Mécénat

ORPHELINS / FESTIVAL D'AVIGNON 2019
une pièce de Dennis Kelly, mise en scène par Caroline Marcos

Collecte Terminée


| ARTS DE LA SCÈNE
| Paris
| PRODUCTION

5 480,00 €

9 314,00 € demandés

30
Soutiennent
1
Recommandent
1
Suivent
58%

Présentation du projet

...

La compagnie Navaquesera est heureuse d'emmener sa première création, Orphelins de Dennis Kelly, à la Factory d'Avignon durant toute la durée du festival 2019.

avec Augustin Bouchacourt, Maxime Boutéraon et Caroline Marcos

.;

...

LA PIÈCE

Un soir, Liam, couvert de sang, interrompt un dîner chez sa soeur et son beau-frère, Helen et Danny. Interrogé par le couple, ses explications se font de plus en plus confuses, incohérentes, inquiétantes… Que s’est-il réellement passé ?

.

..

..

L'AUTEUR

Né en 1970 à New Barnet (nord de Londres), il intègre à 20 ans une jeune compagnie théâtrale et commence à écrire.

À la fin des années 90 il entame des études universitaires au Goldsmith College de Londres. Il affirme le choix de formes en ruptures avec le théâtre social réaliste anglais, à l’image de celles développées par Anthony Neilson, Sarah Kane ou Caryl Churchill.

Ses textes se font rapidement connaître, conjuguant le caractère provocateur du théâtre in-yer-face et l’expérimentation des styles dramatiques les plus divers pour approcher les problématiques contemporaines.

Après Débris (2003), il écrit Oussama, ce héros (2004), Après la fin (2005), Love and money (2006), Occupe-toi du bébé (2007) qui reçoit le prix John Whiting, A.D.N (2007) et Orphelins (2009)

..

UN MOT DE LA METTEUR EN SCÈNE

Orphelins nous parle du monde d’aujourd’hui en prenant racine dans un contexte urbain où la relation à l’étranger se pose comme une menace. Tout l’art de Kelly se situe dans le mariage entre un hyperréalisme aux contours glaçants, et la finesse d’un humour subtil. Le texte se veut concret, vif et profond.

À travers ma mise en scène, j’ai voulu montrer qu’Orphelins est un texte qui nous parle des relations complexes entre les Hommes, de leur rapport à l’autre et au conflit. Je souhaite interroger le spectateur sur des questions éthiques, en donnant à voir jusqu’où nous sommes capables d’aller pour protéger un proche, le lien entre la manipulation et l’amour et enfin qu’est-ce qui est considéré comme moral chez certain et immoral chez d’autres.

.

A quoi sert l'argent collecté

La rémunération permettra essentiellement de disposer de fonds plus important pour la rémunération de l'équipe.

Plus la collecte sera importante, plus les artistes pourront se rapprocher d'une rémunération à la hauteur de leur investissement quotidien dans le travail.

Aussi, nous espérons avoir tout le matériel nécessaire ( décor, lumières, costume ) à la création de ce beau projet.

Merci :)


Montant de l'appel à dons

9 314,00 €

Montant Global

46 794,00 €

Dépenses

Désignation Montant

RÉMUNÉRATION DES ARTISTES

Cachets des comédiens pour la durée du festival 11 874,00 €
Régisseur 2 000,00 €
Graphiste 250,00 €
Créateur lumière 800,00 €
Compositeurs de la musique du spectacle 1 600,00 €
Scénographe 800,00 €
Attachée de presse 3 000,00 €
Chargée de diffusion 3 000,00 €
SOUS TOTAL 23 324,00 €

DÉPENSES

Lumières 2 000,00 €
Décor 2 000,00 €
Location salle à Avignon 11 000,00 €
Costume 500,00 €
Gestion de la paie 250,00 €
Communication 1 500,00 €
SOUS TOTAL 17 250,00 €

DÉFRAIEMENTS

Logement 3 000,00 €
Repas (équipe Avignon) 1 000,00 €
Transports (équipe Avignon) 300,00 €
SOUS TOTAL 4 300,00 €

DROITS

Collaboration artistique 600,00 €
Auteur (calculé au prorata des ventes de billeterie - 12%) 1 320,00 €
SOUS TOTAL 1 920,00 €

TOTAL

TOTAL 46 794,00 €

Recettes

Désignation Montant

CO PRODUCTION

La boite de 6 000,00 €
Phosphène Production 6 000,00 €
SOUS TOTAL 12 000,00 €

SUBVENTIONS

(on croise les doigts) 7 000,00 €
SOUS TOTAL 7 000,00 €

BILLETERIE

Représentations 18 480,00 €
SOUS TOTAL 18 480,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 9 314,00 €

TOTAL

TOTAL 46 794,00 €

J’ai ressenti le désir de monter cette pièce, qui sera ma première mise en scène, dès la première lecture ; comme une nécessité.

J’imagine l’histoire se déroulant dans une banlieue anglaise ; dans un contexte urbain où la relation à l’étranger (toute personne étant en dehors du cercle proche familial) se pose comme une ombre et une menace.

La distribution est jeune : trois acteurs d’une vingtaine d’années. Je souhaite ainsi parler à la jeunesse actuelle croissante, en développement et souvent en quête d’identité. De cette manière, je désire également sensibiliser les adultes accomplis qui ont peur du changement et dénigre trop fréquemment la jeunesse actuelle sous prétexte qu’elle n’est pas assez mature, n’a pas suffisamment de recul sur la vie pour s’exprimer et prendre partie quant au monde dans lequel elle évolue. J’ai pour ambition de questionner le spectateur concernant l’avenir de cette jeunesse, l’héritage socioculturel qu’il nous laisse en reconnectant les personnes plus âgées à notre génération de jeunes adultes.

.

..

La pièce parle de deux orphelins. Enfants ayant grandi en l’absence d’un père et d’une mère, d’un cadre familial. Ils représentent tout l’un pour l’autre. Élevée dans une famille de cinq enfants, le microcosme familial abordé m’intéresse beaucoup. Dans le texte, Helen dit :

« Moi j’ai pas peur de faire des choses pour ma famille. Liam serait prêt à mourir pour cette famille. Il serait prêt à mourir pour nous. Il mettrait sa vie en jeu pour Shane, il donnerait volontiers jusqu’à son dernier souffle pour te sauver. "

La mise à l’épreuve de la fidélité et de la loyauté au sein des liens intrafamiliaux m’a beaucoup intéressée. Ce texte a changé ma perspective sur la limite des liens intimes. On ne peut pas « tout » accepter pour venir en aide à l ‘être aimé. Je souhaite interroger le spectateur sur ce sujet, que la pièce génère un débat. J’aimerai éclairer le paradoxe entre vouloir sauver sa famille à tout prix et vouloir faire la « bonne » chose, qui serait de dénoncer un proche. Au sens plus large, ces orphelins m’apparaissent comme étant des orphelins d’une patrie, sans repère. Liam dit :

« le gouvernement ? nous ont laissé avec de vrais fauves putain ».

.

...

La direction d’acteurs est cruciale dans cette mise en scène. Une collaboration artistique avec Antonin Chalon, mettant l’accent sur la direction d’acteurs m’a semblé nécessaire afin de mettre en lumière ce texte avec pertinence. J’avais en effet déjà travaillé avec Antonin qui m’a dirigée pour les concours d’entrée aux écoles d’art dramatique. Nous avions travaillé des scènes extraites de Love and Money et Orphelins. Antonin proposant cette année une mise en scène d’After the end de Dennis Kelly, cela nous a permis de travailler ensemble sur le même auteur. Son aide me parut précieuse pour contribuer à ma compréhension du texte. Nous souhaitons donner à voir des personnages dans une situation, mais aussi comment le texte les transforme.

Maxime, qui joue Liam, ne l’interprète pas comme un monstre ou un fou mais comme un enfant sans repère qui a grandi trop vite, brisé. Je veux montrer quelqu’un de touchant et sain dans une société malade. Son acte est une vengeance qui relève du traumatisme. Ainsi, nous donnons également à voir l’impact de l’enfance sur l’adulte. Liam va jusqu’à potentiellement frapper sa sœur, mais se retient. Le lien sacré fraternel est ici inviolable.

A la fin de la pièce, la famille éclate. Helen renvoie Liam suite à l’aveu de sa culpabilité, Danny demande à Helen de se faire avorter et Liam se retrouve à nouveau sans famille. Chaque geste, pensée et parole de l’un à un impact sur l’autre. C’est précisément ce que je souhaite développer à travers la musique de Barbara Pravi : sa voix douce, ses textes à la fois simples et percutants me rappellent le langage de Dennis Kelly.

Nous travaillons une création musicale où la musique n’est pas extérieure à la pièce mais bien interne, comme une invitation à entrer dans la tête des personnages, à écouter leurs monologues intérieurs. Nous travaillons un thème musical récurrent, à la manière d’un thème de film, augmentant crescendo, de concert avec l’intrigue. Chaque personnage a son instrument représentatif et sa variation. Les aveux de Liam sont accompagnés d’une musique électro, Helen est représentée par une tonalité plus classique, au piano et Danny est soutenu par une composition plus discrète, étouffée par celles des autres. Ces trois variations, inspirée du thème principal, évoluent et se transforment avec les personnages. Aussi, elles s’entremêlent, complémentaires, comme formant un tout qui trouve sa cohérence de manière autonome mais aussi ensemble.

...

...

La scénographie, simple et épurée contraste avec la lumière. Je souhaite réaliser une véritable évolution dans le travail de celle-ci : l’ambiance lumineuse changera pour représenter chaque tableau de la pièce mais surtout pour marquer la progression de l’émotion des personnages, ce fil tendu indescriptible qui nait au début de la pièce et sur lequel les personnages peinent à voltiger. Au début, l’ambiance sera froide, austère, avec le sentiment d’assister à un huis clos dont le spectateur est totalement étranger, comme un monde parallèle. Plus la pièce avance plus la lumière deviendra chaude, quotidienne, comme dans le salon de n’importe quel individu. Je souhaite inviter les spectateurs à reconnaître leur salon, leurs histoires.

.

...

Le travail de la lumière et de la scénographie, ensemble, permettra une coalition entre les sentiments des personnages, leur situation et leur salon devenant de plus en plus oppressants. Ce sera également un lien créé entre le spectateur et les personnages.

Contreparties

MERCI :)

pour 10,00 € et +

2 ARTINAUTES

Nos chaleureux remerciements en espérant vous compter parmi les spectateurs de la pièce:)

(vous pourrez bénéficier d'une réduction d' impôts de66% du montant de votre don)

MERCI MERCI :)

pour 20,00 € et +

3 ARTINAUTES

Une affiche de la pièce dédicacée à récupérer au théâtre le jour de votre venue ainsi que nos chaleureux remerciements :)

(vous pourrez bénéficier d'une réduction d'impôts de 66% du montant de votre don)

AMI DU PROJET, MERCI :)

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un accès à une répétition + une affiche de la pièce dédicacée ainsi que nos chaleureux remerciements :)

(Vous pourrez bénéficier d'une réduction d'impôts de 66% du montant de votre don, le coût réel de votre donaprès défiscalisationsera de 17e)

GRAND AMI DU PROJET, UN GRAND MERCI ! :)

pour 100,00 € et +

1 ARTINAUTE

Une invitation pour la représentation de votre choix + un accès à une répétition + une affiche dédicacée et nos chaleureux remerciements :)

(Vous pourrez bénéficier d'une réduction de 66% d'impôts, le coût réel de votre don après défiscalisation sera de 34e)

TRÈS GRAND AMI DU PROJET, UN TRÈS GRAND MERCI :)

pour 250,00 € et +

2 ARTINAUTES

Une invitationà la représentation de votre choix + un accès à une répétition + un verre avec l'équipe + une affiche dédicacée et nos chaleureux remerciements :)

(Vous pourrez bénéficier d'une réduction de 66% d'impôts, le coût réel de votre don après défiscalisation sera de 85e)

UN IMMENSE MERCI :)

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Deux invitations à la représentation de votre choix + un accès à une deuxième répétition + un verre avec l'équipe + une affiche dédicacée etnos chaleureux remerciements ! :)

(vous pourrez bénéficier d'une réduction d'impôts de 66% du montant de votre don, le coût réel de votre don après défiscalisation sera de 170e)

MILLE MERCI :) :) :)

pour 1 000,00 € et +

1 ARTINAUTE

Pour votre entreprise :

Quatre invitations à la représentation de votre choix + un accès à une deuxième répétition + un diner avec l'équipe + votre nom en tant que mécène officiel du projet et nos chaleureux remerciements :)

(vous pourrez bénéficier d'une réduction d'impôts de 66%, le coût réel de votre don après défiscalisation sera de 340e)