Mécénat

L'été Punk avec la Transversale
La Cie présente Un Conte Punk, d'après Vernon Subutex de Virginie Despentes aux Festivals d'Avignon et d'Aurillac

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| DIFFUSION

2 025,00 €

2 000,00 € demandés

18
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
101%

Présentation du projet

Le Collectif :

Comédiens chercheurs liés par des apprentissages prenant racine dans le théâtre de l’Europe de l’Est et partageant un goût prononcé pour l’expérimentation, Aleksandra de Cizancourt, Yves Beauget et Cédric Jonchière, ont fondé la Transversale à Clermont-Ferrand, après des parcours passés par la Russie, l’Allemagne, la Pologne… Fonctionnant selon les principes du collectif, la Cie rassemble en son sein une dizaine de comédien-ne-s et musiciens de Paris, d’Auvergne Rhône-Alpes et de Normandie, réunis autour de créations et de projets de coopérations tous azimuts.

.

.

La ligne artistique :

La Transversale malaxe pour la scène, des romans fleuves de la littérature (Kafka, Cohen, Despentes, Tournier) qui abritent des naufragés-sociaux. Marginalisés, ces personnages fictionnels, enfermés dans un monde structuré par la rhétorique, libèrent des passages entre centre et périphéries pour ne pas mourir d’ennui ! Le déverrouillage de la parole et la remise au centre du dialogue -donc du mouvement rend possible la diversité des points de vue. En développant un théâtre décloisonné, non réservé à tel ou tel territoire, capable de redonner leurs noms aux choses s’entrouvre un endroit où l'attention redevient une arme de défense intellectuelle, et non plus une denrée économique exploitable.

Le projet :

Aujourd’hui, à Paris. L’histoire de Vernon et de son groupe d’amis, autrefois unis par la musique. Vernon tenait un magasin de disques vinyles, Revolver. Il y a vingt à trente ans, tous rêvaient de rock, de révolution, d’engagement. De devenir scénariste, grand professeur... Mais... « le CD a remplacé le vinyle », et tous sont devenus des champions pour rentrer dans de petits appartements et dans des emplois conventionnels. Tous ? Non ! Vernon, lui, est resté confit dans l’immaturité propre au rock et aux années 80... un « serial lover » que tout indiffère, même le suicide de son copain chanteur Alex Bleach. Chômeur expulsé de chez lui, Vernon passe d’appart en appart, aussi insensible à sa propre chute qu’au désespoir plus ou moins voilé des vieux copains qu’il croise. Tout doit rester légèreté, pour un « vrai mec ». Mais qu’est-ce qui pourrait bien réveiller Vernon ?

.

.

Le spectacle :

Un conte Punk, d'après Vernon Subutex de Virginie Despentes à Avignon (7-23 juillet) et Aurillac (17-20 août) - Distribution : Yves Beauget, Aleksandra de Cizancourt, Cédric Jonchière, Manu Siachoua - Mise en scène : collective - Durée : 1h15 - Partenaires et soutiens : Drac Auvergne Rhône-Alpes, Conseil régional Auvergne Rhône-Alpes, Conseil départemental du Puy-de-Dôme, Ville de Clermont-Ferrand, Spedidam, La Cour des 3 Coquins - scène vivante, Yzeurespace, Animatis ... contributeurs proarti

Pourquoi faisons-nous cet été Punk tour 22 ?

Depuis deux ans, nous (Cie La Traversale) pensons à Avignon, depuis un an, nous le préparons et créons les conditions de notre présence. Nous remplissons de nombreux critères pour concrétiser ce projet et en faire une étape décisive pour notre développement :

  • Rôdé dans différentes configurations (salles de spectacles, tiers-lieux, extérieurs), très léger techniquement et mobilisant une équipe artistique réduite (3 comédiens et 1 musicien), Un conte Punk, d’après Virginie Despentes correspond au « format » que recherchent les diffuseurs.
  • Nous sommes programmés par le théâtre El Andalus, idéalement placé (en plein centre d’Avignon), atypique et plein de charme. C'est l'écrin idéal pour donner encore plus de consistance à notre proposition artistique. Ce choix est notre coup de coeur (nous avions sélectionné une quinzaine de lieux parmi les 120 de la ville selon une multitude de critères (localisation, programmation, capacité, tarif de location, services proposés, etc). Les relations avec le directeur du théâtre sont très bonnes, nous disposons d’un des meilleurs créneaux.
  • Avignon est le marché du spectacle vivant, et un passage obligé à notre stade de développement. Nous partons au coeur de ce marché, pour rire des blessures infligées par le marché ; plein centre, avec nos personnages de la marge, pour rêver la joie d'un collectif retrouvé. Prêts à dynamiter la cité des papes en y lâchant nos punks un peu paumés.

.

.

On n’a pas vu venir le truc d’ensemble. Et ce rêve qui était sacré a été transformé en usine à pisse

© photo : Julien Bruhat


FAQ

Toujours dans les paradoxe de l'époque, La Compagnie La Transversale est soutenue mais précaire. Accompagnée pour ses créations, la diffusion repose sur une économie fragile, basée principalement sur sa capacité d'autofinancement (vente de spectacles, actions de formations et d'éducation artistique). Soutenir la compagnie, c'est lui donner une chance de porter le discours d'un Vernon Subutex au-delà du territoire régional.

Théâtre El Andalus, 25 Rue Amphoux, 84000 Avignon

A quoi sert l'argent collecté

Pour réaliser notre épopée estivale, nous devons réunir un budget de 50.000€ selon les grands postes de charges suivants : 

  • Location du théâtre, services rattachés (dont personnel), frais d'hébergement et d'accueil : 15.000€
  • Rémunération de l'équipe artistique et du personnel technique : 24.500€
  • Droits d'auteurs et autres frais : 4.500€
  • Frais de communication (création et impression de supports, attaché.e de presse et community manager) : 6.500€

Objectif de collecte

2 000,00 €

Montant Global

50 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Eté punk tour 22, Avignon-Aurillac

Frais de communication (création et impression de supports, attaché.e de presse et community manager) 6 500,00 €
Rémunération de l'équipe artistique et du personnel technique 24 000,00 €
Location du théâtre, services rattachés (dont personnel), frais d'hébergement et d'accueil 15 000,00 €
Droits d'auteurs et autres frais 4 500,00 €
SOUS TOTAL 50 000,00 €

TOTAL

TOTAL 50 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

Eté punk tour 22, Avignon-Aurillac

Emprunt (banque et prêt solidaire) 20 000,00 €
Financements publics et organismes professionnels 15 000,00 €
Billetterie et fonds propres 9 500,00 €
SOUS TOTAL 44 500,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 2 000,00 €

TOTAL

TOTAL 46 500,00 €

Avec La Transversale, nous malaxons pour la scène, des romans fleuves de la littérature (Kafka, Cohen, Despentes, Tournier) qui abritent des naufragés-sociaux. Marginalisés, ces personnages fictionnels libèrent des passages entre centre et périphéries. Ils peuvent être hyper-inclus à un système à n’en plus pouvoir de la machine absurde qui les nourrit. Ou bien être des clandestins trop sûr du bien-fondé de leur position. Peu importe, au fond, nous avons en commun avec eux de vivre dans un monde structuré par la rhétorique... dans lequel nous sommes contraints à l’inventivité, à la recherche de nouvelles formes pour ne pas mourir d’ennui !

Retisser du lien avec les épopées romanesques peut nous aider à retrouver une identité profonde que les sollicitations de la vie quotidienne chassent en permanence. Aussi, nous tentons de dessiner un endroit où le silence en soi peut se faire, pour retrouver un espace de pensée et de sensibilité. Un endroit de recul et de jeu où observer la machinerie du discours, destructrice bien qu’inodore... dans le domaine politique, professionnel, amoureux.

Chaque spectacle que nous concevons peut être envisagé comme un lieu de déverrouillage de la parole, de remise au centre du dialogue -donc du mouvement, de l’impermanence des idées et de la diversité des points de vue.

Sommes nous capables d’entamer un chemin pour nous détourner des dérives et des extrêmes qui tendent nos sociétés ? Et comment rester alerte face au mille et une manipulations auxquelles nous sommes soumis chaque jour ? Peut-être qu’en développant un théâtre capable de redonner leurs noms aux choses s’entrouvre un endroit où l'attention redevient une arme de défense intellectuelle, et non plus une denrée économique exploitable.

C’est avec ces préoccupations que nous travaillons à un théâtre décloisonné, tant sur la notion des publics, que de ce que nous souhaitons donner à voir, qui n’a pas à être réservé à tel ou tel territoire.

Contreparties

Valstar

pour 5,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Reconnaissance éternelle. A ta façon, tu aides la compagnie à réaliser son Eté punk tour et relier marges et périphérie.

Vernon te salue

pour 15,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Reconnaissance éternelle

+ Vernon en personne t'envoie un message personnalisé sur ta boîte mail et te donne des nouvelles de la troupe.

Vernon t'envoie des goodies

pour 30,00 € et +

2
ARTINAUTES

78
DISPONIBLES

Reconnaissance éternelle

+ Vernon en personne t'envoie un message personnalisé sur ta boîte mail et te donne des nouvelles de la troupe.+ un paquet avec des trucs dedans chez toi en provenance d'Avignon

Gratte 2 places chez les Papes

pour 50,00 € et +

1
ARTINAUTE

59
DISPONIBLES

Reconnaissance éternelle

+ Vernon en personne t'envoie un message personnalisé sur ta boîte mail et te donne des nouvelles de la troupe.+ un paquet avec des trucs dedans chez toi en provenance d'Avignon

+ 2 places offertes pour la représentation de ton choix (réservation préalable par mail) pour Un Conte Punk (El Andalus - Avignon)

Raccroche pas c'est Vernon

pour 150,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Reconnaissance éternelle

+ Vernon en personne t'envoie un message personnalisé sur ta boîte mail et te donne des nouvelles de la troupe

+ un paquet avec des trucs dedans chez toi en provenance d'Avignon

+ une lecture en direct dans ton téléphone ou sur ton ordi

Vodka Satana

pour 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

5
DISPONIBLES

Reconnaissance éternelle

+ Vernon en personne t'envoie un message personnalisé sur ta boîte mail et te donne des nouvelles de la troupe

+ un paquet avec des trucs dedans chez toi en provenance d'Avignon

+ une lecture par deux comédien.ne.s de la compagnie chez toi à l'heure de l'apéro (frais de déplacement non inclus)