Mécénat

Panier de Crabes
Court-métrage de Sylvain Certain

J -52


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

0,00 €

15 000,00 € demandés

0
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
0%

Présentation du projet

...

...PANIER DE CRABES CEST QUOI ?

#afterburnout #myteriouslake #pasdhumains #bonheur

.

Panier de Crabes, nouveau court-métrage du réalisateur Sylvain Certain, est une satire sociale sans dialogue qui glisse doucement vers le thriller fantastique. Un huis-clos à ciel ouvert, empreint d’une atmosphère étrange générant un subtil suspens caché sous la comédie.

En pleine montagne Vosgienne, la paisibilité d’un lac sauvage et de sa faune est soudain troublée par l’arrivée d’un randonneur novice : Stéphane, trentenaire citadin et convalescent d’un burnout. Alors que ce dernier pense avoir trouvé solitude et quiétude, ce mystérieux lac se révèle ne pas être aussi calme et isolé qu’il y paraît.

.

.

MAIS ENCORE ?

.

Sylvain Certain s'inspire des codes du Western pour mettre en scène l’individualisme, l’incohérence et l’aliénation de l’être humain moderne, aggravés par l’utilisation excessive des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Créant une ultime confrontation entre une Nature maltraitée par l’Homme et une nature humaine ultra conditionnée, Sylvain nous offre ici un cinéma intelligent et décomplexé. L'absence totale d’échange verbal entre les personnages, faisant à écho à notre rapport aux autres, à nous même et à l’environnement, renforcent le traitement comique et satirique du film.

Avec son style entier, décalé et parfois burlesque, Sylvain vient bousculer les lignes et donne une bouffée d’air au film de genre !

Producteurs de cinéma indépendants et passionnés par les œuvres originales et humaines, l’équipe d’A TRAVERS LE MIROIR aime mélanger les genres, les cultures et les horizons. Nous attachons une grande importance à privilégier les auteurs de demain et Sylvain Certain en fait partie

.

QUAND, COMMENT ET COMBIEN ?

.

Le tournage de Panier de Crabes est prévu du 14 au 19 septembre 2021, au Lac des Corbeaux dans la Région Grand Est, au beau milieu des Vosges.

Malgré la confiance et le soutien financier que nous ont accordé nos partenaires : la Région Grand Est, le Département des Vosges, la RTGE (Réseau de Télévisions Grand Est), le CNC et la PROCIREP-ANGOA, une partie du budget du film reste à réunir pour mener le projet à son terme...

15 000 € sont encore nécessaires. Et c’est là que vous pouvez mettre votre "pince" à la pâte !

En soutenant PANIER DE CRABES, vous devenez nos mécènes et avez la possibilité de défiscaliser votre don à hauteur de 66% pour les particuliers et de 60% pour les entreprises.

.

UN APERCU DE L'UNIVERS DE SYLVAIN CERTAIN ?

.

Sylvain en quelques mots : parcours atypique et grande polyvalence. Sa filmographie est composée en grande partie de films autoproduits mais également de collaborations avec le Web. De l’écriture à la production, de la réalisation au montage image et son, Sylvain a souvent assumé toutes les étapes de la création de ses œuvres.

Ce dernier s’est distingué dans le savoir-faire du très court-métrage de fiction. On y retrouve ses thèmes de prédilection : dérives sociales et addictions aux nouvelles technologiques, traités avec un humour décapant, parfois noir, parfois absurde, et dans lesquels il exprime son goût prononcé pour « les fins à chutes ». Ces films lui ont valu de très nombreuses sélections et prix en festival en France et à l’international. Il est notamment lauréat récidiviste au Mobile Film Festival, avec 6 prix majeurs au cours des dernières années et peut se targuer d’avoir largement dépassé le million de vues avec certaines de ses réalisations

.

↓ Cliquez sur les affiches pour voir les films ↓

..LE CASTINF

LE CASTING ?

.

//

INTENTIONS SCENARISTIQUES ET DE REALISATION ?

POURQUOI CE FILM ?

#GENESE | L’idée du film vient d’une mésaventure personnelle, similaire à celle de mon personnage principal Stéphane. Comme lui, je cherchais la tranquillité et n’avais pas osé formuler mon mécontentement à une famille un peu intrusive. J’avais alors trouvé mon exutoire en imaginant, avec dérision, la réaction d’un sociopathe en puissance confronté à une telle situation. Puis, inspiré par la plage qui m’entourait et par mes convictions écologiques, j’ai très vite eu envie d’inclure la Nature dans cette histoire.

#LENFERCESTLESAUTRES | "L'enfer c'est les autres". Cette dernière phrase de Huis-Clos de Sartre résume très bien notre époque et le thème du film. L’auteur précisait que cette "punchline" philosophique ne s’appliquait que lorsque nos rapports aux autres étaient viciés. Et j’ai le sentiment que dans nos sociétés dites "modernes", nos relations humaines sont souillées par un individualisme toujours croissant, qui instaure concurrence et méfiance entre les êtres, là où il devrait y avoir solidarité et bienveillance. Je pense que nos rapports ont été galvaudés par les nouveaux moyens de communication, les réseaux sociaux et le smartphone notemment. Cette nouvelle manière d’interagir, addictive, nous a paradoxalement désappris à vivre ensemble en engendrant un isolement physique plus grand.

#PRESSIONSOCIALE&COMEDIE | Panier de Crabes parle donc de la perversité et de l’absurdité de ces accointances infernales que j’estime contre-nature et qui peuvent nous faire disjoncter. J’ai choisi de traiter ce thème avec humour, car lorsque l’on prend du recul sur cette "comédie humaine" elle semble bien dérisoire. La comédie agit comme un miroir grossissant de nos travers, tout en imprimant des messages forts dans l’inconscient collectif. Le film Les Nouveaux Sauvages de Damian Szifron a influencé mon écriture dans ce sens, car il met en scène de manière sarcastique l’explosion de la violence chez des individus lambda, dynamitée par la pression de la société et la perversion qu’elle engendre.

#NOWORDS | Soit par bienséance, par crainte ou par hypocrisie, tous les protagonistes du film choisissent de subir leurs tourments intérieurement, il me paraissait alors pertinent de dépourvoir entièrement le film de dialogues. Cette amputation donne lieu à des quiproquos et à des situations ubuesques, où seules les apparences et les préjugés s’expriment. Un bouillonnement sourd se créé alors chez chacun des personnages et abouti au surgissement inattendu d’une violence refoulée.

#NATUREOMNISCIENTE | Il me paraissait essentiel de prendre la Nature comme témoin de l'histoire, et d’en faire un antagoniste omniscient fort. Généreuse, solidaire et pacifiste par essence, elle est diamétralement opposée au fonctionnement d’une majorité d’humains, qui a oublié que leur survie dépendait d’elle. Elle est devenue de ce fait une victime collatérale silencieuse de leur frénésie. A l’instar de Stéphane, il était donc selon moi tout à fait légitime que la Nature fasse un burnout et qu’elle réagisse brutalement aux agressions, rappelant aux humains toute sa puissance.

;

QUELLE REALISATION ?

Le défi majeur de Panier de Crabes est de construire sa mise en scène par d’autres procédés que le dialogue verbal. Pour le relever, j’ai décidé de m’appuyer sur les différents points de vue et agissements des protagonistes, à travers deux genres cinématographiques bien codifiés, mais aussi sur un travail minutieux du son.

#WESTERN | Les héros de ce genre sont souvent mystérieux, taiseux et violents. Ils contrastent avec les décors sauvages majestueux qui servent d’écrin à d’absurdes face-à-face mortifères. A l’instar des Western Spaghettis de Sergio Leone, mes « cowboys » se provoqueront silencieusement en duel par des regards évocateurs, des postures suggestives ou des gestes explicites qui remplaceront les revolvers.

Dans cet esprit, je tournerai en Cinémascope. La composition de ce cadre panoramique sera élaborée et utilisera toute la profondeur du champ. Ces dioramas seront animés par des travellings stables et cadrés, souvent latéraux, pour rappeler la démarche d’un crabe. Ils suivront les déplacements des protagonistes et signifieront les basculements de point de vue. La caméra deviendra aussi ponctuellement subjective afin de préciser leurs perceptions. La photo du film quant à elle, peindra le décor naturel de couleurs vives et chaudes, presque saturées, et une texture d’image légèrement vieillie et accidentée complètera les références visuelles au Western.

Je compte également saupoudrer le montage final des vidéos et photos prises par le smartphone de Stéphane pour apporter une touche de modernité et de réalisme au film, et inclure davantage les spectateurs. Le format vertical étriqué et l’instabilité de cet appareil feront écho à l’étroitesse d’esprit et à la fragilité de mes héros et de leur époque.

Puis, des focales se déformant, des cadres se désaxant, des couleurs se refroidissant et une caméra se déstabilisant traduiront le glissement des protagonistes et de la Nature vers la perte de contrôle. Ces procédés marqueront également le passage du film de la comédie au thriller fantastique.

#THRILLERFANTASTIC | Cet aspect du film surviendra principalement de l’environnement des personnages. D’abord, par la forme du lac qui ressemblera à un piège géant et donnera une sensation étouffante de huis-clos à ciel ouvert. Puis, par le positionnement de la caméra qui épousera le regard de la Nature sur ces "anthropiens", à la manière d’un documentaire animalier inversé. Des longues focales, souvent fixes, filmeront la "comédie humaine" à bonne distance comme s’il s’agissait de bêtes curieuses et potentiellement dangereuses. Nous verrons alors à travers les yeux de la faune locale, du lac, de la forêt, de la montagne, encerclant leurs proies sans échappatoire possible.

Pour métaphoriser la vision de la Nature, un effet d’optique, le tilt-shift, appliqué aux plans larges et aériens, transformera le décor en maquette et les personnages en figurines. Ceci renforcera l’impression de petitesse des humains relativement à leur hôte.

Une atmosphère fantastique émanera de l’intrigue par de subtils évènements surnaturels, surgissant au nez et à la barbe des personnages, dont seuls les spectateurs seront informés. J’utiliserai à cette fin certains effets spéciaux.

#TRAVAILDUSON | L’univers de Jacques Tati, économe en dialogues, m’inspire fortement pour le travail du son de Panier de Crabes. A l’instar de celui-ci, je souhaite monter en post-synchronisation tous les sons du film dont la prise sera faite pendant le tournage. L’idée est à la fois technique et artistique : cela me permettra de jouer sur l’intensité de chaque son séparément afin d’accentuer le comique de certaines situations et la tension d’autres, comme celles de duels, mais aussi d’instiller de l’irrationalité dans le film. Ce dispositif se mariera donc à merveille avec l’esprit Western et amplifiera le suspense et l’étrangeté.

La musique quant à elle, prendra deux formes dans le film : La première, intra-diégétique dans les écouteurs de Stéphane, sera une sorte de techno commerciale sans relief. L’autre, omnisciente, viendra agrémenter l’ambiance Western et alimentera le suspens par des notes de guitare, de flûte ou d’harmonica, modernisées par des nappes électro minimaliste.

..

UN EXTRAIT DU SCENARIO ?

NB : Panier de Crabes est un scénario sans dialogues.

[...]

SÉQ. 2 – EXT / JOUR – LISIÈRE D’UN SOUS-BOIS BORDANT UN LAC

Un Crabe se balade latéralement entre des cailloux.

Derrière lui, Stéphane, sans masque, la barbe de trois jours, sort de la forêt et se rapproche.

Il est vêtu d’un short en jean, d’un débardeur et d’un chapeau de cowboy flambant neuf.

Il porte un sac de randonnée, neuf lui aussi, des lunettes de soleil de marque à verres miroirs et des écouteurs filaires à ses oreilles, desquels émane un filet de musique zen.

Il affiche une mine reposée.

Le reflet d’un grand et paisible lac d’un bleu profond, surplombé d’un massif rocheux et encerclé par une forêt de pins verte, se dessine distinctement dans ses lunettes.

Le ruissellement de l’eau, le chant des oiseaux et le bourdonnement des guêpes, composent la petite musique de ce lieu vide de tout humain.

Le ciel est dégagé. Le soleil est encore haut.

Stéphane abaisse ses lunettes sur son nez. Des yeux irrités et larmoyants apparaissent.

Il est presque ébloui par le décor qui s’offre à lui.

Il remue le nez, prend une grande inspiration et éternue violemment.

Une nuée d’oiseaux effrayés par le bruit s’envole des arbres derrière lui dans un grand vacarme.

Il renifle, se racle la gorge, puis crache au sol sans quitter le lac des yeux.

Il vérifie ensuite sa position via une application de géolocalisation sur son smartphone dernier cri.

Le lac n’y apparait pas. Stéphane fronce les sourcils.

Il scanne la petite plage de sable et de cailloux en contrebas : pas âme humaine qui vive.

Il revérifie sa position sur son smartphone, intrigué. Toujours aucun lac n’est localisé à l’endroit où il se trouve. Il hausse les épaules et remonte ses lunettes.

Stéphane se retourne et dresse son smartphone devant lui. Il se prend en photo avec le lac en arrière-plan.

Il télécharge la photo sur un réseau social et commente :

« Récompense d’une longue journée de marche ! Ça fait du bien de retrouver la nature ! #afterburnout #myteriouslake #pasdhumains #bonheur »

Il réfléchit un instant.

Il supprime le « #afterburnout » et corrige « la nature » par « sa Nature ».

Il est fier de son jeu de mots mais songe encore.

Il efface la dernière phrase et la remplace par « Enfin seul face à Ma Nature ! ».

Il valide et poste la photo légendée, satisfait.

Le petit crabe, englué dans le crachat de Stéphane, l’observe descendre vers le lac.

.

ILS NOUS SOUTIENNENT

..

A quoi sert l'argent collecté

Panier de Crabes est un film ambitieux et sa mise en scène demande une attention toute particulière. Ses besoins techniques et artistiques sont conséquents et qu’il s’agisse de la présence d’animaux, de maquillage SFX, de prises de vues sous-marines ou encore d’effets spéciaux, tous les postes nécessitent les meilleurs techniciens.

Notre campagne de financement participatif servira à financer l’apport de Proarti à la production du film Panier de Crabes. Nous espérons atteindre un montant participatif de 15 000 €.

Cette somme nous permettra de couvrir notamment :

  • Les frais liés aux animaliers.
  • Les frais liés au maquillage SFX.
  • Une partie des frais liés à la Régie.
  • Le 6ème jour de tournage.
  • Une partie de la post-production notamment VFX et son.
  • Une partie des frais de promotion et de distribution.

Grâce à vos dons, nous serons en mesure de répondre efficacement aux attentes artistiques de la mise en scène et pourrons vous offrir un film à la hauteur du talent de Sylvain Certain.


Objectif de collecte

15 000,00 €

Montant Global

79 055,00 €

Dépenses

Désignation Montant

DROITS ARTISTIQUES

Droits Auteur réalisateur 750,00 €
Droits Musicaux 2 500,00 €
SOUS TOTAL 3 250,00 €

PERSONNEL

Équipe préparation et tournage 11 066,00 €
Équipe Montage & Finitions 3 121,00 €
SOUS TOTAL 14 187,00 €

ÉQUIPE ARTISTIQUE

Rôles principal et secondaires 2 566,00 €
SOUS TOTAL 2 566,00 €

CHARGES SOCIALES & FISCALES

Total Charges Sociales 4 936,00 €
SOUS TOTAL 4 936,00 €

DÉCORS-COSTUMES-MAQUILLAGE-COIFFURE

Décor naturel extérieur 160,00 €
Aménagement décors 200,00 €
Accessoires 400,00 €
Animaux 2 200,00 €
Costumes 300,00 €
Maquillage & Coiffure 2 080,00 €
Moyens de Sécurité 240,00 €
SOUS TOTAL 5 580,00 €

TRANSPORTS-DÉFRAIEMENTS-RÉGIE

Préparation 1 078,00 €
Tournage 13 838,00 €
Après Tournage 630,00 €
Bureaux et Frais Afférents 930,00 €
Régie & Divers 2 810,00 €
SOUS TOTAL 19 286,00 €

MOYENS TECHNIQUES

Prise de vue 2 850,00 €
Machinerie 2 500,00 €
Lumière 1 300,00 €
Son 600,00 €
Pellicules & Supports 760,00 €
SOUS TOTAL 8 010,00 €

POST-PRODUCTION IMAGE & SON

Montage & Sonorisation 2 550,00 €
Laboratoire 500,00 €
VFX 2 500,00 €
Autres 1 800,00 €
SOUS TOTAL 7 350,00 €

ASSURANCES & DIVERS

Assurances 1 076,00 €
Promotions 3 390,00 €
Frais Financiers & Divers 900,00 €
Frais Généraux 7 103,00 €
Imprévus 1 421,00 €
SOUS TOTAL 13 890,00 €

TOTAL

TOTAL 79 055,00 €

Recettes

Désignation Montant

APPORT PRODUCTEUR

Apports numéraires, industries & Participation 3 500,00 €
SOUS TOTAL 3 500,00 €

CNC

Allocation directe audiovisuelle 10 000,00 €
SOUS TOTAL 10 000,00 €

COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

Aide à la production | Région Grand Est 37 000,00 €
SOUS TOTAL 37 000,00 €

PRÉACHAT TV

RTGE (Réseau Télévision Grand Est) 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

CONCOURS FINANCIERS PRIVÉS

Procirep/Angoa et Sacem 3 860,00 €
Autres Partenaires Techniques 4 695,00 €
SOUS TOTAL 8 555,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 15 000,00 €

TOTAL

TOTAL 79 055,00 €

INSPIRATIONS FILMIQUES

Damián Szifrón

Les Nouveaux Sauvages

Une mise en scène sarcastique qui pointe du doigt l’explosion de la violence chez des individus lambda, dynamitée par la pression de la société et la perversion qu’elle engendre.


Sergio Leone

Il était une fois dans l’Ouest, Le Bon, la Brute et le Truand, Pour une poignée de dollars

Autant de Western Spaghettis qui nous offrent des univers d’hommes taiseux, de provocations en duel silencieuses, de regards évocateurs et de postures suggestives…


Terry Gilliam

Brazil, L’armée des douze singes, Las Vegas Parano

Une mise en scène singulière faisant appel à une certaine folie d’axes et de plans.


Jacques Tati

Les Vacances de Monsieur Hulot, Mon Oncle

Une économie de dialogues et une ambiance sonore et musicale surréaliste.

Contreparties

#MERCI!

pour 35,00 € et +

0 ARTINAUTES

Votre nom au générique du film !

Votre don peut être défiscalisé.

Ainsi, une participation de 35 €vous coûtera finalement :

11,90 € (66% pour un particulier)

14 € (60% pour une entreprise)

#MILLEMERCIS!

pour 80,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une photo du tournage+ votre nom augénérique du film!

Votre don peut être défiscalisé. Ainsi, une participation de 80 €vous coûtera finalement :

27,20 € (66% pour un particulier)

32 € (60% pour une entreprise)

#CAVAVOUSFAIREDUBIEN

pour 160,00 € et +

0 ARTINAUTES

Contreparties précédentes + Des extraits du making-off en exclusivité !

Votre don peut être défiscalisé.

Ainsi, une participation de 160 € vous coûtera finalement :

54,40 € (66% pour un particulier)

64 € (60% pour une entreprise)

#BONHEUR

pour 300,00 € et +

0 ARTINAUTES

Contreparties précédentes + 2 invitations à l'avant-première du film en salle!

Votre don peut être défiscalisé.

Ainsi, une participation de 300 €vous coûtera finalement :

102 € (66% pour un particulier)

120 € (60% pour une entreprise)

#CESTDUSERIEUX

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Contreparties précédentes +l’affiche du film, dédicacée par l’auteur-réalisateur

Votre don peut être défiscalisé.

Ainsi, une participation de 500 € vous coûtera finalement :

170 € (66% pour un particulier)

200 € (60% pour une entreprise)

#KARMAOTOP

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Contreparties précédentes + 2 invitations (en plus des 2 précédentes donc) pour la projection du film en salle!

Votre don peut être défiscalisé.

Ainsi, une participation de 1000 €vous coûtera finalement :

340 € (66% pour un particulier)

400 € (60% pour une entreprise)

#ONVOUSADOPTE

pour 3 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Contreparties précédentes + tote bag Panier de Crabes+ lien privé du film

Votre don peut être défiscalisé.

Ainsi, une participation de 3000 € et plus, vous coûtera finalement :

1020 € (66% pour un particulier)

1200 € (60% pour une entreprise)