Mécénat

Portraits à l'aube
un court-métrage de Jean Decré


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

0,00 €

15 000,00 € demandés

0
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
0%

Présentation du projet

Synopsis

Julia, 28 ans, est une photographe pas comme les autres. La nuit, au coeur de la forêt, elle rassemble, pour ceux qui la sollicient, le temps d'un portrait, les membres d'une même famille : les vivants et les esprits des morts.
Alors que son père et son frère se remettent avec difficulté de la mort récent de la mère, Julia vient leur rendre visite dans la maisons familiale. Malgré leurs réticences, elle les convainc de faire ensemble une photo, accompagnés du spectre de la défunte.

.

.

Note d'intention

Depuis mon enfance, je suis fasciné par l'invisible. Cela va des choses les plus surnaturelles, comme l'existence des esprits, à des situations aussi commune que d'entendre la vie nocturne qui se fond dans la forêt et dont le langage m'est inconnnu.

Je veux raconter l'histoire d'un personnage qui entretient un lien fort avec ces univers.

Julia cherche à retrouver le fantôme de sa mère. Elle a besoin de réunir sa famille pour y parvenir. Elle tente d'amener son frère et son père à la lisère du monde des défunts et se heurte à la difficulté, à la peur et à la douleur que la rencontre avec l'esprit de la mère peut susciter chez eux.

Je veux faire régner sur le film une atmosphère de mystère et de calme étrange où deux mondes se côtoient. Celui du dedans, la grande maison, est familier et rassurnt. Mais il est chargé de souvenirs qui rattrapent Julia. Au contraire, le monde de la forêt, fourmillant d'une vie invisible et secrète, est opaque et inquiétant. Mais il recèle les secrets et les merveilles des rêves d'enfant.

Les images de cinéma que j'aime sont comme des seuils entre deux mondes. Mon film se situe sur cette ligne, entre le passé et le présent, le nocturne et le diurne, le rêve et l'éveil, l'ancestral et le nouveau, le légendaire et le réel. Il est à la lisière de mon enfance et de mon âge d'homme.

Jean Decré

Note de production

Dès ma rencontre ave Jean Decré, je me suis retrouvé face à un réalisateur habité par son sujet et par ses personnages. Avec cette proposition narrative, je trouve que Jean touche le coeur d'une certaine magie du cinéma, medium de la révélation et des voyants.

Cela fait depuis plus de trois ans que je produis des courts-métrage chez Artisans du Film. Je confirme plus que jamais ma profession de foi de producteur de courts-métrages, passionné à l'idée d'accompagner des jeunes auteurs et à révéler des nouveaux talents.

Je suis convaincu que Jean Decré fait partie des ces réalisateurs-là. Alors qu'une émulation stimulnte s'amorce autour du cinéma de genre, Jean s'engouffre dans ce train en marche, bouillonnant d'envie de mise en scène. Je pense prodondément que le scénario a le mérite de présenter le motif des classiques des fantômes avec une certaine fraicheur, comme si on voyait ce genre de film pour la première fois.

Mais Portraits à l'aube, plus qu'un film fantastique élégant et troublant, sera un film profond sur notre rapport à la Mort, et à nos morts. C'est une tragédie recentrée autour de peu de personnages, pour mieux révéler les fragilités de nos rapports familiaux.

Si notre société contemporaine, à l'heure des super-technologies, semble contaminée par une pensée rationaliste, Portraits à l'Aube propose l'inverse : avec ses nuits noires et sa Nature penthéiste, le film nous invite à nous confronter à nos peur primales et au doute essentiel.

Arnaud Bruttin

.

.

.

" La lune avait répandu sur tout chose une mince couche d'argent. Sur l'herbe folle, sur la boue, sur la muraille de végétation emmêlée qui se dressait plus que le mur d'un temple, sur le grand fleuve que je voyais par une brèche sombre scintiller, scintiller, en suivant dans un murmure son ample cours. Tout cela était grand, en attente, muet [...].

Je me demandais si l'impassbile figure de l'immensité qui nous regardait tous les deux avait valeur d'appel ou de menace.

Qu'étions-nous, qui nous étions fourvoyés en ces lieux ? Pouvions-nous prendre en main cette chose ou nous empoignerait-elle ? "

Au coeur des ténèbres, Joseph Conrad, 1902

.

Filmer les fantômes

Les fantôme seront représentés à l'aide d'une caméra thermique. La vison thermique détecte les soruces de chaleurs. Ainsi, les humains et animaux apparaissent donc très nettement, tandis que les végétux, la terre, l'eau, le bois se fondent ensemble. Le thermique permettra donc de rendre très visibles les spectre au milieu de la forêt, et de rendre merveilleuse chaque apparition.

.

.

.

Julia

En écrivant le rôle de Julia, je savais que je cherchais d'abord un visage et un corps. Julia est un animal sauvage, farouche, une sorte de panthère. En rencontrant l'actrice Julia Corrigan, j'ai vu dans son visage et ses déplacements l'alliage parfait de féminité et de rugosité propre à Julia.

.

.

.

.

La Maison

.

.« Je m'arrêtai, silencieuse, au pied de la maison et j'aurais juré que ce n'était pas une coquille vide, mais qu'elle vivait et respirait comme autrefois. »

Rebecca, Daphné du Maurier, 1938

.

Le réalisateur

Après des études cinématographiques à l’Institut international de l’image et du son (3IS) et l’obtention d’un diplôme en spécialité Montage en 2012, Jean Decré a commencé à travailler à Paris comme monteur de films institutionnels, de captations musicales, de documentaires, et comme assistant-monteur de cinéma (Cassandro the Exotico, Mektoub my love).

Parallèlement à cela, il a réalisé en 2014 un premier court métrage de fiction, Le Boche, primé au festival de Figari et sélectionné notamment au festival Paris Courts Devant et au Grand Off de Varsovie. Plus récemment, il a mené des projets de clips et de films expérimentaux autour de la forêt et de la nuit.

.

.

Travaux précédents

LE BOCHE - (court métrage fiction)

13 sélections en festivals

Figari, SARDAIGNE : Prix du "Meilleur Film Étranger",

Almeria en Corto, ESPAGNE : Mention du Jury

La Côte Bleue, FRANCE : Mention du Jury

Paris Courts Devant, Grand Off de Varsovie, Festival du Court Métrage d'Auch, Concours de Courts de Toulouse,

Nouveaux Cinémas, Festival Eurydice de Fécamp, Festival Viewster Online, Wiz-Art, Reedy Reels,Västeras

.

NUITS BLANCHES - (court métrage expérimental) - lien vidéo / mot de passe : faussesreposes2020

.

L’ÎLE - VERONE - (clip musical) - lien vidéo / mot de passe : luzeronde2019

.

Artisans du film

Artisans du Film défend une politique d'auteur. Nous sommes à la recherche de visions originales tant dans le traitement que dans le discours. Après plusieurs années d’existence, des lignes directrices se distinguent : la jeunesse, la poésie, l'impertinence, l’Histoire et l’imaginaire

Fondée par des étudiants de cinéma à l’ESRA, Artisans du Film regroupe désormais seize associés issus de différents corps de métier : des producteurs, des réalisateurs et des techniciens. C’est une organisation agile qui, au fil du temps et des projets, a su s'adapter. De sa forme associative, elle s’est structurée en SARL, SAS, puis en SCOP (Société coopérative et participative). Cette forme juridique, qui nous singularise, encourage une gouvernance démocratique et met en place des réserves impartageables et définitives.

Parmi ces associés, ce sont aujourd’hui, trois producteurs aux compétences complémentaires qui portent les projets. Valéry du Peloux a une expérience de gestion d’entreprises, Chloé Guilbert, de formation juridique, a travaillé chez France TV et ARTE et Arnaud Bruttin est diplômé de la Fémis en Production.

En équipe, de l'écriture au montage, nous portons les différentes étapes de construction des films, patiemment, soigneusement, en Artisans du Film.

.

.

Comment nous aider ?

Nous vous proposons de participer au financement du film à travers le mécanisme du mécénat, dispositif permettant à une entreprise de verser un don, sous forme d’aide financière ou matérielle, à un organisme pour soutenir un projet artistique.

Dans le cas présent, en contrepartie du don versé à notre coproducteur ProArti, association dotée d’un fond de dotation, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale.

proarti, spécalisé dans le mécénat, encadre cette opération avec une protection juridique et la délivrance d’un reçu fiscal.

Pour les particuliers, la réduction d’impôt est de 66%. Pour les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés (IS), la réduction d’impôt équivaut à 60% du montant du don, dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires HT (article 238 bis du CGI).

Ainsi, pour un don de 500 €, un donateur particulier bénéficiera d’une réduction d’impôt de 330 €, le don ne lui coûtant réellement que 170 €.

Pour un don de 1000 €

  • un donateur particulier bénéficiera d’une réduction d’impôt de 660 €, le don ne lui coûtant réellement que 340 €.
  • une entreprise donatrice bénéficiera d’une réduction d’impôt de 600 €. Le don ne lui coûtant réellement que 400 €.

Pour un don de 3000 €, une entreprise donatrice bénéficiera d’une réduction d’impôt de 1800 €. Le don ne lui coûtant réellement que 1200 €.

.

Contact

Arnaud Bruttin - producteur

arnaud@artisansdufilm.com

Artisans du film

13 rue Georges Auric

75019 Paris

Jean Decré - réalisateur

jeandecre@hotmail.com

.

A quoi sert l'argent collecté

Pour vous donner une idée :

500 = lachat de costumes pour tous les comédiens.

1000 = les repas de l’équipe pendant toute la durée du tournage.

3000 = la location de la caméra, de la lumière et du matériel de prise de son.


Montant de l'appel à dons

15 000,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 15 000,00 €

TOTAL

TOTAL 15 000,00 €

Contreparties

#1

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un donateur particulier bénéficiera d'une réduction d'impôt de 33€, le don ne lui coûtant réellement que 17€.

#2

pour 100,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un donateur particulier bénéficiera d'une réduction d'impôt de 66€, le don ne lui coûtant réellement que 44€.

#3

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un donateur particulier bénéficiera d'une réduction d'impôt de 330€, le don ne lui coûtant réellement que 170€.

#4

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un donateur particulier bénéficiera d'une réduction d'impôt de 660€, le don ne lui coûtant réellement que 340€.

Un entreprise bénéficiera d'une réduction d'impôt de 600€, le don ne lui coûtant réellement que 400€.

#5

pour 3 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un entreprise bénéficiera d'une réduction d'impôt de 1800€, le don ne lui coûtant réellement que 1200€.