Mécénat

Le Journal d'Audrey
Spectacle Vivant

Par: JACP

J-71


| ARTS DE LA SCÈNE
| DIFFUSION

0,00 €

5 014,00 € demandés

0
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
0%

Présentation du projet

..

Soutenez la Diffusion du Journal d'Audrey !

.

..

Vous venez de voir l'interview de l'auteur et actrice, Gala Vinogradova, de la pièce, Le Journal d'Audrey, effectuée lors du Festival OFF d'Avignon 2019. La pièce a eu un bon accueil du public et deux articles favorables dans la presse, pendant ce festival le plus prestigieux de France.

..

Voici l'histoire du spectacle ...

..

En octobre 2018 José Falot, musicien et producteur de l’association JACP, s'est engagé en tant qu'arrangeur de chansons pour le future spectacle Le Journal d'Audrey, qui était alors en phase de conception. En décembre, le centre culturel ECUJE, à Paris, accueille sa première représentation. Après cette première, du spectacle, José, inspiré par la fraîcheur et la force de son message, décide d'engager les ressources de JACP pour encadrer la sortie du spectacle au festival Avignon Off 2019. Finalement, grâce aux aides généreuses de plusieurs mécènes, le spectacle voit le soleil Avignonnais, accueillit par le théâtre Archipel de 77 places, et séduit son public, de 13 à 93 ans, et les journalistes.

..

Aujourd'hui, la pièce est proposée en co-réalisation avec le théâtre parisien Passage vers les Étoiles pour une récurrence hebdomadaire de 3 ou 4 mois, les samedis à 15h, à partir de la fin du mois de Novembre 2019, avec une prolongation en cas de succès ! C'est un très beau nouveau théâtre de 70 places dans le 3ème arrondissement a Paris. Et c'est pour ce projet de diffusion que nous avons besoins de votre aide. J'ai choisi dans ce but, Proarti, pour sa spécialité de mécénat dans le monde du spectacle vivant, qui en ouvrant droit à une réduction fiscale pour les donateurs encourage notre générosité.

Le Journal d'Audrey est la première pièce de théâtre de Gala, artiste d'origines très hétérogènes - Caucase, Pologne, Scandinavie, Grèce, et même Angleterre, et de parcours impressionnant - docteure en philosophie, polytechnicienne, formée à la Dramatic Arts de Londres. Elle a comme bagage, la création du pilote de la mini série Affare di Gina, et de quelques sketchs théâtraux courts, noyaux de futures pièces. Dans Le Journal d'Audrey, elle s’interroge, comme Audrey Hepburn en son temps, sur erreurs de l’éducation et raisons des guerres, qui ont affecté aussi son parcours depuis l'enfance. Ce sujet difficile, elle tiens à le mettre sur scène avec sa personnalité, qui a des points communs avec celle d'Audrey Hepburn et d'Anne Frank.

Gala explore dans cette pièce les émotions et les sentiments d’Audrey Hepburn. Une certaine fragilité transparaît dans la malice et la beauté pour lesquelles l'actrice s’est faite connaître. Lorsque, dans la pièce, sa Audrey décrit les horreurs de la guerre, elle ne comprend pas que les gens puissent être si cruels, si mauvais les uns envers les autres. En lisant le Journal d’Anne Frank, Audrey se prend d’admiration pour cette jeune fille et la vision positive qu’elle a su garder de la vie, malgré la guerre qui l’entourait. Mal nourrie pendant l’occupation nazie, Audrey pouvait à peine se relever, elle ne pouvait plus ni danser ni lire. Cette fragilité a cependant fait sa force, elle n’a pas perdu courage. C’est ce que l'auteur veux faire transparaître dans cette pièce.

.



..

Au sortir de la guerre, Gala fait dire à Audrey: «Je n'ai ni désir ni volonté pour venger ou détruire. La seule chose que je veux c'est créer du bonheur». Elle travaille dur pour réussir dans le monde du spectacle. Dès son premier film, elle est admirée. Elle joue ensuite avec les plus grands acteurs de son époque, inspire les plus grands couturiers et photographes. Mais Audrey Hepburn arrête tout pour devenir ambassadrice de l’UNICEF. Ayant toujours aimé les enfants et ayant vécu elle-même une enfance difficile, elle lutte principalement en faveur de leur défense. C’est cette humanité, cette envie d’agir, cette joie de vivre mais aussi cette détresse que la pièce souhaite transmettre.

En remerciant infiniment Denis Delmas, Jean-Pierre Guichard et tous les futurs Donateurs !


Elizabeth Salvadore

A quoi sert l'argent collecté

Les trois éléments majeurs de notre budget sont

  • En premier lieu, les salaires, car nous sollicitons les professionnels du spectacle que nous devons rémunérer.
  • En second lieu, la communication, pour maximiser la portée de notre audience, mais aussi les recettes.
  • En troisième lieu, et non le moindre, les costumes et la mise en scène pour obtenir la meilleur qualité de spectacle possible.

 

Nous remercions encore une fois nos merveilleux mécènes qui nous aident de faire une réalité d'un rêve.


Montant de l'appel à dons

5 014,00 €

Montant Global

9 878,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Salaires

Artistes 3 840,00 €
Régisseur 960,00 €
SOUS TOTAL 4 800,00 €

Mise en place

Repetitions - location de salle & salaires 500,00 €
Amelioration de costumes 190,00 €
SOUS TOTAL 690,00 €

Communication

Publicités - Facebook, Instagram, Sites de vente spectacle 1 440,00 €
Création et impression d'affiches et flyers 260,00 €
SOUS TOTAL 1 700,00 €

Co-réalisation avec le théâtre

Coût de minimum garanti 2 688,00 €
SOUS TOTAL 2 688,00 €

TOTAL

TOTAL 9 878,00 €

Recettes

Désignation Montant

Billetterie

Estimation de recettes de billetterie 4 864,00 €
SOUS TOTAL 4 864,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 5 014,00 €

TOTAL

TOTAL 9 878,00 €

Le spectacle prend comme inspirations principales, la vie d'Audrey Hepburn, ses activités publiques, ainsi que ses films marquant l'histoire du cinéma des années 50s-60s, tels que Diamants sur Canapé, Drôle de Frimousse, My Fair Lady, Guerre et Paix, Ariane, à travers lesquels sa vie privée transparaît.

Une autre inspiration importante est son admiration pour Le Journal d'Anne Frank, la personnalité de cette enfant et sa qualité d'auteur extraordinaire.

Les autres sources d'inspiration importantes sont les essais des philosophes Bertrand Russel et Jean-Paul Sartre, Hamlet de Shakespeare, et le ballet Giselle.


Suivez l'actualité du projet !

  • Répétitions sont commencées !

    Répétitions pour la nouvelle sortie sont commenee ! Suivre sur les photos.

Contreparties

Carte Postale "Le Journal d'Audrey"

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

Carte postale "Le Journal d'Audrey" avecune photo de scene duspectacle ou l'image d'affiche.

Invitation "Le Journal d'Audrey"

pour 100,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une place Invitation VIP pour le spactacle"Le Journal d'Audrey"

Carte postale "Le Journal d'Audrey"

Affiche "Le Journal d'Audrey"

pour 150,00 € et +

0 ARTINAUTES

L'Affiche originale "Le Journal d'Audrey" concue et crée pour les representations àParis,dédicacée

Une place Invitation VIP pour le spactacle"Le Journal d'Audrey"

Tee-Shirt "Le Journal d'Audrey"

pour 200,00 € et +

0 ARTINAUTES

Tee-Shirt "Le Journal d'Audrey" avec une photo ou l'image d'affiche, choix de couleur et taille

Une place Invitation VIP pour le spactacle"Le Journal d'Audrey"

Captation video "Le Journal d'Audrey"

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Captation professionnelle du spectacle"Le Journal d'Audrey" àtélécharger

Deux places Invitation VIP pour le spactacle

L'Affiche originaled édicacée ouTee-Shirt "Le Journal d'Audrey"

Rencontre "Le Journal d'Audrey"

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Rencontre avec l'equipe du spectacle"Le Journal d'Audrey" lors d'un rendez-vous dans un lieuconvivial et causyàParis, choisit parl'equipe

Avec votre accord, vous etes nommés comme donateur dans leprogrammede communication