Mécénat

Le cri d'alarme

Collecte Terminée


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

0,00 €

4 000,00 € demandés

0
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
0%

Présentation du projet

Le cri d'alarme (titre provisoire)

Documentaire de création de 52 min

Réalisé par Pawel Lisiak

Herkules Productions

..

..

A quoi servira la collecte ?

Nous sommes en train d'effectuer des démarches auprès de diffuseurs et d'aides afin que notre projet soit vu par le plus grand nombre et réalisé dans les meilleurs conditions possibles, ces recherches de fonds "classiques" prenant énormément de temps, nous ne voulons pas risquer d'attendre d'obtenir ces subventions pour partir filmer, puisque nous n'aurions plus la garantie de pouvoir filmer avant l'année prochaine.

Pour finaliser le documentaire, nous avons besoin de trois semaines sur place, en équipe réduite. Nous serons trois personnes (réalisateur, caméraman & ingénieur du son).

La collecte nous permettrait de réaliser la post-production du film (montage, étalonnage) de dégager une petite somme pour la création d'une musique originale, ou encore pour réaliser un dossier de presse ainsi qu'un DVD du film.

La réalisation de notre projet dépend de vous ! Merci à tous pour votre soutien n'hésitez pas à en parler autour de vous, nous vous promettons un très joli film !

Le projet est soutenu par l'association Nous voulons des coquelicots qui est pour l’interdiction des pesticides chimiques de synthèse.

L'origine du projet

"Si les abeilles disparaissent, les jours de l'homme sont comptés." La survie de l'homme est-elle vraiment liée à ce petit insecte ? Oui, et pourtant ce n'est pas du miel dont nous avons tant besoin : les abeilles sont des insectes pollinisateurs, et la population est nécessaire à 70% de la production agricole dans le monde, 84% en Europe.

The United Sates Fish and Wildlife Service a récemment officiellement classé les abeilles comme espèce en voie de disparition, renforçant ainsi la menace qui plane sur tout le cycle de la vie, humanité comprise.

C'est en 2017 que j'ai commencé à me renseigner sur cette mortalité des abeilles. Il s'agirait d'un phénomène multifactoriel. Le varroa, est souvent le premier responsable pointé du doigt par les scientifiques. Cet acarien, qui se nourrit du sang des abeilles au stade larvaire ou adulte, perce leur peau et déforme leurs ailes.

Le Vespa Velutina est également au banc des accusés. Ce nouveau venu dans notre biodiversité, en provenance d'Asie (frelon asiatique), suscite de grosses inquiétudes, notamment auprès des apiculteurs puisque sa cible favorite se fixe sur les abeilles.

L'abeille souffrirait également de carence alimentaire. Elle manquerait de deux acides aminés sur les dix qui sont nécessaires : c'est là un problème de biodiversité, de manque de zones naturelles variées et appropriées.

Les pesticides seraient les principaux coupables : ils feraient perdre le sens de l'orientation aux abeilles qui, incapables de rentrer au bercail, mourraient d'épuisement.

Je m'interroge sur ces différentes causes. En quête de réponses, je pars en 2018 en Bretagne, à la rencontre de personnes qui vivent avec les abeilles. 20 000 eurches auraient ainsi été décimées dans la région, notamment dans le Centre-Bretagne. Une hécatombe sans précédent pour les apiculteurs. Il y a toujours des pertes à la sortie de l'hiver, de l'ordre de 10 à 15%. Mais là ce sont un tiers des ruches bretonnes qui ont été décimées. Une perte massive de colonies, jusqu'à 80% de leurs ruchers. Dans leur viseur : les néonicotinoïdes, considérés comme des tueurs d'abeilles.

Les apiculeurs se retrouvent seuls face à ce problème. Pour éviter que la vermine ne s'installe dans ces cadres abandonnés, ils n'ont d'autres solutions que le les brûler. Tout ceci représente un gâchis énorme : gâchis de miel, de cire, de cadres...

Derrière ces mortalités, ce sont des hommes, des femmes, des familles qui se retrouvent dans une situation extrêmement précaire. Pour eux, c'est un véritable drame économique qui met en réel péril la survie des exploitations. Le gouvernement fait un déni de réalité sur la situation catastrophique des apiculteurs. C'est un secteur agricole qui a besoin d'aides d'urgence et qui demande à ce que l'usage des produits tueurs d'abeilles soit interdit.

J'ai décidé, au travers de ce film documentaire, de donner la parole à ces sentinelles de l'environnement sinistrés. Au-delà de capturer des scènes de vie, mon objectif est de partager la voix d'une poignée d'apiculteurs. Au travers de leur quotidien, ils vont nous expliquer leurs joies, leurs peines, leurs souffrances, leur combat.

Pawel Lisiak, réalisateur


A quoi sert l'argent collecté

 

 

Pour finaliser notre projet original et plein de vie, nous avons besoin au minimum de 4000€.

Mais que représente cette importante cagnotte ?

  • 2000 euros pour terminer le tournage du documentaire
  • 2000 euros pour la post-production du film

 

Avec notre second palier  de 9 500 €, un budget plus conséquent sera dédié à la post-production : étalonnage, DVD avec des bonus. Edition d'un DCP pour la distribution du film en salle via le réseau de festivals. Nous ferons une version anglaise documentaire, que nous exploiterons dans des festivals à l'international. Ces financements supplémentaires serviront pour la promotion et l'organisation de projections/rencontres avec l'auteur/réalisateur. 

 

Nous souhaitons finir le montage en fin d'année et commencer les projections en début d'année prochaine.

 

Nous avons besoin de vous pour participer au financement, pour partager, liker, et en parler au maximum autour de vous…

Même le plus petit geste peut faire la différence, et nous permettre d'atteindre notre objectif !


Montant de l'appel à dons

4 000,00 €

Montant Global

6 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

POST-PRODUCTION

Mixage son 1 500,00 €
Étalonnage 1 000,00 €
SOUS TOTAL 2 500,00 €

MATÉRIEL TOURNAGE

Vidéo 2 000,00 €
Son 1 500,00 €
SOUS TOTAL 3 500,00 €

TOTAL

TOTAL 6 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

APPORTS PRODUCTEUR

En numéraire 500,00 €
En industrie 1 500,00 €
SOUS TOTAL 2 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 4 000,00 €

TOTAL

TOTAL 6 000,00 €

Contreparties

MERCI !

pour 10,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous participez à la finalisation du film et nous vous en remercions !

LIEN VIMEO

pour 30,00 € et +

0 ARTINAUTES

Merci pour votre soutien ! Vous recevez un lien de visionnage.

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 30€ ne vous coûtera finalement que :

- 10,20€ pour un particulier

- 12€ pour une entreprise

NOM AU GENERIQUE

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

Nous vous remercions pour votre contribution dans le générique du film !

+ un lien pour visionner le film

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 50€ ne vous coûtera finalement que :

- 17€ pour un particulier

- 20€ pour une entreprise

AFFICHE DU FILM

pour 75,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous recevez une affiche dédicacée du film.

+ votre nom au générique

+ un lien pour visionner le film

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 75€ ne vous coûtera finalement que :

- 25,50€ pour un particulier

- 30€ pour une entreprise

AVANT-PREMIERE

pour 100,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous êtes invités à venir voir le film en avant-première, en présence de l'équipe du film.

+ une affiche dédicacée

+ votre nom au générique

+ un lien pour visionner le film

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 100€ ne vous coûtera finalement que :

- 34€ pour un particulier

- 40€ pour une entreprise

OBJET COLLECTOR

pour 150,00 € et +

0
ARTINAUTES

5
DISPONIBLES

Un objet collector du film en cadeau, c'est une surprise !

+ une affiche dédicacée

+ votre nom au générique

+ une invitation à l'avant-première

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 150€ ne vous coûtera finalement que :

- 51€ pour un particulier

- 60€ pour une entreprise