Mécénat

Remnant Theatre Pool
Quel lien entretiennent Flipper le dauphin, le caisson d'isolation sensorielle et le cinéma de la guerre froide ?

Collecte Réussie


| ARTS PLASTIQUES - DESIGN
| Saint-Ouen
| PRODUCTION

2 199,00 €

2 000,00 € demandés

43
Soutiennent
2
Recommandent
1
Suivent
109%

Présentation du projet


Remnant Theatre Pool

Une installation immersive


Mains d’Œuvres poursuit le processus d’accompagnement de ses résidents en Arts Visuels et soutient le projet Remnant Theatre Pool, la future exposition personnelle de Laura Gozlan.

Coup de mains vient insuffler une dynamique collective en associant de nouveaux donateurs dans les projets de ses résidents. Avec votre soutien, l'installation rentrera dans sa phase de production et sera prête pour sa diffusion dès Avril-Mai 2017 à la galerie Escougnou Cetraro à Paris.

En résidence à Mains d’Œuvres de Mars à Août 2016, Laura Gozlan développe depuis plusieurs années des dispositifs de projections vidéos et des environnements de sculptures. Ses installations travaillent sur les états de consciences modifiés et explorent les liens entre Contre-culture et Posthumanisme, leurs mythes fondateurs et leurs dystopies.

A la croisée des arts visuels et des sciences, Remnant Theatre Pool est une installation-vidéo basée sur le caisson d’isolation sensorielle de John C. Lilly. L’installation assemblera des sculptures-écrans à des volumes de cuves remplies d’eau gélifiée dans lesquels sera projetée et diffractée une vidéo inédite, tournée dans les studios de Mains d’Œuvres.

Mains d’Œuvres a accueilli pendant l’été 2016 la phase de recherche et de pré-production du tournage qui se tiendra cet hivers pendant 4 jours en équipe légère. La post-production de la vidéo et la fabrication des sculptures s’étaleront sur les 4 mois suivants.

Remnant Theatre Pool propose aux publics une expérience immersive mais distanciée et qui s’appuie sur des régimes de perception et d’attention singuliers.


Skinny Dip Unsensory, 2015
Installation Vidéo, boucle 20min, débris d'écrans à cristaux liquides, cire stéarique, verres, bois, chaînes, miroir, résine.
Dimensions variables.
Vue de l'exposition Au-delà de l'image (II), presentée à la Galerie Escougnou-Cetraro, Paris, 2015.


La note d’intention


Laura Gozlan développe des environnements de projections constitués de sculptures-écrans, de plaques de verres et de surfaces réfléchissantes qui mettent en avant la proximité de la salle de cinéma avec le caisson d’isolation sensorielle, ou plus largement, les dispositifs rattachés au spectre des états de consciences modifiées.
En vue notamment de sa première exposition personnelle à la galerie Escougnou-Cetraro, Remnant Theatre Pool, elle va continuer à investiguer ce terrain et produire un nouvel ensemble de pièces : vidéo, sculptures biomorphiques et cuves de gel assemblées dans une même installation.

A l’instar de John C. Lilly qui envisageait une reprogrammation du cerveau humain, (Programming and metaprogramming in the human biocomputer, texte publié en 1968), le projet s’intéresse aux mutations psychiques et physiologiques qu’engendrent les outils de conditionnement issus du complexe militaro-industriel, notamment le caisson d’isolation sensoriel et les drogues que Lilly associait à cet outil d’exploration psychique, kétamine et LSD.


Ci-dessus, à gauche : Photogramme de Skinny Dip Unsensory, (vidéo, 2015) - archive du documentaire Gateways to the mind, Owen Crump, 1958 - mise en scène d’une cabine d’isolation factice. A droite : Archive d’un bassin d’isolation - version archaïque de la cabine d’isolation sensorielle.


A l’instar de Skinny Dip Unsensory, une installation produite fin 2015, Remnant Theatre Pool s'appuie sur les textes de John C. Lilly, figure notoire de la contre-culture américaine. Dans The mind of the Dolphin : A Nonhuman Intelligence paru en 1967, Lilly, cétologue, neuroscientifique et explorateur psychique, installe une dichotomie entre l’intelligence humide du dauphin, issue de l’univers subaquatique dans lequel il évolue et une pensée humaine, terrestre, sèche. Partant de cette approche et cherchant à éloigner sa pensée d’une forme d’anthropocentrisme, Lilly fait du caisson d’isolation sensorielle l’un des outils majeurs de ses protocoles d’explorations. A l’instar des mammifères marins, le sujet y est plongé dans le noir, flottant comme en apesanteur dans une eau chargée de sel d’epsom. La flottaison et l’absence de stimulus nerveux venus de l’extérieur, induit le sujet dans un régime d’hallucinations visuelles et sensorielles. Se dessine alors une similitude entre l’expérience du caisson d’isolation et une forme de cinéma intérieur. “La séance de cinéma est un analogon de l’endormissement où le sujet, immergé dans un flux perceptif sans repères ni extériorité, devient tout entier réceptivité.” Sketches : histoire de l’art, cinéma, Philippe-Alain Michaud, Editions Kargo, 2006


Flux vidéo


Remnant Theatre Pool réactualise des récits liés aux utopies techno-scientifiques de la Contre-culture et au complexe militaro-industriel de l'époque.
Le récit est pris en charge par un couple de tête en 3D animées en Facial Motion Capture, deux portraits bouffis des pères fondateurs : Tim Leary et John C. Lilly.
Les têtes rabâchent des fragments de textes issus de Programming & Metaprogramming of the human biocomputer de John C. Lilly, The politics of Ecstasy de Tim Leary, pendant que se déroule le récit parallèle. Deux spectateurs, en condition d’hyperesthésie, sont pris au piège dans une salle de cinéma en proie à des phénomènes paranormaux : fumées, éclairs, pluies, ruissellements qui mènent bientôt à la dévastation de la salle. Les acteurs sont composités tantôt à l’intérieur du décor de la salle de cinéma filmée en maquette (modèle réduit) tantôt dans des environnement 3D plus indéterminés et organiques et suivant une continuité avec la maquette.


Ci-dessus, à gauche : Photogramme de Hercules Mirrors, (vidéo, 2013). A droite : Couverture du magazine OMNI, N° de Janvier 1983 publiant un entretien de John Lilly quelques années après la parution de son autobiography, The scientist, 1973.


Ci-dessus, à gauche : Archive de Magaret Howe Lovatt, assistante de John Lilly, dans le centre de recherche St-Thomas, un pavillon innondé qui lui permit de vivre dans l’intimité d’un dauphin mâle pendant plusieurs semaines. A droite : Maquette d’une cuve en cire - photo d’atelier.


Environnement de sculptures


Les pièces sculpturales seront produites tout au long du projet : certaines en amont du tournage et filmées, d’autres produites à son issue. L’ensemble des pièces seront incorporées dans l’installation - un dispositif de projection augmentée - et joueront sur la porosité entre les espaces fictionnels et les espaces concrets.

A l’instar des notions d’extra-sensorialité et d’augmentation des perceptions, les sculptures revêtiront l’aspect d’une chair luisante et patinée artificiellement, à l’image de « props » cinématographiques. La présence olfactive des pièces (coulées dans la cire stéarique, couverte de résine époxy) leur confère un parfum chimique lourd qui semble exsuder un agent mutagène et narcotique. A l’image des poissons qui au contact des eaux usagées saturées d’hormones changent de sexe. Comme l’univers du conditionnement psychique semble immanquablement rentrer en collision avec un certain hédonisme matérialiste, une cuve aux reliefs organiques évoquant une gangue utérine sera centrale au dispositif de projection. Inclinées, elle sera remplie partiellement d’eau gélifiée, retenue par une plaque de plexiglas. Des assises sous la forme de méridiennes portant la trace ou l’empreinte d’un corps se joindront à la cuve et l’ensemble sera le support à des jeux de projections et de défragmentation du flux vidéo mis en boucle.


Ci-dessus, à gauche : Détail de l’oeuvre Skinny Dip Unsensory, 2015. A droite : Maquette de bas-relief en cire avec empreintes de clavier et de cuircuit imprimé - photo d’atelier.




FAQ

Remnant Theatre Pool sera présenté à la Galerie Escougnou-Cetraro au 7 rue Saint-Claude 75003 Paris, en Avril-Mai 2017 lors du premier solo de Laura Gozlan

Le cadeau surprise vous sera envoyé ou remis en main propre dès Décembre 2016.

La visite d'atelier aura lieu en Décembre 2016 dans l'atelier de l'artiste à la Cité Internationale des Arts.

Le trip se tiendra au sein de l'installation dès le mois d'Avril 2017, en très petit groupe avec accompagnement à un moment privilégié de la nuit.

A quoi sert l'argent collecté

Grâce à vos dons, Mains d’Œuvres pourra aller encore plus loin dans l'accompagnement du projet Remnant Theatre Pool

 

Ainsi l'argent collecté permettra de :

- Financer la majeure partie des matériaux composites dont sont faits les sculptures et que vous pourrez découvrir et caresser (sans modération) lors d'une visite d'atelier organisée à Mains d’Œuvres ou à la Cité Internationale des Arts à Montmartre (contrepartie n°2).

Cire stéarique moulée, bulles de résine epoxy, polystyrènes extrudés fondus, cordons de silicon, verres d'écrans à cristaux liquides brisés, tout un programme !

 

Et si, grâce à vous, nous dépassons l'objectif de collecte, nous pourrons également :

- Finaliser la post-production de l'installation (image et son). Il s'agit là de la dernière étape avant la diffusion en Avril-Mai 2017. 

 


Montant de l'appel à dons

2 000,00 €

Montant Global

28 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

DIFFUSION

Conférence Galerie Escougnou-Cetraro 500,00 €
Scénographie exposition personnelle Galerie Escougnou-Cetraro 500,00 €
Edition catalogue exposition Galerie Escougnou-Cetraro 500,00 €
SOUS TOTAL 1 500,00 €

POST-PRODUCTON

Mixeur - recordeur + Image + Son 3 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

TOURNAGE DE 3 JOURS + PREPROD

Transport et régie 13 personnes 1 015,00 €
Salaires équipe et interprètes 6 600,00 €
Location lieu tournage (Gymnase - Mains d'Oeuvres) 1 500,00 €
Location Matériel 3 700,00 €
SOUS TOTAL 12 815,00 €

PRODUCTION SCULPTURES

Sous-traitance 2 500,00 €
Matériaux composites (résine, silicon, verre, cire, etc.) 5 585,00 €
SOUS TOTAL 8 085,00 €

RECHERCHE / RESIDENCE

Accompagnement salaire Mains d'Oeuvres 1 000,00 €
Atelier Mains d'Oeuvres (6 mois) 600,00 €
Frais de bouche 300,00 €
Transports 200,00 €
SOUS TOTAL 2 100,00 €

AUTRES

Imprévus 500,00 €
SOUS TOTAL 500,00 €

TOTAL

TOTAL 28 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

SUBVENTIONS

FNAGP (Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques) 8 840,00 €
DRAC (en cours) 4 560,00 €
SOUS TOTAL 13 400,00 €

AUTRES APPORTS

Fonds privés / Réalisateur 3 800,00 €
SOUS TOTAL 3 800,00 €

SOUTIEN A LA PRODUCTION

Galerie Escougnou-Cetraro 2 100,00 €
Mains d'Oeuvres (accompagnement, mise à disposition atelier, location lieu de tournage) 6 700,00 €
SOUS TOTAL 8 800,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 2 000,00 €

TOTAL

TOTAL 28 000,00 €

Suivez l'actualité du projet !

  • Skinny Dip Unsensory en aperçu

Contreparties

Un grand merci !

pour 5,00 € et +

4 ARTINAUTES

De la part de l'équipe du projet pour nous avoir soutenu.Grâce à vous le projet verra le jour et sera diffusé dès Avril-Mai 2017 à la galerie Escougnou-Cetraro à Paris.

Permettez-nous de faire figurer votre nom dans le catalogue de l'expositionparmi lesdonateurs du projet. On espère vous retrouver au soir du vernissage pour partager un verre en votre compagnie !

Un catalogue d'exposition sous votre coude

pour 25,00 € et +

6 ARTINAUTES

Permettez-nous aussi de faire figurer votre nom parmi les donateurs du projet dans ce mêmecatalogue d'exposition qui vous sera remis à la galerie le soir du vernissage, a l'appui d'un verre.

Une édition limitée dans votre poche

pour 35,00 € et +

3
ARTINAUTES

47
DISPONIBLES

On vous concocte une édition DVD (série limitée de 50 exemplaires) de Remnant Theatre Poolavec des contenus audio et vidéo. Et on espère évidemment vous retrouver au soir du vernissage non seulementpour partager un verre mais pour glisserl'édition dans votre poche de pantalon.

Un cadeau surprise

pour 50,00 € et +

6 ARTINAUTES

Et si vous nous gratifiez d'un beau billet de 50,l'artiste vous façonnera un objet, à découvrir au moment où vous viendrez le retirer à Mains d’Œuvres !

Une visite d'atelier avec un cadeau surprise

pour 80,00 € et +

2 ARTINAUTES

Vous êtes invités à découvrir l'atelier de l'artiste (en sa présence),situé dans les espaces labyrinthiques deMains d’Œuvres. L'occasion de se plonger dans l'intimité du travail, d'appréhender les pièces et leurs matériaux et puis de repartir avec un objet que l'artiste vous aura façonné.

Le trip

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Venez faire une visite (très)immersive des oeuvres que même l'artiste ne s'autorise pas ! De plus vous repartirezavec un objet que l'artiste vous aura façonné.