QUERCUS
un court-métrage de Julien Munschy

Collecte Terminée


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

2 100,00 €

2 970,00 € demandés

24
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
70%

Présentation du projet

..

A vous tous, chers futurs artistes-angels!

Nous faisons appel à votre sensibilité et à votre générosité pour nous accompagner dans l'aventure Quercus et aider notre équipe en choisissant la contrepartie qui vous conviendra sur la partie droite de cette page...

En espérant avoir vite de vos nouvelles!

.

..

LE PROJET

Il arrive que des œuvres d’art perturbent nos sensations. Voir le mouvement des feuilles dans une image, sentir le vent suggéré par les peintres, imaginer les odeurs environnantes, avoir l’impression que les matières deviennent palpables…
Dans ce court métrage, le spectateur est invité à plonger dans l’univers de Gustave Courbet à travers un regard singulier. Celui d’un jeune homme hypersensible, autiste peut-être, qui décide de s’émanciper des conventions auxquelles il ne peut se conformer pour mener sa propre quête.

..

Synopsis

Carl, autiste peut-être, doit quitter le foyer où il vit, malgré ses difficultés. La stabilité trouvée dans les lieux a un temps comblé son manque de sociabilité et d’autonomie. Protégé, il a pu y façonner son imaginaire autour des peintures de Gustave Courbet. « Le chêne de Flagey » l’intrigue particulièrement. Le mouvement des feuilles qu’il y perçoit le perturbe. Se sentant isolé mais libre, il veut voir le tableau, il doit voir l’arbre. Il part à la recherche des racines de cette fascination, jusqu’à s’y perdre…

.

Les grands thèmes

L’histoire est celle d’une fuite, d’une chute, courageuse et passionnée. Le film se veut réaliste sur la condition sociale du personnage, poétique sur sa façon de voir le monde. Il est voulu comme un hommage aux personnes atypiques qui troublent les normes, avec ce choix de travailler avec un comédien autiste. Un hommage aussi aux œuvres de Gustave Courbet, libres et subversives.

Le tournage vient de s'achever en ce mois d'octobre 2019, dans la ville natale du peintre, du musée Courbet jusqu’aux paysages typiques qui l’entourent. Cette fascination pour Courbet m'a amené à errer dans les alentours d'Ornans et de Flagey, comme pour retrouver les traces laissées par ses peintures...

.

Origine du projet et note d’intention de l’auteur-réalisateur, Julien Munschy

Que se passe-t-il quand l’envie de tout quitter nous vient ? Pascal Quignard imagine : « Les rares qui ont l'unique courage de fuir surgissent au coeur de la forêt. » Puis il y a une réalité, dure parfois. Comme celle d’un jeune homme de 19 ans retrouvé mort de faim et de soif dans une forêt. Rien de poétique. Mais comme pour y trouver un sens ou me raconter une autre histoire, j’écris ce scénario.
Parce qu’il ne peut ni le transformer, ni le subir, Carl s’imaginer un autre monde, s’y projette puis s’y perd. Il n’était pas si mal dans son foyer. Un toit, un semblant de stabilité, des aidants dévoués. Mais ça ne suffit plus et ça ne suffira jamais. Il se lance et se défait de ce qui l’encombre jusqu’à s’égarer, dans la forêt, dans son imaginaire.
Il n’est pas grand amateur de peinture. Mais il garde en tête les images de Courbet qu’il a vu tant de fois. De ces tableaux, il fait vivre des personnages avec qui il dialogue, il dessine des paysages dans lesquels se perdre… Il crée un monde qui l’absorbe. Dans les arbres, même imperceptiblement, il sent le moindre frémissement des feuilles. Peut-être que quiconque les regarderait à travers ses yeux serait fasciné à son tour.
Hypnotisé par le mouvement et les vibrations, Carl oublierait presque cette musique concrète qui l’enveloppe. C’est pourtant elle qui va le conduire un peu plus profond dans ses obsessions, jusqu’à l’envahir.

.

Un autre regard sur l'autisme

Ce film est aussi une tentative d'aborder en creux la question de l'autisme. Le personnage de Carl est probablement atteint de troubles autistiques mais il est avant tout passionné et déterminé. Son regard doit nous amener à questionner les normes que nous pensons établies. Mais cette force avec laquelle il nous entraine ne doit pas faire oublier les situations d'isolement dans lesquels les personnes en sitation de handicap peuvent se retrouver...

Grâce au Théâtre du Cristal, nous avons pu découvrir Clément Langlais qui est un modèle inspirant. Cette rencontre prouve à quel point les structures dédiées aux personnes en situation de handicap permettent de donner une visibilité à ce sujet mais aussi de faire éclore de nouveaux talents, totalement investis et professionnels.

Avec Quercus, nous voulons montrer à quel point il a été épanouissant pour nous tous de travailler ensemble avec nos différences, en espérant que le film ouvrira de nouvelles perspectives à celles et ceux qui le verront.

.

Un gage de qualité, le G.R.E.C.

Quercus est produit par le G.R.E.C. qui, avec le soutien du CNC, donne sa chance aux jeunes réalisateurs prometteurs pour leur premier film. C’est grâce à cet organisme que nous nous sommes rassemblés autour de ce projet, et que nous comptons sur vous pour nous aider à le porter.

Le G.R.E.C. (Groupe de Recherches et d'Essais Cinématographiques) produit de premiers court métrages - fiction, expérimental, film d'art, animation, essai - en veillant à leur caractère singulier et innovant.

Créé en 1969 par Jean Rouch (cinéaste), Pierre Braunberger et Anatole Dauman (producteurs) pour développer la création de premiers films de court métrage, le G.R.E.C. a soutenu plus de 1200 films et produit une quinzaine de films par an, permettant de découvrir de nombreux cinéastes.

Les films du G.R.E.C. sont diffusés en festivals, en salles et pour certains sur les chaînes de télévision. De nombreux films sont disponibles auprès de L'Agence du court métrage et de l'Adav. Certains sont aussi visibles dans la Collection G.R.E.C. du Forum des images, et dans les collections de la médiathèque du Musée de l'histoire de l'immigration.

http://grec-info.com/presentation.php

..

POURQUOI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ?

Aujourd'hui, le film est tourné. Mais nous avons besoin de votre soutien pour le monter dans les meilleures conditions possibles et exploiter au mieux les belles images que nous avons rapportées de nos voyages d'Ornans, à Châtillon en passant par Argenteuil et Taverny.

Ce projet étant à destination de festivals, et soutenu par le G.R.E.C., une association à but non lucratif, notre budget est limité. Nous avons eu la chance de travailler avec des partenaires sensibles à notre projet, ce qui nous a permis de tourner le film avec le matériel adapté et dans les lieux que nous souhaitions filmer. Pour cela, nous leur en sommes à tous très reconnaissants!

Bien que nous ayons pris soin de limiter au maximum les dépenses de production pour favoriser le budget de la post-production, un coup de pouce supplémentaire nous permettrait de finaliser le financement cette partie majeure de la fabrication du film. L'objectif étant d'obtenir un film achevé, d'une durée estimée entre 20 et 30 minutes, d'ici Janvier 2020... Nous vous tiendrons bien sûr informés de l'évolution de toutes les étapes de post-production !



FAQ

A suivre !

A quoi sert l'argent collecté

S’agissant d’un projet retenu et encouragé par le GREC, nous disposons d’une somme minimum pour la fabrication du court métrage, qui nous a permis de louer le matériel, payer les différents droits à l’image, les voyages, et d'organiser l’accueil des techniciens et artistes bénévoles sur le projet.

Le tournage s’est principalement déroulé dans le Doubs, berceau de Gustave Courbet, le peintre dont l'univers fascine Carl et façonne son univers. Nous avons également tourné à Argenteuil, dans l'Institut Médico-Educatif où Clément notre comédien principal, a commencé à étudier les arts de la scène, et à Taverny, dans un foyer d'accueil pour jeunes. Avec un crochet par la Suisse où nous avons trouvé un magnifique chêne millénaire à défaut du chêne de Flagey qui n'existe plus.

Ces déplacements, indispensables, augmentent le coût général de production.  Nous venons d'achever notre tournage, affrontant le vent, la pluie et la boue, mais chaleureusement accueillis partout où nous sommes allés.

Nous avons désormais besoin de soutien pour la partie post-production qui a une place prépondérante dans cette œuvre dont l’ambition onirique dépend de moyens techniques coûteux (location de la salle de mixage, des logiciels, de l’auditorium …) malgré l’investissement d’une équipe de techniciens engagés et enthousiastes !

Votre aide nous permettra de mettre en valeur les efforts faits par le réalisateur et son équipe, et tous ceux qui les ont soutenus tout au long de la création de ce projet, pour sublimer les images et le son, et leur insuffler le caractère onirique et la sensibilité qui caractériseront le film et en feront sa force !

Un grand merci d'avance à vous tous pour votre soutien !


Montant de l'appel à dons

2 970,00 €

Montant Global

20 470,00 €

Dépenses

Désignation Montant

PROJECTION ET DIFFUSION

ENCRYPTAGE FILM AGENCE CM 30,00 €
ISAN 10,00 €
CLE USB ARCHIVES CNC 47,00 €
NOUVEL ODEON 240,00 €
FESTIVALS 500,00 €
SOUS TOTAL 827,00 €

REGIE

REPAS FINITIONS ET POST PRODUCTION 400,00 €
PETITE REGIE ET IMPRESSIONS 99,00 €
PHARMACIE 50,00 €
REPAS TOURNAGE 1 900,00 €
LOGEMENT 2 052,00 €
TRANSPORTS 3 000,00 €
SOUS TOTAL 7 501,00 €

DIVERS

CARNET ATA 392,00 €
IMPRESSIONS 78,00 €
SOUS TOTAL 470,00 €

DROITS DIVERS

ASSURANCE INDIVIDUELLE ACCIDENT 154,00 €
RESONSABILITE CIVILE 80,00 €
DROITS MUSIQUE ORIGINALE 500,00 €
DROIT IMAGE PEINTURES GUSTAVE COURBET 378,00 €
SOUS TOTAL 1 112,00 €

DECORS, COSTUMES, HMC

COSTUMES 195,00 €
DECORATION 217,00 €
SON 600,00 €
MATERIEL MAQUILLAGE MIS A DISPO 180,00 €
ACHAT MAQUILLAGE 118,00 €
CAMERA + ACCESSOIRES 2 400,00 €
LUMIERE 400,00 €
SOUS TOTAL 4 110,00 €

POST PRODUCTION

SORTIES NUMERIQUES 600,00 €
MIXAGE 2 800,00 €
ETALONNAGE 2 350,00 €
MONTAGE IMAGE 300,00 €
MONTAGE SON 400,00 €
SOUS TOTAL 6 450,00 €

TOTAL

TOTAL 20 470,00 €

Recettes

Désignation Montant

LE G.R.E.C.

BOURSE DU GREC 17 500,00 €
SOUS TOTAL 17 500,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 2 970,00 €

TOTAL

TOTAL 20 470,00 €

Plusieurs sujets ont mené Julien Munschy à ce projet.

La situation bien réelle de certaines personnes en situation de handicap, la question de l'intégration de ces personnes que l'on cherche souvent à enfermer dans des cases...

Mais aussi l'oeuvre de Gustave Courbet, inévitablement. Son art, sa, sa poésie du quotidien... et toute la force que l'on peut retirer de l'imaginaire pour s'échapper et créer, donner du sens à nos sensations...

Suivez l'actualité du projet !

  • Tournage pluvieux

    Je crois qu’il n’a jamais plu lors de mes repérages dans le Doubs… Du soleil et quelques nuages de passage… Pendant le tournage, évidemment, de la pluie chaque jour. Du coup j’en profite pour vous présenter notre collection de parapluies. À drapeaux, uni, à pois ou bicolore… mais toujours très utiles… Tournage pluvieux…

    Photographies : Théo Grandmaison

  • Quelques photos des repérages

    Repérages d'avril entre Ornans et Scey-Maisière dans le Doubs... Quelques paysages de printemps pour un tournage à l'automne ainsi que des dessins préparatoires...

    Viaduc de la Brême

    La Brême

Contreparties

Votre nom au générique

pour 5,00 € et +

6
ARTINAUTES

394
DISPONIBLES

Un grand merci ! Votre nom apparaitra dans les remerciements du générique du film.

Envoi du lien Vimeo du film

pour 10,00 € et +

8
ARTINAUTES

242
DISPONIBLES

Mille merci de nous accompagner dans cette aventure!

Contrepartie précédente + recevez un lien Vimeo du film!

L'Origine du monde... enfin du film!

pour 20,00 € et +

0
ARTINAUTES

60
DISPONIBLES

Votre aide nous est précieuse et nous souhaitons vous le montrer!

Nous vous envoyonspar courrier la toute première version du scénario du film!

Contreparties précédentes + La première version du scénario du film

Le DVD du film

pour 50,00 € et +

3
ARTINAUTES

37
DISPONIBLES

Notre reconnaissance éternelle, et de jolies soirées en perspective dans votre canapé! Vous recevrez le DVD du film dédicacé par le réalisateur!

Les contreparties précédentes + un DVD du film dédicacé par le réalisateur

Neuf photos de tournage dédicacées par le photographe et le réalisateur

pour 100,00 € et +

3
ARTINAUTES

27
DISPONIBLES

C'est aussi grâce à vous que Quercus prend vie, merci!!!

Nous vous offrons neuf photos de tournage dédicacées par le photographe et le réalisateur. Vous pourrez y découvrir les coulisses et les beaux lieux de tournage du film.

Contreparties précédentes + Photographies dédicacées

Invitation à la soirée d'après tournage

pour 200,00 € et +

0
ARTINAUTES

6
DISPONIBLES

Un immense merci, vous avez votre place dans l'équipe! Nous vous invitons à nous rejoindrelors de la soirée d'après tournage et à partager avec nous toutes les anecdotes de la fabrication du film.

Contreparties précédentes + Invitation à la soirée d'après tournage (à Paris, hors frais de voyage)

Un souvenir du tournage: repartez avec des bois de cerf !

pour 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

1
DISPONIBLES

A don exceptionnel, contrepartie exceptionnelle, nous vous offrons un élément de décoration du film qui fera son petit effet chez vous lors de vos prochains dîners: les bois de cerf, portés par Carl dans le film.

Contreparties précédentes + Les (vrais!) bois de cerf du film