'équipe artistique.

Soutien - Mécénat Culturel d'Entreprise

pour 1 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Votre nom/Le nom de votre entreprise apparaît dans comme "Soutien" sur le site internet, 4 places à l'une des dates de tournée et 1 tirage grand format d'une des photos de Fanny Dion des coulisses de la création, dédicassé par l'équipe artistique

Parrain - Mécénat Culturel d'Entreprise

pour 5 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

4
DISPONIBLES

Votre nom/Le nom de votre entreprise apparaît dans la liste des parrains sur le site et sur le programme imprimé.

+ 10 places à l'une des dates de tournée

+ un verre pour vos invités après le spectacle avec l'équipe artistique

+ 2 tirages de photos de Fanny Dion des coulisses de la création, dédicassé par l'équipe artistique.

Bienfaiteur - Mécénat Culturel d'Entreprise

pour 10 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

2
DISPONIBLES

Votre nom/Le nom de votre entreprise apparaît dans la liste des Bienfaiteurs sur le site internet et le programme imprimé

+ 40 places à l'une des dates de tournée

+ un verre pour vos invités après le spectacle avec l'équipe artistique

+ 5 tirages différents de photos de Fanny Dion des coulisses de la création, dédicassés par l'équipe artistique.

Grand Bienfaiteur - Mécénat Culturel d'Entreprise

pour 20 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

1
DISPONIBLES

*SPECIAL ENTREPRISE*

Votre nom/ Le nom de votre entreprise apparaît comme "Grand Bienfaiteur" dans le programme imprimé + sur le site

+ 100 places à l'une des dates de tournée

+ un verre après la représentation avec l’équipe artistique.

+ un album des photos de Fanny Dion des coulisses de la création, dédicassé par l'équipe artistique et mentionnant votre nom en tant que "Grand Bienfaiteur".