S'adresser au monde - Exposition photographique d'artistes contemporains d'Iran
Images contemporaines : 30 artistes + oeuvres inédites / Découvrir la richesse de la production photographique en Iran et hors de ses frontières

J -59


| ARTS PLASTIQUES - DESIGN
| PRODUCTION, DIFFUSION, DÉMOCRATISATION CULTURELLE

0,00 €

9 300,00 € demandés

0
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
0%

Présentation du projet

Cette exposition vise à faire découvrir ou redécouvrir au public la richesse de la production photographique en Iran et hors de ses frontières. L’exposition itinérante se déroule dans deux lieux : au Centre d’Art La Fabrique de Toulouse du 17 novembre 2021 au 17 décembre 2021 puis à l'Hôtel de l’Industrie à Paris au début de l’année 2022. Ces lieux permettent de toucher un public français et international large et diversifié. Elle s’articule autour de thématiques centrales : l’individu, le territoire et la société en valorisant la diversité des formes d'expression. L'exposition est soutenue par l'Université de Toulouse et a été élue par la Commission des Savoirs de l'Université.

Montage photographique en diptyque

.

La photographie iranienne connaît un élan de dynamisme depuis l’aube du XXIème siècle qui ne peut échapper à l’Histoire de l’art. Valorisée à travers le monde au cours de ces dernières années, elle a ses chefs de file et ses artistes émergeants qui multiplient les techniques d’expression. Ingéniosité, subtilité et créativité sont les mots d’ordre d’une nouvelle génération qui trouve dans l’image fixe, toutes les potentialités de leur expressivité : reconstitution, association, superposition, mise en scène. Cette exposition est l’aboutissement de cinq années de recherches universitaires, étudiant les récurrences thématiques, en mettant en évidence l’unicité de chacun des langages photographiques.

Commissariat de l'exposition

L'exposition est organisée par Laura Samori , historienne de l'art et commissaire d'exposition, membre de l'AICA, enseignante à l'Université de Toulouse Jean-Jaurès en Histoire de l'art contemporain et de la photographie. Elle a dédié son travail de thèse à la photographie iranienne contemporaine qu'elle propose de faire découvrir ou redécouvrir à travers ce projet, en valorisant les jeunes créateurs vivant sur le territoire et issus de la diaspora.

Vision caritative du projet

Le rayonnement de l’exposition repose sur un contenu universitaire et didactique qui présente toute la diversité technique de la création contemporaine. La diffusion des savoirs et la promotion des artistes en sont les fondements. Avec la visibilité donnée aux œuvres, nous souhaitons permettre la vente de celles-ci, dont un pourcentage de ses ventes sera reversé à l’Association Badguir, qui valorise la création iranienne contemporaine en France afin de les aider dans leurs actions. La valorisation de la culture visuelle iranienne est le pilier de ce projet, destiné aux publics amateurs, néophytes, collectionneurs, scolaires, étudiants. Des activités de médiations, de visites d’expositions in situ et un cycle de conférences ou « talks » sont partie intégrante du projet.

Photomontage associant plusieurs photographies

Le projet curatorial

Comprendre une culture contemporaine par le biais des images qu’elle diffuse ? S’adresser au monde propose de faire se rencontrer, le temps d’un exposition, les pratiques photographiques documentaire, plasticienne, street photographie, photomontage, collage et certains travaux qui échappent aux catégories. A travers cette démarche, il s’agit de présenter une pluralité de regards sur l’Iran provenant à la fois d’artistes habitant le pays et d’autres issus de la diaspora. Le corpus présente des artistes connus et d’autres émergents, il permet de tisser les fils, s’il en est, entre des productions contemporaines et des inspirations héritées des travaux antérieurs. Cette proposition pose de multiples questions : Où les images sont-elles diffusées ? Par qui ? Dans quelle idée ou pour servir quelles causes ? Les images présentées ici sont issues de plusieurs registres ont été exposées pour certaines séries exclusivement en Iran, d’autres seulement à l’étranger et encore d’autres n’ont jamais été présentées lors d’expositions. L'une des problématiques est de comprendre ce qui est photographié et pourquoi. La méthodologie employée est chronothématique : il s’agit d’observer les différents sujets abordés à travers le temps, depuis les années 1990 à nos jours au travers d’une pluralité d’approches photographiques. L’une des conclusions récurrentes qui répondent à la question “pourquoi photographier ?” est celle du partage de cultures, d’aspirations individuelles et collectives avec le monde, échangées, confrontées et rendues intelligibles par la photographie. Comme beaucoup de cultures, la culture iranienne riche de traditions fait l’objet de préjugés, de préconceptions. Mais contrairement à d’autres pays, elle a la particularité de souffrir d’un enclavement, d’un isolement certain dû au régime politique au regard de l’international. De l’abstraction à la mise en scène réaliste, les recherches esthétiques mobilisant le médium photographiques interpellent et interrogent, et imprègnent par une singularité marquante l’histoire de la photographie internationale.

A quoi sert l'argent collecté

Les fonds récoltés seront intégralement affectés à l'organisation de l'exposition photographique, qui se déroulera à Toulouse puis à Paris et finalement Bruxelles. Concrètement et selon le plan actuel, les fonds iront à la production et à l'impression d'un catalogue d'exposition (environ 5’000 catalogues), à l'impression des œuvres photographiques qui seront exposées, à la mise en place de la scénographie, à la location et à l'aménagement des deux lieux, à l’engagement de personnel temporaire ainsi qu’un service traiteur. Tous les fournisseurs de ces biens et services seront choisis localement en France.


Objectif de collecte

9 300,00 €

Montant Global

13 800,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Commission des Savoirs

Création et impression des flyers et affiches 100,00 €
SOUS TOTAL 100,00 €

Service traiteur

Service traiteur 900,00 €
SOUS TOTAL 900,00 €

Commissaire d'exposition

Impression des oeuvres 6 000,00 €
Création et impression du catalogue 6 000,00 €
Scénographie 800,00 €
SOUS TOTAL 12 800,00 €

TOTAL

TOTAL 13 800,00 €

Recettes

Désignation Montant

Vente du catalogue

Vente du catalogue 4 500,00 €
SOUS TOTAL 4 500,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 9 300,00 €

TOTAL

TOTAL 13 800,00 €

S'adresser au Monde -

Comprendre une culture contemporaine par le biais des images qu’elle diffuse ? S’adresser au monde propose de faire se rencontrer, le temps de trois expositions, les pratiques photographiques documentaire, plasticienne, street photographie, photomontage, collage et certains travaux qui échappent aux catégories. A travers cette démarche, il s’agit de présenter une pluralité de regards sur l’Iran provenant à la fois d’artistes habitant le pays et d’autres issus de la diaspora. Le corpus présente des artistes connus et d’autres émergents, il permet de tisser les fils, s’il en est, entre des productions contemporaines et des inspirations héritées des travaux antérieurs.

Cette proposition pose de multiples questions : Où les images sont-elles diffusées ? Par qui ? Dans quelle idée ou pour servir quelles causes ? Les images présentées ici sont issues de plusieurs registres ont été exposées pour certaines séries exclusivement en Iran, d’autres seulement à l’étranger et encore d’autres n’ont jamais été présentées lors d’expositions. L'une des problématiques est de comprendre ce qui est photographié et pourquoi. La méthodologie employée est chronothématique : il s’agit d’observer les différents sujets abordés à travers le temps, depuis les années 1990 à nos jours au travers d’une pluralité d’approches photographiques. L’une des conclusions récurrentes qui répondent à la question “pourquoi photographier ?” est celle du partage de cultures, d’aspirations individuelles et collectives avec le monde, échangées, confrontées et rendues intelligibles par la photographie.

Comme beaucoup de cultures, la culture iranienne riche de traditions fait l’objet de préjugés, de préconceptions. Mais contrairement à d’autres pays, elle a la particularité de souffrir d’un enclavement, d’un isolement certain dû au régime politique au regard de l’international. De l’abstraction à la mise en scène réaliste, les recherches esthétiques mobilisant le médium photographique interpellent et interrogent, et imprègnent par une singularité marquante l’histoire de la photographie internationale.

Sadra Bagheri

Suivez l'actualité du projet !

  • Découvrez une des oeuvres inédites créée pour l'exposition

    L'exposition S'adresser au Monde rassemble un grand nombre d'artistes dont certains nous font l'honneur de réaliser des oeuvres spécialement pour l'évènement. Parmi eux, Arash Fayez, artiste pluridisciplinaire qui s'exprime par les médias de l'image : photographie Polaroid, montage photographique, intervention au crayon sur des images imprimées, associations visuelles, courts-métrages, performances. Il nous fait l'honneur, dans le cadre de l'évènement, de créer une vidéo composée de plusieurs travaux photographiques spécialement pour le lieu de l'exposition. Son projet est un work in progress inédit dont le contenu sera visible dans l'espace du Cube de Toulouse (CIAM) puis à l'Hôtel de l'Industrie, ainsi qu'en ligne sur le site internet dédiée à l'exposition. En vous souhaitent curiosité et découvertes !

Contreparties

Donation "Bronze"

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

Pour les donations d'un montant compris entre 50 EUR et 150 EUR, les contreparties seront les suivantes:

  • Entrée gratuite dans les trois expositions (Toulouse, Paris, Bruxelles)
  • Entrée gratuite à tous les talks et conférences qui découleront de l'exposition
  • Un catalogue d'exposition offert

Donation "Argent"

pour 150,00 € et +

0 ARTINAUTES

Pour les donations d'un montant compris entre 150 EUR et 300 EUR, les contreparties seront les suivantes:

  • Entrée gratuite dans les trois expositions (Toulouse, Paris, Bruxelles)
  • Entrée gratuite à tous les talks et conférences qui découleront de l'exposition
  • Un catalogue d'exposition offert
  • Nom du donateur dans le catalogue
  • 1 photographie parmi une sélection, tirée en petit format (la sélection sera donnée après l'exposition)

Donation "Or"

pour 300,00 € et +

0 ARTINAUTES

Pour les donations d'un montant supérieur à 300 EUR, les contreparties seront les suivantes:

  • Entrée gratuite dans les trois expositions (Toulouse, Paris, Bruxelles)
  • Entrée gratuite à tous les talks et conférences qui découleront de l'exposition
  • Deux catalogues d'exposition offert
  • Nom du donateur dans le catalogue sur la page des donateurs d'exception
  • 1 photographie parmi une sélection, tirée en petit format (la sélection sera donnée après l'exposition)
  • Visite VIP de l'exposition, avec la commissaire d'exposition